Regorger : définition de regorger


Regorger : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REGORGER, verbe

I. − Empl. intrans.
A. − [Le suj. désigne un liquide, une substance] Couler, se répandre (hors des limites d'un réceptacle). Synon. déborder, refluer.Cette plaine où les eaux regorgent, où l'on a vu dans des inondations restées fameuses l'Ill et le Rhin réunir leurs eaux (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. de Fr., 1908, p. 226).[Saint-Jean] vit Boromé installé sur son traîneau comme un roi dans de grands coussins de peaux de mouton. La laine des bêtes regorgeait autour de son corps et autour de sa tête; elle se mêlait à son épaisse barbe blanche (Giono, Batailles ds mont., 1937, p. 230).
P. métaph. Par toutes les barrières la population des banlieues regorgea dans la capitale (Gozlan, Notaire, 1836, p. 246).Les peintures plafonnent dans la coupole [au Mont-Cassin], s'étalent dans la nef, regorgent sur les chapelles, s'emparent des coins, se déploient en compositions énormes (Taine, Voy. Ital., t. 1, 1866, p. 115).
B. − Rare. [En parlant d'un être humain] Se trouver en abondance (dans un lieu). Il n'y a plus un chat à Paris, mais en revanche les étrangers y regorgent (Mérimée, Lettres Panizzi, t. 2, 1865, p. 133).
II. − Empl. trans.
A. − Regorger de qqc. [Le suj. désigne un réceptacle, le compl. un contenu] Être rempli, contenir en très grande quantité. Synon. déborder de, être bourré de, être plein à craquer (fam.); v. craquer1.Le placard regorge de provisions. Je sais que ton cœur qui regorge De vieux amours déracinés, Flamboie encor comme une forge (Baudel., Fl. du mal, 1861, p. 128).Tandis que les villages de la plaine regorgent de monde, ceux de la montagne sont déserts (Brunhes, Géogr. hum., 1942, p. 253).
[Le compl. peut ne pas être exprimé] Les prisons regorgaient; l'accusateur public travaillait dix-huit heures par jour (A. France, Dieux ont soif, 1912, p. 109).
B. − Vieilli, fam. Qqn regorge qqc.Quelqu'un rend, restitue quelque chose. Mon Blondet fait fusiller le vicomte comme espion, et nous fait mettre en prison, mon oncle et moi, comme complices. Nous n'en sommes sortis qu'en regorgeant tout mon or (Balzac, Vautrin, 1840, iii, 2, p. 60).
Faire regorger.Faire rendre gorge à. [Sylla] avait laissé Lucullus en Asie, pour lever les contributions de guerre, et sans doute pour faire regorger les publicains, affiliés au parti de Marius (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 194).
Prononc. et Orth.: [ʀ əgɔ ʀ ʒe], (il) regorge [-gɔ ʀ ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1360 « faire refluer (un fleuve) » (Froissart, Chron., éd. S. Luce, t. 3, p. 159); b) 1577 « rendre par contrainte (ce que l'on a acquis malhonnêtement) » (Gentillet, Disc. sur les moyens de bien gouverner, p. 31 ds Gdf. Compl.); c) 1580 « rendre par la gorge, vomir » (Montaigne, Essais, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 151); 2. a) ca 1340 [éd. 1528] « s'épancher à l'extérieur, déborder » (Perceforest, vol. II, chap. XLIV ds Gdf. Compl.); 1493 (Martial de Paris, Vigil. de Charles VII, sign. Hii a, éd. 1493, ibid.); b) 1587 « être en surabondance » (La Noue, Disc. pol. et milit., 356 ds Littré); c) ca 1590 regorger de « déborder, être en abondance à partir de » (Montaigne, op. cit., p. 98); 3. ca 1501 regorger de « avoir en surabondance » (André de La Vigne, Dames de Lyon, Jardin de plaisance, CCXXV ds IGLF). Dér. de gorge*; dés. -er et préf. re-*. Fréq. abs. littér.: 160.
DÉR.
Regorgement, subst. masc.a) Action de déborder par effet de trop plein. Le regorgement des humeurs, de l'urine. Le regorgement de la rivière a inondé la prairie (Ac.).b) Au fig. Surabondance. L'intérêt, qui se retrouve toujours dans de certaines scènes et dans d'admirables portraits des acteurs y languit [dans les Mémoires de Saint-Simon sous la Régence] par trop de plénitude et de regorgement (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 15, 1856, p. 449).Une compression de force, un regorgement de puissance et d'ardeur, mille violences tassées comme des ressorts dans un sac (Romains, Hommes bonne vol., 1932, p. 172). [ʀ əgɔ ʀ ʒ əmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1740. 1reattest. 1522 (G. Briçonnet à Marg. d'Angoulême, Corresp., éd. C. Martineau et M. Veissière, t. 1, p. 192); de regorger, suff. -(e)ment2*.

