La langue française

Mutualité

Définitions du mot « mutualité »

Trésor de la Langue Française informatisé

MUTUALITÉ, subst. fém.

A. − Rare
1. Échange d'actes ou de sentiments équivalents entre deux ou plusieurs personnes. Les deux partenaires se mécomprennent mutuellement (...) l'un aime sans oser le dire à celui dont il ne se croit pas aimé; l'autre à son tour aime sans se savoir aimé. Dans l'ignorance de cette mutualité l'un et l'autre attendent en vain le mot qui arrangerait tout: peut-être ne se trouveront-ils jamais (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.166).
2. Caractère mutuel (d'un acte, d'un sentiment). L'amour comporte une mutualité de sentiments, une certitude de jouissances que rien n'altère, et un trop constant échange de plaisirs, une trop complète adhérence entre les coeurs pour ne pas exclure la jalousie (Balzac, Langeais, 1834, p.308):
1. Quel dommage que ce Saint-Victor ne puisse faire un ami! Que de sympathies d'idées, de principes, de sentiments entre nous! Car il faut le reconnaître, il faut, dans une liaison, deux choses: la mutualité de l'estime et une certaine rencontre sur le terrain non pas précisément des idées politiques, si l'on veut, mais des idées philosophiques. Goncourt, Journal, 1860, p.722.
B. − DR. SOC., au sing. (avec parfois une majuscule)
1. Action sociale de prévoyance et d'entraide pratiquée par des associations, à but non lucratif, dont les membres s'assurent mutuellement contre certains risques ou se promettent certaines prestations moyennant le versement d'une cotisation (d'apr. Cap. 1936). L'intérêt que l'État porte actuellement à la mutualité est sans doute lié à son désir de la voir se substituer à lui pour un certain nombre de réalisations para-médicales (Suavet1962):
2. Parce qu'à la différence de l'épargne, elle est un moyen de prévoyance collective, la mutualité [it. ds le texte] a été longtemps, en Europe dès le Moyen Âge, la forme privilégiée adoptée par les ouvriers pour se garantir contre les risques sociaux. Groupement sans but commercial, la société de secours mutuel unit des membres qui s'assurent mutuellement. La charge des risques est entièrement diffusée sur l'ensemble des mutualistes. J. Doublet, G. Lavau, Séc. soc., Paris, P.U.F., 1957, p.16.
2. P. méton. Ensemble des organismes qui pratiquent cette action sociale. La Mutualité, tout comme la Sécurité sociale, n'entend pas abandonner ses adhérents qui, affirme-t-elle, n'ont rien à reprocher aux cliniques conventionnées (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.8, col.2).Les caisses de mutualité agricole se divisent en deux groupes: les assurances mutuelles agricoles (dites «mutualité 1900»), qui pratiquent l'assurance contre les accidents, l'incendie, la grêle et la mortalité du bétail, et la mutualité sociale agricole, qui gère la protection sociale obligatoire (Pt Lar. Méd.1976).
Prononc. et Orth.: [mytɥalite]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1599 «caractère de ce qui est mutuel» (Lasphrise, 136 ds Z. rom. Philol. t.29, p.81); 1784 (Restif de La Bretonne, Pays., II, 235 ds Brunot t.6, 2, 1, p.1145); 2. 1829 «système de solidarité à base d'entraide mutuelle» (Boiste); 3. 1907 «ensemble des associations de secours mutuel» (Nouv. Lar. ill. Suppl.). Dér. sav. de mutuel*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér.: 30. Bbg. Gohin 1903, p.272.

Wiktionnaire

Nom commun

mutualité \my.tɥa.li.te\ féminin

  1. État de ce qui est mutuel.
    • L'amour comporte une mutualité de sentiments, une certitude de jouissances que rien n'altère, et un trop constant échange de plaisirs, une trop complète adhérence entre les coeurs pour ne pas exclure la jalousie. — (Balzac, Langeais, 1834)
  2. Groupement fondé sur l’idée de solidarité en vue d’une organisation sociale de la prévoyance et dont chaque membre s’assure et assure les autres membres contre les risques de chômage, de maladie, contre les dommages agricoles, etc. [1]
    • À sa boutonnière un large ruban indique qu’il est décoré.
      — De quel ordre ?
      — Du plus beau !... de l’ordre de la Mutualité, répond M. Ulysse à sa fiancée, qui l’interroge à voix basse.
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 308.)
    • Mutualités familiales, scolaires.
    • Mutualités de crédit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MUTUALITÉ. n. f.
Groupement fondé sur l'idée de solidarité en vue d'une organisation sociale de la prévoyance et dont chaque membre s'assure et assure les autres membres contre les risques de chômage, de maladie, contre les dommages agricoles, etc. Mutualités familiales, scolaires. Mutualités de crédit.

Littré (1872-1877)

MUTUALITÉ (mu-tu-a-li-té) s. f.
  • Néologisme. État de ce qui est mutuel. Le système de la mutualité pour l'enseignement primaire.

    Système des sociétés d'assurance mutuelle, de coopération mutuelle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mutualité »

(1599) Mot dérivé de mutuel avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mutuel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mutualité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mutualité mytyalite

Citations contenant le mot « mutualité »

  • Le miracle de la charité, ce fut de la faire faire par des pauvres. Cela s'appelle : mutualité. De Paul-Jean Toulet / Les trois impostures
  • A la suite de la mutualité, qui offre dès la fin du XVIIIe siècle des premières formes de prévoyance à une société dénuée de tout filet de sécurité face aux risques sociaux, apparaissent des sociétés coopératives. Elles-mêmes héritières de pratiques anciennes, telles les fruitières médiévales, ces dernières diversifient progressivement leurs champs d’action : coopératives de production, initiées par Philippe Buchez chez les menuisiers (1831) et les bijoutiers (1834), coopératives de consommation, inspirées de l’expérience des « pionniers de Rochdale » en 1844, coopératives agricoles ou bancaires, visant à démocratiser le crédit aux populations modestes. S’y ajoute une profusion d’associations caritatives, culturelles, sportives, politiques ou sociales. La Mutualité Française, La Mutualité dans l’Economie sociale et solidaire - La Mutualité Française
  • Le Fonds de solidarité de la branche mutualité organise le 9 juillet 2020, à partir de 10h, un webinaire spécial Covid-19.   , Covid-19 et Fonds de solidarité de la branche mutualité | Miroir Social

Images d'illustration du mot « mutualité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mutualité »

Langue Traduction
Anglais mutuality
Espagnol mutualidad
Italien mutualità
Allemand gegenseitigkeit
Chinois 互助
Arabe التبادلية
Portugais mutualidade
Russe взаимность
Japonais 相互性
Basque mutualitate
Corse mutualità
Source : Google Translate API

Synonymes de « mutualité »

Source : synonymes de mutualité sur lebonsynonyme.fr

Mutualité

Retour au sommaire ➦

Partager