La langue française

Gaver

Sommaire

  • Définitions du mot gaver
  • Étymologie de « gaver »
  • Phonétique de « gaver »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gaver »
  • Citations contenant le mot « gaver »
  • Images d'illustration du mot « gaver »
  • Traductions du mot « gaver »
  • Synonymes de « gaver »
  • Antonymes de « gaver »

Définitions du mot gaver

Trésor de la Langue Française informatisé

GAVER, verbe trans.

A. − Gaver une volaille. La faire manger de force et abondamment pour l'engraisser. Pauvres bêtes cependant [les oies] : élevées pour être gavées, gavées pour être converties en « confits » et en « pâtés » (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 42).On les gave [les oies] de gruau d'orge, de millet, de farine détrempée (Gdes heures cuis. fr., Éluard Valette, 1964, p. 244) :
1. Cadine avait près d'elle une casserole, pleine d'eau et de grains; elle s'emplissait la bouche, prenait les pigeons un à un, leur soufflait une gorgée dans le bec. Et eux, se débattaient, étouffant, retombant au fond des coffres, l'œil blanc, ivres de cette nourriture avalée de force. − Ces innocents! murmura Claude. − Tant pis pour eux! dit Cadine, qui avait fini. Ils sont meilleurs, quand on les a bien gavés... Zola, Ventre Paris,1873, p. 871.
Rem. On relève un emploi (rare) de gaver avec un compl. désignant un animal autre qu'une volaille : [Les feuilles de maïs] sèches et conservées, servent l'hiver pour économiser le foin à gaver les bœufs à la main (Pesquidoux, op. cit., p. 198).
B. − P. anal. Gaver qqn de qqc.
1. [Le compl. prép. désigne un aliment] Gorger, rassasier. Gérard (...) voulait au moins se concilier son personnel et le gavait des vivres de la veille (Radiguet, Bal,1923, p. 42).Mes moyens me permettaient tout juste de me payer le plat du jour mais il me gavait avec autorité de barquettes aux fraises (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 312).
Emploi pronom. réfl. On se gavait de raisin depuis l'aube, le gosier poissé de sucre, la panse enflée et ronde comme une tonne (Zola, Terre,1887, p. 352).Bien que ses artères eussent dû lui imposer un régime de restrictions, elle se gavait de viandes rouges (Mauriac, Génitrix,1923, p. 376).
[Avec effacement du compl. prép.] Manger avec excès. Vous mangez des truffes, vous mangez des bottes d'asperges à quarante francs au mois de janvier, des petits pois, vous vous gavez (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 943).
2. Au fig. Emplir, combler. Mes parents prétendaient faire de moi un pasteur. On m'a chauffé pour ça, gavé de préceptes pieux en vue d'obtenir une dilatation de la foi, si j'ose dire (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1231).Ne t'encombre plus la mémoire, il faut oublier tout ce dont nous avons eu la bêtise de la gaver (Mauriac, Myst. Frontenac,1933, p. 187).L'enfant gavé de bonheur qui s'ennuyait sur son perchoir (Sartre, Mots,1964, p. 150).
Emploi pronom. réfl. J'ai passé quarante-huit heures au lit, à me gaver de silence, de solitude, de paresse (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 339) :
2. ... le pauvre diable, de mine si plate, eût découragé jadis la hargne de toute autre compagne que la sienne; mais il prenait du ventre. La volupté, la jubilation du plaisir, loin de l'apaiser, lui faisait cette graisse neuve, et, dans la nécessité de tenir secrète sa joie d'avare, il s'en gavait, n'en perdant rien en paroles vaines, la digérant tout entière. Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 100.
C. − AÉRON. Gaver un moteur. Provoquer sa suralimentation en l'équipant de compresseurs (d'apr. Rob., Lexis 1975).
Prononc. et Orth. : [gave], (il) gave [ga:v]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1642 « se gorger de nourriture » (Oudin); spéc. 1865 « engraisser des animaux » (Littré); 2. fig. 1852 (Hugo, Châtim., p. 331). Dér. avec dés. -er de l'a. pic. gave « jabot, gosier » (dep. le xiiies. ds DEAF) (gave1*), var. dial. de joe (joue*) (cf. DEAF). Fréq. abs. littér. : 153.

Wiktionnaire

Verbe

gaver \ɡa.ve\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se gaver)

  1. Forcer certaines volailles comme les oies ou les chapons à manger beaucoup, pour les engraisser.
    • Gaver des oies, des pigeons, des ortolans, …
  2. (Par analogie) Se nourrir avec excès.
    • La mère, Rita, sosie de Greta Garbo, se gavait de chips et de massepains, se saoulait de Marie Brizard et procrastinait dans son lit. Elle pleurnichait, ruminait sa mauvaise fortune et celle de son mari, […]. — (Emmanuel Genvrin, Rock Sakay, Éditions Gallimard, 2016, chap.1)
  3. (Figuré)
    • Il est gavé de compliments.
  4. (Argot) Excéder, agacer, importuner.
    • Ce prof me gave !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GAVER. v. tr.
Faire manger beaucoup et par force certains animaux, oies, chapons, etc., pour les engraisser. Gaver des oies, des pigeons, des ortolans, etc. Par analogie, Gaver un enfant de bonbons. Il s'est gavé de fruits. Fig., Il est gavé de compliments.

Littré (1872-1877)

GAVER (ga-vé)
  • 1 V. a. Terme populaire. Faire manger beaucoup et malgré eux des poulets, des pigeons, etc. pour les engraisser.

    Par extension, gorger. Gaver un enfant de bonbons.

  • 2Se gaver, v. réfl. Se gorger de nourriture.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gaver »

Gave 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de l’ancien français gave (« jabot, gosier ») → voir jabot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gaver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gaver gave

Évolution historique de l’usage du mot « gaver »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gaver »

  • Dame Carcas fit gaver le porc avec le sac de blé et le jeta ensuite par-dessus les créneaux : l’animal vint s’écraser aux pieds de Charlemagne, libérant de ses entrailles tout le blé dont il avait été gavé. Fréquence Terre, Destination vacances et visites insolites : les mystères de Carcassonne
  • le coup de la tete de cheval sous les drap ca commence a gaver un max, faut virer sur autre chose Internazionale.fr, Achraf Hakimi est un joueur de l'Inter - Mercato - Internazionale.fr
  • L'éducation ne consiste pas à gaver, mais à donner faim. De Michel Tardy
  • Folie : Kidnapper un mannequin et la gaver de crèmes glacées et de beignets jusqu’à l’explosion finale ! De Isabelle Sorente / L
  • Christophe Dugarry : "Ce putain de trading attire des escrocs et va tuer des clubs. On voit que les gens en place sont là juste pour se gaver tant que possible, y compris au détriment du club."👉 https://t.co/3ZRlzbGnhe#Girondins #Bordeaux #Anciens #Médias #KingStreetOut , G. Schneider : "Bordeaux n'a pas mis en place les bonnes conditions du trading"
  • En pleine crise, les 2153 milliardaires qui possèdent autant que 5 milliards d’êtres humains (rapport OXFAM 2019) continuent à se gaver. , Les plus riches se gavent : la sortie de crise devra être anticapitaliste | NPA
  • Rémy Burcelin, chercheur à l'Inserm, spécialiste des maladies métaboliques et cardiovasculaires, a mis au point un procédé qui permet de produire du foie gras d'oie sans gaver les palmipèdes. Les premiers foies ainsi obtenus en France viennent d'être commercialisés dans le Sud-Ouest. Les Echos, Quand un chercheur de l'Inserm invente le foie gras sans gavage | Les Echos

Images d'illustration du mot « gaver »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gaver »

Langue Traduction
Anglais force-feed
Espagnol alimentación forzada
Italien alimentare artificialmente
Allemand zwangsernährung
Chinois 强制进给
Arabe يطعم بالقوة
Portugais alimentação forçada
Russe принудительная подача
Japonais 強制送り
Basque indarrean-feed
Corse forza-alimentazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « gaver »

Source : synonymes de gaver sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gaver »

Partager