La langue française

Théorie

Sommaire

  • Définitions du mot théorie
  • Étymologie de « théorie »
  • Phonétique de « théorie »
  • Citations contenant le mot « théorie »
  • Images d'illustration du mot « théorie »
  • Traductions du mot « théorie »
  • Synonymes de « théorie »
  • Antonymes de « théorie »

Définitions du mot théorie

Trésor de la Langue Française informatisé

THÉORIE1, subst. fém.

I. − [Le plus souvent p. oppos. à pratique1]
A. − Ensemble de notions, d'idées, de concepts abstraits appliqués à un domaine particulier. Bâtir, concevoir, élaborer une théorie; exposer une théorie sur qqc.; faire la théorie de qqc.; théories artistiques, littéraires; théorie économique; mettre une théorie en pratique; théorie d'un métier, d'un sport. Pellerin lisait tous les ouvrages d'esthétique pour découvrir la véritable théorie du beau, convaincu, quand il l'aurait trouvée, de faire des chefs-d'œuvre (Flaub., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 47).La grandeur de Dostoïevsky vient de ce qu'il n'a jamais réduit le monde à une théorie, de ce qu'il ne s'est jamais laissé réduire par une théorie. Balzac a toujours cherché une théorie des passions; c'est une grande chance pour lui qu'il ne l'ait jamais trouvée (Gide, Journal, Feuillets, 1918, p. 662).
[En fonction de déterm.] Homme à théories. Homme de théorie, il agissait en vertu du principe généreux, mais vague, de la morale universelle (Gozlan, Notaire, 1836, p. 55).Le plus brillant discuteur demeure un homme de théorie, fort empêché le plus souvent sur le terrain des affaires (Barrès, Cahiers, t. 3, 1904, p. 218).
Péj. Ensemble de spéculations, d'idées gratuites ou irréalistes exprimées de façon sentencieuse ou pédante et présentées de manière plus ou moins scientifique. Les novateurs modernes écrivent des théories pâteuses, filandreuses et nébuleuses, ou des romans philanthropiques (Balzac, Splend. et mis., 1847, p. 528):
1. ... ça n'a rien à voir avec les convictions! Les nationalistes, les capitalistes, tous les gros, on les retrouvera après! et on leur réglera leur compte, à leur tour, tu peux t'en rapporter à moi! Mais, pour l'instant, s'agit pas de faire des théories! Le premier compte à régler, c'est avec les Pruscos! Ces salauds-là, ils ont voulu la guerre! Ils l'auront! Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 608.
En partic. Ensemble de notions, de connaissances abstraites organisées en système (avec une finalité didactique). Livre de théorie. Il n'était pas fait pour enseigner à des enfants. Il ne s'intéressait pas à leurs ânonnements; il voulait leur expliquer tout de suite la théorie musicale (Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 514).En solfège, je ne mordais qu'à la théorie; je chantais faux et ratais lamentablement mes dictées musicales (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 69).
ART MILIT. Principes de la manœuvre; règles du service dans un corps de troupes. Enseigner la théorie; cours de théorie. La théorie avait porté sur l'étendard. On nous avait cité les noms des batailles écrites sur ses plis; raconté les épisodes des combats; on nous avait appris ce qu'il représentait (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 219).La marche fut remplacée par l'étude de la théorie. À tour de rôle, chacun de nous devait sortir des rangs et exposer, avec démonstration à l'appui, le mécanisme de quelque mouvement réglementaire (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 264).
P. méton. Livre, manuel où est exposé une théorie. Théorie du piano, de la guitare. (Dict. xixeet xxes.).
B. − Connaissance(s) abstraite(s) et spéculative(s) indépendante(s) des applications. La théorie dure tant qu'elle résiste à l'expérience; elle se modifie et change le jour où elle est vaincue par les faits de l'expérience. Il en résulte donc que les théories ne sont que des idées provisoires que nous nous faisons des choses dans un état donné de nos connaissances (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 121).
Loc. [P. oppos. à en pratique, en fait, en réalité] En théorie. Conformément à la théorie, d'un point de vue abstrait, spéculatif. On soutenoit en théorie une doctrine de révolte, et dans la pratique on obéissoit (Lamennais, Religion, 1826, p. 187).C'était parfait en théorie, mais, dans la réalité ce n'était pas toujours facile (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 150).
II.
A. − Dans le domaine sc.Construction intellectuelle, hypothétique et synthétique, organisée en système et vérifiée par un protocole expérimental; ensemble de lois formant un système cohérent et servant de base à une science, ou rendant compte de certains faits. Théories mathématiques, physiques; théorie de la chaleur, de l'électricité, des ensembles, des nombres, des quanta, de la relativité; théorie de l'évolution; théorie atomique, quantique; principes, lois d'une théorie. Les théories sont fausses d'une manière absolue; pour qu'elles fussent vraies, il faudrait admettre qu'elles comprennent tous les faits passés, présents et futurs: la science serait terminée (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 214):
2. Le problème de la connaissance (...) pose une difficulté apparemment insurmontable. Pas de théorie sans pratique, pas de pratique sans théorie. L'homme a besoin d'une théorie pour observer les faits; il a besoin de faits pour construire une théorie. Il ne pourra échapper à ce dilemme et ne connaîtra jamais rien tant qu'il ne se décidera pas à trancher le nœud gordien de la connaissance et à imaginer une théorie qui lui permettra de saisir les faits. Lacroix, Marxisme, existent., personn., 1949, p. 53.
[Constr. avec un adj. ou un compl. prép. de indiquant le nom de l'inventeur de la théorie]Théorie pastorienne, freudienne, newtonienne. Il serait intéressant (...) de comparer la théorie aristotélicienne de la chute des corps à l'explication fournie par Galilée (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 229).Fechner et la psycho-physique étaient à l'ordre du jour et, sur le terrain d'un examen de la théorie de Fechner, j'avais chance d'être compris et d'être suivi (Du Bos, Journal, 1922, p. 64).
PHILOS. Théorie de la connaissance. ,,Étude du rapport qu'ont entre eux le sujet et l'objet dans l'acte de connaître`` (Lal. 1968). Le problème capital de la théorie de la connaissance est en effet de savoir comment la science est possible, c'est-à-dire, en somme, pourquoi il y a de l'ordre, et non pas du désordre, dans les choses (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 232).La théorie de la connaissance (...) se propose essentiellement à la fois de définir et de fonder l'objectivité (G. Marcel, Journal, 1923, p. 294).
PSYCHOL. Théorie de la forme. V. ce mot II A 1 b.
B. − P. ext. Ensemble d'opinions systématisées. Sa théorie était qu'on ne provoquait pas les événements à la bourse, qu'on pouvait au plus les prévoir et en profiter, quand ils s'étaient produits (Zola, Argent, 1891, p. 214):
3. le vicomte: Avoir un bon fusil (...) un bon cigare (...) une bonne valseuse (...) un bon cheval (...) voilà ce que j'appelle la vie... Tout ce qui n'est pas ça... crevant! (...) le baron: (...) vous me permettrez, mon cher vicomte, de protester contre votre théorie de la vie... Feuillet, Voy., 1884p. 245.
REM.
Théoriste, subst.,vx, rare. Synon. de théoricien.Il s'est formé une petite secte de théoristes de Terreur, qui n'a d'autre but que la justification des excès révolutionnaires (Chateaubr., Ét. ou Disc. hist., t. 1, 1831, p. XCI).L'artillerie est composée de jeunes hommes de lettres, avocats, médecins, théoristes sans propriété et quelques-uns sans industrie, initiés aux secrets de la Société des Amis du Peuple (Vigny, Journal poète, 1830, p. 928).
Prononc. et Orth.: [teɔ ʀi]. Ac. 1694, 1718: theorie, dep. 1740: thé-. Étymol. et Hist. 1. a) 1380 « science qui traite de la contemplation » (Roques t. 2, no12386); b) 1584 « contemplation » la théorie et contemplation des choses divines (J. de Barraud, tr. Guevara, Ep. dorees, IV, 16 ds Hug.); d'où 2. a) 1587 « ensemble d'idées, de concepts abstraits plus ou moins organisés, appliqués à un domaine particulier » (Cholières, Apres dinees, VIII, p. 307, Tricotel ds Gdf. Compl.); b) 1636 milit. « principe de manœuvre » (Monet); 1812 id. « cours de théorie » (Mozin-Biber); c) 1656 « connaissance purement abstraite, indépendante des spéculations » dans la théorie ... dans la pratique (Pascal, Provinciales, Sixième lettre, éd. L. Lafuma, p. 397); d) 1825 au plur. péj. (Stendhal, Racine et Shakspeare, t. 1, p. 123: tous applaudissaient aux bonnes théories du « Globe »); 3. a) 1610 « construction intellectuelle, méthodique et organisée qui sert de base à une science et donne l'explication d'un grand nombre de faits » (P. Coton, Institution catholique, I, 745 ds R. Philol. fr. t. 43, p. 133); 1690 la théorie des Planetes (Fur.); b) 1765 « ensemble d'opinions systématisées que l'on soutient dans tel ou tel domaine particulier » la théorie du mouvement du cœur (Encyclop. t. 16); c) 1872 « ouvrage contenant la théorie » (Littré). Empr. au b. lat.theoria (et theorice) « la spéculation, la recherche spéculative », empr. au gr. θ ε ω ρ ι ́ α, de θ ε ω ρ ε ι ̃ ν « observer, contempler »; comme terme de philos., a remplacé théorique*. Bbg. Greimas-Courtés 1979, pp. 394-396. − Quem. DDL t. 30 (s.v. théorie de la valeur). − Terminol. praxématique... Cah. de praxématique. 1984, no3, pp. 92-93.

