Repiquer : définition de repiquer


Repiquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REPIQUER, verbe

I. − Empl. trans. dir.
A. − Piquer de nouveau.
1. [Avec une pointe, un objet pointu] Tu t'es amusé à prendre des épingles, à les piquer et à les repiquer, au bord, sur la tablette de la cheminée (Ponson du Terr., Rocambole, t. 5, 1859, p. 280).Elle défaisait et repiquait tranquillement les plumes de son chapeau (Rolland, J.-Chr., Adolesc., 1905, p. 360).
2. Au fig. [Corresp. à des sens fig. et des empl. en loc. du verbe piquer] Catherine dévisagea sa mère: − Voyons, maman! (...) Rien que de te voir lui aurait fait « repiquer » une crise (Mauriac, Anges noirs, 1936, p. 154).[Comme] Médée (...) le trouvait, ainsi qu'il se trouvait lui-même, un peu vieux en tant que mari, il s'avisa, fâcheuse idée, de repiquer une seconde jeunesse, obstruant ainsi ma carrière, alors que c'est à chacun son tour (Gide, Thésée, 1946, p. 1417).
B. − SC. ET TECHN.
1. AGRIC., HORTIC. Mettre en terre de jeunes plants pour qu'ils y terminent leur croissance. Repiquer de la betterave, de la salade. Il sema les graines de plusieurs variétés dans des assiettes remplies de terreau, qu'il enfouit dans sa couche. Puis il dressa une autre couche; et, quand elle eut jeté son feu, repiqua les plants les plus beaux, avec des cloches par-dessus (Flaub., Bouvard, t. 1, 1880, p. 32).
2. BIOL. CELLUL. Prélever une partie d'une culture bactériologique pour la transplanter sur un nouveau milieu. Il a repiqué ce bacille sur d'autres milieux et il a obtenu des formes nouvelles, des formes arrondies (Duhamel, Maîtres, 1937, p. 140).
3. DÉCOR. Accentuer les parties claires et les ombres d'un dessin, d'une moulure, etc. (d'apr. Adeline, Lex. termes art, 1884). Vous repiquez les lumières avec du jaune de chrome foncé et du jaune de Naples, et les brillants cassés avec du jaune de chrome brillant (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p. 421).
4. ÉLECTRO-ACOUST. Reproduire un enregistrement sur une bande, un disque nouveau. (Dict. xxes.).
5. IMPR. ,,Ajouter un texte supplémentaire sur un support déjà imprimé, par une nouvelle impression`` (Cham. 1969).
6. INDUSTR. TEXT. Repiquer des cartons. En reproduire les perforations. (Dict. xixeet xxes.).
7. PHOT. Éliminer les défauts techniques (points, taches, etc.) provenant du négatif ou d'une émulsion opaque. (Dict. xxes.).
8. TRAV. PUBL. Restaurer une portion de chaussée dont le pavage est détérioré, en remettant d'aplomb ou en changeant certains pavés. (Dict. xixeet xxes.).
II. − Empl. trans. indir., pop. Repiquer à (faire) qqc., repiquer au truc. Recommencer, revenir, se remettre à (faire) quelque chose. Demain, tu n'y couperas pas. Faudra faire ton sac comme les camarades et repiquer à la corvée (Courteline, Gaîtés esc., Nouv. malade, 1885, p. 196).Houten (...) repiqua au truc: « Vous savez, dit-il, qu'aucune animosité ne règne chez ces messieurs à l'égard des affaires françaises (...) » (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 406).
[Sans compl. introd. par à] Le public en délire rappelle quatre fois sa Lili [la cantatrice, après qu'elle eut chanté, à l'un des concerts du Cirque d'Été, le Roi des aulnes] (...) et la force à repiquer (Willy, Entre deux airs, 1895, p. 248).L'évasion du fils Loménie, qui avait dû repiquer dans la Légion (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 237).
Prononc. et Orth.: [ʀ əpike], (il) repique [-pik]. Homon. repic. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. A. 1. 1502-03 verbe trans. « faire le repiquage de jeunes plants » (Doc. ds A. Deville, Comptes de dép. de la constr. du château de Gaillon, 33); 2. 1538 « piquer de nouveau » (Est.); 3. 1679 « remettre en état une construction » (Mém. société des Antiquaires du centre, 82); 4. 1958 « pratiquer le repiquage d'un disque » (Matras, Radiodiff. et télév., p. 44). B. Verbe trans. indir. 1. 1846 « recommencer » (P. d'Anglemont ds Larchey, Excentr. lang., 1865, p. 282); 2. 1851 part. prés. « retourner, revenir à quelque chose » (Murger, Scènes vie boh., p. 11); 3. 1889 « se rengager » (France, L'Homme qui tue ds France 1907); 4. 1881 repiquer au truc (Rigaud, Dict. arg. mod., p. 377). Dér. de piquer*; préf. re-*. Fréq. abs. littér.: 72.
DÉR.
Repiqueur, -euse, subst.,agric., hortic. a) Celui, celle qui est chargé(e) de repiquer des plants. Les repiqueuses de riz. (Dict. xxes.). b) Machine agricole utilisée pour repiquer certains plants (betteraves, riz, tabac, etc.). Les divers modèles de repiqueuses peuvent se classer selon leur dispositif de distribution: à pinces ou à disques souples (Lar. agric.1981). [ʀ əpikœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) 1932 « personne qui repique de jeunes plants » (Lar. 20e), b) 1933 repiqueuse « machine qui repique de jeunes plants » (Ballu, loc. cit.); de repiquer, suff. -eur2.
BBG.Pauli 1921, pp. 22-23.

Repiquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REPIQUER, verbe

I. − Empl. trans. dir.
A. − Piquer de nouveau.
1. [Avec une pointe, un objet pointu] Tu t'es amusé à prendre des épingles, à les piquer et à les repiquer, au bord, sur la tablette de la cheminée (Ponson du Terr., Rocambole, t. 5, 1859, p. 280).Elle défaisait et repiquait tranquillement les plumes de son chapeau (Rolland, J.-Chr., Adolesc., 1905, p. 360).
2. Au fig. [Corresp. à des sens fig. et des empl. en loc. du verbe piquer] Catherine dévisagea sa mère: − Voyons, maman! (...) Rien que de te voir lui aurait fait « repiquer » une crise (Mauriac, Anges noirs, 1936, p. 154).[Comme] Médée (...) le trouvait, ainsi qu'il se trouvait lui-même, un peu vieux en tant que mari, il s'avisa, fâcheuse idée, de repiquer une seconde jeunesse, obstruant ainsi ma carrière, alors que c'est à chacun son tour (Gide, Thésée, 1946, p. 1417).
B. − SC. ET TECHN.
1. AGRIC., HORTIC. Mettre en terre de jeunes plants pour qu'ils y terminent leur croissance. Repiquer de la betterave, de la salade. Il sema les graines de plusieurs variétés dans des assiettes remplies de terreau, qu'il enfouit dans sa couche. Puis il dressa une autre couche; et, quand elle eut jeté son feu, repiqua les plants les plus beaux, avec des cloches par-dessus (Flaub., Bouvard, t. 1, 1880, p. 32).
2. BIOL. CELLUL. Prélever une partie d'une culture bactériologique pour la transplanter sur un nouveau milieu. Il a repiqué ce bacille sur d'autres milieux et il a obtenu des formes nouvelles, des formes arrondies (Duhamel, Maîtres, 1937, p. 140).
3. DÉCOR. Accentuer les parties claires et les ombres d'un dessin, d'une moulure, etc. (d'apr. Adeline, Lex. termes art, 1884). Vous repiquez les lumières avec du jaune de chrome foncé et du jaune de Naples, et les brillants cassés avec du jaune de chrome brillant (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p. 421).
4. ÉLECTRO-ACOUST. Reproduire un enregistrement sur une bande, un disque nouveau. (Dict. xxes.).
5. IMPR. ,,Ajouter un texte supplémentaire sur un support déjà imprimé, par une nouvelle impression`` (Cham. 1969).
6. INDUSTR. TEXT. Repiquer des cartons. En reproduire les perforations. (Dict. xixeet xxes.).
7. PHOT. Éliminer les défauts techniques (points, taches, etc.) provenant du négatif ou d'une émulsion opaque. (Dict. xxes.).
8. TRAV. PUBL. Restaurer une portion de chaussée dont le pavage est détérioré, en remettant d'aplomb ou en changeant certains pavés. (Dict. xixeet xxes.).
II. − Empl. trans. indir., pop. Repiquer à (faire) qqc., repiquer au truc. Recommencer, revenir, se remettre à (faire) quelque chose. Demain, tu n'y couperas pas. Faudra faire ton sac comme les camarades et repiquer à la corvée (Courteline, Gaîtés esc., Nouv. malade, 1885, p. 196).Houten (...) repiqua au truc: « Vous savez, dit-il, qu'aucune animosité ne règne chez ces messieurs à l'égard des affaires françaises (...) » (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 406).
[Sans compl. introd. par à] Le public en délire rappelle quatre fois sa Lili [la cantatrice, après qu'elle eut chanté, à l'un des concerts du Cirque d'Été, le Roi des aulnes] (...) et la force à repiquer (Willy, Entre deux airs, 1895, p. 248).L'évasion du fils Loménie, qui avait dû repiquer dans la Légion (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 237).
Prononc. et Orth.: [ʀ əpike], (il) repique [-pik]. Homon. repic. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. A. 1. 1502-03 verbe trans. « faire le repiquage de jeunes plants » (Doc. ds A. Deville, Comptes de dép. de la constr. du château de Gaillon, 33); 2. 1538 « piquer de nouveau » (Est.); 3. 1679 « remettre en état une construction » (Mém. société des Antiquaires du centre, 82); 4. 1958 « pratiquer le repiquage d'un disque » (Matras, Radiodiff. et télév., p. 44). B. Verbe trans. indir. 1. 1846 « recommencer » (P. d'Anglemont ds Larchey, Excentr. lang., 1865, p. 282); 2. 1851 part. prés. « retourner, revenir à quelque chose » (Murger, Scènes vie boh., p. 11); 3. 1889 « se rengager » (France, L'Homme qui tue ds France 1907); 4. 1881 repiquer au truc (Rigaud, Dict. arg. mod., p. 377). Dér. de piquer*; préf. re-*. Fréq. abs. littér.: 72.
DÉR.
Repiqueur, -euse, subst.,agric., hortic. a) Celui, celle qui est chargé(e) de repiquer des plants. Les repiqueuses de riz. (Dict. xxes.). b) Machine agricole utilisée pour repiquer certains plants (betteraves, riz, tabac, etc.). Les divers modèles de repiqueuses peuvent se classer selon leur dispositif de distribution: à pinces ou à disques souples (Lar. agric.1981). [ʀ əpikœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) 1932 « personne qui repique de jeunes plants » (Lar. 20e), b) 1933 repiqueuse « machine qui repique de jeunes plants » (Ballu, loc. cit.); de repiquer, suff. -eur2.
BBG.Pauli 1921, pp. 22-23.

Repiquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

repiquer \ʁə.pi.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Piquer de nouveau.
  2. (Spécialement) (Jardinage) Replanter un jeune plant venu en semis.
    • Mon oncle croyait en avoir terminé avec le diable, mais, peu après, alors qu’il repiquait des laitues, son attention fut attirée par un bruit de chuchotements et de rires qui semblaient venir de la rue. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 49)
    • Il abandonna l’ancienne façon de repiquer les plants de riz, il changea les écarts de plants, tantôt en les élargissant, tantôt en les rétrécissant, de manière à leur faire recevoir la lumière le plus pleinement possible. — (Genjirō Yoshida, La Femme de Seisaku, traduit par Hiroto Kano et Ana Lazarée, édition Stalker, 2007, page 13-14)
  3. (Spécialement) (Imprimerie) Réimprimer d'un document, en général suite à une malfaçon.
  4. (Spécialement) (Éducation) Redoubler.
  5. (Spécialement) (Biologie) Réensemencer d'une colonie bactérienne.
  6. (Spécialement) (Cinéma) Synchroniser du son et de l'image, lors du montage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Repiquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REPIQUER. v. tr.
Piquer de nouveau. Il signifie, en termes de Jardinage, Replanter un jeune plant venu en semis. Repiquer des salades.

Repiquer : définition du Littré (1872-1877)

REPIQUER (re-pi-ké) v. a.

Il se conjugue comme piquer.

  • 1Piquer de nouveau.

    Fig. Armé de deux ou trois bons mots politiques, repiqués d'un peu de littérature [M. Liadières], Louis Veuillot, cité par SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. I, p. 68.

  • 2 Terme de terrassier. Piocher la superficie d'une route, pour remplir les cavités, niveler ou bomber.
  • 3 Terme de jardinage. Faire un repiquage. Repiquer un plant.
  • 4 Terme de brasserie. Repiquer la drèche, remuer sa superficie, l'égaliser, et y mettre de l'eau une seconde fois.

HISTORIQUE

XVIe s. Puis jusqu'au sang leurs destriers repiquant, Haussant la bride en fin les releverent, Ronsard, 619.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Repiquer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

REPIQUER, v. act. (Gram.) c’est piquer de nouveau. Voyez l’article Piquer.

