Système : définition de système


Système : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SYSTÈME, subst. masc.

A. −
1. Construction de l'esprit, ensemble de propositions, de principes et de conclusions, qui forment un corps de doctrine; en partic., hist. des sc., construction théorique cohérente, qui rend compte d'un vaste ensemble de phénomènes. Système astronomique, philosophique; construire, échafauder des systèmes; défendre, soutenir, suivre un système; combattre, renverser un système; la cohérence d'un système; la clé d'un système. Un système est une doctrine absolument personnelle à celui qui l'invente. Si elle contredit toutes les autres, le système est mauvais; si elle les illumine, il est bon, au moins comme système (Joubert, Pensées, t. 1, 1824, p. 327).La science (...) est (...) un système de connaissances démontrées, liées entre elles en une unité idéale, abstraite, indépendante des objets concrets (Massis, Jugements, 1923, p. 64).
Système de + n. propre.Le système d'Aristote, de Gassendi, de Kant, de Newton. Le système de Descartes sur le machinisme des bêtes (Chenedollé, Journal, 1818, p. 96).Dans le système de Ptolémée, les mouvements des corps célestes ne peuvent s'expliquer par l'action de forces centrales, la mécanique céleste est impossible (H. Poincaré, Valeur sc., 1905, p. 274).
Système clos. Ensemble fermé d'éléments ou de relations, soustraits à toute autre influence que celle qu'ils ont les uns sur les autres. Il est possible de constituer un système clos où on isolera, pour en constater et en faire varier les effets, l'action d'une cause déterminée (Marrou, Connaiss. hist., 1954, p. 180):
1. Nous ne pouvons donc ni nous passer des systèmes ni juxtaposer des systèmes divers ni adopter un système clos et définitif. Tout système est vrai en tant qu'il est une vue sur le réel, faux en tant que cette vue prétend être intégrale. Lacroix, Marxisme, existent., personn., 1949, p. 70.
2. HIST. NAT. Méthode de classification fondée sur l'emploi d'un nombre restreint de critères; p. méton., classification qui en résulte. Synon. taxinomie.Le système de Linné. V. organisation A 1 b ex. de Lamarck.
B. − Ensemble structuré d'éléments abstraits, ensemble de concepts présentés sous une forme ordonnée. Système notionnel; système de concepts, d'idées, de lois, de notions, de relations, de valeurs; système de pratiques, d'habitudes; ériger (qqc.) en système. Un système de conventions et de croyances très solide, cohérent, bien construit et bien clos; un univers ayant ses lois propres et qui se suffit à lui-même (Sarraute, Ère soupçon, 1956, p. 95).
1. LOG. Système formel. ,,Système composé d'un vocabulaire, d'un ensemble d'axiomes et d'un ensemble de règles de déductions`` (Phél. Ling. 1976). On considère parfois les systèmes formels comme des langues artificielles dont la syntaxe est constituée par les règles de déduction (R. Martin, Log. contemp. et formalisation, 1964, p. 22).V. formel B 1 ex. de Lang. 1973.Système combinatoire. ,,Système formel ayant pour objet l'étude des problèmes de nature combinatoire`` (Phél. Ling. 1976). Système hypothético-déductif. V. ce mot rem. s.v. hypothétique.
2. ,,Ensemble de définitions, de conventions et de règles coordonnées logiquement`` (Mathieu-Kastler Phys. 1983).
a) MATH., ALG. Ensemble. Des nombres entiers ou des systèmes finis ou infinis de nombres entiers, reliés entre eux par un réseau de relations d'égalité ou d'inégalité (H. Poincaré, Valeur sc., 1905, p. 19).
Système d'équations. Ensemble de plusieurs équations devant être satisfaites simultanément. Système d'équations linéaires, algébriques; système d'équations différentielles; système indéterminé. La détermination complète du système d'équations définissant l'équilibre (Univers écon. et soc., 1960, p. 30-5).
Système de relations. ,,Ensemble de relations qui doivent être satisfaites simultanément`` (Math. 1967-69). La mathématique moderne (...) s'est accoutumée à (...) nommer « espaces » ces ensembles de relations abstraites. Il existe donc autant d'espaces que de systèmes de relations abstraites qui définissent un objet (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 125).
Système de vecteurs. ,,Ensemble composé d'un nombre fini de vecteurs mobiles sur leur ligne d'action`` (Uv.-Chapman 1956).
b) AUTOM. Théorie des systèmes. Recherche des propriétés générales des systèmes (contrôlabilité, stabilité, équivalence, linéarité, etc.) et développement des méthodes pour décrire certains types de systèmes (systèmes finis, systèmes à apprentissage, systèmes linéaires, etc.) (d'apr. Thinès-Lemp. 1975). Analyse, contrôle, synthèse des systèmes; systèmes optimaux.
c) PHYS., SC. Système (d'unités). Ensemble coordonné d'unités servant à la mesure des différentes grandeurs. Système électromagnétique. Système U.E.S.C.G.S., système U.E.M.C.G.S., système MKS (Sc. 1962).
Système International d'Unités (SI). Système de mesure officiel en France depuis 1962, qui prolonge le système MKSA par l'adjonction du degré Kelvin et de la Candela. Un système cohérent d'unités mécaniques et électriques qui est à l'origine de l'actuel Système International d'unités (SI) (Sarm.Phys.1981, s.v. giorgi).
Système MKSA. ,,Système de mesure dont les unités fondamentales sont le mètre, le kilogramme, la seconde et l'ampère`` (Kamen. 1972).
Système d'unités absolues. Système d'unités physiques fondé sur l'emploi d'un nombre minimum d'unités fondamentales indépendantes, choisies de façon à réduire à l'unité les coefficients numériques figurant dans certaines formules physiques très importantes, choisies comme fondamentales (d'apr. Uv.-Chapman 1956). Jusqu'à ces dernières années, le système d'unités absolues le plus répandu était le système CGS, basé sur le centimètre, le gramme-masse et la seconde (Pir.1964).
Système métrique*.
d) PHYS., MÉCAN. Ensemble. Systèmes mécaniques. Systèmes de vecteurs libres (Bouvier-GeorgeMath.1979).
α) Système de forces. ,,Ensemble d'un nombre fini de forces supposées appliquées à un même corps solide`` (Uv.-Chapman 1956).
β) En partic. Ensemble d'éléments servant de référence.
MATH., MÉCAN., ASTRON.
Système d'axe(s). Système qui définit des coordonnées dans un espace donné. Le passage d'un système d'axe à un autre identique (P. Curie, Sym. phénom. phys., 1894, p. 120).Système de référence. Système d'axes par rapport auxquels on définit le mouvement d'un corps dans un espace à trois dimensions (d'apr. Astron. 1973). Le principe du mouvement relatif, à savoir la conservation des lois de la mécanique classique quand on passe d'un système de référence à un autre animé par rapport au premier d'un mouvement rectiligne et uniforme (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 118).