Regorger : définition du Wiktionnaire

Verbe

regorger \ʁə.ɡɔʁ.ʒe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Sens propre) S’épancher hors de ses limites, en parlant de l’eau et des autres liquides.
    • Les pluies incessantes ont fait regorger la rivière.
  2. (Figuré) Avoir une grande abondance de quelque chose.
    • Ce n’est point tout : comme les animaux ne mouraient pas plus que les hommes, bientôt la terre regorgea tellement d’habitants, qu’elle ne put les nourrir ; il vint une horrible famine. — (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Cambrinus et autres Contes, circa 1847–1875)#* […], après une autre étape de quatre heures, atteignons Souk El-Arbâ (le marché du mercredi), dans un cirque rocheux où les pluies ont formé de nombreux étangs regorgeant d'oiseaux aquatiques : canards, poules d'eau, bécassines, hérons, etc. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 152)
    • Avignon, Carpentras, Cavaillon, regorgent, pour la malédiction des familles, de tripots où de grosses sommes sont à chaque instant risquées. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les bistros regorgeaient d’hommes, de femmes endormis, que parfois le garçon réveillait pour qu’ils cédassent la place à de nouveaux venus. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Que tu as de beaux champs d’orge,
      Giroflé, girofla
      Ton verger de fruits regorge
      Le bon temps c’est là.
      — (Rosa Holt, Giroflé, girofla, 1935)
    • L’église ce dimanche, regorge de gens […] qui ne l’appellent que pour les derniers sacrements, et qu’il oindra, à l'agonie, dans l’inconscience quasi totale, absous néanmoins de toutes leurs fautes. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Regorger de santé, jouir d’une santé brillante.
  3. Être très abondant.
    • Les magasins regorgent dans la médina, mais ils ne sont par pour autant absents du Guéliz. — (MARRAKECH 2018/2019, guide Petit Futé 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Regorger : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REGORGER. v. intr.
S'épancher hors de ses limites. Il ne se dit au propre que de l'Eau et des autres liquides. Les pluies incessantes ont fait regorger la rivière. Il signifie, au figuré, Avoir une grande abondance de quelque chose. Cette province regorge de blé, de fruits. Ses celliers regorgent de vin. Ses magasins regorgent de marchandises. On regorge de journaux, d'écrits politiques. Fam., Regorger de santé, Jouir d'une santé brillante.

REGORGER s'emploie absolument dans le même sens. Les magasins regorgent. Il signifie encore Être fort abondant. Les foins ont manqué cette année, mais l'avoine regorge. L'argent regorge sur la place.

Regorger : définition du Littré (1872-1877)

REGORGER (re-gor-jé. Le g prend un e devant a et o : regorgeant, nous regorgeons) v. n.
  • 1Rendre par la gorge. Je suis si plein que je regorge, Régnier, Ép. III. Ils [les enfants] mangeront jusqu'à regorger, Rousseau, Ém. II.

    Fig. Faire regorger, obliger de rendre ce qui a été mal acquis. On faisait regorger aux traitants les biens qu'ils avaient acquis dans la maltôte.

    Absolument. Il faudra que ce fripon regorge.

  • 2En parlant d'un liquide, s'épancher hors de ses limites, comme ce qui revient par la gorge. La rivière barrée regorgeait.

    Par extension, refluer. Leur sang partout regorge, et Jason au milieu Reçoit ce sacrifice en posture d'un dieu, Corneille, Tois. d'or, V, 2. On verra, sous le nom du plus juste des princes, Un perfide étranger désoler vos provinces, Et dans ce palais même, en proie à son courroux, Le sang de vos sujets regorger jusqu'à vous, Racine, Esth. III, 4. Si un fleuve qui se présenterait pour entrer dans un autre fleuve, ou dans la mer, n'était pas assez fort pour en surmonter la résistance, il s'élèverait, ou parce que sa vitesse serait retardée, ou parce que les eaux qui devraient le recevoir, regorgeraient dans les siennes, Fontenelle, Guglielmini. Le sang qui regorgea sous ses mains meurtrières [de Tarquin], De notre obéissance a rompu les barrières, Voltaire, Brutus, I, 2.