Repiquer la drege, c’est un terme de brasserie, remuer la superficie de la drage, & l’égaliser, lorsqu’on a retiré les vagues, les premiers métiers étant écoulés, & y mettre de l’eau une seconde fois. Voyez l’article Brasserie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « repiquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
repiquer rǝpike play_arrow

Conjugaison du verbe « repiquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe repiquer

Citations contenant le mot « repiquer »

  • Les salades vertes apportent fraîcheur et croquant à nos repas. On aime donc en planter régulièrement afin d’en profiter tout l’été. Il existe d’ailleurs des salades pour chaque saison ; elles sont semées en direct ou repiquées. Que ce soit des laitues ou des scaroles, les salades à repiquer en mini-motte ou en plant maison sont très dépendantes des arrosages, en été et même parfois maintenant au printemps, puisque le climat se réchauffe. auJardin.info, Comment repiquer des salades en période sèche ?
  • Ces derniers jours, les agriculteurs locaux ont travaillé d'arrache-pied pour récolter le riz précoce et repiquer le riz tardif. - Photo : Xue Yu. , Photos Chine : récolte du riz précoce et semis du riz tardif dans le centre du pays — Chine Informations
  • CHANGSHA, 25 juillet (Xinhua) -- Un agriculteur place des plants sur une machine à repiquer le riz dans une rizière du village de Mixiang à Yiyang, ville de la province chinoise du Hunan (centre), le 23 juillet 2020. Ces derniers jours, les agriculteurs locaux ont travaillé d'arrache-pied pour récolter le riz précoce et repiquer le riz tardif. (Photo : Xue Yuge) , Chine : récolte du riz précoce et semis du riz tardif dans le centre du pays_French.news.cn
  • 3 Démarrez-les dans la maison. Cela n’est pas obligatoire dans le sud du Québec, surtout si votre potager est protégé du vent, mais si vous semez vos concombres à l’intérieur vers le 15 mai à Québec (1er mai près de Montréal, 1er juin dans le nord), vous aurez de beaux plants à repiquer — et, en plus, pas chers! — 3 à 4 semaines plus tard, soit au bon moment pour le repiquage. Et ils vous donneront une petite avance sur la saison. Semez-les dans des pots de tourbe pour ne pas endommager les racines lors du repiquage. Ne les semez pas trop tôt (une erreur de débutant très courante!), toutefois, sinon les plants deviennent étiolés et reprennent difficilement. Vous voudriez de petits semis portant encore leurs cotylédons et 2 ou 3 feuilles adultes, pas plus.  Le Soleil, 10 trucs pour avoir de beaux concombres | Horticulture | Maison | Le Soleil - Québec
  • Plants de tomates achetés ou semis maison : ayez les bons gestes  pour les repiquer en pleine terre. Le repiquage doit favoriser au mieux l’enracinement du pied de tomates dans le potager : c’est une condition impérative pour obtenir une belle récolte. auJardin.info, Comment repiquer les tomates au potager ?
  • À l’origine, un sachet de graines qui n’avait pas germé. Mais, un an plus tard, une jeune pousse darde sur le lieu du semis. Le jardinier décide de la repiquer à un endroit favorable, pensant avoir affaire à de la tétragone cornue. La plante pousse, pousse, jusqu’à ce que ses feuilles soient récoltées, préparées et consommées à table. “Elles ont rapidement présenté des signes d’intoxication grave nécessitant une hospitalisation en réanimation pour chacune d’entre elle, explique l’Anses. Si l’évolution clinique a été favorable pour ces quatre personnes, l’une d’elle a nécessité un suivi médical prolongé.” , Après avoir mangé de la datura, une famille termine en réanimation
  • Machines à repiquer le riz rapport de marché couvre une analyse approfondie historique, actuelle et prévisionnelle. Le rapport couvre une analyse approfondie des tendances émergentes et du paysage concurrentiel. Les analystes de la première recherche ont observé que la croissance rapide du marché des Machines à repiquer le riz dernières années au cours de la période de prévision devrait ouvrir des perspectives potentielles aux Machines à repiquer le riz fabricants du marché mondial. Les Machines à repiquer le riz marchés mondiaux ont été segmentés en fonction du produit, de l’utilisateur final et des régions géographiques. Thesneaklife, Impact de covid-19 sur Machines à repiquer le riz marché Aperçu financier du 2020 des acteurs tels que Yanmar, Iseki, Kubota, TYM – Thesneaklife

Images d'illustration du mot « repiquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « repiquer »

Langue Traduction
Corse trasplante
Basque transplantea
Japonais 移植
Russe пересадка
Portugais transplante
Arabe زرع اعضاء
Chinois 移植
Allemand transplantation
Italien trapianto
Espagnol trasplante
Anglais transplant
Source : Google Translate API

Synonymes de « repiquer »

Source : synonymes de repiquer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « repiquer »


Mots similaires