La langue française

Solidarité

Sommaire

  • Définitions du mot solidarité
  • Étymologie de « solidarité »
  • Phonétique de « solidarité »
  • Citations contenant le mot « solidarité »
  • Images d'illustration du mot « solidarité »
  • Traductions du mot « solidarité »
  • Synonymes de « solidarité »
  • Antonymes de « solidarité »

Définitions du mot solidarité

Trésor de la Langue Française informatisé

SOLIDARITÉ, subst. fém.

A. − DR. [Corresp. à solidaire A] Lien contracté par des personnes répondant en commun d'une obligation solidaire. Le créancier qui reçoit divisément la part de l'un des débiteurs, sans réserver dans la quittance la solidarité ou ses droits en général, ne renonce à la solidarité qu'à l'égard de ce débiteur (Code civil, 1804, art. 1211, p. 217).Ce ne sont point des dettes personnelles qui me sont restées, mais la solidarité d'une obligation (Nerval, Corresp., 1840, p. 80).V. solidaire A 1 ex.
DR. CIVIL
Solidarité active. Nature d'une obligation existant entre créanciers dont chacun peut réclamer la totalité de la dette au débiteur (d'apr. Barr. 1974).
Solidarité passive. Nature d'une obligation existant entre débiteurs dont chacun peut être poursuivi pour le tout (d'apr. Barr. 1974).
DR. CONSTIT. Solidarité ministérielle. ,,Responsabilité indivisible du gouvernement dans les décisions qu'il a prises et non responsabilité particulière du ministre dont dépendait cette décision`` (Barr. 1974). Le ministre participe inéluctablement à la solidarité ministérielle: non seulement son destin suit celui du cabinet, mais encore, aussi longtemps qu'il accepte de conserver ses fonctions, il doit défendre le cas échéant devant le parlement les décisions qu'il a combattues dans les réunions interministérielles (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 87).
B. − [À propos de deux ou de plusieurs pers. phys. ou mor.]
1. Dépendance mutuelle entre les êtres humains, existant à l'état naturel et due au besoin qu'ils ont les uns des autres. Solidarité de fait; solidarité humaine, mutuelle, naturelle; solidarité des hommes, avec les hommes, des âmes; solidarité dans le mal; solidarité étroite, profonde, réciproque; lien, sentiment de solidarité. Des âmes privilégiées ont surgi qui se sentaient apparentées à toutes les âmes et qui, au lieu de rester dans les limites du groupe et de s'en tenir à la solidarité établie par la nature, se portaient vers l'humanité en général dans un élan d'amour (Bergson, Deux sources, 1932, p. 97):
1. Qu'on le sente ou non, qu'on le veuille ou non, une solidarité universelle unit tous les gestes et toutes les images des hommes, non seulement dans l'espace, mais aussi et surtout dans le temps. Faure, Espr. formes, 1927, p. 13.
2.
a) Responsabilité mutuelle qui s'établit entre les membres d'un groupe social. Solidarité étroite, profonde; liens de solidarité; sens, sentiment de solidarité; esprit de solidarité; faire appel à la solidarité de qqn, d'un groupe; solidarité des membres d'un groupe, entre les membres. Comme dans le cas des préraphaélites, c'est avant tout l'amitié, puis la raillerie injuste, qui créèrent la solidarité des impressionnistes (Mauclair, Maîtres impressionn., 1923, p. 42):
2. « Cornemuse, pensait-il, ne pouvant empêcher le complot, voudra le faire réussir, et donnera de l'argent. » Agaric ne se trompait pas. Telle était, en effet, la solidarité des prêtres et des moines, que les actes d'un seul d'entre eux les engageaient tous. France, Île ping., 1908, p. 206.
− Dans le domaine de la relig. cath.Les âmes (...) qui ont toujours agi suivant le maximum de leurs lumières actuelles appartiennent à l'âme de l'Église (...) elles sont par conséquent sauvées et (...) il n'y a rien d'étonnant en vertu du principe d'homogénéité, de solidarité de toutes les parties de la Création entre elles qu'elles réagissent en tant qu'âmes sur la nôtre (Claudel, Corresp.[avec Gide], 1911, p. 187).V. communion ex. 6.