    Par exagération et poétiquement, il se dit d'une rivière sur les bords de laquelle il s'est fait un grand carnage. Tant de fois le Rhin et la Meuse Par nos redoutables efforts Auront vu leur onde écumeuse Regorger de sang et de morts, Malherbe, VI, 8. Et le Tibre effrayé regorgeant de carnage, Delille, Én. VI.

  • 3Inversement il se dit des espaces où les eaux regorgent. La Grève est si pleine d'eau, que l'on n'en approche que par bateau ; toutes les rues prochaines en regorgent, Patin, Lett. t. II, p. 378. Toutes les villes et Jérusalem même regorgeaient de sang innocent, comme il arriva sous Manassès, Bossuet, 5e avert. 26.
  • 4 Fig. Avoir une grande abondance de quelque chose, en parlant des personnes. D'éloges on regorge, à la tête on les jette, Molière, Mis. III, 7. Pouvoir à lui seul grossir sa fortune, et regorger de bien, La Bruyère, VI. Ce Saint-Lambert est un esprit froid, fade et faux ; il croit regorger d'idées, et c'est la stérilité même, Mme du Deffand, Lett. à H. Walpole, t. I, p. 343, dans POUGENS. Il est aussi atroce qu'absurde, de voir les uns regorger de superflu, et les autres manquer du nécessaire, D'Alembert, Lett. au roi de Pr. 30 av. 1770.

    Absolument. Tandis que vous regorgez, il est dans la misère.

    Régnier a dit regorger d'ennui : Un longtemps sans parler je regorgeais d'ennui, Sat. X.

  • 5Il se dit, dans le même sens, des choses qui sont pleines. Les maisons des satrapes regorgent d'or, Vaugelas, Q. C. X, 7. …Il faut toujours punir ; Tout regorge dans le Tartare, Lamotte, Fabl. II, 20. De leurs grains les granges sont pleines, Leurs celliers regorgent de fruits, Rousseau J.-B. Odes, I, 8. L'Italie, la Sicile, l'Asie Mineure, l'Espagne, la Gaule, la Germanie, étaient à peu près comme la Grèce, pleines de petits peuples, et regorgeaient d'habitants, Montesquieu, Esp. XXIII, 18. Une campagne qui regorge de biens craint le pillage, elle craint une armée, Montesquieu, ib. XVIII, 1. Il y a les libelles politiques ; les temps de la ligue et de la fronde en regorgèrent, Voltaire, Dict. phil. Libelle. Il [le grand duc] chasse alors avec tant d'activité que son nid regorge de provisions ; il en rassemble plus qu'aucun autre oiseau de proie, Buffon, Ois. t. II, p. 125.

    Absolument. Les magasins regorgent.

  • 6Regorger de santé, jouir d'une forte santé. Votre père, votre oncle, enfin tout le lignage Regorge de santé ; rien ne meurt, dont j'enrage, Hauteroche, le Deuil, 1. Aviez-vous entendu parler d'un médecin nommé la Mettrie, gourmand célèbre, ennemi des médecins, regorgeant de santé ? Voltaire, Lett. d'Argental. 13 nov. 1751.
  • 7Être très abondant. L'avoine regorge cette année.

    Cet emploi est peu usité.

  • 8 V. a. Rendre, restituer par force. Jusqu'à ce que M. son oncle venge sa querelle, et fasse regorger son bien à ceux qui l'ont injustement usurpé, Caquets de l'accouchée, p. 106, dans LACURNE. On lui fera faire cet agréable manége [sortir de prison et y rentrer], jusqu'à ce qu'il ait regorgé le portefeuille qu'il tenait de M. Mayor, Papiers saisis à Bareuth, p. 126.

HISTORIQUE

XVe s. Quand le flux de la mer est en venant, il regorge la riviere si contre mont que nul n'y pourroit passer, Froissart, I, I, 278. Touttes les avenues de Paris…regorgeoient de monde qui vouloit voir ce fameux Bertrand, Mém. s. du G. 31.

XVIe s. Cette alaigresse et vigueur qui regorgeoit de mon adolescence, Montaigne, I, 91. C'est tesmoignage d'indigestion que de regorger la viande comme on l'a avallée, Montaigne, I, 161. Quant à la fertilité [de la France], elle est telle que toutes choses necessaires à la vie humaine y regorgent, Lanoue, 356. Quand Sardanapalus et Darius, remplis d'or jusques à regorger…, Lanoue, 464. Les fleuves et ruisseaux regorgeans de sang et de corps morts, Amyot, Péric. et Fab. comp. 2. La riviere se desbordoit et regorgeoit en la plaine d'alentour, Amyot, Timol. 38. Le sang regorgea par les portes jusques dedans le faulxbourg [dans Athènes mise à sac par Sylla], Amyot, Sylla, 31. Nos chiens sont devenus loups à force de sang regorgé, D'Aubigné, Hist. III, 541. Nous la [la vie] perdons, dissipons, et en faisons marché comme de chose de neant et qui regorge, Charron, Sagesse, I, 36.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Regorger : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

REGORGER, v. n. (Hydraul.) se dit de l’eau d’un bassin qui ne pouvant se vuider par le tuyau de décharge à mesure que l’eau y vient, est contrainte de passer par-dessus les bords.

