Dégoutter : définition de dégoutter


Dégoutter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGOUTTER, verbe intrans.,

A.− Couler goutte à goutte. La pluie lui dégouttait le long du cou [à Gervaise]; elle se releva, elle s'en alla sur le boulevard extérieur (Zola, Assommoir,1877, p. 702).Ce miel lumineux qui dégoutte des treilles (Apoll., Alcools,1913, p. 137):
1. On y part [de l'aérodrome] dans l'obscurité, vers quatre heures, bien avant le jour, tandis que la rosée dégoutte de la voilure d'argent. Morand, La Route des Indes,1936, p. 275.
[Sans compl. circ.] :
2. L'averse torrentielle continuait. Un clapotis continu emplissait les ténèbres, un flottant murmure d'eau qui tombe et d'eau qui coule, d'eau qui dégoutte et d'eau qui rejaillit. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, MlleFifi, 1881, p. 165.
Emploi impers. Il dégoutte aujourd'hui du nom de Napoléon sur la France autant de honte qu'il en a autrefois découlé de gloire! (Hugo, Hist. crime,1877, p. 213).Loc. S'il pleut sur moi, il dégouttera sur vous. Quoi qu'il m'arrive, vous en aurez votre part (cf. J.-F. Rolland, Dict. mauv. lang., 1813, p. 49).
B.− Laisser couler goutte à goutte. Dégoutter de sang, de sueur. Les lauriers dégouttaient de rosée, l'herbe était luisante (Green, Autre sommeil,1931, p. 39).
[Sans compl. circ.] Ils s'emmitouflèrent et sortirent dans l'aube tiède, marchant deux par deux sous les arbres qui dégouttaient (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 169).
Emploi trans. La voûte rampante qui glace votre tête dégoutte l'eau salpêtrée sur un sol humide qui paralyse vos pieds (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 425).
P. métaph. Un peuplier à jeunes feuilles vernissées, recueillait la clarté lunaire et dégouttait d'autant de lueurs qu'une cascade (Colette, Chatte,1933, p. 8):
3. ... des étoiles commençaient de s'allumer. Elles s'éteignaient presque aussitôt, tombaient une à une dans le fleuve, comme si le ciel dégouttait de ses dernières lumières. Camus, L'Exil et le Royaume,1957, p. 1671.
Prononc. et Orth. : [degute]. Ds Ac. 1694-1932. Homon. dégoûter. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1120 intrans. « laisser tomber un liquide » (Psautier de Cambridge, éd. F. Michel, Ps. 67, 9, p. 113); ca 1170 part. prés. (Benoit de Sainte-Maure, Chron. des Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 11689); b) fin du xiies. trans. (Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke et P. Rasch, 3235); av. 1696 trans. fig. (La Bruyère, Caractères, 8, 61 ds Rob. : ils dégouttent l'orgueil, l'arrogance, la présomption); 2. 1121-35 « tomber goutte à goutte » (Ph. de Thaon, Bestiaire, éd. E. Walberg, 2361). Dér. de goutte*; préf. dé-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 77.
DÉR.
Dégoutteler, verbe intrans.Synon. de dégoutter.Des linges imbibés d'un parfum gras qui dégouttelait sur les dalles (Flaub., Salammbô,t. 1, 1863, p. 127).Les toitures de tuiles dégouttelaient (Châteaubriant, Lourdines,1911, p. 198).Rem. On rencontre ds la docum. le part. prés. adj.dégouttelant, ante. Au pied de l'île, les varechs dégouttelants s'épandaient comme des chevelures de femmes antiques le long d'un grand tombeau (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 378). 1resattest. xiiies. « tomber goutte à goutte » (Die altfranzösische Liederhandschrift Nr. 389 der Stadtbibliothek zu Bern, éd. J. Brakelmann, no384, 2 ds T.-L.); 1579 (Fourcadel, Œuvres poétiques, p. 37 ds Hug.) attest. isolées; à nouv. en 1863 (Flaub., loc. cit.); 1848 intrans. part. prés. « laisser tomber goutte à goutte » (Id., loc. cit.); de dégoutter, suff. -eler*. Fréq. abs. littér. : 8.
BBG. − Quem. 2es. t. 2 1971 (s.v. dégouttelant).

goutter* (dé- + goutter) -

Dégoutter : définition du Wiktionnaire

Verbe

dégoutter \de.ɡu.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couler goutte à goutte.
    • Cependant Pierrat Torterue faisait dégoutter sur le pavé les lanières rouges et gorgées de sang. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • Par moments, quand ce ruissellement s’arrête, là-bas, au fond, ce sont des gouttes qui tombent une à une, comme après un dégel ou une grande pluie. On dirait que le brouillard, amassé sur les toits, sur les murs, se fond à la chaleur du poêle et dégoutte continuellement. — (Alphonse Daudet, Un teneur de livres , dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 158.)
    • La sueur et le sang dégouttaient de ses cheveux et coulaient confondus sur son visage. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VIII)
  2. Faire tomber goutte à goutte de l’eau, de la sueur, etc.
    • Et alors, […], j'aperçus Kostaki, pâle comme je l'avais vu sur la litière; ses longs cheveux noirs, épars sur ses épaules, dégouttaient de sang. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Il pleuvait il n’y a qu’un moment, les toits dégouttent encore.
    • Ses cheveux dégouttent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dégoutter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉGOUTTER. v. intr.
Couler goutte à goutte. La sueur lui dégouttait du front. Le sang lui dégouttait du nez. Il signifie aussi Faire tomber goutte à goutte de l'eau, de la sueur, etc. Son front, ses cheveux dégouttent de sueur. Les herbes dégouttent de rosée. Absolument, Il pleuvait il n'y a qu'un moment, les toits dégouttent encore. Ses cheveux dégouttent.

Dégoutter : définition du Littré (1872-1877)

DÉGOUTTER (dé-gou-té, ou bref) v. n.
  • 1Couler goutte à goutte. La sueur lui dégoutte du front. Il ne se sert à table que de ses mains ; il manie les viandes, les remanie, démembre, déchire… le jus et les sauces lui dégouttent du menton et de la barbe, La Bruyère, XI. L'eau dégouttait de tous les endroits de son manteau, Fénelon, Diog.
  • 2Il se dit aussi des choses d'où dégoutte quelque liquide. … le chêne de manne et de miel dégouttait, Régnier, Sat. VI. Voyez, voyez le sang dont ce poignard dégoutte, Rotrou, Vencesl. IV, 6.
  • 3 V. a. Fig. Pressez-les, tordez-les, ils dégouttent l'orgueil, l'arrogance, la présomption, La Bruyère, VIII.

PROVERBES

À la cour, auprès des grands, s'il n'y pleut, il y dégoutte ; c'est-à-dire on y a toujours quelque profit.

Quand il pleut sur le curé, il dégoutte sur le vicaire ; ou, dans le même sens, s'il pleut sur moi, il dégouttera sur vous, vous aurez part au bien ou au mal qui m'arrivera.

Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIIe s. Les enseignes à or batues S'en issent des cors degutantes, Descolorées e sanglantes, Benoit de Sainte-Maure, Chron. II, 9517. Devant le halt altel fu li cors sainz portez, E de moines e d'altres fu tute nuit gardez ; Receüs fu li sancs qui en ert degutez, Th. le mart. 153. [Il] Lui ront auprès l'espaule tote, Si que li sans [sang] jus en degote, la Charrette, 1147.

XIIIe s. Et certes li ciel degouterent d'esperital rosée, Psautier, f° 77. En la trace du sang [elle] s'est mise, Qui du chevalier degutot, Marie de France, Yvenec. Et se doit on faire laver le [la] tieste en ewe degoutant qui vient par tuiaus, Alebrand, f° 33. De pité et de dol [deuil] est aval aclinés, Les larmes li degotent fil à fil sor le nés, Ch. d'Ant. V, 479. Doulz Diex qui de doulceur serondes [abondes] et desgoutes, Sur mon dur cuer desgoutes de ta doulceur deux goutes, J. de Meung, Testam. 2092. Car il si durement suoit, Que touz ses cors en degoutoit, Saint-Graal, V. 1605.

XIVe s. Sans leur vie espargnier ne doubter char navrée, Ne saignie de sanc, ne sueur degoutée, Guesclin. 8394. À tel meschef cheï, ce nous dit li rommans, Que par bouche et par nés li degoutoit li sans, Baud. de Seb. III, 871.

XVe s. Hé dea ! s'il ne pleut, il degoute, Patelin V. 1211.