Système de numération. Numération binaire. (...) système de numération à base 2 dans lequel chaque unité d'un certain ordre vaut deux unités de l'ordre immédiatement inférieur (Cullmann, Denis-Papin, Kaufmann, Calcul informationnel, 1960, p. 12).
Système galiléen. V. galiléen2.Système d'inertie. Synon. de système galiléen.Tout se passe comme si les systèmes d'inertie étaient liés à un espace non-euclidien (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 165).
PHYS. NUCL.
Système du centre de gravité. ,,Système de référence permettant d'étudier les phénomènes de diffusion et de réaction nucléaires; on y considère qu'il se déplace avec le centre de gravité commun de deux particules`` (Pir. Atom. 1959). Système du laboratoire. ,,Système de référence qui, contrairement au système du centre de gravité, se réfère au laboratoire de l'observateur, considéré au repos par rapport au globe terrestre`` (Pir. Atom. 1959).
Système absolu. Les physiciens de l'Antiquité pensaient que certains corps étaient réellement en mouvement et d'autres réellement immobiles. Si le repos par rapport à un système de référence représente l'immobilité réelle, ce système de référence est alors réellement immobile et est appelé « système absolu » (Astron.1973).
ASTRON. Système galactique. Système de coordonnées galactiques dans lequel le plan fondamental est un plan choisi une fois pour toutes, aussi proche que possible du plan de symétrie de la Galaxie (d'apr. Astron. 1973).
3. MINÉR., CHIM., CRISTALLOGR. Système cristallin. ,,Ensemble de formes géométriques types, caractérisées par leurs propriétés de symétrie, que peut prendre un cristal`` (Méd. Biol. t. 2 1972). L'isomorphisme pouvait franchir les limites des systèmes cristallins (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 358).Système cubique. Un aluminate tricalcique découvert par Thorwalson et cristallisé dans le système cubique (Cléret de Langavant, Ciments et bétons, 1953, p. 41).Système orthorhombique. V. ce mot s.v. orth(o)- II B 1.
4. Ensemble ou sous-ensemble d'éléments, de symboles définis par des relations qu'ils entretiennent entre eux.
a) Toute méthode de communication, d'écriture, de notation, régie, codifiée par des règles précises. Système morse; le système de la mode étudié par Roland Barthes. Un grand-oncle (...) avait inventé un nouveau système de notation(un de plus!)qui devait révolutionner la musique (Rolland, J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1480).
LING., GRAMM. Système d'écriture. Ensemble des symboles utilisés pour représenter le discours parlé ou pensé. Système alphabétique, système syllabique (Phél. Ling. 1976). Système idéographique. V. ce mot ex.
[En gramm. générative] Système de réécriture. ,,Ensemble des règles syntagmatiques`` (Ling. 1972).
b) LINGUISTIQUE
α) [Chez Saussure] Ensemble d'éléments dépendant les uns des autres pour former un tout organisé. L'équilibre du système. La langue est un système dont tous les termes sont solidaires et où la valeur de l'un ne résulte que de la présence simultanée des autres (Sauss.1916, p. 159).[Chez Meillet] Une langue constitue un système complexe de moyens d'expression, système où tout se tient et où une innovation individuelle ne peut que difficilement trouver place si, provenant d'un pur caprice, elle n'est pas exactement adaptée à ce système, c'est-à-dire si elle n'est pas en harmonie avec les règles générales de la langue (Meillet, Ling. hist. et ling. gén., 1926, p. 16).
β) En partic. [La lang. considérée comme un système de formes, de signes, de mots] Ensemble de termes, d'éléments étroitement liés entre eux à l'intérieur du système général de la langue. Le système vocalique d'une langue; le système du nombre en français. À l'intérieur d'une même langue, on ne décèle pas de relations nécessaires, par exemple, entre le système phonologique et le système grammatical (Pottierds Langage, 1968, p. 311).
γ) MÉTR., VERSIF. (Mode d')agencement des strophes, des vers. La phrase se meut et se développe indépendamment du système de rimes ou de la strophe et continuellement la déborde (Lemaitre, Contemp., 1885, p. 304).
c) MUS. Organisation des sons au sein d'une structure déterminée (mélodique, harmonique, rythmique), suivant un principe acoustique donné (d'apr. Mus. 1976). Système diatonique; système tempéré; système de l'harmonie. On peut utiliser la forme sonate et le système tonal traditionnel ou préférer le langage sériel, mais il faut choisir un système de références (Samuel, Art mus. contemp., 1962, p. 627).
Système acoustique. Principe acoustique dans lequel les sons s'ordonnent (d'apr. Mus. 1976). Un certain système acoustique qui a régné, en certains siècles, sur l'oreille des musiciens et du public (Lasserre, Philos. goût mus., 1922, p. 40).
Système harmonique, système de composition. Principe harmonique, principe de composition (d'apr. Mus. 1976). Les lois immuables sur lesquelles repose tout notre système harmonique (D'Indy, Compos. mus., t. 1, 1897-1900, p. 95).
C. − Région de la matière, ensemble d'éléments naturels de même espèce ou de même fonction considérés dans leurs relations à l'intérieur d'un tout organique. Système du monde; système solaire; système planétaire. Le monde reste un tout parfaitement un, un système dont les parties s'appellent nécessairement les unes les autres (E. Boutroux, Contingence, 1874, p. 4).
1. PHYS. ,,Ensemble fonctionnel dont les parties sont interconnectées et échangent (...) de la matière, de l'énergie ou de l'information`` (Paul Télédétection 1982). Système actif, système passif (Paul Télédétection 1982).
a) ,,Ensemble de corps entre lesquels existent des liaisons`` (Mathieu-Kastler Phys. 1983).
b) MÉCAN. Système articulé. ,,Mécanisme constitué par un assemblage de solides dont les liaisons deux à deux peuvent: 1 Soit permettre un mouvement de rotation autour d'une droite (...) 2 Soit permettre un mouvement de rotation autour d'un point, de l'un des solides par rapport à l'autre`` (Uv.-Chapman 1956). Système asservi. ,,Machine établissant une relation bien définie entre une grandeur d'entrée E et une grandeur de sortie S, de manière à imposer à S une valeur ou une évolution déterminées, malgré certaines influences perturbatrices aléatoires`` (Mathieu-Kastler Phys. 1983). Système thermodynamique. ,,Ensemble des corps situés à l'intérieur d'une surface fermée`` (L. Borel, Thermodyn. et énergétique, Lausanne, Presses polytechn. romandes, 1984, p. 2). Système (thermodynamique) ouvert ou fermé. Supposons un système fermé et complexe, possédant une certaine quantité de mouvement (Ruyer, Esq. philos. struct., 1930, p. 62).Système binaire, ternaire, quaternaire... Système thermodynamique formé de deux, trois, quatre... constituants indépendants (d'apr. Mathieu-Kastler Phys. 1983). Cette représentation est aisée à saisir et n'outrepasse pas notre sens de l'espace tant qu'il s'agit de systèmes binaires, ternaires et quaternaires (Niggli, Loi phases minér. et pétrogr., t. 1, 1938, p. 22).
