La langue française

Spectacle

Sommaire

  • Définitions du mot spectacle
  • Étymologie de « spectacle »
  • Phonétique de « spectacle »
  • Citations contenant le mot « spectacle »
  • Images d'illustration du mot « spectacle »
  • Traductions du mot « spectacle »
  • Synonymes de « spectacle »

Définitions du mot spectacle

Trésor de la Langue Française informatisé

SPECTACLE, subst. masc.

A. −
1. Ce qui se présente au regard; vue d'ensemble qui attire l'attention et/ou éveille des réactions. Un spectacle aussi horrible qu'inattendu s'offrit alors à leurs regards. Ce disque de verre, convexe sur ses deux faces, en forme de lentille, grossissait démesurément les objets que l'on regardait à travers (Verne, 500 millions, 1879, p. 236):
1. Il ne cherchait d'ailleurs pas à analyser ce qu'il croyait voir; il n'eût pas été capable de traduire en mots ses intuitions; il était bien trop pris par le spectacle pour se dédoubler et pour enregistrer quoi que ce fût. Martin du G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 837.
SYNT. Spectacle admirable, affligeant, choquant, curieux, désolant, douloureux, édifiant, enchanteur, extraordinaire, étrange, grandiose, grotesque, imprévu, inoubliable, insupportable, navrant, réconfortant, répugnant, singulier, triste; être témoin, se désintéresser d'un spectacle; jouir du spectacle de; s'arracher, être sensible au spectacle de; être frappé, touché par le spectacle de; infliger un spectacle à qqn; spectacle qui fait pitié, qui indigne; le spectacle de la rue, de la guerre. [Avec un adj. antéposé, marquant gén. un jugement de valeur] Un effrayant, un épouvantable, un joli, un triste, un sacré (fam.) spectacle.
Loc. et expr.
En spectacle. [En constr. prép.; avec une connotation gén. péj.] Donner, offrir, exposer, jeter en spectacle. Montrer, exhiber à la vue de tous. Je vous prie de croire que je sais garder ma dignité moi-même. Vous avez voulu me donner en spectacle: laissez-moi achever mon rôle (Sand, Lélia, 1839, p. 456).Nous offrons en spectacle à nos frères La barque de l'apôtre en proie aux vents contraires, Touchant à peine au port, et, comme aux premiers jours, Lancée en haute mer pour y lutter toujours (Leconte de Lisle, Poèmes ant., 1874, p. 285).
Se donner en spectacle. S'afficher, s'exposer au regard, au jugement d'autrui. On lave son linge sale en famille, que diable! On ne se donne pas en spectacle comme vous le faites depuis ce matin (A. Daudet, Fromont jeune, 1874, p. 345).Son métier l'amusait dans la mesure où un avocat, lorsqu'il plaide, se donne en spectacle (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 36).
Être en spectacle. Être exposé au regard, à la critique d'autrui. C'est le seul endroit [chez soi] où l'on ne pose pas, le seul où l'on ne soit pas en spectacle, où l'on n'ait plus besoin de paraître beau, de se conformer aux usages et aux exigences (Karr, Sous tilleuls, 1832, p. 69).Nous ne devons pas être en spectacle. Plus on se trompe sur notre compte, plus on nous recouvre de fables, plus cela nous abrite et nous enseigne à vivre en paix (Cocteau, Diff. d'être, 1947, p. 209).
[Suivi d'un subst. introd. par de, pour mettre l'accent sur la chose vue, considérée]
Au spectacle de, à ce spectacle. À la vue de quelque chose, à la vue de cette chose, de cela. À ce spectacle affreux Caïrbar éperdu fuit derrière un rocher; et là, brûlant de rage, L'œil fixé sur mon fils, il l'attend au passage, Le frappe (Baour-Lormian, Ossian, 1827, p. 144).Egayez-vous un peu, pour ce qui vous concerne, au spectacle de ce que souffrent tant de malheureux qui, loin de donner à dîner et d'avoir du superflu et des jouissances, n'ont pas même le nécessaire (Delacroix, Journal, 1851, p. 441).
S'absorber dans le spectacle de. Regarder avec insistance, fixement quelque chose, quelqu'un. Jusque-là, il avait paru absorbé dans le spectacle de son assiette. Renée, aux petits soins pour lui, n'en obtenait que de légers grognements de satisfaction (Zola, Curée, 1872, p. 344).Le miroir, fidèlement, lui présenta son image et Suzanne s'absorba dans le spectacle de cette image (Duhamel, Suzanne, 1941, p. 292).
Donner le spectacle de. Montrer, donner à voir une certaine image de quelque chose, de quelqu'un. Les deux frères siamois qui amusèrent jadis la curiosité de l'Europe n'étaient pas plus indissolubles (...). Si l'un avait été porteur d'eau et l'autre notaire, peut-être auraient-ils donné le spectacle d'une amitié moins fraternelle (About, Nez notaire, 1862, p. 117).Le XIXesiècle offre le spectacle d'un enchevêtrement inextricable, dû aux reprises successives ou même simultanées des manières de jadis (Grandjean, Orfèvr. XIXes., 1962, p. 77).
