Renflé : définition de renflé


Renflé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RENFLÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de renfler*.
II. − Adjectif
A. −
1. Qui présente un contour ou un volume plus large, plus gros à un certain endroit ou une surface bombée. Synon. bombé, enflé, pansu; anton. aplati, creux, enfoncé, plat.Cou, oreiller, jabot, ventre renflé; muscles renflés; toison renflée. L'île Graciosa (...) nous présentait des collines un peu renflées dans leurs contours comme les ellipses d'une amphore étrusque (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 262).Djala se mit à genoux devant sa maîtresse et rasa de près son pubis renflé (Louÿs, Aphrodite, 1896, p. 20).
[Avec un compl. introd. par en indiquant la forme] Cassel est une ville monotone, avec (...) des églises surmontées de clochers aigus (...) quelques-uns renflés en boule (Nerval, Lorely, 1852, p. 79).Deux baguettes en bois dont le bout est renflé en forme d'olive (Parès, Traité d'instrument. et d'orchestr., s.d., p. 118).
2. Spécialement
a) MAR. Navire renflé. Navire dont les couples, près de l'avant, sont plus proéminents qu'à l'ordinaire (d'apr. Bonn.-Paris 1859).
b) ARCHIT. Colonne renflée. Colonne présentant une augmentation de diamètre qui atteint son maximum au tiers du fût et va diminuant ensuite jusqu'au sommet (d'apr. Chabat 1881). Synon. galbé.Dans l'architecture grecque (...) quelques monuments (...) présentent des colonnes légèrement renflées. Ce renflement, que les Grecs appelaient entasis (...) se remarque, par exemple, dans le petit temple de Poestum (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin, 1876, p. 131).
3. P. métaph. Qui est marqué par l'emphase. Synon. boursouflé, emphatique, exagéré.Sa personnalité (...) fait jour ici, renflée, mélodramatique, déclamatoire (Goncourt, Journal, 1861, p. 912).
B. − P. anal. [En parlant d'un son] Dont l'intensité est plus forte à un certain moment. Anton. faible.Le silence régnait: si l'on entendait du bruit ce n'était que le son des arbres ou les murmures de quelques ruisseaux: murmures faibles ou renflés selon la lenteur ou la rapidité du vent (Chateaubr., Rancé, 1844, p. 140).De sa voix faible, mais renforcée, renflée, grossie jusqu'à l'enrouement, il nous scandait ces deux vers (Fabre, Xavière, 1890, p. 107).
Prononc.: [ʀ ɑ ̃fle]. Étymol. et Hist. V. renfler. Fréq. abs. littér.: 136.

Renflé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

renflé \ʁɑ̃.fle\

  1. Qualifie certaines choses qui vont en grossissant dans quelque partie de leur longueur.
    • (Anatomie)Vers la racine, le poil se rétrécit régulièrement et les extrémités libres sont légèrement renflées ou obtuses. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • (Architecture)Colonne renflée.
    • (Botanique)Tige renflée à sa base.

Forme de verbe

renflé \ʁɑ̃.fle\

  1. Participe passé masculin singulier de renfler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Renflé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENFLER. v. intr.
Il se dit des Choses qui augmentent de grosseur en cuisant ou en fermentant. Cette pâte a bien renflé. Le participe passé

RENFLÉ se dit adjectivement de Certaines choses qui vont en grossissant dans quelque partie de leur longueur. En termes d'Architecture, Colonne renflée. En termes de Botanique, Tige renflée à sa base. Voyez RENFLEMENT.

Renflé : définition du Littré (1872-1877)

RENFLÉ (ran-flé, flée) part. passé de renfler
  • 1Qui a augmenté de volume. Une pâte bien renflée.
  • 2Qui offre un renflement. La terre renflée sous l'équateur et abaissée sous les pôles, Buffon, Min. t. IX, p. 89.

    Colonne, tige renflée, colonne, tige qui va en grossissant dans quelque partie de sa longueur.

    Terme de marine. Navire renflé, navire dont les couples, surtout vers les joues, sont plus proéminents qu'il n'est d'usage.

  • 3Il se dit quelquefois pour enflé. Nous cherchons à agrandir notre figure par des chaussures élevées, par des vêtements renflés, Buffon, Morc. choisis, p. 88. Nous digérons, nonchalamment étendus sur des coussins renflés par le duvet, Diderot, Cl. et Nér. I, 31.
  • 4 Fig. Il se dit des sons qui vont en se renforçant. Le flux et le reflux de cette eau, son bruit continu, mais renflé par intervalles, frappant sans relâche mon oreille et mes yeux, Rousseau, 5e prom.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « renflé »

Étymologie de renflé - Wiktionnaire

→ voir renfler
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « renflé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
renflé rɑ̃fle play_arrow

Citations contenant le mot « renflé »

  • Pour ce prix, la Ford Mustang Shelby GT500 dispose de série d'une climatisation automatique bi-zone, d'un tableau de bord numérique ou encore d'une caméra de recul mais surtout d'un V8 5,2L à compresseur envoyant la bagatelle de 771ch et 847Nm de couple aux seules roues arrière via une boîte à double embrayage à sept rapports, d'un châssis affûté, d'appendices aérodynamiques spécifiques et d'un look plus que suggestif avec sa calandre béante et la prise d'air centrale de son capot renflé. Pour arrêter la cavalerie, le coupé est doté des disques de freins avant les plus grands de la production actuelle avec 420mm de diamètre.La Mustang la moins chère débutant à 26.670$ (24.200€) aux USA, l'amplitude tarifaire du modèle avec une Shelby GT500 "toutes options" est d'environ 80.000$ (72.700€) ! Sportauto.fr, FORD MUSTANG SHELBY GT500 (2019) : LE PRIX
  • FICHE PLANTE - Très résistant à la sécheresse, cet arbre au tronc renflé ne se cultive que dans les régions méditerranéennes ou à hiver doux. Le Figaro.fr, Brachychiton à feuille de peuplier ou Kurrajong
  • Il convient d’abord de préciser que, chez l’anacardier, le vrai fruit est appelé « noix de cajou », alors que c’est le pédoncule renflé et charnu qui est perçu comme un fruit, la « pomme cajou ». Effectivement, le fruit apparaît comme un noyau situé en-dehors du fruit. Tela Botanica, Glanes étymologiques : anacardium – Tela Botanica
  • Il entame alors sa période de "dormance" qui n'en est pas vraiment une puisqu'en réalité le bulbe arrive à maturité et prépare ses futurs boutons floraux. En effet, le bulbe est un organe de réserve, charnu, renflé, accumulant des éléments nutritifs. Quoi qu'il en soit, la période est propice à une intervention pour diviser les bulbes. Binette & Jardin, Diviser les bulbes de printemps : quand et comment ?
  • La longue partie avant, surmontée d’un capot renflé dans lequel deux ouvertures sont découpées, rappelle les muscle cars de l’époque. La Presse, Essai routier Dodge Challenger SRT Hellcat Redeye – Une irrésistible hérésie

Images d'illustration du mot « renflé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « renflé »

Langue Traduction
Corse incollatu
Basque puztuta
Japonais 腫れた
Russe вздутый
Portugais inchado
Arabe متورم
Chinois
Allemand geschwollen
Italien gonfio
Espagnol hinchado
Anglais swollen
Source : Google Translate API

Synonymes de « renflé »

Source : synonymes de renflé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « renflé »



mots du mois

Mots similaires