Ronge : définition de ronge

chevron_left
chevron_right

Ronge : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Ronge, subst. masc.,vén. Faire le ronge, son ronge. Ruminer. Le cerf fait le ronge (Ac.).

Ronge : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RONGE. n. m.
T. de Chasse. Il n'est usité que dans cette phrase : Le cerf fait le ronge, Il rumine.

Phonétique du mot « ronge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ronge rɔ̃ʒ play_arrow

Citations contenant le mot « ronge »

  • Pas un chat depuis des jours... Derrière son comptoir à Lusaka, Mildred Mwenya attend désespérément les clients, mais en Zambie, premier pays d'Afrique en défaut de paiement depuis le début de la pandémie de Covid-19, la crise économique ronge le quotidien. ABC Bourse, Le quotidien rongé par la dette en Zambie, après le Covid
  • Pas un chat depuis des jours. Derrière son comptoir à Lusaka, Mildred Mwenya attend désespérément les clients, mais, en Zambie, premier pays d’Afrique en défaut de paiement depuis le début de la pandémie de coronavirus, la crise économique ronge le quotidien. Le Monde.fr, En Zambie, un quotidien rongé par les crises
  • Ne ronge pas ton frein, ce que tu as sur le coeur, dis-le. Tu verras qu'un secret étalé au soleil rétrécit à vue d'oeil. De Yves Thériault / Le Grand Roman d'un petit homme
  • Le courage est le réflexe de défense des êtres normalement équilibrés, un moyen de ne pas souffrir. La révolte ronge, l'acceptation mène tôt ou tard à l'apaisement. De Anne Bernard / Cancer
  • O douleur ! O douleur ! Le Temps mange la vie, Et l’obscur Ennemi qui nous ronge le coeur Du sang que nous perdons croît et se fortifie ! De Charles Baudelaire / Les Fleurs du mal
  • La mort ronge tous les jours ce que nous appelons vivre, et la vie avale sans arrêt notre désir du néant. De Jindrich Styrsky / Émilie vient me voir en rêve
  • Comme le ver mange le vêtement, et la pourriture le bois, ainsi la tristesse de l'homme lui ronge le coeur. De La Bible / Le livre des proverbes
  • Vous n’attrapez pas d’ulcère à cause de ce que vous mangez. Vous les attrapez par ce qui vous ronge. De Vicki Baum
  • Quand le rêve est trop violent, il désaffecte le désir comme un acide ronge doucement un métal précieux. De Dominique Blondeau / Que mon désir soit ta demeure
  • La trahison est une moisissure verte et douce, comme le duvet : elle ronge en silence et par l'intérieur. De Francis Blanche
  • L'envie est blessure pour l'esprit qui se ronge, torturé par le bonheur d'autrui. De Grégoire Le Grand
  • Le mal secret qui nous ronge, c'est que nous ne croyons pas à ce que nous sommes ! De Hermann Closson / Godefroid de Bouillon
  • «Qu'est-ce qui te ronge?» «Ma vie» De Eli Wallach / film «Les désaxés»
  • Quand le courage empiète sur la raison, il ronge le glaive avec lequel il combat. De William Shakespeare / Antoine et Cléopâtre
  • Il faut secouer la vie ; autrement elle nous ronge. De Stendhal / Lettres
  • Le vinaigre trop acide ronge le vase qui le contient. De Proverbe turc
  • L'envie ronge les envieux comme la rouille ronge le fer. De Antisthène

Traductions du mot « ronge »

Langue Traduction
Corse rosula
Basque haginka egiten du
Japonais かじる
Russe грызет
Portugais rói
Arabe قضم
Chinois
Allemand nagt
Italien rosicchia
Espagnol roe
Anglais gnaws
Source : Google Translate API

Antonymes de « ronge »



mots du mois

Mots similaires