Système matériel. Ensemble, région, objet matériel bien déterminé(ée). (Ds Ferry-Mich. 1981).
2. ANAT., BIOL.
a) Ensemble d'organes ou de tissus présentant la même structure, participant à la même fonction, constituant une entité biologique. Système sanguin; système artériel, veineux, lymphatique, vasculaire; système digestif, ganglionnaire, immunitaire, osseux, pileux, respiratoire, sensitif; système sympathique, parasympathique; système d'éveil, de reproduction. Action du système neuro-végétatif sur la contraction cardiaque (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 281).
Système nerveux*. Absol., fam., arg. Courir, donner, porter, taper sur le système (à qqn). Exaspérer (quelqu'un). Antoine: Je t'aime! je t'aime! je t'aime! Cléopâtre: Tu me cours sur le ciboulot Et me portes sur le système (Courteline, Conv. Alceste, Actium, 1926, p. 254).
b) Synon. de appareil (mais gén. réservé à des ensembles relationnels).Système urinaire, système vestibulaire (Méd. Biol. t. 3 1972). Système uro-génital. Appareil génito-urinaire. (Ds Méd. Biol. t. 3 1972).
3. GÉOL. Ensemble des terrains constituant une période géologique. Système crétacique, dévonien, jurassique, précambrien (Noël 1968). Les monts des Maures ont (...) tout un système géologique particulier (Maupass., Sur l'eau, 1888, p. 320).
4. MÉTÉOR. Système nuageux. Groupement de nuages distinct et durable, généralement composé de plusieurs zones différenciées, assemblées d'une façon caractéristique, et dans chacune desquelles l'aspect général de l'ensemble du ciel présente des particularités marquées (d'apr. Hydrol. 1978). Les cirrus sont toujours les indices de la proximité d'un système nuageux (A.-B. Duval, Hébrard, Nav. aér., 1928, p. 177).En 1923, Schereschewsky et Wehrlé, utilisant de nombreuses observations, ont fait une étude systématique des systèmes nuageux (Maurain, Météor., 1950, p. 136).
D. − Ensemble d'éléments organisés destiné à une fonction définie.
1. POL., SC. ÉCON. Ensemble de méthodes organisées, de pratiques, de procédés destinés à assurer une fonction définie.
a) Système + adj.Système bancaire, communiste, démocratique, dialectique, électoral, fédéral, féodal, financier, fiscal, patriarcal, socialiste, totalitaire; systèmes et procédés comptables. Il est rare (...) que le procès de notre système social et moral soit entrepris (Artaud, Théâtre et son double, 1938, p. 50).La formation du système constitutionnel américain est très différente, comme on l'a déjà noté, de celle du système constitutionnel anglais (Vedel, Dr. constit., 1949, p. 54).V. capitaliste ex. 1.
Système économique. Ensemble cohérent d'institutions juridiques et sociales, au sein desquelles sont mis en œuvre certains moyens techniques organisés pour assurer la réalisation de l'équilibre économique (d'apr. Bern.-Colli Extr. 1976). Quel que soit le système économique: marché, plan, ou combinaison des deuxla croissance cumulative et durable du produit réel global y est empêchée (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 155).
Système monétaire*; système monétaire* européen. Système monétaire international. ,,Ensemble des institutions, conventions et règles de comportement présidant aux règlements des échanges internationaux`` (Bern.-Colli Extr. 1976). On peut dire que le système monétaire international, selon la manière dont il fonctionne, fait ou détruit la stabilité financière (Univers écon. et soc., 1960, p. 38-15).
b) Système de.Améliorer le système de production; le système de Law. L'ingéniosité des auteurs des systèmes de salaires a consisté précisément à assujettir au rendement le montant du salaire (Villemer, Organ. industr., 1947, p. 155).
c) SC. ÉCON. Analyse des systèmes. ,,Méthode d'analyse des ensembles complexes, comprenant des objectifs et moyens multiples, dont les uns sont complémentaires, les autres alternatifs, et qu'il s'agit d'« optimiser »`` (Combe-Cusset 1974).
d) Absol. La grande faute du gouvernement est de n'avoir pas de système, de tirer les rênes aujourd'hui pour les lâcher le lendemain (Mérimée, Lettres ctessede Montijo, t. 2, 1870, p. 238).
Péj. Le système. L'ensemble social, l'armature économique, politique, morale, idéologique d'une société considérée comme un ensemble social rigide et contraignant. Entrer dans le système; se faire récupérer par le système; à bas le système! Est-ce une avant-guerre, ou la veille de grandes révolutions qui liquideront le système? (Beauvoir, Tout compte fait, 1972, p. 58).
e) Système Taylor. Synon. de taylorisme.Une grève.Qu'est-ce qu'il en dit, Wisner?Ça, il a du cran. Quand les bafouilleurs sont venus protester contre le système Taylor, il leur a dit: « Moi, je n'ai pas besoin de travailler (...) » (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 259).
2. P. ext.
a) Principe ou ensemble de principes mis en application, moyens mis en œuvre en vue d'un résultat. Système rigide; système des punitions et des récompenses. Avec la paix assurée par un bon système de défense (Constant, Princ. pol., 1815, p. 124).Je ne pense pas que ce petit ait jamais été puni. Et sans doute entrait-il de la théorie dans le système d'éducation de ses parents: la décision de ne rien chercher à obtenir de lui qu'il ne comprenne et n'admette (Gide, Journal, 1943, p. 175).
Vieilli. [Dans la conduite ou dans la création artist.] Mise en application d'un principe. C'était un homme à principes (...) mais de fougueuses passions l'entraînaient souvent hors de ses systèmes (Sand, Indiana, 1832, p. 42).De simple paysan faisant des journées, devenu fermier (...) par un système de méchanceté croissante, il le continuait encore après avoir conquis une position qui surpassait ses premiers désirs (Balzac, Tén. affaire, 1841, p. 50).
Système de vie. Principes, mode de vie. On lui fit même ordonnancer par un médecin un système de vie moins sédentaire (Sand, Pauline, 1841, p. 233):
2. Prenez le chrétien des premiers siècles; la religion est bien toute sa vie spirituelle. Pas une pensée, pas un sentiment qui ne s'y rattache (...). Voilà un superbe système de vie, tout idéal, tout divin, et vraiment digne de la liberté des enfants de Dieu. Renan, Avenir sc., 1890, p. 471.
Locutions
Avoir pour système (de). Avoir pour principe (de). J'ai pour système que les gens qui ne se connaissent pas plus que nous ne nous connaissons, doivent toujours se parler à une certaine distance (Dumas père, Lorenzino, 1842, ii, 4, p. 238).
