La langue française

Putréfier

Définitions du mot « putréfier »

Trésor de la Langue Française informatisé

PUTRÉFIER, verbe trans.

A. − Empl. trans. Amener à un état de décomposition; faire pourrir. Synon. avarier, décomposer, gâter.Les épouses hurlent ton nom dans la douleur des enfantements! Tu gonfles les coquillages! Tu fais bouillonner les vins! Tu putréfies les cadavres! Tu formes les perles au fond de la mer! « Et tous les germes, ô déesse! fermentent dans les obscures profondeurs de ton humidité » (Flaub., Salammbô, t. 1, 1863, p. 49).Le courant moderne est, d'ailleurs, aux inoculations de tout genre. On finira par putréfier les petits enfants de quarante sortes de vaccins (Bloy, Journal, 1895, p. 206).Au haut du ciel, le soleil buvait la rosée, putréfiait le champignon nouveau-né (Colette, Blé en herbe, 1923, p. 60).
P. métaph. V. pneumatisme rem. s.v. pneumatique ex.
B. − Empl. pronom. Se décomposer, se pourrir. D'après ce que j'ai lu dans les écrits des navigateurs, d'après les conversations de plusieurs officiers de marine, l'eau embarquée ne se corrompt que parce qu'il s'y forme des insectes qui, à certains degrés de latitude où la température est très-chaude, éclosent, meurent et se putréfient (Voy. La Pérouse, t. 1, 1797, p. 198).L'argument principal invoqué par le savant professeur d'Alfort à l'appui des résultats négatifs de ses nombreuses inoculations, est que le charbon disparaît dans le cadavre d'un animal charbonneux au moment où il se putréfie (Pasteurds Travaux, 1895, p. 242).Un poisson, lorsqu'il est enlevé de son milieu naturel, la mer, meurt et se putréfie. Sa décomposition est causée par des microbes, êtres vivants microscopiques, et par des diastases, substance organique sécrétée par les microbes (Stocker, Sel, 1949, p. 82).
Au fig. Se corrompre. Le spectacle est complet, car la langue se putréfie comme le reste, est pleine de néologismes inutiles, d'impropriétés et de ce que les pédants appellent des solécismes et des barbarismes (Lemaitre, Contemp., 1885, p. 333).
REM.
Putréfiant, -ante, part. prés. en empl. adj.a) Qui produit une putréfaction. Par exemple le mucus de certains animaux, tels les gastéropodes du genre murex, empêche ou retarde le développement de certains germes putréfiants (J.-M. Pérès, Vie océan, 1966, p. 96).b) Au fig. Qui pousse à la corruption. Mais sa timidité presque maladive leur avait déplu, sa douceur extrême et la noblesse ingénue de son maintien avaient révolté ces petites souillasses qui la traitèrent de « poseuse », en même temps qu'une pudeur instinctive la préservait de leurs putréfiants exemples (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 31).
Prononc. et Orth.: [pytʀefje], (il) putréfie [-fi]. Ac. 1694, 1718: -tre-; dep. 1740: -tré-. Étymol. et Hist. 1314 trans. « corrompre, faire pourrir » porrie ou putrefiee (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, 1659, t. II, p. 87); 1530 « tomber en putréfaction » (Palsgr., p. 671). Empr. au lat. d'époque impérialeputrefacere, lui-même comp. de putris « pourri, gâté » et de facere « faire », avec francisation d'après les nombreux verbes en -fier. Fréq. abs. littér.: 12.
DÉR.
Putréfiable, adj.Susceptible de se putréfier. (Dict. xixeet xxes.). [pytʀefjabl̥]. 1reattest. 1875 matière putréfiable (Lar. 19e); de putréfier, suff. -able*.

Wiktionnaire

Verbe

putréfier \py.tʁe.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Corrompre, faire pourrir.
    • Le fumier se putréfie dans les fosses où on le met.
    • Des matières putréfiées.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PUTRÉFIER (pu-tré-fi-é), je putréfiais, nous putréfiions, vous putréfiiez ; que je putréfie, que nous putréfiions, que vous putréfiiez. v. a.
  • Faire tomber en putréfaction.

    Se putréfier, v. réfl. Tomber en putréfaction. Les viandes bien enfumées, les légumes secs se conservent indéfiniment ; il est probable que le sel et l'esprit-de-vin ne les empêchent de se putréfier que parce qu'ils s'emparent surtout de leur humidité, Thenard, Traité de chim. t. III, p. 437, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. Ledit sang se putrefie, et acquiert une chaleur estrange, Paré, V, 7. De nostre temps une baleine fut putrefiée en la coste de la Tuscane, et amena la peste, Paré, XXIV, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « putréfier »

Génev. putrifier ; du lat. fictif putrificare, formé de putris, pourri, et facere, faire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin putrefacere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « putréfier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
putréfier pytrefie

Citations contenant le mot « putréfier »

  • L'imputrescibilité est la capacité d'une matière à ne pas se putréfier. Le bois imputrescible est résistant à l'humidité, aux moisissures et aux insectes. Certains bois sont imputrescibles par nature, d'autres le deviennent par traitement ou ajout d'un produit tiers.     Futura, Bois imputrescible : existe-t-il naturellement ?
  • Les pudibonds, comme le père de l’héroïne, Mylene, vitupéreront contre cette manière de fuir la réalité. Laissons-les se putréfier dans leurs corsets, mettons-nous sur notre fournisseur musical préféré, et lançons Set Me Free, variété galvanisante, gospel pop grandiose. Une pépite de la BO de The Get Down, série en deux parties – coupées pour raisons budgétaires, elles forment un tout – qui fut l’une des premières grandes aventures, et crispations, de Netflix comme producteur. Les créateurs et maîtres d’œuvre, Baz Luhrmann et Stephen Adly Guirgis, avaient la main lourde dans les frais. Tant mieux: cet argent a permis de bâtir une fiction flamboyante. Le Temps, Des séries musicales (1/5): «The Get Down», flamboyant «Roméo et Juliette» hip-hop - Le Temps
  • Ce n'est pas par hasard qu'on nous met une photo aussi mauvaise à l'ère du numérique..... malgré la tentative de laisser se dégrader le corps en le laissant se putréfier, il s'est avéré que l'entaille verticale (légèrement en biais) au niveau du coeur se voyait trop lors du 2ième examen de corps le 17 novembre 2008. Club de Mediapart, Jean-Eudes : la balafre au niveau du coeur c'est la clef du mystère | Le Club de Mediapart
  • Comment ces deux chats sont-ils arrivés au refuge ? C’est un particulier qui nous a déposé Tryke. Ce chat errant présentait une très vilaine blessure, sans doute bien ancienne. Il se déplaçait sur trois pattes. La plaie commençait à se putréfier, il fallait agir vite avant une gangrène. Nous l'avons conduit en urgence à la clinique vétérinaire voisine. Il n’y avait pas d’autres solutions que de lui couper la patte. En même temps, il a été castré, vacciné, tatoué. www.lejdc.fr, Le refuge de Beauregard, à Saint-Éloi, met tout en œuvre pour soigner des animaux amochés par la vie : "Ça n'a pas de prix !" - Nevers (58000)
  • « Eloge des Identités. De l’universel et du particulier » s’intéresse en effet à un débat d’une brûlante actualité. Celui des identités et/ou de l’identité.  Un singulier et un pluriel engoncés dans une intemporalité qui verrouille tout mouvement. Rien n’y coule, tout y est figé au risque de se putréfier. Posture bien aux antipodes de celle consistant à s’adosser à un socle local, tout en s’ouvrant aux pulsations fécondantes du monde. SenePlus, « ELOGE DES IDENTITES. DE L’UNIVERSEL ET DU PARTICULIER » | SenePlus

Traductions du mot « putréfier »

Langue Traduction
Anglais putrefy
Espagnol pudrirse
Italien putrefare
Allemand faulen
Chinois 腐烂
Arabe تعفن
Portugais putrefação
Russe разлагаться
Japonais 腐敗
Basque putrefy
Corse putrefy
Source : Google Translate API

Synonymes de « putréfier »

Source : synonymes de putréfier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « putréfier »

Putréfier

Retour au sommaire ➦

Partager