La langue française

Follement

Sommaire

  • Définitions du mot follement
  • Étymologie de « follement »
  • Phonétique de « follement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « follement »
  • Citations contenant le mot « follement »
  • Traductions du mot « follement »
  • Synonymes de « follement »
  • Antonymes de « follement »

Définitions du mot follement

Trésor de la Langue Française informatisé

FOLLEMENT, adv.

A.− D'une manière folle.
1. [Follement modifie un verbe dont le suj. est une pers.]
a) [Correspond à fou I B 1] Thérèse le regarda follement; des chaleurs lui brûlaient les mains et le visage. Elle sembla hésiter; puis, d'un ton brusque : − Marions-nous, je serais à toi (Zola, T. Raquin,1867, p. 101).D'un coup de sa longue cravache de cuir, il frappa furieusement, follement, la douce bête cabrée (Bernanos, Nuit,1928, p. 17):
1. Caravan se dressa avec un tel sursaut que sa chaise alla rouler contre le mur. Il balbutia : « Tu dis? ... Qu'est-ce que tu dis là? ... » Mais Marie-Louise, étranglée par l'émotion, répéta : « Grand'... Grand'... Grand' maman s'habille... Elle va descendre. » Il s'élança dans l'escalier follement, suivi de sa femme abasourdie mais devant la porte du second il s'arrêta, secoué par l'épouvante, n'osant pas entrer. Maupass., Contes et nouv.,t. 1, En fam., 1881, p. 360.
Rare. [Modifiant un adj. dénotant un trait ou un état psychol.; avec une idée d'intensité] (Quasi-)synon. jusqu'à la folie, extrêmement.Tâche périlleuse, de seconder un esprit follement chimérique, comme son frère; − tâche écrasante, quand il s'agissait de lier partie avec ce cœur aventureux qu'était mon ami le grand Meaulnes (Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 300).Elle était follement agitée. Camille fit mine de l'embrasser, elle le repoussa avec horreur (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 241).
b) [Correspond à fou I C 1 a] Le tailleur avait dissipé follement cette pauvre étoffe, n'ayant nul souci d'en garder un morceau pour lui, comme il arrive d'habitude (Champfl., Souffr. profess. Detteil,1855, p. 228).Ma conviction est bien arrêtée : je ne crois agir ni follement, ni sottement (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 247).
2. Le grand œuvre de la vie se rencontre dans l'action qui comporte la pensée, le travail et l'amour; j'ai follement et lâchement préféré l'inaction, où j'ai trouvé la rêverie, la paresse et l'égoïsme. La rêverie est à la pensée ce que l'hystérie est à l'amour; la paresse est au travail ce que la paralysie est au mouvement... Du Camp, Mém. suic.,1853, p. 267.
Rare. [Modifiant un adj. impliquant un jugement moral; avec une idée d'intensité] On pourra, on devra condamner un homme sans lui dire qui l'accuse et de quoi il est accusé. C'est si follement absurde qu'on ne peut pas s'indigner. Il faut rire (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 345).
c) [Correspond à fou I C 2] On ne savait que faire pour être gai, pour finir follement la nuit (Zola, Nana,1880, p. 1191).La classe s'amuse follement; Anaïs mange un crayon, bois et mine, à grandes bouchées (Colette, Cl. école,1900, p. 122).
2. [Follement modifie un verbe dont le suj. est une chose; correspond à fou E 1, 2] Un joli bonnet coquet était posé d'une façon mutine sur ses cheveux qui s'en échappaient follement (Balzac, Paysans,1850, p. 360).Tout l'avant du corps s'enfonça, tandis que les pattes de derrière s'agitaient follement hors de l'eau (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, MlleCocotte, 1883, p. 813).Construire des moulins d'écorce que l'eau écumeuse actionnait follement (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 72).
B.− [Correspond à fou I C 1; follement modifie la prop. en son entier] Mais voilà qu'en revenant, ma femme me fait faire la grosse réflexion que follement je n'avais pas faite, et qui change tout relativement à vous et à la Revue (Lamart., Corresp.,1831, p. 203):
3. ... un valet de chambre me dit qu'elle était partie pour deux mois. Cela me donna une émotion violente. Je crus, follement d'ailleurs, car c'était invraisemblable, qu'elle était partie avec Philippe. Je demandai si on avait son adresse; on me dit qu'elle était chez elle, à Marrakech. Mais oui, c'était évident, elle faisait son habituel voyage au Maroc. Pourtant, après avoir raccroché le récepteur, je dus m'étendre sur mon lit... Maurois, Climats,1928, p. 229.
C.− [Follement indique une grande quantité ou une forte intensité du contenu exprimé par le verbe ou l'adj.] Aimer follement. (Quasi-)synon. extrêmement, passionnément.Ils tournèrent si follement vite que leur robe, toujours plus tendue, devenait presque horizontale (Gide, Voy. Urien,1893, p. 25).Vite! je suis follement en retard!... ma valise? (Feydeau, Dame Maxim's,1914, I, 24, p. 26).Il a été follement aimé des femmes (Proust, Prisonn.,1922, p. 299):
4. Il était assez laid, ce qui fit que tout à coup il surclassa dans mon esprit François qui me parut désormais trop joli, François ou Yves, l'Yves d'avant la guerre. Des traits follement irréguliers, mais de beaux yeux, des cheveux prodigieusement vivants et des mains d'une nervosité envahissante. Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 333.
Par litote, dans un contexte négatif. Je n'aime pas follement les déplacements (...) je les ai même en profonde horreur (Feuillet, Journal femme,1878, p. 17).Larseneur n'est pas follement décoratif. − S'il t'entendait! − Je le lui ai dit cent fois. Il se néglige (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 28).
Prononc. et Orth. : [fɔlmɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1135 (Couronnement Louis, éd. E. Langlois, 2448). Dér. de fol, fou1*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 479. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 413, b) 603; xxes. : a) 1 137, b) 676. Bbg. Vrbková (V.). La Méthode ds l'ét. du ch. conceptuel de l'amour. Sborník Prací Filos. Fak. brn. Univ. 1971, t. 20, p. 26.

