Apposer : définition de apposer


Apposer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

APPOSER, verbe trans.

A.− [Le compl. désigne un obj.]
1. Littér. [Le compl. désigne un obj. matériel, une partie du corps, etc.] Poser sur ou contre, appliquer :
1. ... il apposa contre le mur, en face, un banc-d'œuvre, surmonté d'un grand dais à jour garni de miséricordes sculptées en plein bois, et il pourvut ses flambeaux d'église de chandelles en vraie cire qu'il achetait dans une maison spéciale, réservée aux besoins du culte, ... Huysmans, À rebours,1884, p. 89.
2. Il prit alors le parti de s'en aller galamment, saisit le bout de ses doigts et y apposa les lèvres. R. Martin du Gard, Les Thibault,Le Cahier gris, 1922, p. 664.
Emploi pronom. :
3. ... elle [Lucienne] ne cesse point son jeu quand, sur la chute de ses épaules frémissantes, elle sentit... deux mains s'apposer, tremblantes... Courteline, Femmes d'amis,1888, p. 27.
2. Usuel. [Le compl. d'obj. désigne une affiche, une pancarte, une plaque, etc.] Placer sur toute espèce de supports. Apposer à :
4. Cet état d'incohérence dans sa pensée et de décision dans sa volonté n'avait fait que s'aggraver quand, à onze heures du matin, elle arriva au square Louvois pour demander M. Patrick Muller au bureau de l'hôtel du régent, − ainsi nommé en souvenir du fondateur de la bibliothèque du roi en 1721, − annonçait la plaque de marbre apposée au mur, à l'entrée du couloir. P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 158.
Emploi abs. :
5. Le 26 août, ce jugement fut signifié de manière à pouvoir saisir les presses et les accessoires de l'imprimerie le 28 août. On apposa les affiches!... Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 611.
B.− Emplois spéc.
1. [L'idée dominante est celle de « placer sur »]
a) ADMIN. [Le compl. d'obj. désigne une marque propre à rendre un document, un objet authentique ou officiel] Mettre cette marque sur ou au bas d'un document. Apposer le visa sur un passeport :
6. Sur cette parole d'oubli et de pardon, les amis de Leudaste se mirent en campagne pour solliciter plus vivement l'indulgence des évêques. Ils allèrent de l'un à l'autre, les priant d'apposer leur nom au bas d'un écrit sous forme de lettre pastorale, qui portait que le condamné de Braine serait reçu, dorénavant, dans la paix de l'église et dans la communion chrétienne. Thierry, Récits des temps mérovingiens,t. 1, 1840, p. 331.
7. Pendant ce temps, Cornélis malade était retenu à Dordrecht; portant l'acte de révocation de l'édit perpétuel, le peuple envahit sa demeure et veut qu'il y appose sa signature. Du Camp, En Hollande,1859, p. 56.
b) DR. Apposer le(s) scellé(s). Appliquer l'empreinte d'un sceau public sur une porte, un meuble, un document de telle sorte qu'on ne puisse l'ouvrir sans briser les scellés et se rendre ainsi passible des peines prévues par le Code pénal :
8. Les exécuteurs testamentaires feront apposer les scellés, s'il y a des héritiers mineurs, interdits ou absens. Ils feront faire, en présence de l'héritier présomptif, ou lui dûment appelé, l'inventaire des biens de la succession. Code civil,1804, p. 187.
2. GRAMM. [L'idée dominante est celle de « placer à côté »] Apposer un mot à un autre. Le mettre en apposition (cf. ce mot gramm.).
P. anal. Mettre un mot à côté d'un autre en guise d'explication :
9. Le « psychologue différentiel » notera que chez cet individu le pouls bat un peu plus vite, la surrénale boude, la crispation s'exagère; nous aurons un tableau compliqué, mais non pas un tableau expliqué. Il ne l'est pas plus par le mot de « courage » que lui appose le sens commun. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 47.
PRONONC. ET ORTH. : [apoze], j'appose [ʒapo:z]. Demi-longueur pour le [o] de l'inf. ds Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930. Fér. Crit. t. 1 1787 admet la var. graph. aposer.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) Ca 1120 fig. aposer « mettre » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 68, 32 ds T.-L. : apose [lat. appone] felunie sur la felunie d'els) − 1604 ds Gdf.; b) 1213 dr. apposer un sceau « appliquer un sceau sur un objet pour l'authentifier » (Cart. de l'abbaye de N.-D. de la Roche, 436, Delb. ds Quem.); d'où 1606 apposer le scellé (Nicot); 1640-51 apposer sa signature, son nom « signer » (Perrot d'Albancourt, Trad. de Tacite, Histoire, IV, 5 ds Dict. hist. Ac. fr.); 2. 1555-59 « imposer une condition, introduire une clause dans un contrat » (M. du Bell., 163 ds Littré : Il fut remis en son estat avec quelques conditions apposées en l'investiture). Dér. de poser* pour la forme; préf. a-1*; sens calqués sur ceux de apponere; 1 « placer, mettre à côté » dep. Plaute, Poen., 857 ds TLL s.v., 300, 5; 2 « ajouter » dep. Plaute, Mil. 905, ibid., 302, 29.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 150.
BBG. − Bonnaire 1835. − Colin 1971. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 130.

Apposer : définition du Wiktionnaire

Verbe

apposer \a.po.ze\ transitif direct 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Poser, appliquer sur quelque chose.
    • Apposer un cachet sur un certificat.
    • Apposer une affiche sur un mur.
  2. (Spécialement) Appliquer juridiquement un timbre ou une signature sur une pièce administrative.
    • Un gardien dont le rôle était de donner aux croque-morts décharge, sur un registre, des cercueils qu'il avait comptés et vu inhumer, signa le livre et apposa son timbre en marge. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Jusqu'à ce que j'aie mis la main sur ce misérable qui a osé laisser son nom sur ce parchemin où nous devions apposer nos trois signatures, je ne vis plus... — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  3. (Spécialement) Poser juridiquement un sceau, en parlant d'un appartement, d'un meuble fermant, etc., afin d’empêcher qu’on n’en tire ce qui y est enfermé.
    • Le même soir, quelques officiers de la commune enfoncèrent sa porte, visitèrent ses papiers, ses effets, harpèrent ce qui pouvait leur convenir et apposèrent les scellés sur les portes. — (Une agonie de soixante-quinze jours: journal inédit de Louis-Marie Debost - août 1793-avril 1794, page 54, Librairie Académique Perrin, 1932)
  4. (Figuré) Mettre, insérer.
    • Apposer une condition, une clause à un contrat, à un traité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Apposer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPOSER. v. tr.
Poser, appliquer sur quelque chose. Apposer un cachet sur un certificat. Apposer le sceau sur un acte. Apposer une affiche sur un mur. Apposer le scellé, les scellés, Appliquer juridiquement le sceau de l'officier public à un appartement, à un meuble fermant, etc., afin d'empêcher qu'on n'en tire ce qui y est enfermé. Le juge de paix vient d'apposer le scellé, les scellés chez cet homme. On a apposé, on a mis le scellé sur ses effets. Apposer sa signature au bas d'un acte, d'un écrit, Le signer. Fig., Apposer une condition à un contrat, à un traité, apposer une clause à un contrat, Y mettre, y insérer une condition, une clause.

Apposer : définition du Littré (1872-1877)

APPOSER (a-pô-zé) v. a.
  • 1Mettre sur. Apposez votre cachet sur cette pièce.
  • 2 En termes de droit, apposer les scellés, appliquer juridiquement un sceau sur une porte, sur un meuble, pour empêcher de l'ouvrir.

    Apposer sa signature, signer.

    Apposer une clause à un contrat, l'y introduire.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et encore aposerent il pechié à J. C. Psautier, f° 93. Que il otreast [octroyât] la dite aumoune et la dite vende, et que il apousast en ceste presente charte son saiau [sceau], Bibl. des Chartes, 3e série, t. V, p. 85.

XVIe s. Et quand revint à le cacheter et y apposer son seau, Amyot, Lysand. 37. Le chirurgien prendra garde en y apposant les astelles, qu'elles ne pressent sur les jointures, Paré, XIII, 17. Il fut remis en son estat avec quelques conditions apposées en l'investiture, Du Bellay, M. 163.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « apposer »

Étymologie de apposer - Littré

À et poser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de apposer - Wiktionnaire

(Date à préciser) Verbe dérivé de poser avec le préfixe a-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « apposer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apposer apoze play_arrow

Conjugaison du verbe « apposer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe apposer

Évolution historique de l’usage du mot « apposer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « apposer »

  • La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a condamné mercredi «avec fermeté ceux qui veulent effacer des traits de notre histoire» et dénonce «une forme d'hystérisation», «de confusion générale». La porte-parole du gouvernement a évoqué la possibilité d'apposer des plaques «qui permettent d'expliquer les choses» sur «des statues ou des monuments qui posent question». leparisien.fr, «Négrophobie d'Etat» : la statue de Colbert devant l'Assemblée vandalisée, Sibeth Ndiaye condamne - Le Parisien
  • Ce petit film adhésif, qui vient s’apposer sous une montre connectée, serait capable de mesurer avec précision le métabolisme de son porteur en détectant les traces de nutriments dans la sueur. Journal du Geek, Ce film adhésif est-il la killer feature qu’on attendait sur les smartwatches ?
  • Afin de lancer une boutade aux possesseurs de Ferrari, le propriétaire d’une nouvelle Corvette C8 a décidé de la vêtir d’une robe rouge et d’y apposer des logos de la marque au cheval cabré. Une manière plutôt subtile de comparer les performances de son bolide à ceux produits sortant des usines de Maranello. Actu-Moteurs, Il appose des logos Ferrari sur sa Corvette et la baptise "LaC8" | Actu-Moteurs.com
  • Parmi les 6 projets en lice, le projet Klaire a été désigné lauréat du hackathon lors d’une cérémonie en ligne jeudi 11 juin. Porté par 6 étudiants de l’École de design Nantes Atlantique et Jérôme Bourgeois, fondateur du restaurant nantais Sapio, le projet Klaire est un kit pédagogique et ludique qui aide les restaurateurs à faire respecter les mesures barrières. Il comprend notamment un totem rappelant les consignes et équipé d’un distributeur de gel hydroalcoolique, des stickers à apposer au dos des chaises, indiquant « si vous pouvez lire ce message, c’est que vous êtes trop  près », ou encore des badges portés par le personnel avec leur photo dessus, pour compenser l’anonymat du masque. neorestauration.com, Klaire, le kit ludique et pédagogique pour sortir de la crise
  • Sur ce sentiment inconnu, dont l'ennui, la douceur m'obsèdent, j'hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse. De Françoise Sagan / Bonjour tristesse
  • Cadenassez vos bibliothèques si vous le souhaitez, mais vous ne pourrez apposer sur la liberté de conscience ni porte, ni cadenas, ni verrou. De Virginia Woolf / Une chambre à soi, 1929

Traductions du mot « apposer »

Langue Traduction
Corse affissu
Basque atzizki
Japonais 接辞
Russe аффикс
Portugais afixo
Arabe لصق
Chinois 词缀
Allemand affix
Italien apporre
Espagnol afijo
Anglais affix
Source : Google Translate API

Synonymes de « apposer »

Source : synonymes de apposer sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires