La langue française

Policer

Définitions du mot « policer »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLICER, verbe trans.

A. − Réglementer, discipliner. Il faut que le régime du travail, du crédit et du commerce change; que le salaire et la valeur, ce qu'il y a de plus libre au monde, arrivent à se policer (Proudhon, Guerre et paix,1861, p.192).À partir du moment où l'on tente de policer la force pulsionnelle, un désir, surtout refoulé, surtout inconscient, déclenche la terreur et l'autopunition (Choisy, Psychanal.,1950, p.11).Régler les tarifs douaniers est jeu d'enfant à côté de la tâche de policer toutes ces pratiques (Univers écon. et soc.,1960, p.38-10).
B. − Littér. Adoucir et affiner les moeurs (d'une personne ou d'un peuple) par des institutions adaptées, par la culture et la civilisation. Il ne s'agissait de rien moins que de policer un peuple sauvage (Michelet, Mémor.,1820-22, p.183).René, on trouve les guerriers de ton pays chez tous les peuples: les plus civilisés des hommes, ils en deviennent, quand ils le veulent, les plus barbares. Ils ne cherchent point à nous policer, nous autres sauvages; ils trouvent plus aisé de se faire sauvages comme nous (Chateaubr., Natchez,1826, p.244).
P. anal.:
. Ces mornes plaines et ces siècles qui d'abord semblaient ordinaires et maussades à Sturel, maintenant il leur sentait du caractère: il leur savait gré de n'être ornés d'aucun romanesque fade, mais nus et bruts comme l'histoire avant que les historiens la policent. Barrès, Appel soldat,1900, p.301.
Au part. passé en empl. adj. Synon. civilisé, éduqué, raffiné.La description de l'Amérique sauvage appelleroit naturellement le tableau de l'Amérique policée (Chateaubr., Natchez,1826p.13).
Empl. pronom. On doit honorer en Mmede Stein un magnifique ressort du développement de Goethe. Cette amitié fut pour le poète une incomparable excitation morale; elle lui inspira des besoins plus relevés, une plus haute idée de lui-même et l'amena à sentir la beauté d'une existence vraiment noble. Au contact de Mmede Stein il lui fut donné de se policer, de se modérer, d'atteindre au calme et à la solidité (Barrès, Voy. Sparte,1906, p.148).
Prononc. et Orth.: [pɔlise], (il) police [pɔlis]. Homon. et homogr.: police2, polissent (de polir). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1461 «administrer» (Ord. de Ch. de Bourg., Arch. mun. Nevers, HH 4 ds Gdf., s.v. policier); 1611 «gouverner avec sagesse» (Cotgr.); 2. 1601 part. adj. «parvenu à un certain degré de civilisation, d'éducation» (P. Charron, De la Sagesse, L. 3, chap.21, p.706: Les [parties du monde] barbares et farouches sont polies et policées [grâce aux guerres et aux fléaux], les arts et sciences sont respandues et communiquées à tous). Dér. de police1*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 132.

Wiktionnaire

Verbe

policer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Civiliser, adoucir les mœurs, établir dans un pays des lois, des règlements pour la sûreté, la tranquillité, la commodité des habitants.
    • Policer une ville, un état, des peuples.
    • Il est le premier qui ait policé les nations du Nord.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POLICER. v. tr.
Civiliser, adoucir les mœurs, établir dans un pays des lois, des règlements pour la sûreté, la tranquillité, la commodité des habitants. Policer une ville, un État, des peuples. Il est le premier qui ait policé les nations du Nord. Les peuples policés.

Littré (1872-1877)

POLICER (po-li sé. Le c prend une cédille devant a et o : poliçant, poliçons) v. a.
  • 1Adoucir les mœurs par la police ou civilisation. Lequel des deux est préférable, d'un côté un roi conquérant et invincible dans la guerre, de l'autre un roi sans expérience dans la guerre, mais propre à policer sagement les peuples dans la paix ? Fénelon, Tél. V. J'ai conclu au dehors une solide paix, au dedans j'ai policé l'État, et je l'ai rendu florissant, Fénelon, Dial. des morts mod. (Henri III, Henri IV). Il [Pierre le Grand] poliçait ses peuples, et il était sauvage, Voltaire, Charles XII, 1. Ils [les Cosaques] ont perdu presque entièrement leur liberté sous l'empire de la Russie, qui, après avoir été policée de nos jours, a voulu les policer aussi, Voltaire, Mœurs, 189.
  • 2Se policer, v. réfl. Devenir policé. Un empire de deux mille lieues en longitude ne se police qu'à la longue, Voltaire, Lett. à Catherine, 2 fév. 1774. La Suède s'est policée sans prendre les vices des nations polies, Condillac, Études hist. II, 6.

HISTORIQUE

XVIe s. Les republiques qui se sont maintenues en un estat reglé et bien policé, Montaigne, I, 380.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « policer »

De police.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Police 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « policer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
policer pɔlise

Citations contenant le mot « policer »

  • Car, jusqu’au bout, Mark Zuckerberg a résisté à la tentation de policer le contenu de son réseau. Pour des raisons de principe, celui de la liberté de parole, inscrit dans la Constitution américaine, mais aussi pour protéger un modèle économique assis sur la publicité et la recherche de l’audience maximale. Facebook a besoin de passionnés et de polémiques autant que de données. Le Monde.fr, « Jusqu’au bout, Mark Zuckerberg a résisté à la tentation de policer le contenu de son réseau »
  • Un policer de 20 ans a mis fin à ses jours avec son arme de service ce lundi soir dans le commissariat de Noailles à Marseille. Il venait de réussir le concours de gardien de la paix. France Bleu, Un jeune policier se suicide avec son arme de service dans le commissariat de Noailles
  • Sur la vidéo, le jeune skateur refuse toujours de porter son masque et traite le policer de "nazi" et "fasciste". Le motard l'asperge alors de spray poivré avant de le plaquer au sol. Le jeune a été emmené au commissariat. RTL Info, Interpellation musclée d'un jeune en Flandre: il refusait de porter un masque (vidéo) - RTL Info

Images d'illustration du mot « policer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « policer »

Langue Traduction
Anglais police
Espagnol policía
Italien polizia
Allemand polizei
Chinois 警察
Arabe شرطة
Portugais polícia
Russe полиция
Japonais 警察
Basque poliziaren
Corse polizia
Source : Google Translate API

Synonymes de « policer »

Source : synonymes de policer sur lebonsynonyme.fr

Policer

Retour au sommaire ➦

Partager