Esprit de système. ,,Tendance à organiser les connaissances particulières en un tout cohérent`` (Foulq.-St-Jean 1962). Je vous fais cet aveu, monsieur, pour que vous ne soyez pas désagréablement surpris si mes réponses manquent tout à fait d'esprit de système (A. France, Vie littér., 1890, p. 192).Péj. Tendance à privilégier l'organisation théorique, les valeurs dogmatiques, en négligeant les faits réels; en partic., synon. de esprit de parti*. Un plan bien conçu, un coup-d'œil que n'égare pas l'esprit de système, que ne limite pas l'esprit de parti (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 133).L'existentialisme avec Kierkegaard est d'abord une réaction contre Hegel et l'esprit de système en général (Lacroix, Marxisme, existent., personn., 1949, p. 3).
Par système. Sans tenir compte de la réalité; de parti pris. Oui, mon bon, et cela par système, entêtement, orgueil, et uniquement pour soutenir les principes (Flaub., Corresp., 1864, p. 154).
Sans système. Decazes n'a que de la main; sans doctrine comme sans principe, sans plan comme sans système, il ne gouverne que par expédients (Noailles, 1855ds Rec. textes hist., p. 187).Fragonard peint un peu tous les sujets, à l'aide d'un peu tous les procédés, sans système: comme ils lui viennent, au moment où ils lui viennent (Le Monde, 27-28 sept. 1987, p. 1, col. 6).
b) ARTS (en partic. en crit. artist.). Ce qui favorise l'esprit de système aux dépens de la sincérité et de l'invention personnelle de l'auteur (d'apr. Bég. Dessin 1978). Il faut lier les arts à un sentiment, et non à un système (Stendhal, Hist. peint. Ital., t. 1, 1817, p. 56).Ce grand artiste n'a pas pu réussir à tuer son talent par son système. Mais l'École ne retient que le système (Mauclair, De Watteau à Whistler, 1905, p. 74).
3. Moyen employé pour réussir. Synon. fam. combine, truc.Il a trouvé le système. Aucun des sophismes de la folie,la folie qu'on enferme, n'a été oublié par moi: je pourrais les redire tous, je tiens le système (Rimbaud, Saison enfer, 1873, p. 233).
Loc. Système débrouille* ; système D*.
Arg. (École de Saint-Cyr). ,,Ensemble des traditions sacrées de l'École`` (Esn. 1966). Père Système. Élève qui, classé dernier au concours d'entrée, est immatriculé le premier de sa promotion, avec un numéro proche de ceux des anciens dont on considère qu'il connaît les traditions (d'apr. Esn. 1966).
4. Appareillage, dispositif, ensemble d'éléments assurant une fonction déterminée. Système électronique; système émetteur-récepteur; système d'éclairage, de fermeture, de protection, de sécurité; système de commande numérique; système de contre-mesure; système de guidage, de navigation, de pilotage, de stabilisation; système de contrôle automatique, de surveillance électronique. Ce tour est un système de leviers ou d'alidades à centres mobiles (Nosban, Manuel menuisier, t. 2 1857, p. 239).Si l'on veut maintenir le véhicule, au point mort, sur une pente, il apparaît nécessaire d'avoir un système de freinage (Chapelain, Techn. automob., 1956, p. 241).
a) PHYS., ÉLECTRO-ACOUST.
Système acoustique. ,,Tout assemblage d'éléments permettant d'assurer la transmission du son`` (Siz. 1968).
ÉLECTR. Système d'alimentation. ,,Accumulateur ou générateur de type compact, destiné à l'alimentation électrique des flashes et des appareils à « puissance de feu » automatique`` (Pollet Phot. 1970).
OPT. Système centré. V. ce mot ex. 2.Système optique. ,,Ensemble de dioptres, lentilles, miroirs, prismes... destiné à la formation d'images optiques`` (Mathieu-Kastler Phys. 1983). Perfection des systèmes optiques et mécaniques (français) de l'instrument moderne utilisé (Prinet, Phot., 1945, p. 108).
b) INFORMAT. Système de gestion de bases de données; système de gestion intégrée*. Système de programmation (Luca Micro-informat. 1984). Système conversationnel ou système interactif. ,,Disposition de matériel, de logiciel, ou des deux à la fois, qui permet une intervention de l'usager dans une tâche en cours d'exécution`` (Paul Télédétection 1982). Système de traitement numérique d'images. ,,Système interactif adapté au traitement d'image et à son exploitation`` (Paul Télédétection 1982). Système d'exploitation (d'un ordinateur). ,,Logiciel gérant un ordinateur, indépendant des programmes d'application mais indispensable à leur mise en œuvre`` (Franterm Micro-informat. 1984).
c) ARM. MILIT.
Système (d'arme). Ensemble constitué par un projectile et les équipements nécessaires à sa mise en œuvre. Système de (conduite de) tir, de mise à feu, de protection, de sécurité, de visée. [Rival] posa sur une table deux paires de pistolets d'un système nouveau se chargeant par la culasse (Maupass., Bel-Ami, 1885, p. 157).
Fusil à système. Variante mécanique introduite par les armuriers de l'ère artisanale, après l'abandon de la platine à silex (d'apr. Duchartre 1973).
d) Dispositif de fixation. Cela (...) comportait une mentonnière compliquée, et quand c'était mis au point, grâce à un système savant de crochets et d'agrafes, cela ne laissait que les yeux seuls à nu (Vercel, Cap. Conan, 1934, p. 70).Boucles d'oreilles ivoire véritable, avec système argent (Catal. jouets (B.H.V.), 1936).
Cravate à système. Si le rat d'hôtel a disparu, comme la cravate à système et le tricycle à pétrole, l'escroc n'a pas renoncé à abuser de la confiance et de la largeur d'esprit du personnel hôtelier (Fargue, Piéton Paris, 1939, p. 196).
REM. 1.
-système, élém. de compos.[Le 1erélém. est un élém. formant ou un préf.] V. écosystème (rem. s.v. écologie), sous-système (s.v. sous- C 1 d) et aussi:a)
Microsystème, subst. masc.Microsystème lexical. Un microsystème isolé (Gds cour. pensée math., 1948, p. 426).
b)
Polysystème, subst. masc.Constitution de polysystèmes (...) lors du début de la sécrétion (Husson, Graf, Biol. gén., 1965, p. 39).
2.
Ingénieur-système, subst. masc.,informat. Ingénieur ,,capable de comprendre, de fabriquer, de modifier, d'améliorer ou de surveiller le système d'exploitation de l'ordinateur`` (Del.-Perret 1973).
3.
Systémique, adj.a) Qui concerne un système ou qui agit sur un système. Approche systémique d'une question. Le côté parcellaire de son enseignement actuel [de la biologie], qui insiste trop sur l'aspect analytique et pas assez sur les « relations systémiques » au sein des organismes vivants et entre eux-mêmes et leur environnement (Le Sauvage, janv. 1976, p. 53, col. 1).Analyse systémique. Analyse qui ,,cherche à mesurer exactement, dans un système, les objectifs à atteindre en termes de performance`` (Éduc. 1979). Empl. subst. fém. La systémique, cette récente « sensibilité » qui bouscule les vieilles sciences trop cloisonnées et propose une analyse globale des systèmes (Le Sauvage, janv. 1978, p. 77, col. 1).b) Méd. Maladie systémique (Garnier-Del. 1972). α) Pathol. Affection systémique. ,,Affection touchant électivement les différents éléments appartenant à un même tissu ou système`` (Garnier-Del. 1972). β) Anat., physiol. ,,Qui se rapporte à la grande circulation`` (Garnier-Del. 1972). Cavités, cœur, ventricule systémique (Garnier-Del. 1972). ,,Cavités, ventricule du cœur qui reçoivent le sang des veines pulmonaires et l'envoient dans l'aorte`` (Garnier-Del. 1972). Circulation systémique (Méd. Biol. t. 3 1972). Les dict. tels que Garnier-Del. 1972, Man.-Man. Méd. 1977 et 1980, Méd. Biol. t. 3 1972 déconseillent cet usage.c) Biol., toxicol., agric. [En parlant d'une substance antiparasitaire, d'un insecticide] Qui est applicable sur les organes attaqués et pénètre à l'intérieur des tissus (d'apr. Bén.-Vaesk. Jard. 1981). L'insecticide systémique pénètre dans les tissus; les insectes moyens les digèrent et périssent (BÉn.-Vaesk.Jard.1981).Bien que plusieurs termes équivalents aient été proposés, l'OMS [Office Mondial de la Santé] continue à employer celui-ci (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972).
Prononc. et Orth.: [sistεm]. Ac. 1694, 1718: -teme; dep. 1740: -tème. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1552 « ensemble dont les parties sont coordonnées par une loi » (Pontus de Tyard, Solitaire second dans ses Discours philosophiques, 54b, éd. 1587 ds Rom. Forsch. t. 32, p. 170: Je suis prest de vous monstrer la composition de ce Systeme); b) α) 1633 astron. le Système du Monde de Galilée « ouvrage de Galilée, paru en 1632 en Italie sous le titre Dialogo sopra i due massimi sistemi del mondo Ptolemaico e Copernico » (Descartes, Lettre au P. Mersenne ds Œuvres philos., éd. F. Alquié, t. 1, p. 487); β) 1684 (F. Bernier, Philos. de Gassendi, p. 392: Descartes [...] pour etablir son systeme du Monde); c) 1706 sistême (Rich.: sistême [...] terme de philosophie et de plusieurs autres sciences. Il signifie la manière dont on supose et conçoit qu'un tout est formé de plusieurs parties, et qui est la cause que les choses agissent comme elles sont); d) ca 1777 hist. nat. « distribution méthodique et artificielle des êtres, propre à en faciliter l'étude » (d'apr. FEW t. 12, p. 504b); 1787 (Antoine Gouan, Explication du système botanique du chevalier von Linné pour servir d'introduction à l'étude de la botanique [titre, en réf. à l'ouvrage de Linné, Sys-tema Naturae, 1reéd. 1735 et nombreuses éd. successives]); v. aussi Encyclop. t. 8 1765, pp. 226b-227a; 2. désigne un ensemble structuré de pratiques ou d'institutions, formant une construction théorique et une méthode pratique a) 1675 pol. (Bouhours, Rem. nouv. sur la lang. fr., p. 58: le systeme de la Cour, le systeme des affaires d'Allemagne); 1762 sistême politique, de Legislation, social (Rousseau, Contrat social, 1reversion, éd. R. Derathé ds Œuvres complètes, t. 3, p. 309, 311, 294); b) p. réf. au système financier de Law [1718 Antisystème (Frères Paris, Antisystème − titre − d'apr. Brunot t. 6, p. 153)] 1734 sustême (Melon, Ess. pol. s. le Comm., ch. XXV, D[aire], p. 821, ibid., note 5); c) 1843 arg. de Saint-Cyr système « ensemble des traditions sacrées de l'École » d'apr. Esn.; d'où 1849 Père Système « élève immatriculé le premier de sa promotion, chargé de perpétuer les traditions » ibid.; 3. 1694 systeme (Ac.: Systeme. Supposition d'un ou de plusieurs principes, d'où l'on tire des conséquences, et sur lesquels on establit une opinion, une doctrine, un dogme); d'où a) 1751 esprit de système « attachement aux systèmes » (Encyclop. t. 1, Disc. préliminaire, XXXI); 1830 péj. (Balzac, Œuvres div., t. 1, p. 428); b) 1762 par système « de parti pris » (Rousseau, Emile, éd. Ch. Wirz, t. 4, p. 567); c) 1768 faire (un) système (Volt., Lett. à M. L. C., 23 déc. ds Littré); 4. av. 1696 sistême « ensemble de pratiques tendant à obtenir un résultat » (La Bruy[ère] ds Trév. 1704); cf. 1739 système (D'Argenson, Journ., II, p. 100 d'apr. Brunot t. 6, p. 153 et 154, note 1: Selon lui on n'a jamais eu si peu de « systeme » dans le ministère, on s'y picque d'en haïr jusqu'au nom; cependant ce mot « systeme » ne veut dire que plan; on a tort de le prendre en mal); très employé dans la lang. cour.; spéc. av. 1918 système D (Dauzat, Arg. guerre, p. 93: il en [des expressions] est d'antérieures à la guerre qui ont obtenu un succès considérable, [...] système D). B. 1578 mus. sisteme « ensemble des intervalles musicaux entre deux sons extrêmes » (Vigen[ere], Tabl. de Philostr., fo97 vods Gdf. Compl.). C. 1. Désigne un ensemble d'éléments naturels de même nature, participant à une même fonction a) 1690 anat. sisteme (Fur.); 1765 système des vaisseaux sanguins, des nerfs (Encyclop. t. 15, p. 779b); 1808 système nerveux (Cabanis, Rapp. phys. et mor., t. 1, p. 112); 1867 fig. taper sur le système « agacer » (Delvau: Système. Argot du peuple. Agacer le système. Ennuyer. Taper sur le système. Agacer les nerfs, exaspérer); b) 1762 phys. (Rousseau, Lettre à M. de Malesherbes, 26 janv., éd. M. Raymond et B. Gagnebin, t. 1, p. 1141: systeme universel des choses); 1778 (Ac.: On appelle aussi Système, Un assemblage de corps. Le système planétaire); 2. désigne un ensemble structuré de choses abstraites 1751 système des connoissances (Encyclop. t. 1, Disc. préliminaire, XVI); 1923 système C.G.S. (Lar. univ.); 3. 1765 « appareil ou dispositif formé d'organes, d'éléments analogues » (Encyclop. t. 15, p. 779b). Empr. au gr. σ υ ́ σ τ η μ α, -α τ ο ς « réunion en un corps de plusieurs choses ou parties » d'où « ensemble, masse », « ensemble de doctrines, d'institutions », p. ex. « constitution politique » et « système philosophique », également att. dans différents sens techn. métr. « strophe » comme en mus. « accord » (d'où le b. lat. systema, -atis « assemblage » dep. le ives. ds Blaise Lat. chrét.), dér. de σ υ ν ι ́ σ τ η μ ι « placer debout ou en même temps ». Fréq. abs. littér.: 9 824. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 21 393, b) 10 518; xxes.: 10 389, b) 11 639. Bbg. Dossiers de mots. Néol. Marche. 1979, no7, pp. 45-49; 1979, no11, pp. 60-63; 1979, no14, pp. 58-60. − Dub. Pol. 1962, p. 428. − Dubreucq (F. L.). Un Paradoxe terminol. Équivalences. 1980, t. 11, no2/3, pp. 45-49. − Gohin 1903, p. 301, 322. − Jucquois (G.). La Not. de système économique. Cah. Inst. Ling. Louvain. 1979, t. 5, no3, pp. 113-124. − Mounin (G.). La Not. de système chez A. Meillet. Linguistique. Paris. 1966, t. 1, pp. 17-29. − Quem. DDL t. 11. − Ricken (U.). Qq. aspects de l'évol. du champ notionnel ordre-système au 18es. Colloquio Internat. del Lessico Intellettuale Europeo. 2. 1977. Roma, 1979, pp. 474-487.