Servir de spectacle, faire spectacle. Attirer l'attention de manière exagérée par son comportement, son aspect. Mon fils me dévore, malgré une sagesse qui fait spectacle ici (J. de Maistre, Corresp., t. 3, 1808, p. 9).[La note] était un compliment à son ami qu'il ne nommait pas mais qu'il désignait comme le seul, entre de beaux esprits, qui n'acceptât pas de servir de spectacle aux grands et ne fît pas parade de son esprit et de son caquet (Guéhenno, Jean-Jacques, 1948, p. 301).
2. Fait de voir, de contempler, d'observer une chose, un ensemble d'éléments qui s'inscrit dans une durée, dans un processus. Le spectacle de la misère, de la débauche, de la décrépitude, du beau, de la nature. Le spectacle de l'écoulement du temps, du mouvement des astres, de la fragilité des choses et des êtres, avait convaincu Héraclite de l'existence de la raison (Hist. sc., 1957, p. 1629).
3. Au fig. Ensemble de faits, d'événements, de phénomènes qui se présentent à l'observation, à l'étude. Spectacle de l'hypocrisie universelle; spectacle d'un peuple qui se relève; spectacle des civilisations déchues. C'est une grande leçon que tant de spectacles des vanités humaines, cela enlève le prestige du passé comme les illusions d'avenir (Lamart., Corresp., 1833, p. 341).Voilà un point où le spectacle de la société moderne échappe à l'assimilation qu'on veut lui imposer avec des états révolus du monde (J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p. 225).
B. −
1. Représentation de théâtre, de danse, de cinéma, d'opéra, de numéros de variétés, qui est donnée en public. Synon. exhibition.Lucien vint se replacer au coin de sa loge et demeura, pendant le reste de la représentation, absorbé (...) par le pompeux spectacle du ballet du cinquième acte (Balzac, Illus. perdues, 1839, p. 194).Pour les uns, le loisirassistance passive au spectacle télévisé ou plaisir de l'automobileremplacerait la participation aux réunions politiques (Dumazedier, Ripert, Loisir et cult., 1966, p. 39).
SYNT. Spectacle acrobatique, amateur, chorégraphique, cinématographique, classique, dramatique, folklorique, forain, lyrique, populaire; spectacle de ballet, de cirque, de concert, de danse, de gala, de music-hall, de strip-tease, de télévision, de variétés, de vidéo; spectacle enregistré, permanent, radiodiffusé, télévisé; spectacle pour la jeunesse, de masse, en plein air; créer, différer, diffuser, organiser, remettre, retransmettre un spectacle; la fin, la sortie du spectacle; mise en scène, sonorisation d'un spectacle; les arts, le domaine du spectacle; le programme des spectacles.
Spectacle total. Représentation où se mêlent plusieurs disciplines artistiques habituellement séparées. L'introduction de la musique au théâtre, issue de la tendance au spectacle « total », est sans doute un des héritages de Diaghilew qui sut prouver avec les ballets russes la nécessité de l'interpénétration des différents arts (Samuel, Art mus. contemp., 1962, p. 772).
Loc. Subst. + de spectacle.Ce qui est utile au spectacle, qui sert à un, des spectacles. Billet, salle de spectacle. Un vieux bonhomme, pas fortuné et myope, vient tous les jours lire mon feuilleton à la devanture du Gil Blas avec une lorgnette de spectacle (Goncourt, Journal, 1884, p. 321).
[À propos d'une personne, d'un ensemble de personnes qui organise, gère un, des spectacles] Entreprise de spectacle. Les directeurs de spectacle, à Paris, sont mieux gardés que les rois et les ministres (Balzac, Cous. Pons, 1847, p. 194).Les organisateurs de spectacles dramatiques le savent, qui ont tenté sans succès d'introduire une péripétie sportive dans une pièce de théâtre (Arts et litt., 1935, p. 44-2).
2. Absol. Représentation artistique considérée du point de vue de la vie culturelle, mondaine. Passer sa soirée au spectacle. Peu leur importe que nous ayons dix amants de plus, pourvu (...) qu'elles puissent de temps en temps se promener dans notre voiture et venir au spectacle dans notre loge (Dumas fils, Dame Cam., 1848, p. 167).Le public, d'autre part, perd l'habitude d'attacher de l'importance au fait d'aller au spectacle. Il entre au cinéma comme au café: le spectacle n'est plus un divertissement exceptionnel (Arts et litt., 1936, p 88-5).
Loc., vx. Avoir spectacle. Nous avons à Bonn spectacle une fois par semaine. Je n'ai vu jouer jusqu'ici que des drames plus ou moins épouvantables et des farces (J.-J. Ampère, Corresp., 1827, p. 416).
Au plur. Les spectacles étaient partout commencés, je crois. Il n'y avait plus dans la rue que les boutiquiers et les chats (Camus, Étranger, 1942, p. 1138).