Wiktionnaire

Adverbe

follement \fɔl.mɑ̃\

  1. D’une manière folle, imprudente, excessive.
    • Il se souvint tout à coup d'une vieille chronique où il avait, pour flétrir, stigmatiser, juvénaliser les comportements bourgeois, […] projeté le feu rouge des catachrèses les plus imprévues, des synecdoches les plus arbitraires, des antonomases les plus follement tirées par les cheveux, […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 81-82)
    • Malgré moi, les doigts de mes deux mains s'agitèrent follement. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Vers la droite, l’un des aéroplanes piqua follement du nez, se redressa presque perpendiculairement, explosa avec un bruit énorme et s’abîma en flammes dans la mer. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 192 de l’éd. de 1921)
    • Les appareils de contrôle se mirent à s’emballer tous ensemble et à clignoter follement. — (Helen Kay Dimon, ‎Sylvie Kurtz, Ma vie entre tes mains - Une troublante amnésie, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOLLEMENT. adv.
D'une manière folle, imprudente, excessive. Entreprendre follement quelque chose. Il s'est conduit follement. Il est follement irrité. Aimer follement.

Littré (1872-1877)

FOLLEMENT (fo-le-man) adv.
  • D'une manière folle. Ils ont agi follement dans Israël, Sacy, Bible, Jérémie, XXIX, 13. Ma fille, vous l'aimez follement [un fils], mais donnez-le bien à Dieu, afin qu'il vous le conserve, Sévigné, 104. Des jugements d'autrui nous tremblons follement, Boileau, Épit. III. Et, follement pompeux, dans sa verve indiscrète, Boileau, Art p. II. Laisse tes ennemis s'endormir follement Sur le bruit de ta mort…, Lafosse, Marius à Mint. II, 2.

HISTORIQUE

XIIIe s. Si s'en issirent à deroi, et chascierent les Commains une grant liue et plus mout folement, Villehardouin, CXLII. S'il perdoit par son folement pledier, Beaumanoir, XLIII, 10.

XIVe s. Les choses se font folement, qui se font à l'esperance de fortune, Ménagier, I, 9.

