La langue française

Rigoler

Sommaire

Définitions du mot rigoler

Trésor de la Langue Française informatisé

RIGOLER1, verbe

A. − Empl. intrans.
1. Vieilli, pop. Prendre du bon temps, faire la fête, la noce; en partic., faire l'amour. Synon. rire (v. rire1I A 3 a).Aujourd'hui, je vais (...) rigoler avec les gothons (Ansiaume, Arg. bagne Brest, 1821, f. 10, r o, § 219).[La fille] dit qu'on se la [lire l'a] trompée, que [les hommes] c'est des cochons qui pensent rien que rigoler (Musette, Mariage Cagayous, 1905-06, p. 54).
2. Fam. Rire généralement bruyamment; s'amuser beaucoup. Synon. pop. se bidonner (v. bidonner1), se gondoler, se marrer.Rigoler à s'en fendre la bouche jusqu'aux oreilles, les mâchoires; faire rigoler qqn; rigoler de qqn/de qqc.; on a bien rigolé. On venait de Fécamp et de Montvilliers pour le voir et pour rigoler en l'écoutant, car il aurait fait rire une pierre de tombe, ce gros homme. Il avait une manière de blaguer les gens sans les fâcher (...) qui vous tirait le rire du ventre malgré vous, à tous les coups (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Toine, 1885, p. 177).Les reportages sur la décentralisation me font doucement rigoler et lorsqu'on dit que la vie est chère à Paris, cela est tout à fait inexact (L'Express, 3 oct. 1966, p. 18, col. 2).
Loc. fam. fig. Comme qui rigole. Très facilement. Et alors, tu t'imaginais que, de tourner à la femme honnête, on fait ça comme qui rigole (Toulet, Demois. La Mortagne, 1920, p. 130).
3. Fam. Ne pas parler sérieusement, plaisanter. Synon. badiner, blaguer (fam.), se moquer, rire (v. rire1I A 3 c).Vous voulez rigoler? À l'examen, il semblerait qu'on lui ait injecté un barbiturique (...) il a toute chance de demeurer complètement abruti. − Vous rigolez pas, docteur? − J'en ai pas envie (Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 163).Edwina: (...) En tous cas, je considère que ce gâteau n'est nullement un échec. Joan: Non, Maman, là, vous rigolez (Aymé, Mouche, 1957, p. 139).
Loc. fam. Pour rigoler. Pour plaisanter. Vous savez, ce que je disais, c'était pour rigoler (Arland, Ordre, 1929, p. 475).
B. − Empl. pronom., vx. [Parfois repris comme arch.] S'amuser, se donner du bon temps, faire la noce. Les petits enfants se rigolaient, les vieilles femmes parlaient en riant: tout avait une voix, et le plaisir enjolivait même les habits et les tables dressées (Balzac, Peau chagr., 1831, p. 289).Ah, je te vois te rigoler, et tu t'en vas à penser que pour un fils de là-haut je t'en raconte tout seul depuis une heure (Giono, Baumugnes, 1929, p. 26).P. métaph. Un vieux fauteuil qui se rigolait seul, près de la cheminée, riant par toutes ses crevasses, tirant, comme pour les narguer, ses langues de crin noir par toutes les fentes de ses gueules de velours (Huysmans, Marthe, 1976, p. 29).
Prononc. et Orth.: [ʀigɔle], (il) rigole [-gɔl]. Homon. rigoler2. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. a) Fin du xiiies. intrans. « s'amuser beaucoup, plaisanter » (Isopet de Chartres, éd. J. Bastin, XXIV, 3); b) fin du xiiies. trans. « divertir, amuser » (Jean de Meun, Testament, 1770 ds Roman de la Rose, éd. Méon, t. 4, p. 91); c) 1306 pronom. « s'amuser beaucoup, s'ébattre » (Guillaume Guiart, Royaux lignages, éd. N. de Wailly et L. Delisle, 13143); 2. a) 1306 trans. « se moquer de quelqu'un, railler quelqu'un » (Id., ibid., 14065); b) 1376 pronom. « se moquer de quelqu'un, railler quelqu'un » (doc. [Archives nationales], JJ 109, p. 36 ds La Curne); 3. 1655 intrans. « manger et se réjouir entre amis, faire une petite débauche » (Borel, Tresor de recherches et antiquitez gauloises et fr., p. 539); 4. a) 1821 intrans. « rire, s'amuser beaucoup » (Ansiaume, Arg. bagne Brest, f. 14 v o, § 415); b) 1875 « plaisanter, ne pas parler sérieusement » (Lar. 19e). Prob. issu d'un croisement de riolle* (dér. s.v. rire2) et de gale « réjouissance, plaisir », galer intrans. « s'amuser, mener joyeuse vie » (v. galant). FEW t. 10, pp. 399-400. Bbg. Quem. DDL t. 17, 32. − Wartburg (W. von). Glanures étymol. R. Ling. rom. 1960, t. 24, p. 288.

RIGOLER2, verbe trans.

AGRIC. Faire des rigoles d'irrigation ou d'écoulement. Rigoler un jardin, un pré, un verger. Le mari de Cécile y plante [en Corrèze] des arbres fruitiers, s'entend, et rigole des prairies (Mérimée, Lettres Ctessede Boigne, 1848, p. 8).Infra ex. de Carrière.
Prononc.: [ʀigɔle], (il) rigole [-gɔl]. Homon. rigoler1. Étymol. et Hist. 1. a) 1297 rigoler (un fossé, un rivière) « arranger les bords (d'un fossé, d'une rivière) de façon que l'eau puisse couler librement » (doc., Hainaut ds Gdf.); b) 1801 « couper (un pré) par des rigoles » (Mercier Néol.: Rigoler. Arroser les terres par des rigoles); c) 1875 « repiquer (des plants) en rigoles » (Lar. 19e); 2. 1834 rigouler « couler, ruisseler » (F. S. Cordier, Vocab. des mots patois en usage dans le département de la Meuse ds Mém. de la Sté des antiquaires de France, t. 10, p. 461). Dér. de rigole*; dés. -er.
STAT.Rigoler1 et 2. Fréq. abs. littér.: 479. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 38, b) 388; xxes.: a) 889, b) 1 262.
DÉR.
Rigolage, subst. masc.a) Agric., hortic., sylvic. Action de mettre un jeune plant en rigole ou petite tranchée dans les jardins ou les pépinières. Pour le rigolage, on arrache les plants (...) mais au lieu de les repiquer avec le plantoir, on ouvre avec la bêche ou la houe, une tranchée ou rigole dans laquelle les plants sont rangés; puis la rigole est remplie et l'on en ouvre une autre à côté, et ainsi de suite, jusqu'à ce que tout le plant disponible soit rigolé (Carrière, Pépinières, 1878, p. 64).b) ,,Opération qui consiste à faire couler l'eau d'irrigation dans les rigoles`` (Fén. 1970). Le rigolage des eaux d'une rivière. c) Région. (Bourgogne, Centre, Champagne, Morvan, etc.). Écoulement rapide, ruissellement (de l'eau). Le cliquetis des feuilles d'automne, le « rigolage » des ruisseaux sur les cailloux, le vent, la pluie (...) toute cette vie champêtre, vous la trouverez dans son livre [de Léon Pillaut] (A. Daudet, Trente ans Paris, 1888, p. 292).[ʀigɔla:ʒ]. 1resattest. a) α) 1842 « creusement de petites rigoles pour irriguer, drainer » (Ac. Compl.), β) 1873 « repiquage des jeunes plants forestiers dans les pépinières » (G. Bagneris, Manuel de sylviculture, p. 254 ds Littré Suppl.), γ) 1904 « action de tracer des rigoles pour semer » (Nouv. Lar. ill.), b) 1888 « ruissellement, écoulement rapide » (A. Daudet, loc. cit.); de rigoler2, suff. -age*.

Wiktionnaire

Verbe 1

rigoler \ʁi.ɡɔ.le\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) S’amuser ; rire.
    • Comme toi [L’Italie] je n’ai pas cet orgueil sans joie des Boches et je sais rigoler. — (Guillaume Apollinaire, À l’Italie, lettre à Madeleine Pagès, 25 août 1915)
    • Il répétait « raisonnable » en rigolant, bientôt en hurlant de rire, et j’avais franchement l’impression qu’il se foutait de ma gueule. — (Gilles Carpentier, Les Bienveillantes, Stock, 2002)
    • En disant ça, elle a attrapé ses seins des deux mains en rigolant.
      « Et pour chaque soutif, au moins les deux slibards assortis. Choisis-en un qui te plaît, je te l'offre.»
      — (Nadia Bouzid, Quand Beretta est morte, Éditions Grasset, 2008)
    • Il faut rigoler pour vivre, et non pas vivre pour rigoler. — (Batman (1992–1995))
    • — C'est bon, tu as fini de faire des cochonneries avec ton crush numéro 1 ? rigola Lila au téléphone, sans un soupçon d'animosité, de jalousie ou de malveillance. — (T. Gephart, Couple improbable, tome 1 : Crush, traduit de l'anglais par Alma Tully, Éditions MxM Bookmark (Collection Infinity), 2019, chap. 13)
  2. (Par extension) Se moquer.
    • Et l'autre a regardé Franck comme un germe biaiseux avant de dire tu peux rigoler, mais c'est certain qu'un jour viendra où tu rigoleras moins, et d'ailleurs, si mon mari te trouve à rôder par ici, c'est sûr qu'il te mettra la tête entre les deux oreilles. — (Élie Treese, Les Anges à part, Éditions Rivages, 2014, chap. 11)
    • Moi je rigole quand je pense
      À ceux qui partent en vacances
      En Bretagne ou en Provence
      Rien ne vaut l’air de Paris.
      — (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis, 1977)

Verbe 2

rigoler \ʁi.ɡɔ.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire des rigoles d’irrigation ou d’écoulement.
    • Rigoler un jardin, un pré, un verger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RIGOLER. v. intr.
S'amuser de façon vulgaire; rire bruyamment. Il est populaire.

Littré (1872-1877)

RIGOLER (ri-go-lé) v. réfl.
  • Terme vieilli. Se divertir, faire une petite débauche. Puis maints amours de rire et de s'ébattre, Se rigolant, menant joyeux déduit, Et jusqu'au jour faisant le diable à quatre, Rousseau J.-B. Poés. div. Œuv. t. II, p. 320, dans POUGENS.

    V. n. Terme populaire. Rigoler, même sens.

HISTORIQUE

XIVe s. Et l'ung de l'autre se rigole [moque], Modus, f° CVII.

XVe s. Nonobstant que plusieurs qui l'oyoient se rigolassent de luy…, Bouciq. I, 4.

XVIe s. C'estoyt passe temps celeste les veoir ainsi soy rigouller, Rabelais, Garg. I, 4. Se rigoler au soleil, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rigoler »

Anc. haut-all. riga ; allem mod. reigen, danse en rond, d'après Scheler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(verbe 1) (fin du XIIIe siècle) De rire et de l’ancien français galer (« s’amuser »).
(verbe 2) (XIIIe siècle) De rigole avec le sens initial d’« arranger les bords (d’un fossé, d’une rivière) de façon que l’eau puisse couler librement ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rigoler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rigoler rigɔle

Citations contenant le mot « rigoler »

  • Les têtes de mort ont toujours l’air de rigoler parce que les morts rient de s’être pris au sérieux de leur vivant. De Pierre-Henri Cami
  • On s’est servi de l’esprit gaulois pour rigoler des défauts de ce peuple fort en gueule et volontiers querelleur. De Albert Uderzo / Le Figaro et vous, 04 octobre 2014
  • Les gros comme toi, ça m'a toujours fait rigoler, parce que quand ça dégringole, ça fait un de ces boucans ! De Eli Wallach / film de Sergio Leone "Le Bon, La Brute et le Truand"
  • Prière de ne pas rigoler. Alors que l’on a appris jeudi l'ouverture d'une enquête à l’encontre du président de la Fifa Gianni Infantino par le procureur extraordinaire Stefan Keller dans le cadre de la tentaculaire affaire de corruption dite du Fifagate, l’ancien numéro 1 de l’instance mondiale (1998-2015) n’a pas su résister à la tentation de donner son avis sur le sujet. , Fifa : Sepp Blatter réclame la suspension de Gianni Infantino
  • Le gaz hilarant ne fait pas rire tout le monde, à commencer par la maire de Beauvais. Caroline Cayeux a décidé d’interdire la vente de gaz à chantilly : il s’agit en fait de protoxyde d’azote, que les jeunes inhalent pour rigoler. Sauf que ce n’est pas sans danger. Et la municipalité de l’Oise en a marre de voir des capsules d’acier sur la voie publique. Si la vente de capsules de protoxyde d’azote est libre, désormais les mineurs beauvaisiens ne pourront plus ni détenir ni consommer la substance, selon Actu.fr. Capital.fr, La décision radicale prise par Beauvais pour empêcher la consommation de gaz hilarant - Capital.fr
  • Sans dénigrer les personnes qui souhaitent le porter constamment, je trouve que l'Etat se moque de nous...........dans leurs villégiatures de vacances, nos "élites" doivent bien rigoler, certains même imiter tous ces sans dents ........ ladepeche.fr, Faut-il rendre le masque obligatoire à l'extérieur ? - ladepeche.fr
  • Mais quels résultats Shane a-t-il pu obtenir avec cette première version de son robot coiffeur ? Si vous avez quelques minutes devant vous, regardez donc la vidéo ci-dessous. Et préparez-vous à rigoler, encore et encore ! Begeek.fr, Vidéo : il crée un robot pour se couper les cheveux

Images d'illustration du mot « rigoler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rigoler »

Langue Traduction
Anglais laugh
Espagnol risa
Italien ridere
Allemand lachen
Chinois
Arabe يضحك
Portugais rir
Russe смех
Japonais 笑い
Basque barre
Corse ridì
Source : Google Translate API

Synonymes de « rigoler »

Source : synonymes de rigoler sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rigoler »

Partager