♦ Dans le domaine des médias.La rubrique, le magazine des spectacles. Outre la critique théâtrale proprement dite, sont insérés dans la rubrique à la page des spectacles: les comptes rendus, les communiqués, les programmes, les annonces des différentes attractions de la ville (Coston, A.B.C. journ.1952, p. 121).
3. Loc. [Avec le sens de « mise en scène »]
À grand spectacle. Où l'on déploie une mise en scène, des effets impressionnants, importants. Film, pièce, féérie à grand spectacle. « Paris qui marche » était le titre de la pièce, une idiote revue à grand spectacle, toute en décors et en nudités féminines (Lorrain, Phocas, 1901, p. 262).Certes, le ballet à grand spectacle produit l'illusion d'une action scénique, semble être une fusion des divers arts qui le constituent (Lifar, Traité chorégr., 1952, p. 108).
P. métaph. Entre Israël et l'Égypte, la porte a claqué. Mais Carter fera tout pour qu'elle ne soit pas verrouillée. Le temps de la diplomatie à grand spectacle a peut-être pris fin (Le Point, 23 janv. 1978, p. 64, col. 1).
Mettre en spectacle. Mettre en scène et, p. ext., privilégier les aspects les plus spectaculaires d'un objet artistique. L'auteur porte encore ses regards sur (...) la partie du firmament où est le vaisseau appelé l'arche (...) sur la bête aux cornes d'agneau (...); ce sont là les divers tableaux qu'il met en spectacle, et qu'il enchâsse dans un cadre merveilleux et tout allégorique (Dupuis, Orig. cultes, 1796, p. 581).[Certaines œuvres] ne deviennent réelles que lorsqu'elles sont jouées, c'est-à-dire mises en spectacle, et pourtant elles ont un être propre (Jeux et sports, 1967, p. 740).
4. P. anal.
a) Manifestation sportive considérée comme une représentation par les performances, les effets artistiques, visuels, émotionnels qu'elle comporte. Il y a quelques années, les spectacles de catch se présentaient sous le titre de pancrace, renouvelé de l'antiquité grecque où il désignait un exercice plus rude que la lutte proprement dite (Comment parlent les sportifsds Vie Lang. 1954, p. 374).
b) Manifestation, audience publique ayant un aspect spectaculaire. À peine rassemblé, le public s'occupe des femmes élégantes qui arrivent et se placent avec fracas; plus tard, il s'amuse à reconnaître les ministres présents et passés qui ont daigné se faire de l'Académie; il considère les cordons et les plaques. Enfin, ce qui sauve les discours à l'Institut, c'est qu'il y a spectacle (Stendhal, Racine et Shakspeare, t. 1, 1825, p. 66).
c) Supplice, exécution capitale fait en public. La populace de la ville, qui s'était vainement attendue au spectacle de sept exécutions successives, commençait à désespérer de ce plaisir (Hugo, Han d'Isl., 1823, p. 563).Les exécutions à mort sont très-recherchées des Parisiens, et la place de ce chapitre serait au livre des Divertissements (...). Entre autres petits commerces qui se font dans le cours du spectacle, il y a la vente de la complainte (Veuillot, Odeurs de Paris, 1866, p. 381).
5. En compos. ou en appos.
a) Manifestation, réception organisée comme un spectacle, accompagnée d'un spectacle. Dîner spectacle. Chaque semaine, il [Lewis Carroll] s'offrait une fête. Elles venaient toutes, ses adulées, au thé-spectacle qu'il donnait chez lui. On écoutait des boîtes à musique. Il racontait des histoires merveilleuses (Le Point, 5 janv. 1976, p. 74, col. 1).Nous avons pu voir ces jours-ci la belle lecture-spectacle qu'il [Vitez] donne à Nanterre des « Cloches de Bâle » d'Aragon (Le Nouvel Observateur, 26 janv. 1976, p. 59, col. 2).
b) Gén. péj. Représentation artistique, manifestation sportive où l'on privilégie l'aspect spectaculaire, à grand spectacle. Meeting-spectacle; sport-spectacle. Le cinéma spectacle continue à attirer ses foules habituelles: « Les dents de la mer » se classe en tête des films sortis depuis le 1erjanvier (Elle, 11 oct. 1976, p. 14, col. 3).La Route du rhum en solitaire (...) aura eu dès sa première édition le mérite (les esprits chagrins diront le défaut) d'inaugurer en France, devant un stupéfiant public, le temps de la voile-spectacle (Le Point, 13 nov. 1978, p. 95, col. 1).
Au fig. Événement, phénomène, institution présenté, organisé de manière à agir comme un spectacle. Délinquance spectacle, protestation-spectacle; déclaration, information spectacle; l'État-spectacle. Il s'agit d'une violence spectacle qui, contrairement au crime d'autrefois, cherche le public et veut être relayée par les mass média (L'Express,1eraoût 1977, p. 34, col. 1):