XVIe s. Tu le loueras hautement et follement, et feras bruit des mains en lui applaudissant, Amyot, De la mauv. honte, 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « follement »

 Dérivé de folle avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Folle, et le suffixe ment ; provenç. follamen ; anc. catal. follament ; ital. follemente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « follement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
follement fɔlmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « follement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « follement »

  • Bien aimer, c'est aimer follement. De André Suarès
  • L'amour, c'est d'abord aimer follement l'odeur de l'autre. De Pascal Quignard / Vie Secrète
  • Réprouver les capitalistes comme inutiles à la société, c'est s'emporter follement contre les instruments mêmes du travail. De Mirabeau
  • Avoir l'estime d'une femme sans être follement épris d'elle, tel est le juste milieu qu'il faut désirer. De Yoshida Kennekô / Variétés des moments d'ennui
  • - Quand je pense que j'ai 26 ans et je ne suis pas mariée... - Je suis follement angoissée ! Mais moi au moins, j'ai un mari ! De Jim Abrahams / Y a-t-il un pilote dans l'avion ?
  • C'est toujours très curieux ce qui se passe quand on se meurt d'amour et qu'on n’a personne pour se jeter dedans, follement. De Victor-Lévy Beaulieu / L'héritage
  • Je ne veux ni gémir sur le passé qui n'est plus, ni rêver follement de l'avenir qui n'est pas. Le devoir de l'homme se concentre sur un point, l'action du moment présent. De Cardinal Mercier
  • Insomnie. Singulier état où l'acuité des sens s'accroît, où les souvenirs s'accumulent jusqu'à devenir parfois intolérables, où le temps qui s'écoule pourtant au ralenti permet à la pensée de galoper follement. De Yvette Naubert / Les Pierrefendre
  • Projection en plein air du film américain de Bradley Cooper. Avec Lady Gaga, Bradley Cooper, Sam Elliott, etc. Drame, romance, VF. Durée : 2h16. En cas de mauvais temps, la séance aura lieu sous le marché couvert. Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu'ils tombent follement amoureux l'un de l'autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d'elle une artiste adulée par le public... , " A star is born " : Cinema en plein air a Saint Mihiel
  • Samedi 4 juillet, Portet a vibré aux rythmes des différents groupes musicaux. En ouverture dès 19 h 30, les célèbres musiciens locaux "Banda La Clau" ont revisité leur répertoire pour le plus grand bonheur et plaisir des villageois présents. Privé de plusieurs mois d’animations, en raison du Covid-19, la célèbre Banda a médusé les spectateurs présents en revisitant leurs nombreux succès musicaux. Le trio Mandinglolii, un trio légèrement fou et foncièrement sympathique qui jongle sur des échasses, a joué de nombreux rythmes africains qui ont follement amusé les enfants et parents. Cette soirée s’est terminée par la projection du film "Les vacances de Ducobu", un film divertissant pour adultes et enfants, qui raconte une famille partant en vacances. Comble du hasard, voisins et instituteurs se retrouvent dans le même camping. Cette soirée était présidée par le maire de la commune et conseiller régional Thierry Suaud aux côtés de Sylvianne Lacampagne, Yves Bonamich et Thierri Vergnes tous trois élus de la commune. ladepeche.fr, Portet-sur-Garonne. Les animations musicales font leur retour - ladepeche.fr
  • Voilà un ouvrage susceptible d'éclairer nos jours sombres. Parce qu'il est follement drôle et follement triste. Incident au fond de la galaxie est le nouvel opus d'Etgar Keret. L'écrivain-réalisateur israélien est doté d'une imagination sans bornes et d'une humanité sans faille. Dans ces 22 nouvelles, il ose tout : envoyer au septième ciel un homme-canon, mettre en scène une rupture conjugale dans une exposition sur la Shoah, raconter l'histoire d'un vrai-faux orphelin qui s'avère être le clone d'Hitler, réinventer l'humour juif en mode extraterrestre… Les Echos, 6 recueils de nouvelles à dévorer | Les Echos
  • Le suicide du milliardaire aurait laissé Karyna Shuliak «déprimée», et son entourage «inquiet». «Après avoir été en couple pendant si longtemps avec une personne aussi médiatisée, elle n’a aucun ami proche», conclut la source anonyme, qui décrit la jeune femme comme «une personne sincère, adorable et décente». Elle affirme que Karyna Shuliak était «follement amoureuse» de Jeffrey Epstein et ne s’intéressait pas à la fortune de ce dernier. Karyna Shuliak disposerait désormais de son propre appartement à New York, financé par les soins... de Jeffrey Epstein. Madame Figaro, Une "décennie de secrets" : le mystère Karyna Shuliak, dernière petite amie de Jeffrey Epstein - Madame Figaro

Traductions du mot « follement »

Langue Traduction
Anglais madly
Espagnol locamente
Italien follemente
Allemand verrückt
Chinois 疯狂地
Arabe بجنون
Portugais loucamente
Russe безумно
Japonais 狂って
Basque madly
Corse follamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « follement »

Source : synonymes de follement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « follement »

Partager