[Suivi d'un compl. déterminatif précisant la nature ou le champ d'application] Solidarité de classe, de race. Par delà les différences de classe et de richesse, cette espèce de fraternité spontanée de la rue ressemblait à celle des gens embarqués dans le même bateau, liés par la solidarité de réflexes d'un équipage de navire au moment où il appareille (Gracq, Syrtes, 1951, p. 323).
b) SOCIOLOGIE
α) [Chez Durkheim] Solidarité mécanique. Caractère des sociétés peu différenciées. Solidarité mécanique ou par similitudes: le lien de solidarité sociale auquel correspond le droit répressif est celui dont la rupture constitue le crime (Durkheim, Divis. trav., 1893, p. 35).Solidarité organique. Caractère des sociétés où la division du travail a diversifié les tâches et les a rendues interdépendantes. Si primitivement le passage de l'être à la représentation, de la solidarité mécanique à la solidarité organique indiquait la mutation de la transcendance sociologique en l'immanence psychologique, désormais l'interprétation inverse se dessine (J. Vuillemin, Être et trav., 1949, p. 139).
β) P. méton. [Chez Renan] Groupe social solidaire. Une nation est donc une grande solidarité, constituée par le sentiment des sacrifices qu'on a faits et de ceux qu'on est disposé à faire encore (Renan, Œuvres compl., t. 1, Qu'est-ce qu'une nation?, 1947 [1882], p. 904).
3.
a) Devoir moral, résultant de la prise de conscience de l'interdépendance sociale étroite existant entre les hommes ou dans des groupes humains, et qui incite les hommes à s'unir, à se porter entraide et assistance réciproque et à coopérer entre eux, en tant que membres d'un même corps social. Synon fraternité.Solidarité morale; devoir, esprit, sens, principe de solidarité; liens de solidarité; solidarité envers qqn.
b) Acte concret qui met en application ce devoir moral. Faire preuve de solidarité envers qqn; affirmer, manifester sa solidarité; faire appel à la solidarité de qqn. Des petites compagnies avaient été détachées des casernes et mises en garnison dans des écoles ou des immeubles publics. Ainsi la maladie qui, apparemment, avait forcé les habitants à une solidarité d'assiégés, brisait en même temps les associations traditionnelles et renvoyait les individus à leur solitude (Camus, Peste, 1947, p. 1356).
− Dans le domaine humanitaire.Solidarité professionnelle, régionale; caisse de solidarité; élan de solidarité. En allant de la solidarité sociale à la fraternité humaine, nous rompons donc avec une certaine nature, mais non pas avec toute nature (Bergson, Deux sources, 1932, p. 56).La première distribution des bons de solidarité a reçu hier un accueil chaleureux (L'Œuvre, 29 nov. 1941).
− Dans le domaine socio-économique.Que chacun soit respecté par tous et aidé s'il en a besoin. Nous voulons que cette guerre, qui affecte au même titre le destin de tous les peuples et qui unit les démocraties dans un seul et même effort, ait pour conséquence une organisation du monde établissant, d'une manière durable, la solidarité et l'aide mutuelle des nations dans tous les domaines (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 679).
LÉGISL. Fonds national de solidarité. ,,Fonds budgétaire de l'État, créé en 1956 et qui verse une allocation aux personnes âgées dont le montant de ressources est inférieur au minimum vieillesse`` (GDEL).
DR. DU TRAV., LÉGISL. SOC. Contrat de solidarité. ,,Contrat entre les entreprises (ou les collectivités locales), relatif à l'exonération de certaines charges sociales au bénéfice des entreprises (ou des collectivités locales) opérant une forte réduction du travail ou facilitant la cessation anticipée du travail afin de favoriser la création d'emplois`` (GDEL).
FISC. Impôt de solidarité. ,,Impôt exceptionnel, normalement limité à un exercice budgétaire et destiné à permettre à l'État, par un prélèvement supplémentaire sur les patrimoines ou les revenus, de faire face à une situation de crise (impôt de solidarité nationale de 1945) ou de financer un secteur de l'économie particulièrement frappé par la conjoncture (impôt « sécheresse » de 1976), voire un régime social déficitaire`` (GLU 1987).
C. − Au fig.
1. [À propos d'entités abstr. en rapport avec les pers. en tant qu'êtres vivants ou membres d'un corps soc.] Dépendance très étroite ou rapport de causalité. Cette intime solidarité naturelle entre le génie propre de la vraie philosophie et le simple bon sens universel montre l'origine spontanée de l'esprit positif (Comte, Traité philos. d'astron. pop., Discours sur l'esprit positif, 1844, p. 47).Le problème (...) se présente sous la forme d'une question portant sur une relation entre des termes distincts; mais les termes eux-mêmes ne sont distincts que parce que le problème est posé; il y a solidarité entre la distinction des termes et le fait même que le problème est posé (G. Marcel, Journal, 1914, p. 25).
2. [À propos d'inanimés concr.] Dépendance réciproque très étroite. C'est cette dispersion qui fait la solidarité des vents et l'unité de l'atmosphère. Une molécule déplacée déplace l'autre. Tout le vent remue ensemble (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 346).V. dépendance ex. 1.
3. Spécialement
a) LING. ,,Rencontre entre deux unités, telle que la présence de l'une oblige celle de l'autre, p. ex. père/fils`` (Media 1971). Les solidarités syntagmatiques. L'ensemble des différences phoniques et conceptuelles qui constitue la langue résulte donc de deux sortes de comparaisons; les rapprochements sont tantôt associatifs, tantôt syntagmatiques (Sauss.1916, p. 176).
[Chez Hjelmslev] Relation de solidarité. A et B sont solidaires par rapport à C, si l'on ne peut pas trouver, dans un élément de C, un élément de A sans un élément de B, et vice versa. Il s'agit donc d'une sorte de présupposition réciproque (il y a solidarité, par rapport à la classe des verbes, de la classe des temps et de celle des modes: on ne peut rencontrer, dans un verbe, un temps sans un mode, et réciproquement) (Ducrot-Tod.1972, p. 143).
b) MÉCAN. Caractère solidaire de deux organes, de deux pièces de mécanisme. Un avantage du système des roues calées (...) est la solidarité de celles-ci avec l'essieu, qui se trouve lui-même en relation directe avec la caisse [du wagonnet] (Haton de La Goupillière, Exploitation mines, 1905, pp. 723-724).
c) PHYSIOL., BIOL. ,,Relation existant entre deux actes organiques essentiellement différents, mais se produisant sous l'influence d'une même cause ; relation entre deux éléments anatomiques réagissant d'une façon semblable sous l'influence des mêmes excitations`` (Guérin 1892). V. interdépendance ex. de Bergson, persévérance B ex. de Mounier.
Prononc. et Orth.: [sɔlidaʀite]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1693 dr. « ce qui unit les personnes tenues par une obligation solidaire » (Arrêt ds Rec. gén. des anc. lois fr., éd. Isambert, t. 20, p. 202); 1804 « caractère solidaire d'une obligation » (Code civil, art. 1202, p. 216); 2. 1737 solida(l)ité « rapport de dépendance réciproque entre des personnes » (D'Argenson, Journ. et mém., I, p. 247 ds Quem. DDL t. 1); 1795 (Conv. Nat., 30 vent. an III, Monit., 4 germ.-24 mars, p. 752 ds Brunot t. 9, 2, p. 745); 3. 1789 « rapport d'interdépendance entre les choses » (Mirabeau, Disc., 28 oct., Arch. Parl., 1reSér., t. IX, p. 595, col. 2, ibid., p. 669); 4. 1875 « ensemble de personnes solidaires » (Lar. 19e). Dér. sav. de solidaire*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér.: 814. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 294, b) 770; xxes.: a) 2 558, b) 1 259. Bbg. Antoine (G.). Liberté, égalité, fraternité... Paris, 1981, pp. 148-158. − Boyer (H.). Solidarité. MOTS. 1983, n o7, pp. 69-81. − Dub. Pol. 1962, pp. 424-425. − Gohin 1903, p. 273. − Tournier (M.). Un Vocab. ouvrier en 1848. Thèse, Paris, 1975, t. 1, pp. 689-694.

Trésor de la Langue Française informatisé

SOLIDARITÉ, subst. fém.

A. − DR. [Corresp. à solidaire A] Lien contracté par des personnes répondant en commun d'une obligation solidaire. Le créancier qui reçoit divisément la part de l'un des débiteurs, sans réserver dans la quittance la solidarité ou ses droits en général, ne renonce à la solidarité qu'à l'égard de ce débiteur (Code civil, 1804, art. 1211, p. 217).Ce ne sont point des dettes personnelles qui me sont restées, mais la solidarité d'une obligation (Nerval, Corresp., 1840, p. 80).V. solidaire A 1 ex.
DR. CIVIL
Solidarité active. Nature d'une obligation existant entre créanciers dont chacun peut réclamer la totalité de la dette au débiteur (d'apr. Barr. 1974).
Solidarité passive. Nature d'une obligation existant entre débiteurs dont chacun peut être poursuivi pour le tout (d'apr. Barr. 1974).
DR. CONSTIT. Solidarité ministérielle. ,,Responsabilité indivisible du gouvernement dans les décisions qu'il a prises et non responsabilité particulière du ministre dont dépendait cette décision`` (Barr. 1974). Le ministre participe inéluctablement à la solidarité ministérielle: non seulement son destin suit celui du cabinet, mais encore, aussi longtemps qu'il accepte de conserver ses fonctions, il doit défendre le cas échéant devant le parlement les décisions qu'il a combattues dans les réunions interministérielles (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 87).
B. − [À propos de deux ou de plusieurs pers. phys. ou mor.]
1. Dépendance mutuelle entre les êtres humains, existant à l'état naturel et due au besoin qu'ils ont les uns des autres. Solidarité de fait; solidarité humaine, mutuelle, naturelle; solidarité des hommes, avec les hommes, des âmes; solidarité dans le mal; solidarité étroite, profonde, réciproque; lien, sentiment de solidarité. Des âmes privilégiées ont surgi qui se sentaient apparentées à toutes les âmes et qui, au lieu de rester dans les limites du groupe et de s'en tenir à la solidarité établie par la nature, se portaient vers l'humanité en général dans un élan d'amour (Bergson, Deux sources, 1932, p. 97):
1. Qu'on le sente ou non, qu'on le veuille ou non, une solidarité universelle unit tous les gestes et toutes les images des hommes, non seulement dans l'espace, mais aussi et surtout dans le temps. Faure, Espr. formes, 1927, p. 13.
2.
a) Responsabilité mutuelle qui s'établit entre les membres d'un groupe social. Solidarité étroite, profonde; liens de solidarité; sens, sentiment de solidarité; esprit de solidarité; faire appel à la solidarité de qqn, d'un groupe; solidarité des membres d'un groupe, entre les membres. Comme dans le cas des préraphaélites, c'est avant tout l'amitié, puis la raillerie injuste, qui créèrent la solidarité des impressionnistes (Mauclair, Maîtres impressionn., 1923, p. 42):
2. « Cornemuse, pensait-il, ne pouvant empêcher le complot, voudra le faire réussir, et donnera de l'argent. » Agaric ne se trompait pas. Telle était, en effet, la solidarité des prêtres et des moines, que les actes d'un seul d'entre eux les engageaient tous. France, Île ping., 1908, p. 206.
− Dans le domaine de la relig. cath.Les âmes (...) qui ont toujours agi suivant le maximum de leurs lumières actuelles appartiennent à l'âme de l'Église (...) elles sont par conséquent sauvées et (...) il n'y a rien d'étonnant en vertu du principe d'homogénéité, de solidarité de toutes les parties de la Création entre elles qu'elles réagissent en tant qu'âmes sur la nôtre (Claudel, Corresp.[avec Gide], 1911, p. 187).V. communion ex. 6.
[Suivi d'un compl. déterminatif précisant la nature ou le champ d'application] Solidarité de classe, de race. Par delà les différences de classe et de richesse, cette espèce de fraternité spontanée de la rue ressemblait à celle des gens embarqués dans le même bateau, liés par la solidarité de réflexes d'un équipage de navire au moment où il appareille (Gracq, Syrtes, 1951, p. 323).
b) SOCIOLOGIE
α) [Chez Durkheim] Solidarité mécanique. Caractère des sociétés peu différenciées. Solidarité mécanique ou par similitudes: le lien de solidarité sociale auquel correspond le droit répressif est celui dont la rupture constitue le crime (Durkheim, Divis. trav., 1893, p. 35).Solidarité organique. Caractère des sociétés où la division du travail a diversifié les tâches et les a rendues interdépendantes. Si primitivement le passage de l'être à la représentation, de la solidarité mécanique à la solidarité organique indiquait la mutation de la transcendance sociologique en l'immanence psychologique, désormais l'interprétation inverse se dessine (J. Vuillemin, Être et trav., 1949, p. 139).
β) P. méton. [Chez Renan] Groupe social solidaire. Une nation est donc une grande solidarité, constituée par le sentiment des sacrifices qu'on a faits et de ceux qu'on est disposé à faire encore (Renan, Œuvres compl., t. 1, Qu'est-ce qu'une nation?, 1947 [1882], p. 904).
3.
a) Devoir moral, résultant de la prise de conscience de l'interdépendance sociale étroite existant entre les hommes ou dans des groupes humains, et qui incite les hommes à s'unir, à se porter entraide et assistance réciproque et à coopérer entre eux, en tant que membres d'un même corps social. Synon fraternité.Solidarité morale; devoir, esprit, sens, principe de solidarité; liens de solidarité; solidarité envers qqn.
b) Acte concret qui met en application ce devoir moral. Faire preuve de solidarité envers qqn; affirmer, manifester sa solidarité; faire appel à la solidarité de qqn. Des petites compagnies avaient été détachées des casernes et mises en garnison dans des écoles ou des immeubles publics. Ainsi la maladie qui, apparemment, avait forcé les habitants à une solidarité d'assiégés, brisait en même temps les associations traditionnelles et renvoyait les individus à leur solitude (Camus, Peste, 1947, p. 1356).