2. Giscard le sait depuis des semaines, qui attache une telle importance au « Grand Débat » de TF 1. C'est à sa demande que l'émission a lieu sans public, contrairement à l'habitude (...). Peur de verser dans la politique spectacle, comme le confiera Giscard lui-même? L'Express,14 mars 1981, p. 84, col. 1.
Rem. Ces comp. gén. récents sont très fréq. et très productifs; ils sont constr. indifféremment avec ou sans trait d'union.
6. En partic.
a) Ensemble des activités concernant les représentations publiques. Synon. show(-)business.Le monde, les professionnels, l'industrie du spectacle. Le directeur du centre est choisi par la municipalité parmi les candidats inscrits à une liste d'aptitude établie par le ministre après avis d'une commission où sont représentées les municipalités des villes choisies comme sièges de centres et la fédération nationale du spectacle (Théâtres nat. Fr., 1954, p. 33).
b) Ensemble des règles juridiques, économiques qui régissent les représentations publiques. Les impôts sur les spectacles; la police des spectacles. Les recettes fiscales indirectes: taxe locale, taxe sur les spectacles, licence des débits de boissons (Fonteneau, Cons. munic., 1965, p. 68).
7. HIST. ANT. Jeux et combats du cirque chez les Romains. Le cri des Romains, du pain et des spectacles, est également celui des Français, en changeant l'ordre des mots: des spectacles et du pain(Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 152).Une des façons de s'amuser en public, introduite par les Romains, fut l'organisation de tueries dans l'amphithéâtre. La diffusion de ses spectacles de gladiateurs et de chasses n'est connue que par les inscriptions avec leurs reliefs (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 470).
REM. 1.
Spectaculeux, -euse, adj.,rare. Pompeux, qui est très spectaculaire. [Les cultivateurs grecs, syriens, arabes] se délassent le dimanche en assistant avec leurs familles aux longs et spectaculeux offices du culte grec ou syriaque (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 73).
2.
Spectacularisation, subst. fém.,rare. Fait de transformer un événement, une action en spectacle, de le rendre spectaculaire. La spectacularisation des rencontres sportives ne prend sens que replongée dans son contexte culturel global. Par son importance et sa complexité, le sport imprègne désormais tout le tissu social (Parlebas1981).
3.
Spectacularité, subst. fém.,rare. Fait de se présenter comme un spectacle, d'être ressenti comme un spectacle. La spectacularité sportive fuit le jeu paradoxal et les effets pervers ludiques. Elle est étroitement liée à la domestication du milieu: les effectifs de spectateurs recensés s'étagent de façon décroissante le long de la dimension domestication/sauvagerie (Parlebas1981).
Prononc. et Orth.: [spεktakḽ], [spe-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « ce qui s'offre aux regards, est susceptible d'éveiller des sentiments, des réactions » (Dialoge Gregoire lo pape, éd. W. Foerster, p. 127, 13: cil meismes rois senzfeges ... seoit el spectacle por regardeir la mort del vesque [ke om ... getast az urz por devorer al regard del pople]); ca 1470 soi bailler en spectacle (G. Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t. 1, p. 64); 1643 au spectacle de (Corneille, Polyeucte, III, 3); 2. fig. a) ca 1470 « modèle, celui qui attire les regards » (G. Chastellain, op. cit., p. 62: [Philippe] spectacle futur des princes chrestiens); b) ca 1590 « ensemble de choses qu'observe l'esprit » (Montaigne, Essais, III, 2, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 1046; veoir de mes yeux ce notable spectacle de nostre mort publique); 3. a) ca 1280 « divertissement offert au public » faire sepectacles (William of Wadington, Manuel des pechiez, éd. Fr. J. Furnivall, 4279); b) 1502 « sorte de pavillon, de décor aménagé pour exposer quelque chose à la vue d'une foule » (Jean d'Auton, Chron., éd. R. de Maulde de La Clavière, t. 3, p. 55); c) 1675 « mise en scène d'un spectacle » opéra [...] sans spectacle (La Fontaine, Épitre à Mmede Thiange ds Œuvres, éd. H. Régnier, t. 9, p. 177); 1797 comédie à grand spectacle (La Petite poste de Paris, no107, 26 germinal an 5, p. 1211 ds Quem. DDL t. 25); 4. 1370 antiq. « jeux, combats du cirque, du théâtre » maistre des spectacles (Nicole Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, IV, 9, p. 242). Empr. au lat.spectaculum « spectacle, vue, aspect (spectaculo alicui esse); spectacle au cirque, au théâtre ». Fréq. abs. littér.: 6 327. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 11 491, b) 9 176; xxes.: a) 7 272, b) 7 810. Bbg. Gohin 1903, p. 339; p. 248 (s.v. spectaculeux). − Quem. DDL t. 25, 27, 4 (s.v. spectaculeux).

