La langue française

Contresigner

Définitions du mot « contresigner »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTRESIGNER, verbe trans.

A.−
1. Signer un acte, pour en attester la validité en vertu des fonctions que l'on exerce, après que celui dont cet acte émane a lui-même signé. Tout acte du Président de la République doit être contresigné par le Président du Conseil et par un ministre (Vedel, Manuel élém. dr. constit.,1949, p. 443).
2. Signer, par délégation de l'autorité qui a le pouvoir de contresigner, les correspondances pour qu'elles aient la franchise postale. Le préfet peut lui [au chef de cabinet] donner mission de contresigner les enveloppes de correspondance administrative circulant en franchise, ainsi que les télégrammes officiels de toute nature (Baradat, Organ. préfect.,1907, p. 128).
B.− Apposer sa signature pour authentifier ou garantir l'acte signé d'une première personne. J'ai écrit à mon père qui consent à contresigner ma dette (M. de Guérin, Corresp.,1836, p. 251).
P. métaph. Ratifier, approuver. Et dès cet instant nous expédiâmes son brevet, que contresigna la multitude (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 953).J'ai lu la page noble, charmante et cordiale écrite par vous [G. Sand] sur le livre de Madame Victor Hugo. Il me semble que désormais ce livre est de vous deux; vous le contresignez, vous le doublez de votre gloire (Hugo, Corresp.,1863, p. 448).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀ əsiɳe], (je) contresigne [kɔ ̃tʀ əsiɳ]. Écrit avec un trait d'union ds Ac. 1694-1835; cf. aussi Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1845, Lar. 19eet Littré. Écrit en 1 seul mot ds Ac. 1878 et 1932; cf. aussi DG, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr. et Rob. Étymol. et Hist. 1415 « apposer un contre-seing pour authentifier » (Ord., X, 354 ds Gdf. Compl.); 1718 (Ac. : Contre-signer, se dit aussi en parlant des lettres qui viennent des Bureaux des Ministres [...] et sur l'enveloppe desquelles on met le nom du Ministre [...] de chez qui elles viennent); av. 1784 « id., pour obtenir la franchise postale » (Dider. Lett. à Grimm ds Littré). Composé de contre-* et de signer*. Fréq. abs. littér. : 64.
DÉR.
Contresignataire, subst.Personne qui contresigne un acte. Contresignataire des décisions prises dans tous les actes de la conduite des affaires publiques, hormis de celles qui correspondent à l'exercice par le Président de la République de pouvoirs propres, le Premier Ministre doit donc agréer toutes les décisions des membres de son gouvernement (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 106).Rem. Ac. Compl. 1842 signale aussi contre-signeur, subst. masc., dér. de contresigner au sens A 2 « personne qui contresigne les paquets pour qu'ils aient la franchise postale ». Le mot a été forgé par Voltaire. [kɔ ̃tʀ əsiɳatε:ʀ]. Écrit avec un trait d'union ds Besch. 1845 et Littré; écrit en un seul mot ds Rob., Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr. 1reattest. 1818-27 (Chateaubr., Polém., p. 429); de contresigner d'apr. signataire*.

Wiktionnaire

Verbe

contresigner \kɔ̃t.ʁə.si.ɲe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Signer un acte, en vertu des fonctions qu’on exerce, après que celui dont cet acte émane y a lui-même apposé sa signature.
    • Le bourgeois est un grimaud
      Qui prend sa pendule au mot
      Chaque fois qu’elle retarde.
      Il contresigne en bâtarde
      Coups d’états, décrets, traités,
      Et toutes les lâchetés.
      (Victor Hugo, Chanson de Gavroche, 1861)
    • Il va sans dire que, dans ces conditions, nous approuvons pleinement et contresignons le manifeste lancé par le Comité d’action contre la guerre du Maroc, …. (Louis Aragon, La Révolution d’abord et toujours, 1921)
    • « Lady Wynham est belle. Vous lui direz que les présents d’Artaxerxès me laissent froid et que je contresignerai les papiers de concession lorsque l’aurore l’aura surprise entre mes bras… » — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 65)
    • Pour éviter tout commentaire tendancieux, j'ai prié le Père Julien de m'assister et de contresigner les procès-verbaux. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. IX, Gallimard, 1937)
  2. Mettre la signature ou la griffe du ministre ou de l’administrateur sur l’enveloppe des lettres pour les envoyer en droit de franchise.
    • Le secrétaire général a contresigné cette lettre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTRESIGNER. v. tr.
Signer un acte, en vertu des fonctions qu'on exerce, après que celui dont cet acte émane y a lui-même apposé sa signature. Ce décret a été contresigné par tel ministre. Il se dit aussi en parlant des Lettres sur l'enveloppe desquelles on met la signature ou la griffe du ministre ou de l'administrateur qui les envoie et qui a le droit de franchise. Le secrétaire général a contresigné cette lettre.

Étymologie de « contresigner »

 Dérivé de signer avec le préfixe contre-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contresigner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contresigner kɔ̃trǝsiɲe

Évolution historique de l’usage du mot « contresigner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contresigner »

  • On commence par taguer les statues et on finit par contresigner toute la propagande de Vichy contre de Gaulle. Affligeant de bêtise, de mensonge et de déshonneur. pic.twitter.com/8zUX0PecYN Valeurs actuelles, “Fuyard”, “criminel”... La ligue de défense noire africaine insulte la mémoire du général de Gaulle | Valeurs actuelles
  • Pour les signataires du communiqué, le refus du président de la République de contresigner ce train de nominations est « une atteinte flagrante aussi bien aux dispositions de l’article 20 de la Constitution, qui consacre l’indépendance du pouvoir judiciaire, qu’à des textes de loi clairs, notamment l’article 5 de la loi sur le pouvoir judiciaire. Ceci étant, au vu des réformes exigées par les pays donateurs pour aider le Liban à surmonter sa crise économique, sociale et financière, « ce refus du chef de l’État est une raison qui à elle seule justifie la demande que celui qui en est responsable soit écarté ». L'Orient-Le Jour, Les signataires du communiqué du 12 juin reviennent à la charge : « Le chef de l’État doit être écarté » - L'Orient-Le Jour
  • Christine St-Pierre, toujours députée libérale de l’Acadie, jure qu’elle n’a jamais eu connaissance de cette grille partisane implacable que ses propres employés de cabinet appliquaient aux demandes... qu’elle-même finissait par contresigner. Difficile à croire. Sa chef devrait exiger des explications. Le Journal de Québec, Favoritisme libéral grossier | Le Journal de Québec
  • Dans un entretien au quotidien libanais al-Joumhouria, publié mardi, la ministre affirme avoir voulu démissionner une première fois lorsque le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a refusé de prendre en compte ses remarques concernant les permutations judiciaires. Ces commentaires auraient permis de moderniser et de diversifier les nominations et permutations, selon elle.  Après avoir suivi un parcours cahoteux pendant plusieurs mois, ces nominations avaient été finalement signées début juin par la ministre de la Justice et le Premier ministre, Hassane Diab. Le président Michel Aoun a toutefois refusé de les contresigner, en motivant sa décision par des arguments notamment d'ordre constitutionnel.  L'Orient-Le Jour, Najm menace de démissionner si le Parlement n'adopte par la loi sur l'indépendance de la justice - L'Orient-Le Jour
  • Des manifestants ont tenu hier un sit-in devant le Palais de justice de Beyrouth pour demander que soit « hâtée » la validation des nominations judiciaires, que le président de la République Michel Aoun a jusque-là refusé de contresigner. « Une validation rapide des nominations judiciaires mettrait le Liban sur la bonne voie dans tous les dossiers touchant à l’évaporation de l’argent public », ont affirmé les protestataires, selon des propos rapportés par l’Agence nationale d’information. « Le système judiciaire est un instrument fondamental dans la lutte contre la corruption et pour demander des comptes aux corrompus dans le pays », ont-ils ajouté. L'Orient-Le Jour, Manifestation pour réclamer la validation des nominations judiciaires - L'Orient-Le Jour
  • Des manifestants ont tenu lundi un sit-in devant le Palais de justice de Beyrouth pour demander que soit "hâtée" la validation des nominations judiciaires, que le président de la République Michel Aoun a jusque-là refusé de contresigner. L'Orient-Le Jour, Sit-in devant le Palais de justice de Beyrouth pour réclamer la validation des nominations judiciaires - L'Orient-Le Jour
  • Youssef Chahed a expliqué que la gestion des biens confisqués revient à el-Karama Holding, « la présidence du gouvernement n’intervient qu’à la fin pour contresigner le PV final ». Gnet news, Chahed revient sur l’élargissement de la coalition, l’affaire Mabrouk et les démissions de Tahya Tounes - Gnet news
  • Les associations bien organisées demandent à leurs bénévoles de remplir à chacune de leurs venues une feuille de présence journalière, à dater et signer. Charge ensuite au responsable de contrôler la feuille d’émargement et de la contresigner. Impôts, Impôt 2020 : déclaration des frais de déplacement des bénévoles d’association
  • Depuis la loi du 28 mars 2011, il est possible de faire contresigner l’acte authentique de vente par un avocat. L’intervention d’un avocat ne peut en aucun cas remplacer celle du notaire, qui reste seul compétent pour conférer une authenticité à l’acte pour permettre le transfert de propriété et la publication de l’acte. Se faire assister d’un avocat présente un avantage. Ce professionnel du droit sera tenu d’informer les parties des conséquences de l’acte qu’elles signent, de leur engagement. Il s’agit d’une sécurité supplémentaire pour le vendeur et l’acquéreur. Seloger, Quelle est la valeur d’un acte de vente contresigné par un avocat ? | Immobilier Seloger

Traductions du mot « contresigner »

Langue Traduction
Anglais countersign
Espagnol refrendar
Italien contrassegno
Allemand gegenzeichnen
Chinois 会签
Arabe المصادقة من الطرف الثاني
Portugais contra-sinal
Russe визировать
Japonais 副署
Basque countersign
Corse contrarresta
Source : Google Translate API

Synonymes de « contresigner »

Source : synonymes de contresigner sur lebonsynonyme.fr

Contresigner

Retour au sommaire ➦

Partager