− Dans le domaine humanitaire.Solidarité professionnelle, régionale; caisse de solidarité; élan de solidarité. En allant de la solidarité sociale à la fraternité humaine, nous rompons donc avec une certaine nature, mais non pas avec toute nature (Bergson, Deux sources, 1932, p. 56).La première distribution des bons de solidarité a reçu hier un accueil chaleureux (L'Œuvre, 29 nov. 1941).
− Dans le domaine socio-économique.Que chacun soit respecté par tous et aidé s'il en a besoin. Nous voulons que cette guerre, qui affecte au même titre le destin de tous les peuples et qui unit les démocraties dans un seul et même effort, ait pour conséquence une organisation du monde établissant, d'une manière durable, la solidarité et l'aide mutuelle des nations dans tous les domaines (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 679).
LÉGISL. Fonds national de solidarité. ,,Fonds budgétaire de l'État, créé en 1956 et qui verse une allocation aux personnes âgées dont le montant de ressources est inférieur au minimum vieillesse`` (GDEL).
DR. DU TRAV., LÉGISL. SOC. Contrat de solidarité. ,,Contrat entre les entreprises (ou les collectivités locales), relatif à l'exonération de certaines charges sociales au bénéfice des entreprises (ou des collectivités locales) opérant une forte réduction du travail ou facilitant la cessation anticipée du travail afin de favoriser la création d'emplois`` (GDEL).
FISC. Impôt de solidarité. ,,Impôt exceptionnel, normalement limité à un exercice budgétaire et destiné à permettre à l'État, par un prélèvement supplémentaire sur les patrimoines ou les revenus, de faire face à une situation de crise (impôt de solidarité nationale de 1945) ou de financer un secteur de l'économie particulièrement frappé par la conjoncture (impôt « sécheresse » de 1976), voire un régime social déficitaire`` (GLU 1987).
C. − Au fig.
1. [À propos d'entités abstr. en rapport avec les pers. en tant qu'êtres vivants ou membres d'un corps soc.] Dépendance très étroite ou rapport de causalité. Cette intime solidarité naturelle entre le génie propre de la vraie philosophie et le simple bon sens universel montre l'origine spontanée de l'esprit positif (Comte, Traité philos. d'astron. pop., Discours sur l'esprit positif, 1844, p. 47).Le problème (...) se présente sous la forme d'une question portant sur une relation entre des termes distincts; mais les termes eux-mêmes ne sont distincts que parce que le problème est posé; il y a solidarité entre la distinction des termes et le fait même que le problème est posé (G. Marcel, Journal, 1914, p. 25).
2. [À propos d'inanimés concr.] Dépendance réciproque très étroite. C'est cette dispersion qui fait la solidarité des vents et l'unité de l'atmosphère. Une molécule déplacée déplace l'autre. Tout le vent remue ensemble (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 346).V. dépendance ex. 1.
3. Spécialement
a) LING. ,,Rencontre entre deux unités, telle que la présence de l'une oblige celle de l'autre, p. ex. père/fils`` (Media 1971). Les solidarités syntagmatiques. L'ensemble des différences phoniques et conceptuelles qui constitue la langue résulte donc de deux sortes de comparaisons; les rapprochements sont tantôt associatifs, tantôt syntagmatiques (Sauss.1916, p. 176).
[Chez Hjelmslev] Relation de solidarité. A et B sont solidaires par rapport à C, si l'on ne peut pas trouver, dans un élément de C, un élément de A sans un élément de B, et vice versa. Il s'agit donc d'une sorte de présupposition réciproque (il y a solidarité, par rapport à la classe des verbes, de la classe des temps et de celle des modes: on ne peut rencontrer, dans un verbe, un temps sans un mode, et réciproquement) (Ducrot-Tod.1972, p. 143).
b) MÉCAN. Caractère solidaire de deux organes, de deux pièces de mécanisme. Un avantage du système des roues calées (...) est la solidarité de celles-ci avec l'essieu, qui se trouve lui-même en relation directe avec la caisse [du wagonnet] (Haton de La Goupillière, Exploitation mines, 1905, pp. 723-724).
c) PHYSIOL., BIOL. ,,Relation existant entre deux actes organiques essentiellement différents, mais se produisant sous l'influence d'une même cause ; relation entre deux éléments anatomiques réagissant d'une façon semblable sous l'influence des mêmes excitations`` (Guérin 1892). V. interdépendance ex. de Bergson, persévérance B ex. de Mounier.
Prononc. et Orth.: [sɔlidaʀite]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1693 dr. « ce qui unit les personnes tenues par une obligation solidaire » (Arrêt ds Rec. gén. des anc. lois fr., éd. Isambert, t. 20, p. 202); 1804 « caractère solidaire d'une obligation » (Code civil, art. 1202, p. 216); 2. 1737 solida(l)ité « rapport de dépendance réciproque entre des personnes » (D'Argenson, Journ. et mém., I, p. 247 ds Quem. DDL t. 1); 1795 (Conv. Nat., 30 vent. an III, Monit., 4 germ.-24 mars, p. 752 ds Brunot t. 9, 2, p. 745); 3. 1789 « rapport d'interdépendance entre les choses » (Mirabeau, Disc., 28 oct., Arch. Parl., 1reSér., t. IX, p. 595, col. 2, ibid., p. 669); 4. 1875 « ensemble de personnes solidaires » (Lar. 19e). Dér. sav. de solidaire*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér.: 814. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 294, b) 770; xxes.: a) 2 558, b) 1 259. Bbg. Antoine (G.). Liberté, égalité, fraternité... Paris, 1981, pp. 148-158. − Boyer (H.). Solidarité. MOTS. 1983, n o7, pp. 69-81. − Dub. Pol. 1962, pp. 424-425. − Gohin 1903, p. 273. − Tournier (M.). Un Vocab. ouvrier en 1848. Thèse, Paris, 1975, t. 1, pp. 689-694.

Wiktionnaire

Nom commun

solidarité \sɔ.li.da.ʁi.te\ féminin

  1. Sentiment qui pousse des personnes à s’accorder une aide mutuelle, soit par devoir moral, soit parce qu’une communauté d’intérêts existe entre elles.
    • s’il a l’âme haute, il s’éprendra en toute ferveur d’une passion de solidarité pour ceux dont il connaît intimement les besoins — (Élisée Reclus, L’évolution, la révolution et l’idéal anarchique, 1898)
    • La solidarité entre collègues et la loi du silence font qu'il est difficile de révéler les déviances lorsqu'on fait partie du système : les policiers honnêtes apprennent à se taire et à ne pas intervenir lorsqu'ils observent des pratiques qu’ils désapprouvent. — (Comité européen pour les problèmes criminels, Les pouvoirs et responsabilités de la police dans une société démocratique, Conseil de l’Europe, 2000)
    • … des observateurs, […] signalent chez les campagnards du Lot comme une tare tout à fait caractéristique un individualisme outrancier, féroce, têtu, rétrograde qui leur a laissé ignorer jusqu'à ce jour les bienfaits de la solidarité, de l’entr’aide et même, dans bien des cas, de l’assurance et du remembrement. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. Système de redistribution de ressources nationales vers une partie de la population.
    • Toute personne handicapée a droit à la solidarité de l’ensemble de la collectivité nationale, […]. — (Loi n°2005-102 du 11 février 2005 - art. 2 (V) JORF 12 février 2005, France)
  3. (Droit) Engagement par lequel deux ou plusieurs personnes s’obligent les unes pour les autres, et chacune pour toutes.
    • Dans le cas d’une solidarité entre plusieurs créanciers, le débiteur peut libérer la totalité de sa créance entre les mains d’un seul créancier.
    • Dans le cas d’une solidarité entre plusieurs débiteurs, le créancier peut réclamer la totalité de la créance a un seul débiteur.
  4. (Figuré) Dépendance réciproque des idées, des sciences, des choses ou des êtres tellement liés les uns aux autres que ce qui arrive à l’un a des répercussions sur les autres.
    • Il y a entre tous les arts une sorte de solidarité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOLIDARITÉ. n. f.
T. de Jurisprudence. Engagement par lequel deux ou plusieurs personnes s'obligent les unes pour les autres, et chacune pour toutes. Ce contrat, cette obligation porte solidarité. il y a solidarité entre eux. Il se dit également en parlant de Plusieurs créanciers dont chacun a le droit de réclamer seul la totalité de ce qui leur est dû. Il se dit dans le langage courant de la Responsabilité mutuelle qui s'établit entre deux ou plusieurs personnes. La solidarité qui nous lie. Je ne veux point qu'il y ait de solidarité, qu'il y ait solidarité entre cet homme et moi. Devoir de solidarité. Morale de la solidarité. Il se dit aussi, au figuré, de la Dépendance réciproque des idées, des sciences, des choses ou des êtres tellement liés les uns aux autres que ce qui arrive à l'un a des répercussions sur les autres. Il y a entre tous les arts une sorte de solidarité.