THÉORIE2, subst. fém.

A. − [Dans la Grèce antique] Députation envoyée par les cités pour assister aux fêtes religieuses ou pour annoncer une fête ou une cérémonie et qui se déplaçait en procession solennelle. Elle revoyoit ces belles fêtes de la Grèce, ces chars roulant sous les ombrages de Némée; ces religieuses théories parcourant au son des flûtes les sommets de l'Ira ou la plaine de Sténiclare (Chateaubr., Martyrs, t. 3, 1810, p. 159).Cette façon si particulière qu'ont les thèmes chez Fauré de se présenter gracieusement à nous comme s'ils défilaient sur un bas-relief, en quelque théorie de Panathénées (Du Bos, Journal, 1928, p. 54).
B. − P. anal., littér.
1. Groupe de personnes s'avançant les unes derrière les autres. Synon. cortège, défilé, procession.Arrivera-t-on? Nom de Dieu, arrivera-t-on jamais? Un geignement s'exhale de la longue théorie qui cahote dans les fentes de la terre, portant le fusil, portant la pelle ou la pioche sous l'averse sans fin (Barbusse, Feu, 1916, p. 339).Les tramways étaient pleins de l'odeur fade des chrysanthèmes et des théories de femmes se rendaient aux lieux où leurs proches se trouvaient enterrés, afin de fleurir leurs tombes (Camus, Peste, 1947, p. 1409).
2. Suite, file. Trois trains chargés de butin de guerre passèrent devant nous: longue théorie où des wagons bondés de chevaux et de vaches alternaient avec les plates-formes découvertes qui supportaient, posés sur cales, des voitures de tourisme, des camions, des tracteurs (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 55).Des fiacres et des calèches dont la longue théorie qui défile au trot dans les deux sens est escortée d'une nuée de petits mendiants (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 96).
Prononc. et Orth.: [teɔ ʀi]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1788 « (dans l'antiquité grecque) députation des villes de Grèce aux fêtes solennelles d'Olympie, de Delphes et de Corinthe » (L'abbé Barthélémy, Voyage du jeune Anacharsis, p. 16: La théorie, ou procession des Athéniens); 2. 1859 « groupe de personnes qui s'avancent les unes derrière les autres » (Du Camp, Hollande, p. 15: les longues théories menées en éclatants costumes). Empr. au gr. θ ε ω ρ ι ́ α (v. théorie1) au sens 1.
STAT.Théorie1 et 2. Fréq. abs. littér.: 4 571. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 5 970, b) 7 771; xxes.: a) 6 297, b) 6 394.
BBG.Quem. DDL t. 9.