Système : définition du Wiktionnaire

Nom commun

système \sis.tɛm\ masculin

  1. Ensemble d’éléments, de concepts reliés, organisés en une structure.
    • Ces personnes ont craint, en pénétrant trop avant dans le système de l’homme, de voir disparaître ses plus brillantes attributions. — (Journal de médecine, chirurgie, pharmacie, etc, 1816, V. 35, page 376)
    • Cette fragilité est-elle propre aux os des cancéreux, ou tient-elle au développement des cancers multiples dans le système osseux ? — (Eugène Follin, Traité élémentaire de pathologie externe, Paris : Victor Masson & fils, 1869, vol. 1, p. 299)
    • L’écu de six francs et le demi-écu ont disparu : ils appartenaient au système duodécimal ; le louis de 24, du même système, devrait disparaître aussi. — (Abbé Guignot, Essai sur Quarré-les-Tombes ; ses sarcophages mérovingiens et sa station préhistorique, Tours, impr. Bousrez, 1895, page 41)
    • Le système monétaire et le système du crédit reposent sur une vaine tradition de la valeur de l’or et offrent une instabilité presque fantastique. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 406 de l’éd. de 1921)
    • L’acétylcholine n’est qu’un maillon d’une chaîne métabolitique où interviennent divers systèmes enzymatiques sur lesquels les insecticides peuvent aussi agir. — (Revue de zoologie agricole et de pathologie végétale, 1956, vol.55 à 58, page 80)
    • Les philosophes sont des violents qui, faute d’armée à leur disposition, se soumettent le monde en l’enfermant dans un système. — (Robert Musil, L’Homme sans qualités, 1930-1932, traduction de Philippe Jaccottet, 1956, tome 1, p. 319)
  2. (Par analogie) Organisation politique ou sociale.
    • À noter l’insistance mise par Nadvi sur la supériorité et l’exclusivisme de l’islam vis-à-vis de toutes les autres religions et de tous les autres systèmes. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.130)
    • Cette association du politique et du religieux perpétua, jusqu’au milieu du XXe siècle, un système féodal abusif entretenu par la noblesse et les moines. — (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, no66, été 2008, p. 5)
    • Lundi, l'agence Isna avait cité un juge du tribunal révolutionnaire de Téhéran selon qui Nasrin Sotoudeh avait été condamnée à un total de sept années de prison pour conspiration contre le système et "pour avoir insulté le guide" suprême iranien. — (Maria Elena Gottarelli, Qui est Nasrin Sotoudeh, la militante des droits humains emprisonnée en Iran ?, nouvelobs.com, 14 mars 2019)
  3. (Par extension) Principe d’organisation sociale ou de vie.
    • Le quiétisme, tant accusé d’obscurité, n’avait été que trop clair. Il érigeait en système et posait avec franchise comme suprême perfection l’état d’immobilité et d’impuissance où l’âme parvient à la longue quand elle abdique son activité. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p. 178)
    • Il existe en Hollande depuis quelques années un parti rationaliste, qui grandit de jour en jour. Ce parti ne proclame aucun système, puisqu’il les résume tous. — (Rudolf Charles, Préface de Le testament de Jean Meslier, tome 1, édition R.C. Meijer, 1864)
  4. (Familier) (Politique) (Péjoratif) Sorte d'entité sociale et politique qui est confusément ressentie comme oppressante.
    • Tu sais, les gendarmes ne sont pas contre nous […]. Ils sont empêtrés dans leurs règlements, les lois et les ordres qu'ils reçoivent mais au fond d'eux-mêmes ils sont de notre côté. Je crois qu'ils en ont vraiment marre du système. — (Jean du Cluzeau, Welkome Shaïtane ! Petit précis du vivre ensemble, L'Homo Bonobo/Lulu.com, 2016, page 89)
  5. (Anatomie) (Biologie) (Médecine) Réseau d’organes.
    • Indépendamment d’artères et de veines correspondantes aux artères et aux veines des autres parties du corps, le foie est l’aboutissant d’un système veineux particulier, le système de la veine-porte, qui se distribue , dans son épaisseur, à la manière des vaisseaux artériels. — (Jean Cruveilhier, Traité d’anatomie descriptive, Paris : P. Asselin, 1871, volume 2, page 569)
    • Le neurotransmetteur endogène du système sympathique est la noradrénaline et celui du système parasympathique est l’acétylcholine. — (A. Durand, « Traitement médical de l'incontinence urinaire », dans Pelvi-périnéologie, dirigé par Bernard Blanc & ‎Laurent Siproudhis, Springer Verlag, 2005, p. 117)
  6. (Mathématiques) Ensemble de propositions, de principes vrais ou faux mis dans un certain ordre et enchaînés ensemble, de manière à en tirer des conséquences et à s’en servir pour établir une opinion, une doctrine, un dogme, etc.
    • Il en eût été probablement de même de celle-ci, si, parmi tant de célèbres géomètres qui ont travaillé à perfectionner le système newtonien, il se fût trouvé quelqu'un qui y eût donné une attention suffisante. — (Denis Diderot, Réflexions sur une difficulté proposée contre la manière dont les Newtoniens expliquent la cohésion des corps et les autres phénomènes qui s'y rapportent, dans les Mémoires de Trévoux, 2e vol. d'avril 1761, éd. ‎Ligaran, 2015)
    • L'idée que le système de Jupiter fournirait ici à Galilée une sorte de « modèle réduit » du système copernicien, qui permettrait de voir en analogon le système solaire du point de vue de Sirius a été suggérée par I. B. Cohen. — (Philippe Hamou, La Mutation du visible : Essai sur la portée épistémologique des instruments d'optique au XVIIe siècle, vol. I : Du Sidereus nuncius de Galilée à la Dioptrique cartésienne, Presses Univ. Septentrion, 1999, p.38)
    • Mais dans les univers courbés du second système einsteinien, des boucles temporelles pourraient autoriser une certaine exploration du passé, sans condition de vitesse, le principe de causalité étant dans ce cas invalidé. — (Jacqueline Sessa, Du mouvement dans l'espace au déplacement du temps : l'Uchronie, dans le recueil Le cours du temps, ‎Centre d'études comparatistes/Université de Saint-Étienne, 1998, page 13)
  7. (Par extension) (Mécanique) Ensemble de mécanismes.
    • Lorsqu’un balancier muni de son spiral est à l’état de repos, c’est-à-dire le spiral étant désarmé, le système est en équilibre, on dit que le balancier est au point mort. — (G.-A. Berner, Description de la montre suisse à l’usage du personnel de vente des magasins d’horlogerie (4ème et dernière partie), Journal Suisse de l’Horlogerie, 1948)
    • Quand il s’agissait de livrer en Allemagne ou au Luxembourg, le dépotage des citernes de notre flotte était freiné par le système de raccord allemand Storz, la norme dans ces deux pays. — (Le raccord français/allemand : Une pièce maîtresse pour la sécurité et l’efficacité, dans Tratel’action, no2, décembre 2015, p.5)
  8. (Biologie) Distribution méthodique et artificielle des êtres, propre à en faciliter l’étude.
    • Le système de Linné.
  9. Plan qu’on se fait et des moyens qu’on se propose d’employer pour réussir en quelque chose.
    • Le système de raréfaction des naissances est ici tellement ancré dans les esprits, qu’il finit par être jugé comme le signe d’une vie raisonnable. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il s’agit d’un système d’information transnational de crues mis en place dans les bassins de la Moselle, de la Nahe et, pour partie, de celui du Rhin (environ 55 000 km2). — (Examens environnementaux de l’OCDE : Luxembourg, OCDE, 2010, page 198)
    • Cet homme tient beaucoup à son système.
    • Il sacrifie tout à son système, sans considérer les conséquences.
    • Je n’entends rien à son système.
  10. Ellipse de système d’exploitation.
    • Pour ce faire, vous devez installer sur votre système une ou plusieurs polices répondant à la norme Unicode. — (Wiktionnaire, Aide:Caractères spéciaux)
  11. Ellipse de système informatique, ensemble structuré des composants logiciels, matériels et des données, permettant d’automatiser tout ou partie du système d’information.
    • Lors d'une exécution automatique, si un logiciel malicieux est détecté, le prochain administrateur qui se loguera sur le système sera notifié par un message dans la zone de notification. — (Emmanuel Dreux, La sécurité sous Windows Vista, Éditions ENI, 2009, page 67)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Système : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SYSTÈME. n. m.
Ensemble de propositions, de principes vrais ou faux mis dans un certain ordre et enchaînés ensemble, de manière à en tirer des conséquences et à s'en servir pour établir une opinion, une doctrine, un dogme, etc. Le système astronomique de Ptolémée. Le système de Copernic. Le système de Law. Former, composer un système. Défendre, soutenir, combattre, renverser un système. On le dit souvent en mauvaise part. Il a imaginé, il a fait, il a bâti un nouveau système. Il faut se défendre de l'esprit de système. En termes d'Histoire naturelle, il se dit d'une Distribution méthodique et artificielle des êtres, propre à en faciliter l'étude. Le système de Linné. Il signifie aussi, dans plusieurs Sciences, Ensemble d'éléments divers formant un tout dont toutes les parties sont liées. Le système solaire. Le système nerveux, musculaire, sanguin. On dit dans un sens analogue, en parlant de la Constitution des États : Système féodal, système représentatif, système fédéral, etc. Le système métrique, L'ensemble des mesures qui ont le mètre pour base commune.

SYSTÈME se dit, dans le langage ordinaire, du Plan qu'on se fait et des moyens qu'on se propose d'employer pour réussir en quelque chose. Système de conduite. Système de gouvernement. Il faut suivre tout un autre système. Il faut changer de système. Cet homme tient beaucoup à son système. Il sacrifie tout à son système, sans considérer les conséquences. Je n'entends rien à son système.

Système : définition du Littré (1872-1877)

SYSTÈME (si-stê-m') s. m.
  • 1Proprement, un composé de parties coordonnées entre elles. Descartes est proprement le premier qui ait traité du système du monde avec quelque soin et quelque étendue, D'Alembert, Disc. prélim. syst. monde, Œuvr. t. XIV, p. 80. On appelle système du monde l'assemblage et l'arrangement des corps célestes, et l'ordre selon lequel ces corps sont situés relativement les uns aux autres, et suivant lequel ils se meuvent, Brisson, Traité de phys. t. III, p. 3. Il est peu d'événements politiques dont le souvenir se conserve autant que celui d'une grande entreprise liée au système général de l'univers ou au progrès de l'esprit humain, Condorcet, Maurepas. Nicolas Copernic, le restaurateur de l'astromie physique et l'auteur du vrai système du monde, naquit à Thorn, ville de la Prusse royale, le 19 février 1473, Bailly, Hist. astr. mod. t. I, p. 337. Les satellites de Jupiter forment autour de lui un système semblable à celui des planètes autour du soleil, Laplace, Expos. IV, 6.
  • 2En anatomie, ensemble des parties similaires. Le système osseux. Les premiers physiologistes avaient observé déjà que les habitudes du système musculaire ou moteur sont dans une espèce d'équilibre singulier avec celles du système nerveux ou sensitif, Cabanis, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. I, p. 181.

    L'ensemble des vaisseaux artériels constitue le système vasculaire à sang rouge. L'ensemble des vaisseaux veineux constitue le système vasculaire à sang noir. L'ensemble des vaisseaux et des ganglions lymphatiques constitue le système absorbant ou lymphatique.

  • 3Constitution politique, sociale des États. Le système féodal. Le système représentatif. Le système fédératif.
  • 4Doctrine à l'aide de laquelle on dispose et coordonne toutes les notions particulières. Deux fameux ministres de France ont travaillé à l'envi à sauver les inconvénients de ce système [la recherche des origines de l'Église réformée dans l'Église romaine], pour parler dans le style du temps, Bossuet, Var. I, 24. Jusqu'à présent l'Académie des sciences ne prend la nature que par petites parcelles ; nul système général, de peur de tomber dans l'inconvénient des systèmes précipités, dont l'impatience de l'esprit humain ne s'accommode que trop bien, Fontenelle, Utilité des math. Préface. Il [Boerhaave] ne se fonde jamais que sur l'expérience bien avérée, et laisse à part tous les systèmes, qui peuvent n'être que d'ingénieuses productions de l'esprit humain désavouées par la nature, Fontenelle, Boerhaave. À la grande connaissance qu'il avait de l'anatomie, il joignait le talent d'imaginer heureusement les usages des structures, et en général il avait le don du système, Fontenelle, Tauvry. J'ai vu les mœurs anéanties et remplacées par des plans de morale ; et, lorsque la patrie demandait des secours, je n'ai entendu que des voix qui lui offraient des systèmes, Saint-Foix, Ess. Paris, t. III, p. 439, dans POUGENS. Les systèmes sont comme les rats, qui peuvent passer par vingt petits trous, et qui en trouvent enfin deux ou trois qui ne peuvent les admettre, Voltaire, Dict. phil. Barbe. Ce n'est pas que ces créateurs de systèmes n'aient rendu de grands services à la physique… on les a comparés à des alchimistes qui, en faisant de l'or (qu'on ne fait point), ont trouvé de bons remèdes ou du moins des choses très curieuses, Voltaire, Hom. aux 40 écus, Nouvelles douleurs. Il y a dans l'étude de l'histoire naturelle deux écueils également dangereux ; le premier est de n'avoir aucune méthode : et le second, de vouloir tout rapporter à un système particulier, Buffon, Hist. nat. 1er disc. Ces écrivains qui n'ont d'autre mérite que de crier contre les systèmes, parce qu'ils sont non-seulement incapables d'en faire, mais peut-être même d'entendre la vraie signification de ce mot, qui les épouvante ou les humilie, Buffon, Min. t. IV, p. 8. Ayez un système, j'y consens ; mais ne vous en laissez pas dominer, Diderot, Interprét, de la nat. n° 27. Il ne faut qu'un fait pour renverser un système, Diderot, Rech. philos. sur le beau. Un système n'est autre chose que la disposition des différentes parties d'un art ou d'une science dans un ordre où elles se soutiennent toutes mutuellement, et où les dernières s'expliquent par les premières : celles qui rendent raison des autres, s'appellent principes, Condillac, Traité des syst. I. Le but d'un système est de lier à un fait général, ou à un petit nombre de faits généraux, tous les faits particuliers qui paraissent avoir de l'analogie avec eux, Sennebier, Ess. art d'obs. t. II, p. 307, dans POUGENS. Les systèmes sont utiles ; nous disons plus, ils sont nécessaires ; les vérités qui ne sont pas classées sont mal connues, Bailly, Hist. astr. mod. t. I, p. 335. Si jamais on a proposé un système hardi, c'est celui de Copernic ; il fallait contredire tous les hommes, qui ne jugent que par les sens, il fallait leur persuader que ce qu'ils voient n'existe pas, Bailly, ib. t. I, p. 336.

    Il se dit souvent en mauvaise part. Il faut se défendre de l'esprit de système. Newton n'a jamais fait de système ; il a vu, il a fait voir, mais il n'a pas mis ses imaginations à la place de la vérité, Voltaire, Lett. à M. L. C. 23 déc. 1768. Observez l'esprit humain, vous verrez dans chaque siècle que tout est système chez le peuple comme chez le philosophe, Condillac, Traité des syst. 18.

  • 5En histoire naturelle, toute classification méthodique des êtres naturels. Les systèmes naturels.

    En particulier, classification qui n'a d'autre but que de rendre l'étude de ces êtres plus facile. Le système sexuel de Linné.

  • 6Ensemble de choses qui se tiennent. Système des temps d'un verbe. La nation moscovite, peu connue que de ses plus proches voisins, faisait presque une nation à part, qui n'entrait point dans le système de l'Europe, Fontenelle, Czar Pierre. Le marquis de Brandebourg [Frédéric II], par cette manœuvre singulière [en quittant l'alliance de la France pour celle de l'Angleterre], fit seul changer tout le système de l'Europe, Voltaire, Mém. Voltaire.

    Le système métrique, l'ensemble des mesures déduites du mètre comme base commune.

    Système bibliographique, ordre qu'on suit dans la classification des livres.

    Terme de géologie. Synonyme de terrain ou de formation.

  • 7 Terme de musique. L'ordonnance générale et l'ensemble des intervalles musicaux élémentaires, compris entre les deux limites sonores extrêmes appréciables à l'oreille.
  • 8 Terme de métrique ancienne. Suite de vers de la même mesure : ainsi dans la strophe saphique, l'adonique vient après un système de saphiques.

    Terme de musique ancienne. Deux ou plusieurs degrés entre une note et la suivante ; c'est à peu près ce que nous nommons degrés disjoints.

  • 9Plan qu'on se fait, moyens qu'on se propose pour réussir en quelque chose. Système de conduite. Système de gouvernement. Combien il importe qu'un bon système économique ne soit pas un système de finances ou d'argent ! Rousseau, Pologne, II. Un système d'oppression plus pesant et plus suivi…, Raynal, Hist. philos. VII, 27. Dans le système des Européens, accoutumés à ne compter pour rien les peuples du nouveau monde, ce pays devait appartenir aux Provinces unies, Raynal, ib. XVII, 27. On me dit que, pendant ma retraite économique, il s'est établi dans Madrid un système de liberté sur la vente des productions qui s'étend même à celles de la presse, Beaumarchais, Mar. de Fig. v, 3.

    Se faire un système de quelque chose, s'y tenir avec entêtement et vouloir y donner une apparence de raison.

    Système continental, interdiction par laquelle Napoléon Ier voulait empêcher le continent de commercer avec l'Angleterre.

  • 10 Terme de finance. Plan et moyens employés pour répartir l'impôt et établir le crédit.

    Le Système (avec une majuscule), l'ensemble des opérations financières de Law. Vous trouveriez Paris le pays de la félicité, si vous aviez vu, comme moi, le temps du Système, où il était défendu, comme un crime d'État d'avoir chez soi pour cinq cents francs d'argent, Voltaire, Lett. Mme ae Florian, 1er mars 1767.

REMARQUE

Voici les observations de Bouhours sur le récent usage de système dans le langage ordinaire : " Il y a quelques années, ce mot n'était connu que des philosophes et des mathématiciens. Depuis que M. de la Chambre a fait le système de l'âme, on s'est accoutumé à ce mot. Il y en a qui disent : le système de la cour, le système des affaires d'Allemagne ; mais cela n'est pas encore bien établi (Nouv. Rem.). "

SYNONYME

ESPRIT DE SYSTÈME, ESPRIT SYSTÉMATIQUE. L'esprit de système est la disposition à prendre des idées imaginées pour des notions prouvées. L'esprit systématique est la disposition à concevoir des vues d'ensemble. L'un est un défaut, l'autre peut être une qualité.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SYSTÈME.
1Ajoutez :

Le système de Tycho-Brahé, conception astronomique qui porte le nom de son auteur, célèbre astronome danois, d'après laquelle les planètes étaient bien considérées comme se mouvant autour du soleil ; mais on admettait que le soleil tournait annuellement autour de la terre, en entraînant avec lui les planètes.

