La langue française

Signé

Sommaire

  • Définitions du mot signé
  • Phonétique de « signé »
  • Citations contenant le mot « signé »
  • Traductions du mot « signé »

Définitions du mot « signé »

Trésor de la Langue Française informatisé

SIGNÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de signer*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'un écrit] Qui porte une signature. Dans les paroissiens (...), il y a aujourd'hui encore, à côté du texte latin, des paraphrases des hymnes sacrés. Ces paraphrases non signées sont parfois de Pierre Corneille (Brasillach, Corneille, 1938, p. 428).Lorsque j'eus achevé de relire (...) le rapport que j'avais rédigé pour Orsenna, je reposai le papier signé sur ma table (Gracq, Syrtes, 1951, p. 124).
Lettre signée. [P. oppos. à lettre anonyme] On m'a fait dire au micro un soi-disant « message » qui me vaut 30 pour-cent de compliments, et le reste d'injures, par lettres signées ou non (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1939, p. 518).
Au fig. [En parlant d'une action, d'une chose] Dont les caractéristiques, dont certains traits permettent de déterminer l'auteur. Tout très grand écrivain de tous les temps ne se reconnaît absolument qu'à cela, c'est qu'il a une langue personnelle, une langue dont chaque page, chaque ligne est signée, pour le lecteur lettré, comme si son nom était au bas de cette page, de cette ligne (Goncourt, Journal, 1870, p. 702).Ça, c'était un tour digne d'un La Bare: un tour signé, paraphé (La Varende, Trois. jour, 1947, p. 208).
B. − [En parlant d'une œuvre] Revêtu d'une signature ou d'une marque qui en atteste l'authenticité, ou qui en indique l'auteur. Un connaisseur, si vous lui présentez une œuvre non signée d'un maître un peu éminent, est capable de reconnaître de quel artiste est cette œuvre (Taine, Philos. art., t. 1, 1865, p. 2).Éviter (...) que l'on confonde dans la même admiration la grande céramique de Gromaire, avec celle d'en face, ou encore la pièce montée signée Rapin, en ce pavillon de Sèvres, avec les sculptures de Zadkine et de Laurens, qui opposent à l'académisme du premier une conception neuve de la sculpture ornementale (Lhote, Peint. d'abord, 1942, p. 56).
P. ext. [En parlant d'un objet fabriqué] Revêtu d'une marque connue qui en indique l'origine. Il voyait que c'en était fini des moulures spéciales dans les tables, des bielles et des ressorts de montre signés, des carafes à un exemplaire (Giraudoux, Bella, 1926, p. 203).Sa robe et ses bijoux collaient à sa peau aussi étroitement que ses cheveux; on aurait cru qu'elle était née, qu'elle dormait, qu'elle mourrait dans une robe signée Amaryllis (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 288).
Prononc.: [siɳe]. Étymol. et Hist. V. signer. Fréq. abs. littér.: 1 678. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 561, b) 2 794; xxes.: a) 2 184, b) 2 139. Bbg. Gall. 1955, p. 184, 449.

Wiktionnaire

Forme de verbe

signé \si.ɲe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe signer.
    • Les États-Unis ont, dès l’an 1795, signé un traité de paix et d’amitié avec les États barbaresques qui leur donnaient des avantages incomparablement plus grands que ceux que leur offrait l’ordre de Malte qui voulait lui aussi traiter avec eux. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)

Adjectif

signé \si.ɲe\

  1. Qui est pourvu d’une signature.
  2. (Programmation) Qui est doté d’un signe arithmétique ; qui peut être doté d’une valeur négative.
    • Chaque type entier a une forme « signée » pouvant représenter des nombres négatifs et positifs, et une forme « non signée » ne pouvant représenter que des nombres naturels. Les formes signées et non signées doivent avoir la même taille. — (C (langage) sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SIGNÉ (si-gné, gnée) part. passé de signer
  • À quoi on a mis sa signature. Un ordre signé du ministre. Dans un ouvrage signé en commun, il [Fénelon] montrait un dessein formé de division, quand il méprisait les pensées des autres, Bossuet, Rem. Réponse, VIII, IV, 11.

    Signé à la minute, tel, telle, ou tels, telles. L'on aurait tort de faire accorder le mot signé, en le mettant soit au féminin, soit au pluriel, suivant la désignation des signataires. Signé est là un participe dont le verbe auxiliaire est sous-entendu ; c'est comme s'il y avait : A signé à la minute, madame une telle, ou bien : ont signé à la minute, messieurs tels et tels, Legoarant

    Se dit d'une chrysalide offrant en relief plusieurs parties déjà formées de l'insecte parfait.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « signé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
signé sinje

Citations contenant le mot « signé »

  • L’accord passé entre le géant du streaming et Kevin Hart est similaire à celui qu’avait signé Adam Sandler en 2014. L’acteur a depuis produit six films pour Netflix, parmi les plus populaires jamais diffusés, comme Murder Mystery. , Kevin Hart signe pour produire et être la star de quatre films pour Netflix
  • Avec le développement de la technologie « Méthamag », c’est encore un autre projet né en laboratoire qui pourrait se concrétiser sur le terrain avec le concours de Teréga. C’est visiblement le sens du partenariat exclusif récemment signé entre l’opérateur et Toulouse Tech Transfer (TTT), la société d’accélération du transfert de technologies (SATT) de la Ville rose. PresseLib, L’opérateur gazier a signé un partenariat avec Toulouse Tech Transfer pour développer la technologie « Méthamag » de méthanation par hyperthermie magnétique... - PresseLib

Traductions du mot « signé »

Langue Traduction
Anglais sign
Espagnol signo
Italien cartello
Allemand zeichen
Chinois 标志
Arabe إشارة
Portugais placa
Russe подписать
Japonais 符号
Basque sinatu
Corse segnu
Source : Google Translate API
Partager