Wiktionnaire

Nom commun

théorie \te.ɔ.ʁi\ féminin

  1. (Monde des idées)
    1. Principe ou règle qui fonde la connaissance rationnelle, par opposition à la pratique.
      • Je veux vous apprendre la jalousie, du moins par théorie […] — (Madame de Sévigné, Lettres, 447, XVIIe siècle)
      • Les théories élevées et absolues de la philosophie parisienne venaient échouer contre le bons sens fortement carré de l’esprit comtois et les habitudes formalistes de l’esprit parlementaire. — (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2,4, 1833)
    2. (Sciences) Rapport établi entre un fait général ou le moindre nombre de faits généraux possible, et tous les faits particuliers qui en dépendent.
      • On peut accroître la probabilité d'une théorie, soit en diminuant le nombre des hypothèses sur lesquelles on l’appuie, soit en augmentant le nombre des phénomènes qu’elle explique, […] — (Laplace, Exposition du système du monde, Livre IV, chapitre 15, 1798)
      • Fresnel meurt phtisique à trente-neuf ans en 1827, paraissant avoir établi sur des bases inébranlables la théorie ondulatoire de la lumière. — (Louis de Broglie, La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l’Académie des Sciences, du 25 avril 1953)
      • Harland, qui a fort bien connu Vavilov, condamne sans réserves les théories mitchouriniennes, taxe Lyssenko de charlatan et dénonce les odieuses manœuvres qui ont abouti à la révocation des principales figures de la génétique soviétique. — (Joël Kotek & Dan Kotek, L’affaire Lyssenko, page 196, Éditions Complexe, 1986)
    3. (Par extension) Dans le langage ordinaire, toute notion générale, ensemble d’idées, par comparaison avec une théorie scientifique.
      • Leur théorie [des dramaturges tirant leur pathétique des accidents de la vie commune] roule sur deux erreurs, l’une que tout ce qui intéresse est bon pour le théâtre ; l’autre, que tout ce qui ressemble à la nature est beau, et que l’imitation la plus fidèle est toujours la meilleure, […] — (Marmontel, Œuvres t. VII, page 38)
      • Je vous proposerai d’abord quelques articles nécessaires pour compléter votre théorie sur la propriété ; que ce mot n’alarme personne. — (Robespierre, Propositions d’articles additionnels à la déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen, le 24 avril 1793 à la Convention)
      • Le cens, qui accordait à deux cent mille privilégiés le droit de vote, irritait le peuple, qui, imbu des théories socialistes, demandait que l’État lui fournît du travail. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    4. (Mathématiques) Ensemble d’affirmations dont certaines sont des axiomes et les autres des théorèmes démontrables à partir de ces axiomes et au moyen de règles de la logique.
      • Dans ce qui suit, nous démontrerons que tel n’est pas le cas et qu’il existe au contraire dans ces deux systèmes des problèmes relativement simples concernant la théorie des entiers que l’on ne saurait trancher sur la base de ces axiomes. — (Kurt Gödel, Sur les propositions formellement indécidables des Principia Mathematica et des systèmes apparentés, 1931, traduit de l'allemand par Jean-Baptiste Scherrer)
  2. (Militaire)
    1. Les principes de la manœuvre.
      • Leçons de théorie.
      • Ce gradé sait, ne sait pas sa théorie.
      • Faire la théorie, L’enseigner.
    2. (Au pluriel) Divers recueils où sont exposés les règlements de l’armée, le service intérieur, le service en campagne, etc.
      • Nous nous apercevons soudain que nous ignorons tous notre place au combat. Toutes les théories sortent du sac des fourriers, des sergents-majors. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
      • L’administration supérieure de la Sarre et les autorités municipales se préoccupent d’augmenter notablement l’effectif des filles de joie. Mais en attendant que cet effet ait pu être renforcé, il faut que les tirailleurs se montrent plus expéditifs dans leurs ébats. Des théories leur seront faites à ce sujet. — (Le général commandant de la 127e division, le 3 mai 1919, cité par Georges Anquetil ; La Maîtresse légitime, 1923)
    3. (Par ellipse) Cours de théorie.
      • Il y a théorie tous les soirs.
  3. (Liée à la notion de procession)
    1. (Antiquité grecque) Procession, députation solennelle et sacrée.
      • Le cortège des jeunes filles vêtues de blanc qui l’accompagnent selon l’usage avait pris place sur les bancs, et cette gracieuse théorie renouvelée des jours antiques se reflétait dans les eaux calmes de l’étang… — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
      • Quel beau jour que celui où toutes les villes qui ont pris des débris de ton temple, Venise, Paris, Londres, Copenhague, répareront leurs larcins, formeront des théories sacrées pour rapporter les débris qu’elles possèdent, en disant : « Pardonne-nous, déesse ! c’était pour les sauver des mauvais génies de la nuit », et rebâtiront tes murs au son de la flûte, pour expier le crime de l’infâme Lysandre ! — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 49)
      • Dans un bâtiment adjacent, une porte s'ouvrit, une théorie de bonzes en sortit, portant des lampes allumées. — (René Barjavel, Les Chemins de Katmandou, 1969)
    2. (Par extension) (Vieilli) Ensemble de personnes s’avançant en procession, en rangs.
      • Dans l’oued pourtant, circulent parfois des théories de femmes et de fillettes en costumes éclatants. — (Isabelle Eberhardt, Pleurs d’amandiers, 1903)
      • (Par extension) Nous nous trouvâmes aussitôt dans un amas prodigieux de fûts de colonnes brisées, de socles sans statue, de dalles disjointes, qu’animaient de beaux lézards dorés et de longues théories de fourmis. — (Maurice Bedel, Le laurier d’Apollon, 1936, II, 3)
    3. (Figuré) (Rare) Alignement de diverses choses.
      • Une théorie de grands ice-bergs, vraisemblablement échoués, prolongeaient le cap que nous devions doubler. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
      • Milou exhiba une théorie de fausses dents immaculées qui détonnaient dans ce visage décharné. — (Bruno Guiblet, L'Ignoble cosmonaute, NiL éditions, 1998, page 105)
      • Au bout de la place, le glacier Il Doge proposait une théorie invraisemblable de parfums, dans des camaïeux de verts, de bleus étonnants, de rouges et de bruns. Mais beaucoup de ses clients ignoraient cette fastueuse palette, et allaient réclamer au fond de la boutique un plaisir d’une autre essence. — (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 54)
      • Devant la boutique, sur le trottoir, elle aperçoit le portant et sa théorie de robes d’été si raisonnablement décolletées, motifs végétaux traités façon toile de Jouy. — (Philippe Delerm, L’extase du selfie, Seuil, 2019, page 45)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

