La langue française

Génuflexion

Définitions du mot « génuflexion »

Trésor de la Langue Française informatisé

GÉNUFLEXION, subst. fém.

A. −
1. Action de fléchir le genou (ou les genoux) en témoignage de respect et de soumission. Trois chanoines sortirent de la sacristie (...), ils s'arrêtèrent devant messire Guillaume Chappedelaine et lui firent de profondes génuflexions (A. France, Clio,1900, p. 139) :
1. Toutes les dames ayant fait une génuflexion devant la princesse, qui les releva, reçurent d'elle dans un baiser, et comme une bénédiction qu'elles eussent demandée à genoux, la permission de demander leur manteau et leurs gens. Proust, Guermantes 2,1921, p. 544.
2. En partic. [Dans certains cultes, notamment dans le culte catholique] Fléchissement du genou en signe d'adoration. De temps à autre, au fond, un sacristain passait en faisant devant l'autel l'oblique génuflexion des dévôts pressés (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 85).Devant le corps de Jésus-Christ nous fîmes une génuflexion profonde (Billy, Introïbo,1939, p. 151) :
2. Le servant prit le Missel, qu'il porta à gauche, du côté de l'Évangile, en ayant soin de ne point toucher les feuillets du livre. Chaque fois qu'il passait devant le tabernacle, il faisait de biais une génuflexion qui lui déjetait la taille. Zola, Faute Abbé Mouret,1875, p. 1221.
B. − Au fig.
1. Marque de servilité à l'égard de quelqu'un ou de quelque chose :
3. En vain, nous donnions à « l'honneur de l'armée » toutes les satisfactions légitimes, dans l'espérance que nos magistrats, une fois leurs génuflexions faites devant le sabre, trouveraient au fond de leur conscience délabrée quelque vieux culot de respect pour la loi qu'ils font leur état d'appliquer. Clemenceau, Iniquité,1899, p. 301.
2. Poét. C'était un salut de la nature, une génuflexion d'arbres et de fleurs, chantant dans le vent (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 213).
REM.
Génuflexe, adj.Porté aux génuflexions. Tous les hommes faisaient sur leur passage [des femmes] une haie d'admirations génuflexes (Murger, Scènes vie jeun.,1851, p. 40).
Prononc. et Orth. : [ʒenyflεksjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xives. (J. Golein, Trad. du Ration. de G. Durant, B.N. 437, fol. 96 vods Gdf Compl.). Empr. au lat. chrét.genuflexio (Blaise) dér. du lat. chrét. genuflectere « fléchir le genou, s'agenouiller devant ». Fréq. abs. littér. : 89.

Wiktionnaire

Nom commun

génuflexion \ʒe.ny.flɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. (Religion) Acte du culte religieux, qui se fait en fléchissant le genou.
    • Ayant ainsi parlé, il se signa à plusieurs reprises, et, après maintes génuflexions et prières murmurées, il délivra le reliquaire au frère Ambroise, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le lundi, 7 février 1859, à Vrigne-aux-Bois (Ardennes), M. le curé célébrait la Messe. Comme il se relevait de la dernière génuflexion que fait le prêtre après l’Élévation, ses yeux furent attirés vers l’Hostie consacrée par un éclat singulier, et, à la place de cette hostie, il vit comme une petite patène d’or dont le rayonnement était merveilleux. — (Les hosties sanglantes de Vrigne-aux-Bois (Ardennes): trois lettres de M. l'Abbé Jules Morel, Paris & Tournai : chez H. Casterman, s.d. (peu après 1859))
    • À part ces légères méprises, le digne homme débite son office très consciencieusement, sans passer une ligne, sans omettre une génuflexion. — (Alphonse Daudet, Les trois messes basses, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 199.)
    • Le prêtre se répand en génuflexions. Le voilà qui élève le calice, très haut, figé dans sa chasuble : […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 249)
  2. (Par extension) Acte de fléchir le genou en signe de soumission ou de respect.
    • Quand un homme est à vos genoux, vous ne pouvez pas vous mettre aux siens. […]. Le petit duc a donc trop de génuflexions dans le moral ; […]. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Quand on l'eut trouvé dans la foule des électeurs du palatinat de Sandomir, qu'on l'eut mis sur un char, traîné au milieu des comices, salué de génuflexions et de houras unanimes, il ne douta point que ce ne fût une raillerie, et que ses concitoyens ne se jouassent de lui. — (Narcisse-Achille de Salvandy, Histoire du roi Jean Sobieski et du royaume de Pologne, livre 5 : Suite des travaux de Jean Sobieski et règne de Michel Korybuth Wisniowieçki (1668-1673), Paris : chez Didier, 1855, p. 345)
    • Malgré ces génuflexions, les classes supérieures que le PS espérait ainsi séduire l’ont congédié au profit de M. Macron, qui, lui, ne dissimule ni son jeu ni la clientèle qu’il sert. — (Serge Halimi, Pour les socialistes, l’échec, c’est les autres…, Le Monde diplomatique n°771, page 23, juin 2018)
  3. (Sport) Type de virage à skis caractéristique du style télémark, où on fléchit la jambe intérieure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÉNUFLEXION. n. f.
Acte du culte religieux, qui se fait en fléchissant le genou. Faire une génuflexion devant le Saint Sacrement. Il se dit, par extension, de l'Acte de fléchir le genou en signe de soumission ou de respect. Conduit devant le prince, il fit plusieurs génuflexions.

Littré (1872-1877)

GÉNUFLEXION (jé-nu-flè-ksion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Action de fléchir le genou ou les genoux, en signe d'adoration ou de soumission. Puis il fit génuflexion, Scarron, Virg. II. Je lus conduit après cent quarante génuflexions devant Sa Majesté, Voltaire, Scarmentado.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « génuflexion »

 Composé de genou et de flexion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. genuflexionem, de genu, genou, et flectere, fléchir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « génuflexion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
génuflexion ʒenyflœksjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « génuflexion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « génuflexion »

  • Selon l’Élysée, l’empressement du président à endosser le costume du parfait petit écologiste est un « hasard de calendrier », et n’a rien à voir avec la victoire écologiste dans plusieurs grandes villes de France. Il est permis d’en douter, même si la dimension écologique du macronisme ne date pas d’hier, et de nous interroger sur cette génuflexion de circonstance pour l’idéologie verte qui séduit les centres-villes des grandes métropoles de l’Hexagone. Contrepoints, Écologie réactionnaire ou écologie libérale ? Macron a fait son choix | Contrepoints
  • Le monde entier observe avec consternation la génuflexion des Blancs aux États-Unis devant les descendants présumés d’esclaves africains, qui acceptent leur culpabilité et leur punition collectives. Dedefensa.org, Dedefensa.org | Les Carnets de Dimitri Orlov | Leur indecent  Repentez-vous&Payez
  • Qu'est-ce qu'un miracle, sinon la génuflexion gracieuse de la nature et de ses lois devant leur Créateur ? De Didier Decoin / Il fait Dieu
  • (Los Angeles) La Fédération américaine de football (USSF) envisage de supprimer une règle qui interdit aux joueurs et aux joueuses de faire la génuflexion pendant l’hymne national, rapporte ESPN lundi. La Presse, Racisme : la Fédé de soccer américaine songe à permettre la génuflexion
  • Souvent, vue l’émotion montrée par les policiers, il ne fait pas de doute que la génuflexion est effectuée sincèrement. Journal L'Union, Genou à terre, le signe de solidarité des policiers américains face aux manifestants
  • Les bleus, menacés d’être contraints à la génuflexion à l’américaine, se victimisent à leur tour, craignant d’être fliqués, filmés, surveillés. Ils sont tentés par la méthode des bras croisés et de la résistance passive (grève de l’interpellation). Leur adversaire est moins un ministre ou une bureaucratie qu’une idéologie made in U.S.A. : elle fait de la lutte contre les violence policière la clef de voûte de la dénonciation morale d’une domination généralisée (racisme systémique, discrimination de genre, sexualité ou religion, mais guère d’argent ou de classe). Marianne, Pensée de la police et police de la pensée | Marianne

Traductions du mot « génuflexion »

Langue Traduction
Anglais genuflection
Espagnol genuflexión
Italien genuflessione
Allemand kniefall
Chinois 跪拜
Arabe الركوع
Portugais genuflexão
Russe коленопреклонение
Japonais たわみ
Basque genuflection
Corse genuflection
Source : Google Translate API

Synonymes de « génuflexion »

Source : synonymes de génuflexion sur lebonsynonyme.fr

Génuflexion

Retour au sommaire ➦

Partager