Wiktionnaire

Nom commun

spectacle \spɛk.takl\ masculin

  1. Vue d’ensemble qui attire les regards, l’attention.
    • Et, vivement impressionné par la noblesse réelle du spectacle, je ne pus m’empêcher de mêler ma voix aux acclamations enthousiastes des croyants prosternés. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 133)
    • […], Henri dégusta, quelques secondes, le spectacle désolant de ces ombres errantes et pataugeantes, semblables à des bêtes d’un autre âge, grouillant dans un décor diluvien. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 9)
  2. Divertissement offert au public, et particulièrement de la représentation d’une pièce de théâtre.
    • Ce n’est pas un spectacle extraordinaire à Saint-Louis que de voir deux hommes « respectables » mettre habit bas et se colleter publiquement. — (Ernest Duvergier de Hauranne, Huit mois en Amérique : lettres et notes de voyage, 1864-1865, vol. 1, 1866, p. 270)
    • À Rochechouard, « Médrano », a rajeuni le cirque Fernando, et dans le souvenir du clown Boum-Boum, a trouvé un heureux déroulement de spectacle. — (Jean Valmy-Baysse, La Curieuse Aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p. 239)
  3. Manifestation publique remarquable ou admirable.
    • La célébration du mouloud, de la nativité du Prophète, à laquelle je viens d’assister, fut un beau spectacle surtout en raison du temps superbe dont il a été favorisé. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 234)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPECTACLE. n. m.
Vue d'ensemble qui attire les regards, l'attention. Beau spectacle. Triste, horrible spectacle. Spectacle d'horreur. Spectacle tragique. Spectacle touchant, instructif. Spectacle ravissant, délicieux. Un doux spectacle. Je ne saurais supporter un pareil spectacle. J'ai détourné les yeux de ce spectacle. Il vint nous étaler le spectacle de sa misère. Jouir du spectacle de la nature. Le défilé de la victoire fut un magnifique spectacle. Au spectacle de, À la vue de. Elle défaillit à ce triste spectacle. Être en spectacle, Être exposé à l'attention publique. Quand un homme occupe un poste élevé, il doit songer qu'il est en spectacle à tout le monde. Se donner, s'offrir en spectacle, S'exposer aux regards et au jugement du public. Servir de spectacle, Être exposé à la risée, au mépris du public.

SPECTACLE se dit aussi d'un Divertissement offert au public, et particulièrement de la Représentation d'une pièce de théâtre. On nous a donné un agréable spectacle. Aller au spectacle. Courir les spectacles. Le programme du spectacle. Salle de spectacle. Une pièce à grand spectacle, une féerie à grand spectacle se dit d'une Pièce riche en décors, en costumes, en figuration, dont la mise en scène est particulièrement luxueuse et brillante.

Littré (1872-1877)

SPECTACLE (spè-kta-kl') s. m.
  • 1Tout ce qui attire le regard, l'attention, arrête la vue. Au spectacle sanglant d'un ami qu'il faut suivre…, Corneille, Poly. III, 3. Auguste journée où ces deux rois [d'Espagne et de France], avec leur cour d'une grandeur, d'une politesse et d'une magnificence aussi bien que d'une conduite si différente, furent l'un à l'autre et à tout l'univers un si grand spectacle, Bossuet, Mar.-Thér. Quel spectacle de voir et d'étudier ces deux grands hommes [Condé et Turenne], et d'apprendre de chacun d'eux toute l'estime que méritait l'autre ! Bossuet, Louis de Bourbon. Ils [les Juifs] nous apprennent à craindre Dieu, et nous sont un spectacle éternel des jugements qu'il exerce sur ses enfants ingrats, Bossuet, Hist. II, 7. Un indigne empereur, sans empire, sans cour, Vil spectacle aux humains des faiblesses d'amour, Racine, Bérén. V, 6. D'un spectacle si doux ne privez pas mes yeux, Racine, Iph. III, 1. Ce Dieu ne vous a pas choisie Pour être un vain spectacle aux peuples de l'Asie, Racine, Esth. I, 3. Ces deux hommes si vénérables furent un spectacle touchant à tant de peuples assemblés, Fénelon, Tél. x. Qu'il [le prince, Louis XIV] ouvre son palais à ses courtisans… que, dans des lieux où la vue seule est un spectacle, il leur fasse voir d'autres spectacles, La Bruyère, XI. Je ne crois pas que le spectacle change plus de la terre à la lune qu'il fait ici d'imagination à imagination, Fontenelle, Mondes, 3° soir. Je crois que le spectacle du monde serait bien ennuyeux pour qui le regarderait d'un certain œil, car c'est toujours la même chose, Fontenelle, Dial. 3, Morts anc. et mod. Les personnes nées dans l'élévation deviennent comme un spectacle public sur lequel tous les regards sont attachés, Massillon, Pet. carême, Vices et vertus des grands. Il faut du spectacle et de l'appareil pour rendre les titres qui élèvent les hommes les uns sur les autres, respectables, Massillon, Confér. Usage des reven. ecclésiast. Je serai bientôt privé pour jamais de ce grand spectacle du ciel…, Voltaire, Lett. Lalande, 6 févr. 1775. Si, pendant une belle nuit et dans un lieu dont l'horizon soit à découvert, on suit avec attention le spectacle du ciel, on le voit changer à chaque instant, Laplace, Expos. I, 1. Et toi, Byron… Le mal est ton spectacle, et l'homme est ta victime, Lamartine, Médit. II.

    Être en spectacle, être exposé à l'attention publique. Qu'offrirait notre vie aux yeux du public, si elle était en spectacle comme la leur [celle des grands] ? Massillon, Or. fun. Dauphin. Mon enfant, nous avons été mis en spectacle aux anges et aux hommes, Chateaubriand, Atala, épilogue.

    On dit dans un sens analogue : donner en spectacle. Le même rang qui les donne [les grands] en spectacle, les propose pour modèles, Massillon, Pet. carême, Exemples des grands.

    Se donner en spectacle, s'exposer aux regards et au jugement du public. Il excelle à conduire un char dans la carrière ;… à se donner lui-même en spectacle aux Romains, Racine, Brit. IV, 4. Sa femme se donnait en spectacle par sa danse, Hamilton, Gramm. 7. Le crime se cachait du moins autrefois ; il fait gloire aujourd'hui de se donner en spectacle, Massillon, Panégyr. sainte Agnès.

    Faire spectacle, attirer la curiosité de la foule. Or cette voix sera celle d'un homme Qui, né proscrit, vieux, arrivant de Rome, Fera spectacle aux petits écoliers, Béranger, Nostrad.

    Servir de spectacle, être exposé à la risée, au mépris public. Notre mort n'était retardée que pour nous faire servir de spectacle à un peuple cruel, Fénelon, Tél. I.

  • 2Jeux et combats à Rome. Que dirai-je de la pompe des triomphes, des cérémonies de la religion, des jeux et des spectacles qu'on donnait au peuple ? Bossuet, Hist. III, 6. À propos des spectacles de son temps, qui n'étaient que des exécutions, Sénèque dit : un homme a-t-il volé, qu'on le pende… mais toi, malheureux spectateur, qu'as-tu fait pour assister à la potence ? Diderot, Claude et Nér. II, 1. Les premiers spectacles donnés par César furent des combats d'hommes et d'animaux ; il n'était encore qu'édile, Pastoret, Instit. Mém. hist. et litt. anc. t. III, p. 431. Lorsqu'il [Juvénal] dit que ce peuple qui distribuait autrefois les royaumes, les dignités et les légions, ne demandait plus autre chose que du pain et des spectacles, Bernardi, Instit. Mém. inscr. et belles-lettr. t. VIII, p. 314.
  • 3 Particulièrement. Représentation théâtrale. Un billet de spectacle. Salle de spectacle. Courir les spectacles. Jeux, conversations, spectacles, rien ne la tira [la Dauphine] de sa solitude, Fléchier, Dauphine. Un roi [Louis XIV] qui sait… au milieu d'ennemis couverts ou déclarés, se procurer le loisir des jeux, des fêtes, des spectacles, La Bruyère, X. Deux célèbres médecins ont prétendu que beaucoup de maladies, surtout aux femmes, commençaient à se former dans nos salles de spectacle, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuvr. t. IV, p. 264. Nous avons eu un chancelier qui a écrit sur l'art dramatique, et on a observé que, de sa vie, il n'alla au spectacle, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Cinna, II, 1. Les spectacles sont une partie de l'administration publique, Voltaire, Mél. litt. Eloge de Crébillon. Ce qui surprit le plus dans la représentation de la Toison d'or, ce fut la nouveauté des machines et des décorations, auxquelles on n'était point accoutumé ; un marquis de Sourdéac, grand mécanicien et passionné pour les spectacles, fit représenter la pièce en 1660, dans le château de Neufbourg en Normandie, avec beaucoup de magnificence, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Tois. d'or, Préf. Chez nous la comédie est le spectacle de l'esprit, la tragédie celui de l'âme, l'opéra celui des sens, D'Alembert, Lib. de la mus. Œuvr. t. III, p. 356. Nous n'avons pas besoin d'aller au spectacle pour y apprendre les secrets de notre famille, Chateaubriand, Génie, II, II, 8.
  • 4La mise en scène. Les machines, les ballets, les vers, la musique, tout le spectacle, La Bruyère, I.

    Il y a beaucoup de spectacle dans cette pièce, beaucoup de pompe, de magnificence est déployée dans la représentation de cette pièce.

    On dit dans un sens analogue : une pièce à spectacle, à grand spectacle.

REMARQUE

" … On va donner en spectacle funeste De son corps tout sanglant le misérable reste, RAC. Esther, III, 8. On dit absolument donner en spectacle, comme regarder en pitié, et beaucoup d'autres phrases semblables, où le substantif joint au verbe par la préposition en ne peut être accompagné d'un adjectif, " D'OLIVET, Rem. Racine, 26. D'Olivet est trop rigoureux pour une tournure poétique et qui n'a rien d'illogique.