THÉORIE (té-o-rie) s. f.
  • 1Spéculation ; connaissance qui s'arrête à la simple spéculation, sans passes à la pratique. Cet homme a plus de théorie que de pratique. Ceux que vous rendez innocents dans la théorie, sont perdus dans la pratique [devant les juges], Pascal, Prov. VI. Je veux vous apprendre la jalousie, du moins par théorie, Sévigné, 447. Dans les arts soumis au calcul, la théorie devance et conduit la pratique ; dans les arts où président le génie et le goût, c'est au contraire la pratique qui précède la théorie : l'exemple donne la leçon, Marmontel, Œuv. t. IX, p. 430.
  • 2Rapport établi entre un fait général ou le moindre nombre de faits généraux possible, et tous les faits particuliers qui en dépendent. Théorie de l'électricité, de la chaleur, de la gravitation. La vraie cause nous demeure voilée ; et toutes nos théories de causes ne sont jamais que des théories d'effets, Bonnet, Œuv. t. X, p 383, dans POUGENS. Trouverait-on dans l'histoire des sciences une grande théorie dont les premières idées, les détails et les preuves appartiennent à un seul homme ? Condorcet, Linné. La théorie est l'explication des phénomènes célestes par les lois du mouvement, Bailly, Hist. astr. anc. p. 8. On peut accroître la probabilité d'une théorie, soit en diminuant le nombre des hypothèses sur lesquelles on l'appuie, soit en augmentant le nombre des phénomènes qu'elle explique, Laplace, Exp. IV, 15.
  • 3En astronomie, théorie d'une planète, réunion de ses six éléments, le temps de sa révolution, l'angle que son orbite fait avec l'écliptique, les points du ciel auxquels répondent les intersections de ces deux plans, les points du ciel vers lesquels sont dirigées les extrémités de la ligne des absides, l'instant où la planète y a passé, et l'excentricité de son ellipse.
  • 4Théorie de la terre, synonyme de géologie. Lorsque j'ai composé en 1774 le traité de la théorie de la terre, Buffon, Not just. Ép. nat. Œuv. t. XIII, p. 264.
  • 5Dans le langage ordinaire, toute notion générale, par comparaison avec une théorie scientifique. Leur théorie [des dramaturges tirant leur pathétique des accidents de la vie commune] roule sur deux erreurs, l'une que tout ce qui intéresse est bon pour le théâtre ; l'autre, que tout ce qui ressemble à la nature est beau, et que l'imitation la plus fidèle est toujours la meilleure, Marmontel, Œuv. t. VII, p. 38.