Littré (1872-1877)

SOLIDARITÉ (so-li-da-ri-té) s. f.
  • 1 Terme de jurisprudence. Engagement par lequel des personnes s'obligent les unes pour les autres, et chacune pour tous. La solidarité ne se présume point ; il faut qu'elle soit expressément stipulée, Code civ. art. 1202.

    Il se dit aussi en parlant de plusieurs créanciers dont chacun a le droit de réclamer seul la totalité de ce qui leur est dû.

  • 2Dans le langage ordinaire, responsabilité mutuelle qui s'établit entre deux ou plusieurs personnes. La solidarité qui nous lie.
  • 3 Terme de physiologie. Solidarité organique, relation nécessaire d'un acte de l'économie avec tel ou tel autre acte différent, ou s'accomplissant dans une région éloignée de celle où a lieu le premier.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SOLIDARITÉ, s. f. (Commerce.) c’est la qualité d’une obligation où plusieurs débiteurs s’engagent à payer une somme qu’ils empruntent ou qu’ils doivent ; en sorte que la dette totale soit exigible contre chacun d’eux, sans que celui au profit duquel l’obligation est faite, soit obligé de discuter les autres, & l’un plutôt que l’autre. Dictionnaire du Commerce. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « solidarité »

Dérivé solidaire avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Solidaire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « solidarité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
solidarité sɔlidarite

Citations contenant le mot « solidarité »