Ce terme s’applique encore à un lit de cailloux de vigne qu’on emploie dans une chemise de ciment, & qui doivent être si garnis de mortier, qu’ils en regorgent de tous côtés. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « regorger »

Étymologie de regorger - Littré

Wallon, rigorgi ; provenç. regorgar ; ital. ringorgare ; de re…, et gorger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de regorger - Wiktionnaire

(1360) Dérivé de gorger avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « regorger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
regorger rœgɔrʒe play_arrow

Conjugaison du verbe « regorger »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe regorger

Citations contenant le mot « regorger »

  • La femme qui semble avoir une carrière qui file droit, enchaîne ainsi les projets, et semble regorger d’énergie. Le public lui souhaite un merveilleux anniversaire ce jour, et surtout beaucoup de courage dans cette carrière, qui avec le temps, semble plus florissante.  amomama.fr, Armelle ("Caméra Café") a 51 ans : zoom sur la vie actuelle de l’actrice
  • L’insertion d’un trait d’union/petit tiret/signe immédiatement avant un mot l’exclut d’une recherche. Imaginez donc, par exemple, que vous cherchiez à en savoir plus sur le marketing. Cependant, vous voulez vous concentrer sur les techniques de marketing traditionnelles, alors qu’Internet semble regorger de références au marketing numérique et aux médias sociaux, qui apparaissent tous dans votre recherche. En tapant marketing -digital, vous excluez le numérique de la recherche, ce qui vous permet de trouver plus facilement l’information que vous recherchez. En tapant marketing -digital -social, vous vous débarrasserez d’encore plus de désordre. Tinynews, Comment retrouver une information sur internet ? - Tinynews
  • Il faut savoir qu'à l'origine, d'après le mythe, lorsque les dieux de l'Olympe se partagent les terres primitives, c'est à Poséidon que revient le contrôle de cette île. Celle-ci est connue pour regorger d'un nombre incalculable de richesses naturelles, animales, minérales et végétales, ce qui lui vaut d'être toujours assimilée aujourd'hui aux nombreux "paradis perdus" tels l'Eldorado Inca, qui continuent à faire l'objet d'une quête indicible chez de nombreux historiens, géographes, ou autres passionnés.  France Inter, Pourquoi le mythe de l'île perdue de l'Atlantide fascine tant ?
  • Maxine Boersma, 53 ans, consultante en relations publiques, est la première cliente à rentrer, jeudi matin, dans le magasin de la Croix-Rouge britannique, deux jours après sa réouverture dans le très chic quartier londonien de Chelsea, connu pour regorger de pièces de grandes marques à prix très réduits. Elle n'a pas hésité à franchir la porte du commerce, où le nombre de clients est limité à cinq simultanément, malgré l'obligation de se désinfecter les mains à l'entrée, de suivre un parcours fléché à l'intérieur ou l'impossibilité d'essayer la marchandise. Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, Royaume-Uni : Avec les "charity shops", les associations britanniques sortent du confinement, pas de la crise | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Le but premier de la mission est d'étudier la dynamique météorologique, comment l'hydrogène et l'oxygène s'échappent de l'atmosphère de la planète rouge et tenter de comprendre où est passée l'eau dont elle semblait regorger naguère. leparisien.fr, Première sonde arabe vers Mars : les Emirats, petit poucet de la conquête spatiale - Le Parisien
  • Honorez de votre bien le Seigneur et donnez-lui les prémices de tous vos fruits ; et alors vos greniers seront remplis de blé, et vos pressoirs regorgeront de vin. De La Bible / Le livre des proverbes

Images d'illustration du mot « regorger »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « regorger »

Langue Traduction
Corse overflow
Basque gainezkatzea
Japonais オーバーフロー
Russe переполнение
Portugais transbordar
Arabe فائض
Chinois 溢出
Allemand überlauf
Italien straripamento
Espagnol desbordamiento
Anglais overflow
Source : Google Translate API

Synonymes de « regorger »

Source : synonymes de regorger sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « regorger »



mots du mois

Mots similaires