    Théories socialistes, humanitaires, opinions aventureuses qu'on se fait sur l'avenir des sociétés, de l'humanité. Loin de vous, saintes théories, Codes promis à l'avenir, Ce rhéteur aux lèvres flétries, Hugo, Ray. et ombres, 1.

  • 6 Terme d'art militaire. Principes de la manœuvre. Leçons de théorie.

    Faire la théorie, l'enseigner.

    Il se dit aussi des leçons de théorie. Il y a théorie tous les matins.

    Petit livre contenant la théorie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

THÉORIE, s. f. (Philos.) doctrine qui se borne à la considération de son objet, sans aucune application à la pratique, soit que l’objet en soit susceptible ou non.

Pour être savant dans un art, la théorie suffit ; mais pour y être maître, il faut joindre la pratique à la théorie. Souvent les machines promettent d’heureux succès dans la théorie, & échouent dans la pratique. Voyez Machine.

On dit la théorie de l’arc-en-ciel, du microscope, de la chambre obscure, du mouvement du cœur, de l’opération des purgatifs, &c.

Théories des planetes, &c. Ce sont des systèmes ou des hypotheses, selon lesquelles les Astronomes expliquent les phénomenes ou les apparences de ces planetes, & d’après lesquels ils donnent des méthodes pour calculer leurs mouvemens. Voyez Système, Planette, &c. Chambers.

Théorie, s. f. (Antiq. greq.) θεωρεία, pompe sacrée composée de chœurs de musique que les principales villes greques envoyoient toutes les années à Délos. Plutarque, en racontant la magnificence & la dévotion de Nicias, dit : avant lui les chœurs de musique que les villes envoyoient à Délos pour chanter des hymnes & des cantiques à Apollon, arrivoient d’ordinaire avec beaucoup de désordre, parce que les habitans de l’île accourant sur le rivage au-devant du vaisseau, n’attendoient pas qu’ils fussent descendus à terre ; mais poussés par leur impatience, ils les pressoient de chanter en débarquant, de sorte que ces pauvres musiciens étoient forcés de chanter dans le tems même qu’ils se couronnoient de leurs chapeaux de fleurs, & qu’ils prenoient leurs habits de cérémonie, ce qui ne pouvoit se faire qu’avec beaucoup d’indécence & de confusion. Quand Nicias eut l’honneur de conduire cette pompe sacrée, il se garda bien d’aller aborder à Délos ; mais pour éviter cet inconvénient, il alla descendre dans l’île de Rhène, ayant avec lui son chœur de musiciens, les victimes pour le sacrifice & tous les autels préparatifs pour la fête ; il avoit encore amené un pont qu’il avoit eu la précaution de faire construire à Athènes selon la mesure de la largeur du canal qui sépare l’île de Rhene & celle de Délos. Ce pont étoit d’une magnificence extraordinaire, orne de dorures, de beaux tableaux & de riches tapisseries. Nicias le fit jetter la nuit sur le canal, & le lendemain au point du jour il fit passer toute sa procession & ses musiciens superbement parés, qui en marchant en bel ordre & avec décence, remplissoient l’air de leurs cantiques. Dans cette belle ordonnance il arriva au temple d’Apollon. On choisissoit pour la conduite des chœurs un des principaux citoyens, & c’étoit une grande gloire que d’être intendant des théores. Voyez Théore. Voyez aussi pour les détails de cette célebre procession navale, qu’on nommoit théorie, les archæol. græc. de Potter. l. II. c. ix. t. I. pag. 284 & suiv. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « théorie »

Via le latin theoria (« spéculation »), du grec ancien θεωρία, theôría (« contemplation, spéculation, regards sur les choses, action d’assister à une fête ; la fête elle-même et par la suite, procession solennelle »), de θεωρέω, theôréô (« examiner, regarder, considérer »), de θεωρός, theôrós (« spectateur ») lui-même de θέα, théa (« la vue ») et ὁράω, horáo (« voir, regarder »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Θεωρία, de θεωρεῖν, de θεάω, considérer, et, suivant les uns, ὤρα, soin, et, suivant Lobeck, ωρος, qui n'est qu'une finale. Lobeck a raison ; comparez πληθ-ώρη.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « théorie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
théorie teɔri

Citations contenant le mot « théorie »