SYNONYME

Ajoutez : 2. SYSTÈME, APPAREIL., En anatomie, un système comprend toutes les parties qui sont formées d'un tissu semblable ; un appareil comprend des organes de nature très différente, dont le concours opère une fonction. Le système osseux. L'appareil de la digestion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « système »

Étymologie de système - Littré

Lat. systema ; du grec σύστημα, de σὺν, avec, et στάω, être debout.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de système - Wiktionnaire

(1552)[1] Du latin systema, du grec ancien σύστημα, sýstêma (« combinaison, assemblage, système »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « système »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
système siztɛm play_arrow

Citations contenant le mot « système »

  • Le rapport sur le marché, intitulé «Marché Système de gestion de l’énergie (SME)», est une vaste étude qui dépend du marché Système de gestion de l’énergie (SME), qui examine la structure accrue du marché actuel dans le monde entier. Prévu par un système ordonné suffisant, par exemple une enquête SWOT, le rapport sur le marché Système de gestion de l’énergie (SME) démontre une évaluation globale du marché Système de gestion de l’énergie (SME) global Thesneaklife, Perspectives du marché Système de gestion de l’énergie (SME) – Moteurs de croissance, opportunités et analyse des prévisions – Thesneaklife
  • Le rapport d’étude analyse également certains aspects cruciaux tels que la part de marché du système de traitement de l’eau de dialyse, les régions primitives, le taux de revenus, les coûts de production, la taille du marché du système de traitement de l’eau de dialyse et les acteurs notables. Nous avons également fourni des stratégies industrielles différenciables qui sont également mises en évidence sur le marché mondial des systèmes de traitement des eaux de dialyse afin que les propriétaires d’entreprise individuels puissent les capturer pour s’imposer sur la concurrence dans l’industrie internationale des systèmes de traitement des eaux de dialyse. Thesneaklife, Taille du marché du système de traitement de l’eau de dialyse 2020-26, Fresenius Medical Care, Gambro, DWA – Thesneaklife
  • BEIJING, 2 août (Xinhua) -- Des chercheurs chinois ont développé un système de prévision pour la banquise côtière dans la baie de Prydz, dans l'est de l'Antarctique, offrant une aide aux expéditions dans la région. , Développement d'un système de prévision des glaces pour faciliter les expéditions en Antarctique_French.news.cn
  • SHIJIAZHUANG, 2 août (Xinhua) -- Le port de Qinhuangdao, l'un des principaux ports charbonniers du nord de la Chine, a transféré avec succès toutes ses aides à la navigation publique vers le système de navigation par satellite BeiDou (BDS). , Le système de navigation BeiDou mis en service dans un grand port du nord de la Chine_French.news.cn
  • Un investisseur rationnel est alors amené à s’interroger sur la pertinence du système de rémunération des fonds d’investissement. En particulier, le niveau de frais prélevé annuellement se justifie-t-il au regard des performances financières (passées et attendues dans le futur) ? Dans cette optique, un comparatif de la performance financière nette de frais des différents fonds peut être mené. Selon une récente étude publiée par l’Autorité Européenne des Marchés Financiers (AEMF ou ESMA en anglais), les fonds action à gestion active ont tendance à sous-performer les fonds à gestion passive (ETF ayant pour objectif de répliquer avec précision la performance d’un indice). Plus précisément, sur une période de trois ans, la performance des fonds gérés activement s’avère inférieure d’environ 2 points à celle réalisée par les indices de référence. Les enseignements sont identiques sur d’autres échelles temporelles (un an, sept ans et dix ans). Ainsi, force est de constater qu’historiquement, l’objectif des fonds actifs, consistant à générer une performance supérieure à celle de leur indice de référence (et donc à celle des fonds passifs), n’est pas atteint une fois les diverses commissions et frais déduits. Les coûts de gestion des fonds actifs apparaissent en conséquence trop élevés au regard du supplément de performance financière réalisé par rapport à l’indice de référence. La pérennité des maisons de gestion active semble donc menacée sur le long terme. Les gestionnaires d’actifs sont en conséquence contraints de réduire leur niveau de frais pour survivre face à la concurrence grandissante des fonds passifs. Une refonte en profondeur de leur système de rémunération s’avère ainsi indispensable. En particulier, les frais fixes pourraient être substantiellement réduits (au niveau de ceux pratiqués par les fonds passifs) tout en développant parallèlement et significativement les primes variables en fonction de l’atteinte d’objectifs quantitatifs. Cette évolution du système de rémunération viserait ainsi à récompenser financièrement le mérite et la plus-value offerte par les gérants actifs par rapport au marché tout en gagnant en compétitivité. Bilan, Le système actuel de rémunération des fonds d’investissement actifs menace-t-il leur pérennité? - Bilan
  • Les images bouleversantes ont suscité l'indignation au Zimbabwe: sept nourrissons morts-nés, enveloppés dans tissus verts sur un rayonnage d'hôpital. La conséquence dramatique d'un système de santé à l'abandon, sur lequel la crise du Covid-19 est venu peser un peu plus. TV5MONDE, Zimbabwe: le système de santé périclite et le coronavirus fait rage
  • La pub n'est qu'une expression du seul système qui marche : le capitalisme. De Christian Blachas
  • Encyclopédie : système pour récolter la poussière par ordre alphabétique. De Mike Barfield
  • L'éducation sert à nous corrompre nous-mêmes afin de mieux rentrer dans le système. De Anonyme
  • Société : système ingénieux pour obtenir des bénéfices individuels sans responsabilité individuelle. De Ambrose Bierce
  • Le génie, c'est l'erreur dans le système. De Paul Klee
  • La stratégie est un système de pis-aller. De Helmut von Moltke / Essai sur la stratégie
  • Une idéologie est un système de pensée cohérent avec lui-même mais non avec la réalité. De Anonyme
  • Les systèmes sont les fictions du génie de chaque philosophe. De Sénèque
  • La vérité est qu'aucun système d'éducation n'est en soi préférable à un autre système : les enfants aiment-ils mieux leurs parents aujourd'hui qu'ils les tutoient et ne les craignent plus ? De François René de Chateaubriand / Mémoires d'outre-tombe
  • Dans les systèmes polythéistes, il y a à première vue, une opposition totale avec les systèmes monothéistes. L'idée du salut est absolument étrangère à l'Afrique et à la majorité des cultures du monde. De Marc Augé / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - Avril 2001
  • La religion n'est pas seulement un système d'idées, elle est avant tout un système de forces. De Emile Durkheim / Les formes élémentaires de la vie religieuse
  • Un système vivant est un système ouvert et pourtant stable. On peut le comparer à une flamme. De Léon Brillouin / Vie, matière et observation
  • La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes. De Winston Churchill
  • L'absence de système est encore un système, mais le plus sympathique. De Tristan Tzara
  • Le modernisme est un système de complaisance. La liberté est un système de déférence. La liberté est un système de courage. La liberté est la vertu du pauvre. De Charles Péguy / L'argent
  • Tout système est une entreprise de l'esprit contre lui-même. Une œuvre exprime non l'être d'un auteur, mais sa volonté de paraître, qui choisit, ordonne, accorde, masque, exagère. Paul Valéry, Variété, Une vue de Descartes , Gallimard
  • Dada ne signifie rien. […] Je suis contre tous les systèmes, le plus acceptable des systèmes est celui de n'en avoir par principe aucun. Tristan Tzara, Manifeste Dada, 1918 , J. Budrif

Images d'illustration du mot « système »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « système »

Langue Traduction
Corse sistema
Basque sisteman
Japonais システム
Russe система
Portugais sistema
Arabe النظام
Chinois 系统
Allemand system
Italien sistema
Espagnol sistema
Anglais system
Source : Google Translate API

Synonymes de « système »

Source : synonymes de système sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires