La langue française

Revouloir

Sommaire

  • Définitions du mot revouloir
  • Étymologie de « revouloir »
  • Phonétique de « revouloir »
  • Citations contenant le mot « revouloir »
  • Images d'illustration du mot « revouloir »
  • Traductions du mot « revouloir »
  • Synonymes de « revouloir »

Définitions du mot revouloir

Trésor de la Langue Française informatisé

revouloir , verbe trans.Eh bien, je reveux mon rôle... (Goncourt,Ch. Demailly, 1860, p. 339).

Wiktionnaire

Verbe

revouloir \ʁə.vu.lwaʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Vouloir de nouveau.
    • Il revoulait ce qui lui avait pourtant nui une première fois.
    • (Familier) J’en reveux : j’en veux encore.
    • Thommereux, tapant du pied comme un enfant gâté. — Eh ! bien, je le reveux à présent, mon bien ! je le reveux ! Je ne sais pas si le droit est pour moi, je m’en fiche. La loi peut me condamner ! Je ne sais qu’une chose : c’est qu’on m’a lésé, que je suis spolié et que je veux reprendre ce qui m’appartient !… — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte II, scène 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REVOULOIR. v. tr.
Vouloir de nouveau. Il revoulait ce qui lui avait pourtant nui une première fois. Fam., J'en reveux, J'en veux encore.

Littré (1872-1877)

REVOULOIR (re-vou-loir) v. a.

Il se conjugue comme vouloir.

  • 1Vouloir de nouveau. Mais si mon cœur encor revoulait sa prison, Molière, Dép. am. IV, 3.
  • 2 Terme de vénerie. Se dit d'un chien qui ne peut pas suivre les voies qu'il abandonne, parce qu'elles sont trop vieilles.

HISTORIQUE

XIIe s. Et se nuls revolsist en Engleterre aler, Th. le mart. 67.

XIIIe s. Vers mon signor ai molt mesfait ; Car jou ne sai que jou ai fait De sa terre, de son avoir, Ke mes sires revelt avoir, Gui de Cambrai, Barl. et Jos. p. 75.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « revouloir »

Du verbe vouloir avec le préfixe re- indiquant ici la répétition.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « revouloir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
revouloir rǝvulwar

Citations contenant le mot « revouloir »

  • Jean Renoir, dans la Marseillaise, joue tout le temps avec ce qui, en 1936, était déjà devenu trouble et rappelle ce que voulait dire « Vive la nation ! » en 1789. Le noble qui est supposé garder le fort Saint-Jean dit ne pas bien comprendre ce nouveau vocable. Et le révolutionnaire de lui répondre : « C’est vous, c’est moi, c’est lui, ce sont tous les citoyens qui demandent à être libres. » L’opération révolutionnaire consiste de fait, en mai-juin 1789, à transformer une nation hiérarchisée en une nation d’égaux politiques. La nation, c’est l’universalité des citoyens qui, en acceptant ce nouveau métier politique, en plus du métier de vivre et travailler, fabriquent la catégorie de peuple politique. C’est ainsi que la souveraineté de la nation est bien un équivalent sémantique de la souveraineté du peuple et que cela se complique avec l’adjectif populaire qui renvoie au petit peuple et aussi à la popularité, celle qui recueille les suffrages de l’adhésion. Alors, oui, la nation dit l’unité quand le peuple dit la division, et c’est pourquoi la Déclaration des droits a besoin des deux concepts. Car, l’objectif, malgré tout, est de fabriquer un conflit coopératif, il y a une « classe immense du pauvre » (Collot d’Herbois) et il faut s’unir pour réduire les intervalles de fortune et reconnaître à chacun les mêmes droits politiques, « les malheureux sont les puissances de la terre, ils ont droit de parler en maîtres aux gouvernements qui les négligent » (Saint-Just). Mais cette division, nul ne prétend alors l’effacer dans un consensus national, il s’agit de débattre pour fabriquer les meilleures lois possible, des lois aimables et de ce fait nationales, sans assujettir les générations futures à ce qu’elle invente en situations. Or, ce qu’elle invente qui nous reste précieux, c’est un combat contre l’aristocratie. Sieyès, dans son célèbre pamphlet Qu’est-ce que le tiers état ?, l’exprime avec force : « Si les aristocrates entreprennent (…) de retenir le peuple dans l’oppression, il osera demander à quel titre. Si l’on répond au titre de la conquête, il faut en convenir, ce sera revouloir remonter un peu haut. Mais, le Tiers ne doit pas craindre de remonter dans les temps passés. Il se reportera à l’année qui a précédé la conquête ; et puisqu’il est aujourd’hui assez fort pour ne pas se laisser conquérir, sa résistance sans doute sera plus efficace. Pourquoi ne renverrait-il pas dans les forêts de la Franconie toutes ces familles qui conservent la folle prétention d’être issue de la race des conquérants et d’avoir succédé à leurs droits ? La nation alors épurée, pourra se consoler, je pense, d’être réduite ainsi à ne plus se croire composée que des descendants des Gaulois et des Romains. » L'Humanité, La nation, est-elle une fiction ? | L'Humanité
  • Si le Québec se veut un avenir, il devra revouloir son passé. Avec sa tradition humaniste à l’école. Il devra redécouvrir l’importance des hommes et des femmes qui s’assurent que d’une génération à l’autre, les jeunes découvrent le monde et décident de le perpétuer. Le Journal de Montréal, Les grands professeurs | Le Journal de Montréal

Images d'illustration du mot « revouloir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « revouloir »

Langue Traduction
Anglais come back
Espagnol vuelve
Italien ritorno
Allemand komm zurück
Chinois 回来
Arabe عد
Portugais volte
Russe вернись
Japonais 戻って
Basque bueltatu
Corse ritornu
Source : Google Translate API

Synonymes de « revouloir »

Source : synonymes de revouloir sur lebonsynonyme.fr
Partager