  • L’Anglais est un praticien qui n’a pas de théories ; l’Allemand, un théoricien qui applique ses théories ; le Français, un théoricien qui ne les applique pas : c’est ce qu’on appelle chez nous avoir du bon sens. De Auguste Detoeuf
  • La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! De Albert Einstein
  • Une œuvre où il y a des théories est comme un objet sur lequel on laisse la marque du prix. Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, le Temps retrouvé , Gallimard
  • - Mon bon ami, toute théorie est grise, mais vert et florissant est l'arbre de la vie. Johann Wolfgang von Goethe, Premier Faust, cabinet d'étude Faust I, Studierzimmer
  • Les théories ont causé plus d'expériences que les expériences n'ont causé de théories. De Joseph Joubert / Carnets
  • Le délire c'est la théorie d'un seul, tandis que la théorie est le délire de plusieurs. De François Roustanf / Un destin si funeste
  • Avant d'être marié, j'avais six théories sur la façon d'élever les enfants ; maintenant, j'ai six enfants et pas de théorie. De John Wilmot
  • Il y a une théorie qui dit que si un jour on découvre à quoi sert l’univers et pourquoi il est là, il disparaîtra immédiatement pour être remplacé par quelque chose d’encore plus bizarre et inexplicable. Une autre théorie dit que cela s’est déjà passé. De Douglas Adams / Le dernier restaurant avant la fin du monde
  • On ne peut pas faire une théorie scientifique d'un individu, puisque chacun est unique, mais on peut faire une théorie scientifique des conditions universelles d'existence des individus. De Alain Prochiantz / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • La psychanalyse s'adresse à une théorie du sujet, alors que le biologiste ne peut qu'établir une théorie des conditions d'existence du sujet, de son évolution etc... De Alain Prochiantz / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • Le fondement de la théorie c'est la pratique. De Mao Tsé-Toung
  • Une once d’action vaut une bonne théorie. De Friedrich Engels
  • Si tu as le choix entre deux théories, choisis la plus drôle. De Anonyme
  • La réalité ne pardonne pas une seule erreur à la théorie. De Léon Trotski
  • Votre théorie est folle - mais pas assez pour être juste. De Niels Bohr
  • La critique est le seul instrument de vérification d’une théorie économique. De Karl Popper
  • C'est la théorie qui décide de ce que nous pouvons observer. De Albert Einstein
  • Lors de la conférence de presse du centre de crise Covid-19 de ce lundi, la porte-parole interfédérale Frédérique Jacobs a évoqué les théories du complot liées à la crise sanitaire. sudinfo.be, Frédérique Jacobs du centre de crise Covid-19: «La théorie du complot vit de belles heures»
  • La trajectoire de la Théorie critique fait aujourd’hui l’objet de nombreuses interrogations : en examinant cette histoire mouvementée, Stathis Kouvélakis soulève la question des conditions d’une réactualisation du projet d’élaborer une “théorie critique de la société”. , Que reste-t-il de la théorie critique ? - La Vie des idées
  • Après Reddit et Facebook, Twitter décide de prendre des mesures visibles contre cette théorie conspirationniste pro-Trump. Le Monde.fr, Twitter bannit 7 000 comptes liés à la théorie complotiste QAnon
  • Michael Porter Jr a causé une certaine émotion mercredi, à deux jours de la reprise de la saison de NBA. Depuis la « bulle » d'Orlando, où les équipes sont rassemblées à huis clos, le jeune intérieur des Denver Nuggets a développé sur le réseau social Snapchat une théorie du complot à propos du coronavirus. L'Équipe, NBA : Michael Porter, le coronavirus et la théorie du complot - Basket - NBA - Coronavirus - L'Équipe
  • Cette théorie du complot, inspirée du mot anglais "contrails", qui désigne les traînées blanches de condensation qui se forment dans le ciel après le passage d'avions, considère que ces traces correspondent en fait à des épandages de produits chimiques répandus dans l'air à l'insu des populations, pour des raisons tenues secrètes. Comme le rappelle le site Conspiracy Watch, les personnes convaincues par cette théorie sont persuadées que ces "contrails" sont en réalité des "chemtrails" ("chem" pour "chemical", "chimique" en anglais).  LExpress.fr, Joël Giraud, le nouveau secrétaire d'État qui relayait des théories complotistes - L'Express
  • De nombreuses théories du complot ont été associées à cette pandémie venant non seulement de personnes lambda mais aussi de stars mondialement connues. C’est le cas de Madonna, la reine du pop, dont la diffusion d’un post Instagram crée une grande polémique actuellement. Breakingnews.fr - Actualités en temps réel !, Madonna : Instagram la censure à cause de sa théorie conspirationniste sur le COVID-19 !
  • C’est l’une des nombreuses théories du complot qui prolifère sur les réseaux sociaux autour du coronavirus. Mais c’est une théorie qui pourrait s’avérer dangereuse. En effet, selon Forbes, depuis plusieurs semaines des messages circulent sur la Toile, affirmant qu’il y aurait des antennes 5G dans les masques chirurgicaux afin de suivre les citoyens à la trace. Une théorie qui pourrait pousser certains concitoyens à abandonner le port de masque pourtant présenté comme l’un des meilleurs moyens de limiter la propagation du Covid-19. Capital.fr, Masques et 5G : cette improbable théorie du complot qui se répand sur Internet - Capital.fr

Images d'illustration du mot « théorie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « théorie »

Langue Traduction
Anglais theory
Espagnol teoría
Italien teoria
Allemand theorie
Chinois 理论
Arabe نظرية
Portugais teoria
Russe теория
Japonais 理論
Basque teoria
Corse tiuria
Source : Google Translate API

Synonymes de « théorie »

Source : synonymes de théorie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « théorie »

Partager