  • Enseigner la compréhension entre les humains est la condition et le garant de la solidarité intellectuelle et morale de l'humanité. De Edgar Morin / Les Sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur
  • Sans solidarité, performances ni durables ni honorables. De François Proust / Maximes à l’usage des dirigés et de leurs dirigeants
  • Le citoyen n’est pas un consommateur. C’est un producteur, d’idées, de convictions, d’engagement, de solidarité. De François Bayrou / Discours de campagne des législatives du MoDem à Paris - 24 Mai 2007
  • Dans la fraternité, il y a l’amitié entre les cultures, et la solidarité entre ceux qui ont beaucoup et ceux qui n’ont pas assez. De Abdennour Bidar / Le Figaro Magazine, 23 janvier 2015
  • Toutes les femmes, même les dévotes et les sottes, s'entendent en fait d'amour. Honoré de Balzac, César Birotteau
  • Je marcherai pour vous, vous y verrez pour moi. Jean-Pierre Claris de Florian, Fables, l'Aveugle et le Paralytique
  • Ah ! Insensé, qui crois que je ne suis pas toi ! Victor Hugo, Les Contemplations, Préface
  • C'est cela que je suis : solitude et solidarité. Panait Istrati, Pour avoir aimé la terre, Denoël
  • Il n'existe pas d'autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle. Pierre Lecomte du Noüy, L'Homme et sa destinée, La Colombe
  • Que m'importe ce qui n'importe qu'à moi ? André Malraux, Antimémoires, Gallimard
  • Désormais la solidarité la plus nécessaire est celle de l'ensemble des habitants de la Terre. De Albert Jacquard
  • Les grandes douleurs sont muettes, les petites colères sont une source incomparable de solidarité. De Jean Dion / Le Devoir -10 Janvier 1997
  • La solidarité entre les pauvres hante les livres bien pensants écrits pas des gens aisés. De Alain Monnier / Les Ombres d’Anna
  • Je veux un pays de solidarité et pas d'abandon. De François Bayrou / Meeting de Caen - 1 Mars 2007
  • Abolir la dualité des sexes est une crainte de l'imaginaire démocratique, hier avec la citoyenneté des femmes, aujourd'hui avec le pacte de solidarité. De Geneviève Fraisse
  • Notre esprit humain exige sans délai la solidarité et l'union entre les peuples et les nations au-delà des différences qui pourraient les séparer. De Augusto Roa Bastos
  • Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences. De Françoise Dolto
  • Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l'accent de la vérité, à rendre le meurtre respectable et à donner l'apparence de la solidarité à un simple courant d'air. De George Orwell
  • La solidarité n'existe pas : n'existe qu'une coalition d'égoïsmes. Chacun reste avec les autres pour se sauver soi-même. De Francesco Alberoni / Vie publique et vie privée
  • L’amour commun des livres, crée la plus bienfaisante des solidarités : celle de l’ordre, de la méthode, de la clarté, du travail, de l’étude. Il n’y a pas de goût plus noble. De Louis Barthou
  • Il y avait déjà "Les restos du cœur" et "SOS" deux associations d’aide aux personnes en difficultés, puis également "Noël solidarité" qui avaient investi il y a quelques mois leurs nouveaux locaux aménagés et mis à disposition par la municipalité. Et depuis le 1er juillet, "ASL, association solidaire en Lauragais" est venu compléter le tout nouveau pôle solidarité situé dans une partie des anciens locaux du lycée Andréossy rue du Général Paul Rollet. ladepeche.fr, Castelnaudary. Andréossy : un nouveau pôle solidarité dans l’ancien lycée - ladepeche.fr
  • Un grand nombre d'associations et d'institutions civiles musulmanes ont lancé jeudi un appel à la solidarité pour libérer Jérusalem (Al Quds) et la Mosquée Al-Aqsa de l'occupation, ainsi qu'à soutenir la résistance de la communauté musulmane de Jérusalem, afin de rétablir la liberté de foi et de culte dans la ville sainte. , La société civile musulmane lance un appel à la solidarité pour Jérusalem et Al-Aqsa | TRT Français
  • Il convient d’accéder enfin à la décence, d’arrêter cette cynique audace qui consiste à criminaliser ceux qui épargnent des vies, de mettre fin à ce sinistre procès de non-conformité aux normes, alors que, pendant ce temps, on meurt dans l’anonymat. A juste titre, le gouvernement italien demande un effort de solidarité à l’Europe entière pour l’aider à sortir du drame sanitaire que le pays, comme bien d’autres en Méditerranée, a eu à subir. Le Monde.fr, L’« Ocean Viking » bloqué : « La solidarité ne se divise pas : c’est ainsi que le nouveau monde survivra »
  • Dans la section investissement (6,60 M€), il faudra sans doute "reporter ou différer" certaines dépenses inscrites à ce budget, prévient Pascal Mercier. Pascal Souard, le maire d’Antras, qui avait recueilli 11 voix au début du mois lors de l’élection du président de l’agglo, "constate qu’il n’y a encore rien de prévu dans ce budget pour investir dans les petites communes. C’est toujours et encore centralisé sur Auch et ses environs immédiats. Ce qu’on constate, c’est que l’argent va là où il y a le plus de population. Auch brille, mais pas nous". Et Olivier Souard de proposer à ses collègues "d’investir sur le territoire". Pascal Mercier "a besoin d’objectiver ce sentiment d’oubli" exprimé par les petites communes et propose qu’une séance de la commission des finances en discute en septembre. Sur la traduction financière, le président ne peut pas sortir des clous fixés par le budget primitif. Michel Baylac, le maire de Roquelaure et vice-président de l’agglomération, rappelle qu’en se mariant avec Auch les petites communes du Cœur de Gascogne ont perdu la manne de la dotation de solidarité rurale. "L’Etat ne nous avait rien dit là-dessus. Certaines communes ont perdu des dizaines de milliers d’euros de recettes. Il convient de mettre en place rapidement un pacte financier. " Les 34 communes du Grand Auch ont un devoir de vacances tout trouvé ! ladepeche.fr, Auch. Les petites communes réclament plus de solidarité - ladepeche.fr
  • Le congé de solidarité familiale représente des jours d’absence autorisée permettant à un salarié d’accompagner un proche en fin de vie, qui se trouve en phase avancée ou terminale d’une affection grave et incurable. Ce congé est accordé quelque soit la cause de l’affection. Le proche en fin de vie peut être : Capital.fr, Congé de solidarité familiale - Capital.fr
  • Depuis le confinement, c’est un élan de solidarité que l’association « Timouns de la République d’Haïti », basée à Plounéour-Brignogan-Plages, a mis en place au profit de l’association Népal Bretagne, de Kerlouan. Le Telegramme, Timouns de la République d’Haïti : un élan de solidarité envers Népal Bretagne - Kerlouan - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « solidarité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « solidarité »

Langue Traduction
Anglais solidarity
Espagnol solidaridad
Italien solidarietà
Allemand solidarität
Chinois 团结
Arabe تضامن
Portugais solidariedade
Russe солидарность
Japonais 連帯
Basque elkartasuna
Corse solidarità
Source : Google Translate API

Synonymes de « solidarité »

Source : synonymes de solidarité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « solidarité »

Partager