SYNONYME

SPECTACLE, THÉÂTRE. Le théâtre est proprement le bâtiment, le spectacle est ce qu'on y va voir. Les comédiens vont au théâtre, aussi bien que tous ceux qui y ont affaire. Le public payant va au spectacle.

HISTORIQUE

XIIe s. Queiz [quel] sera ciz spectacles, quant cele très granz beste sera mostrée, Job, p. 491. Veanz toz serat il trebuchiez… et les legions des angeles seront presens à cest spectacle, ib.

XIVe s. Et pour ce convient et appartient autre despense faire à celi qui est maistre de navire, et autre à celi qui est mestre des spectacles, Oresme, Eth. 112. Comme si fortune les eust yleuc mis [au Capitole, pendant le sac de Rome par les Gaulois] pour veoir le spectacle de la destruccion de leur païs, Bercheure, f° 112 verso. Il ont fait leur moquerie de vous, et vous avez esté à spectacle et à regart de tous les pueples, Bercheure, f° 41, recto.

XVIe s. Au devant du pont de la porte de Saint-Thomas estoit un spectacle de verdure tout garny de pommes de grenades et d'oranges, tendu en maniere d'une chappelle, Jean D'Auton, Ann. de Louis XII, p. 102. Quand on presenta à Cesar la teste de Pompeius, les histoires disent qu'il en destourna sa veue comme d'un vilain et mal plaisant spectacle, Montaigne, I, 268.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spectacle »

Ital. spettacolo ; du lat. spectaculum, qui vient de spectare, regarder, dénominatif de spectus, part. de specio, voir ; comparez le grec σϰέπτομαι.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin spectaculum, issu de spectare, dérivé de spectus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Du latin spectaculum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spectacle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spectacle spɛktakl

Citations contenant le mot « spectacle »

  • Une guerre comme tout autre spectacle, se visionne mieux à distance. De Antonine Maillet / Le huitième jour
  • Les profanes s'amusent du spectacle, les connaisseurs observent les techniques. De Zhang Xianliang / Mimosa
  • Les livres de théâtre scellent la mort de la jouissance que procurent le spectacle. De Roland Barthes
  • La scène n'est là que pour révéler le spectacle à lui-même. De Jacques Lassalle
  • Le cinéma est un mélange parfait de vérité et de spectacle. De François Truffaut
  • Dieu a créé les riches pour donner aux pauvres le paradis en spectacle. De Christiane Singer / La Mort viennoise
  • Les larmes sont un beau spectacle. Il ne faut le jouer que pour les vivants. De Claire Martin / Les Morts
  • Une femme est un spectacle offert par les dieux. De Bernard Maris
  • L’imbécillité humaine est un bien curieux spectacle. De Georges Courteline / Le coup de fusil
  • Les gens attendent-ils de tousser pour aller au spectacle ou les spectacles font-ils tousser ? De Pierre Daninos / Vacances à tous prix
  • Le spectacle de la nature est toujours beau. De Aristote
  • Le spectacle de la mort, chez les jeunes gens, exalte la passion de vivre. De Pierre Châtillon / Philédor Beausoleil
  • Le plus glorieux spectacle de l'univers ! Un lever de soleil sur la campagne. De Carol Boily / L'Odyssée sur terre
  • Le théâtre est le dernier endroit où l'on peut jouer un spectacle. De Tadeusz Kantor
  • « Je suis un bâtard, moitié nancéien, moitié messin… où que j’aille tout le monde me déteste », glisse Josselin Dailly. L’humoriste lorrain était de passage au Réservoir où il jouera son spectacle « Sapiens » fin septembre. « C’est dans l’intro », dit-il. Il présentera son one man show dans le cadre d’Octobre rose. Il a été repéré par les dirigeants du Basket club lunévillois, organisateurs de la soirée, lors de la 1re  partie de Laura Laune, salle Poirel à Nancy. « Ce sera ma première date publique depuis la fin du confinement », souligne l’humoriste. Michel Boesch, du BCL explique : « Les fonds récoltés seront reversés au profit de la lutte contre le cancer ». , Autres | Un humoriste en spectacle au Réservoir pour Octobre rose
  • « Comment jugez-vous l'UTS après votre première participation, ce samedi contre Grigor Dimitrov ?C'est très agréable à regarder et agréable à jouer. C'est assez intense. La grosse difficulté avec les 15 secondes (entre les points, au lieu de 25 sur le circuit), c'est de trouver son rythme. Habituellement, tu analyses ce qui vient de ce passer pendant 5, 10 secondes, tu gères la frustration éventuelle, et tu as 10 secondes pour te remettre sur le point suivant. Là, tu dois tout faire en 10 secondes. C'est un rythme très rapide. Le choix des cartes est marrant et stratégique. Au final, il y a deux catégories de joueurs : ceux qui réfléchissent beaucoup et qui, là, doivent aller vite ; et ceux qui ne réfléchissent pas et pour qui c'est génial. Je ne connais pas son fonctionnement sur le terrain, mais Kyrgios serait un joueur parfait d'UTS par exemple. Il apporterait énormément de spectacle. L'Équipe, Nicolas Mahut : « L'UTS, un vrai spectacle » - Tennis - UTS - L'Équipe
  • Le spectacle "Le Piano du lac" se déroulera sur le lac du Houga jeudi 6 août, de 19 heures à 20 h 30, avec restauration possible sur place dans le respect des mesures d’hygiène requises. Au programme : compositions poétiques en trio, au piano, chant, violon et violoncelle, avec Delphine Coutant, Cédric Granelle et Daniel Trutet. Les artistes embarquent le public sur l’eau pour naviguer entre compositions originales et improvisations. Ce concert flottant est un spectacle pour tout public. L’accès sur site sera possible à partir de 18 heures, sur présentation du billet. La prévente est obligatoire sur www.pianodulac.fr (le prix du concert est fixé à 10 €; placement libre dans le respect des règles sanitaires). Les artistes font savoir qu’en cas de petite pluie, le concert sera maintenu grâce à leur "piano imperméable !". ladepeche.fr, Le Houga. Un spectacle proposé au lac jeudi 6 août - ladepeche.fr
  • "Mais le GEM a décidé d’organiser le 15 août, un grand repas suivi d’un spectacle de feu avec la compagnie Imaziren, à l’attention du public local et des estivants" explique Yannick Sablayrolles. "Le but de cette soirée est tout simple. D’abord, ne pas laisser un vide trop important dans le planning des animations estivales 2020. petitbleu.fr, Pas de Médiévales, mais un spectacle quand même - petitbleu.fr
  • Le spectacle Corteo du Cirque du Soleil posera ses valises au Zénith de Lille du jeudi 10 juin au dimanche 13 juin 2021 ! A noter que ce spectacle était initialement prévu du 16 au 19 avril 2020 (les billets de 2020 restent valables pour 2021, explication en bas de l’article). Zoom Sur Lille, Le spectacle Corteo du Cirque du Soleil posera ses valises au Zénith de Lille du 10 juin au 13 juin 2021 - Zoom Sur Lille
  • «C’était un match fermé, vous l’avez vu», relevait Rudi Garcia. Oui, on a vu. Le match n’aura pas atteint des sommets en termes de spectacle, de jeu, de prouesses techniques. Après quatre mois d’arrêt et sous une chaleur étouffante, cela peut s’expliquer. L'absence de Kylian Mbappé côté parisien, aussi. On connait son importance dans le jeu. N’empêche, cette Coupe de la Ligue – que peu regretteront – s’achève sur une note maussade. «C'était difficile face à une bonne équipe, relativise Verratti, sur France 2. Jouer un match de 120 minutes, après quatre mois d'arrêt, ce n’est pas simple. On a souffert mais c’est beau de gagner à la fin. On va faire la fête et on pensera à un autre grand match.» Sport24, Verratti brillant, triste spectacle, les gardiens au top… Cinq choses à retenir après PSG-OL - Coupe de la Ligue - Football
  • Le spectacle, qui présente les animaux au public, est axé sur les rapaces: chouettes, hiboux, busards, faucons, vautours... Et principalement sur des espèces locales. Franck Mortier, qui présente le spectacle, est fauconnier professionnel. Installé à Hommes dans l'Indre-et-Loire, il est titulaire de certificats qui lui permettent de présenter des oiseaux en public. Les espèces présentées sont nombreuses: la chouette effraie, la chouette Lapone, la chouette Leptogramme, la buse de Harris, le harfang des neiges, le grand-duc d'Europe, le petit duc à face blanche, le faucon, le caracara huppé, le petit vautour... Le public peut poser des questions mais ne peut pas toucher les oiseaux. « Accueillir un plus grand nombre de spectateurs permet de réduire le coût par personne, résume Sylvie Vincent, la responsable animalière, c'est pourquoi j'ai proposé cette idée de Théâtre du Bois. » L'attraction était initialement attendue au printemps. Maintenant qu'elle est enfin là, elle suscite l'engouement du public. « Les séances du matin sont toujours complètes », précise Sylvie Vincent qui, elle aussi, s'en réjouit. Centre Presse, Centre Presse : Le spectacle du Théâtre du Bois débarque à Center Parcs

Images d'illustration du mot « spectacle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spectacle »

Langue Traduction
Anglais show
Espagnol espectáculo
Italien mostrare
Allemand show
Chinois 表演
Arabe عرض مسرحي
Portugais mostrar
Russe шоу
Japonais 公演
Basque ikuskizuna
Corse mostra
Source : Google Translate API

Synonymes de « spectacle »

Source : synonymes de spectacle sur lebonsynonyme.fr
Partager