XVIe s. Au vase estroit, qui degoute Son eau, qui veult sortir toute, Du Bellay, J. III, 75, verso. Le nez lui degouttoit, principalement en hiver, comme la poche d'un pescheur, Despériers, Contes, LXXXV. … Tout moyte et degoutant s'est sauvé du naufrage, Du Bellay, J. VI, 10, verso. Souffrir des contractions et convulsions estranges, desgoutter par fois de grosses larmes des yeulx, Montaigne, III, 271.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dégoutter »

Étymologie de dégoutter - Littré

Dé… préfixe, et goutte ; provenç. degotar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dégoutter - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de goutter avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dégoutter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégoutter degute play_arrow

Conjugaison du verbe « dégoutter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe dégoutter

Évolution historique de l’usage du mot « dégoutter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégoutter »

  • Quel manque d’élégance que ce manque de respect envers ses concurrents, cela ne témoigne guère d’une quelconque compétence pour être maire et envisager d’unir les bonnes volontés pour le bien de tous. Encore un ego surdimensionné, digne d’une candidate parisienne, à se dégoutter de la politique dès les municipales Enfin, chacun s’accorde comme il peut avec le dérisoire de sa vie. Bonne chance. , MUNICIPALES À Vergèze, Pascale Fortunat-Deschamps veut donner un nouvel élan – Objectif Gard
  • Pas possible d'avoir choisi un aussi nul,c'est a se dégoutter de la politique, après on s'étonne de voir les extrêmes pointer le bout de leurs nez,on va y arriver à force de prendre le peuple pour des benêts! Le Figaro.fr, Pierre Moscovici sera nommé mercredi à la tête de Cour des comptes, annonce l'Elysée
  • Un grand nombre de supporters pensent la même chose. En effet, beaucoup voient en cette sortie médiatique une volonté de faire plier le PSG pour un éventuel transfert, voire de dégoutter les fans du club. Des fans, qui l’ont accueilli en grande pompe à son arrivée en 2017. Des fans, qui ont scandé son nom lors de sa présentation. ParisFans, Nabil Djellit: "Neymar ? Il prend le PSG pour un paillasson !"
  • Certains jeux sont conçus pour que les parties soient courtes, de l'ordre de 5 à quelques dizaines de minutes, d'autres vous embarqueront dans des campagnes pouvant littéralement durer des mois (ces derniers se destinent souvent aux joueurs confirmés). Il faut impérativement que vous sachiez dans quoi vous mettez les pieds pour éviter des déconvenues qui pourraient vous dégoutter du jeu. La durée des parties n'est pas toujours indiquée par le fabricant, c'est pourquoi nous vous conseillons de chercher le jeu qui vous intéresse sur le site Board Game Geek, les fiches sont bien faites et comportent toujours cette information.   CNET France, Les meilleurs jeux de société pour s'occuper pendant le confinement - CNET France
  • «À l’huile ou à la graisse?» est une question récurrente lorsque le sujet de l’antirouille est abordé. Avant même qu’on ait eu le temps de lui poser la question, M. Iny a affirmé qu’il privilégie la graisse. «Quand c’est bien appliqué, c’est le produit le plus résistant, a-t-il précisé. Elle ne va pas dégoutter comme l’huile.»  Le Journal de Montréal, L’antirouille, encore pertinent en 2019? | JDM
  • Pour commencer achever de dégoutter les enseignants , rendre le métier répulsif .. AgoraVox, Ecoles : le virus circule mais au nom du profit les gestes barrières supprimés ! - AgoraVox le média citoyen
  • eh beh , dites-donc , à vous dégoutter de tenir un blog quand on voit les commentaires précédents . D’ailleurs, Dorota Retelska ne cherche même plus à répondre tellement elle doit être abasourdie de tant de stupidité , de suffisance dans les certitudes de …..( vous trouverez les noms vous-même ) . En France , on a bien donné de ce côté avec Allègre, Courtillot , Gervais ….. Le climat aujourd'hui et demain, D’après les nuages, le réchauffement pourrait être plus rapide – Le climat aujourd'hui et demain

Images d'illustration du mot « dégoutter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dégoutter »

Langue Traduction
Corse goccia
Basque tantaka
Japonais 滴下
Russe капельный
Portugais gotejamento
Arabe تقطر
Chinois
Allemand tropfen
Italien gocciolare
Espagnol goteo
Anglais drip
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégoutter »

Source : synonymes de dégoutter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires