La langue française

Appendice

Sommaire

  • Définitions du mot appendice
  • Étymologie de « appendice »
  • Phonétique de « appendice »
  • Évolution historique de l’usage du mot « appendice »
  • Citations contenant le mot « appendice »
  • Traductions du mot « appendice »
  • Synonymes de « appendice »

Définitions du mot appendice

Trésor de la Langue Française informatisé

APPENDICE, subst. masc.

A.− Partie qui semble ajoutée à une autre plus grande dont elle constitue le prolongement, le complément ou l'accessoire :
1. La beauté, dans les animaux, est donnée aux mâles; dans la race humaine, à la femelle. Dans les animaux, c'est le mâle qui a l'ornement de l'appendice, la crinière du lion, la queue du paon, etc. Dans la race humaine, c'est la femelle : les cheveux, la gorge. E. et J. de Goncourt, Journal,1858, p. 474.
2. Le député de la Nouvelle proposa négligemment, « pour mettre d'accord tous les républicains, » l'addition du mot « à l'avenir » en queue de l'ordre du jour accepté : « ... De la société laïque − à l'avenir. » Des voix découragées protestèrent : − Ce n'est pas français! ça ne veut rien dire! Nouvelle discussion confuse où l'on invoqua des précédents, pour et contre les appendices aux ordres du jour déjà votés. De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 209.
Pop. et p. plaisant. Synon. de long nez :
3. Hein? comment? m'accuser d'un pareil ridicule? Petit, mon nez? Holà? le fâcheux Ciel! cyrano Énorme, mon nez! − Vil camus, sot canard, tête plate, apprenez Que je m'enorgueillis d'un pareil appendice... E. Rostand, Cyrano de Bergerac,1898, I, 4, p. 41.
B.− Spécialement
1. SC. NAT., ANAT. HUM. et ANIMALE. Partie adhérente ou continue d'un organe, auquel elle semble surajoutée.
Appendice. Chez l'homme, partie du cæcum en forme de doigt de gant, qui est fréquemment le siège d'infections (voir appendicite).
Appendice vermiculaire, cæcal, iléo-cæcal. Partie inférieure du cæcum :
4. Division des intestins en gros et petits et en appendices. Dans la plupart des animaux vertébrés, le canal intestinal peut être divisé en deux portions bien distinctes. (...) Dans les mammifères. Dans les mammifères où cette distinction peut avoir lieu, la séparation des deux portions est indiquée par un ou plusieurs appendices, qui portent le nom de cæcum lorsqu'ils sont gros et larges, ou d'appendices vermiformes lorsqu'ils sont longs et grêles. L'homme, les orangs et le phascolome sont les seuls qui aient à la fois un cæcum et un appendice vermiforme bien distincts. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 3, 1805, p. 465.
Appendice caudal. Chez certains animaux, prolongement de la colonne vertébrale en forme de queue :
5. Cependant l'enfant grandissait ... Deux choses contrariaient ses parents : sa couleur verte et un appendice caudal, qui semblait n'être d'abord qu'un prolongement du coccyx, mais qui, peu à peu, prenait les airs d'une véritable queue. Nerval, Nouvelles et fantaisies,1855, p. 243.
Appendice rostral ou naso-buccal. Prolongement de certaines parties de la bouche chez les lépidoptères, du nez et de la lèvre supérieure en trompe chez l'éléphant.
Rare :
6. Ces poils communiquent facilement, à cause de leur roideur, aux nerfs des lèvres les moindres ébranlemens qu'ils reçoivent des corps environnans; et, sous ce rapport, ils peuvent, quoique insensibles par eux-mêmes, être rangés parmi les appendices qui servent au toucher. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 2, 1805, p. 591.
2. P. anal.
a) AÉRON. Manche en étoffe prolongeant la partie inférieure du ballon et permettant l'échappement du gaz lorsque celui-ci se dilate. Manche d'appendice, cercle d'appendice :
7. Mais une odeur de gaz, forte et continue, nous frappe : nous avons rencontré sans doute un courant chaud, et le ballon se gonfle, perdant son sang invisible par le tuyau d'échappement, qu'on nomme appendice et qui se referme de lui-même dès que cesse la dilatation. Nous montons. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Le Voyage du Horla, 1887, p. 1324.
b) ÉD. Texte supplémentaire placé à la fin d'un ouvrage et contenant des notes ou documents relatifs à cet ouvrage :
8. Son livre [de Jansénius] est terminé ou plutôt suivi par un parallèle qu'il dresse entre la doctrine des Semi-Pélagiens de Marseille et celle des théologiens modernes, Lessius, Molina, Vasquez. Cet appendice final fut comme la pointe de l'édifice, qui, plus que tout, attira l'orage. Avant cet appendice et après le traité même de la grâce du Christ Sauveur, se trouve un épilogue dans lequel il déclare soumettre son ouvrage à Rome. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 2, 1842, p. 151.
c) BOT. Tout organe latéral par opposition à axe.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop.
DÉR.
Appendicectomie, subst. fém.,Ablation de l'appendice vermiforme du cæcum. chir. (1922-23, Lar. univ.; suff. -ectomie*).
PRONONC. : [apε ̃dis]. Gémination facultative du [p] ds Barbeau-Rodhe 1930 et Warn. 1968 (cf. également Fouché Prononc. 1959, p. 318). Mart. Comment prononce 1913, p. 286 écrit : ,,C'est le p qui conserve le mieux, quand il est double, la prononciation de la consonne simple.`` Deuxième syllabe avec [ɑ ̃] ds Passy 1914 et (à côté de [ε ̃]) ds Grég. 1923. Dér. Appendicectomie : [apε ̃disεktɔmi].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1233 fém. plur. constr. « appartenances et dépendances » (Comprom., Arch. Liège ds Gdf. s.v. apendisse : En Marlines et en ses apendiches) − 1616 au sens plus précis « appentis » (Compte de Thomas Germynot, A. mun. Avallon, CC 222, 2ecahier ds Gdf. Compl. s.v. apendice); 2. a) 1541 fém. anat. (Canappe, Analyse de l'anat. des os ds Presse méd., 57, 579); b) 1585 masc. éd. (N. Du Fail, Contes d'Eutrapel, II, p. 369 ds IGLF Techn. : Appendice. A hault et puissant Messire Loys de Rohan); c) 1690 fig. (Fur. : [...] La misère et les douleurs sont les appendices de la vie); d) 1757 zool. (Réaumur, Hist. nat. des insectes ds Brunot t. 6, 2epart., p. 577); e) 1805 bot. (Lunier, Dict. des sc. et des arts, t. 1); Empr. au lat. appendix (de appendere « suspendre, attacher ») 2 b (Varron, Rust., 3, 9, 2 ds TLL s.v., 277, 23), cf. ves., Appendix Probi; 1 (Sénèque, Epist., 87, 18, ibid., 30), cf. lat. médiév. appendicia « dépendances » (556, D. Merov., no5 ds Nierm.); 2 a lat. médiév., méd. (Ps. Galenus, Anat., 4 p., 179Dds Mittellat. W. s.v., 787, 35); 2 c fig. (Cicéron, Frg. F, 5, 96 ds TLL s.v., 277, 27); 2 d zool. (ives., Chiron, 9, 77, ibid., 33); 2 e (Pline, Nat., 24, 114, ibid., 52). Fém. d'apr. le lat. jusqu'au début du xviiies.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 377. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 290, b) 317; xxes. : a) 155, b) 238.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − Canada 1930. − Comte-Pern. 1963. − Dul. 1968. − Éd. 1913. − Forest. 1946. − Garnier-Del. 1961 [1958] (s.v. appendicectomie). − Guilb. Aviat. 1965. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Méd. 1966 (et s.v. appendicectomie). − Méd. Biol. t. 1 1970 (et s.v. appendicectomie). − Noter-Léc. 1912. − Nysten 1824. − Privat-Foc. 1870. − Séguy 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

appendice \a.pɛ̃.dis\ masculin

  1. Ce qui semble appendu, ajouté à une autre chose. On trouve plus rarement son synonyme : appendage.
    • […] ; de même que le travail de rouir, tiller et peigner le chanvre, saler ou sécher le poisson , etc. , passe pour un appendice de l'industrie de ceux qui récoltent le chanvre, ou qui pêchent le poisson. — (Jean-Baptiste Say, Cours complet d’Économie politique pratique, 3e éd. augmentée de notes par Horace Émile Say, Paris : chez Guillaumin & Cie, 1852, vol.1, 2e part., chap. 1, p. 206)
    • À ce moment là, je disais: «nous, Africains» parce que pour moi les Antilles étaient un appendice, je ne dirais pas secondaire, mais un appendice de lʼAfrique. — (Guy Tirolien, De Marie-Galante à une poétique afro-antillaise, 1990)
  2. (Édition) Les pages ajoutées à un volume et qui contiennent soit des remarques, soit des documents qui n’ont pas trouvé place dans l’ouvrage.
    • Il avait commis l'énorme indélicatesse de publier, en appendice au tome III de la Prévencion, la série des lettres à lui adressées par l’« auteuresse », puis une lettre concernant cette jeune fille, une lettre en latin, — comme si le latin seul pouvait braver, en telle occurrence, l'honnêteté, — […]. — (André Beaunier, La jeunesse de Joseph Joubert , Paris : chez Perrin, 1918, p. 243)
  3. (Anatomie) (Botanique) (Physique) Toute partie qui semble être une addition, qui sert de prolongement à une partie principale.
    • L’appendice xiphoïde.
    • Appendice membraneux.
    • Appendice du caecum, etc.
  4. (Astronautique) Élément en saillie de la structure principale d’un véhicule spatial.
  5. (Marine) Appendice de coque : tout accessoire qui dépasse de la forme générale de la coque : gouvernail, plan anti-dérive ou antiroulis, arbre, hélice, sonar, sondeur, loch à hélice ou à tube de Pitot,...

Nom commun

appendice \ap.pen.'di.t͡ʃe\ masculin

  1. Appendice.
  2. (Anatomie) Appendice.
    • L'appendice vermiforme (o appendice cecale) o semplicemente appendice è una formazione vermiforme facente parte dell'intestino crasso.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPENDICE. (EN se prononce IN dans ce mot et dans le suivant.) n. m.
Ce qui semble appendu, ajouté à une autre chose. Il désigne, en termes d'Édition, les Pages ajoutées à un volume et contenant soit des remarques, soit des documents qui n'ont pas trouvé place dans l'ouvrage. Il se dit, en termes d'Anatomie, de Botanique, de Physique, de Toute partie qui semble être une addition, qui sert de prolongement à une partie principale. L'appendice xiphoïde. Appendice membraneux. Appendice du caecum, etc.

Littré (1872-1877)

APPENDICE (a-pin-di-s' ; plusieurs disent a-pandi-s') s. m.
  • 1Partie qui semble appendue, ajoutée à une autre plus grande.
  • 2Supplément qui se joint à la fin d'un ouvrage. Ces feuilles peuvent être regardées comme un appendice de mes confessions, Rousseau, Prom. 1.
  • 3Partie dépendante d'une autre. La trigonométrie n'est qu'un appendice de la géométrie.
  • 4En anatomie, partie adhérente ou continue à un corps, auquel elle est comme surajoutée. L'appendice xiphoïde ou sternal.
  • 5En botanique, prolongement de la fleur ou de la feuille qui accompagne le pédoncule ou le pétiole.
  • 6En histoire naturelle, partie ajoutée symétriquement sur les côtés du tronc d'un animal quelconque.

REMARQUE

1. Ce mot, qui est aujourd'hui masculin, a varié, et on le trouve souvent féminin d'après le latin. Les bras des polypes sont comme des appendices faites en manière de boutons formés en façon de tasse, dont le bord est dentelé, Perrault, Essais, t. I, dans RICHELET.

2. On disait autrefois aussi appendix. C'est ce qui est rapporté dans l'appendix des actes de ce concile, Voltaire, Phil. II, 390.

HISTORIQUE

XVIe s. La matrice est liée à ces parties par plusieurs petites appendices fibreuses qui procedent du peritoine, Paré, I, 34. Le rayon a deux epiphyses ou appendices…, Paré, IV, 26.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

APPENDICE. - HIST. Ajoutez : XIIIe s. Un tenement avoeques tous les appendiches, si comme il se comporte et en lonc et en lé, Bibl. des chartes, 1875, 3e et 4e livraisons, p. 214, 1292.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

APPENDICE, s. f. (Littérature.) du Latin appendix ; chapitre accessoire ou dépendant d’un traité. Voyez Accessoire.

On employe ce terme principalement en matiere de littérature pour exprimer une addition placée à la fin d’un ouvrage ou d’un écrit, & nécessaire pour l’éclaircissement de ce qui n’a pas été suffisamment expliqué, ou pour en tirer des conclusions ; en ce sens ce mot revient à ce qu’on appelle supplément. Voyez Supplément.

Le P. Jouvenci, à la suite de ses notes & commentaires sur quelques Poëtes Latins, a donné un petit traité de Mythologie intitulé Appendix de diis & heroibus. (G)

Appendice, s. f. en terme d’Anatomie, c’est une partie détachée en quelque sorte d’une autre partie à laquelle cependant elle est adhérente ou continue.

Il y a des appendices membraneuses de différentes figures dans la plûpart des parties intérieures du corps.

Sur l’appendice vermiculaire de l’intestin cæcum. Voyez Cæcum.

Appendice xyphoïde, voyez Xyphoïde. (L)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « appendice »

Du latin appendix qui signifie annexe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin appendix.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Appendix, de appendere (voy. APPENDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « appendice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
appendice apɛ̃dis

Évolution historique de l’usage du mot « appendice »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « appendice »

  • La conscience, comme l'appendice, ne sert à rien, sauf à rendre l'homme malade. De Alexandre Vialatte
  • Le progrès est le processus par lequel l'homme a supprimé les moustaches, l'appendice et Dieu. De Henri Louis Mencken
  • De nos jours, un homme qui possède encore ses amygdales et son appendice, ce ne peut être qu’un chirurgien. De Anonyme
  • Ce petit appendice (à transformations !) que nous autres hommes nous avons au bas du ventre, qu'il nous fait faire des folies ! De Paul Léautaud / Propos d'un jour
  • Vil camus, sot camard, tête plate, apprenez Que je m’enorgueillis d’un pareil appendice, Attendu qu’un grand nez est proprement l’indice D’un homme affable, bon courtois, spirituel. De Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac
  • À savourer par petites séquences, l’album n’oublie pas de recenser les nombreuses avancées du génie, dans un nombre impressionnant de domaines. Tout cela au XVIe siècle. Et pour les plus jeunes, un appendice propose de petits jeux et un plan de parachute à faire soi-même. Les paris sont ouverts pour le prochain : Einstein ? (qui n’était pas un élève si brillant avant ses études universitaires) Hitchcock ? Stevie Wonder ? , Le Petit De Vinci - Par Augel - La Boîte à Bulles - ActuaBD
  • C’est désormais la méthode la plus utilisée pour une opération de l’appendicite: le chirurgien pratique trois petites incisions de quelques millimètres au niveau de l’abdomen, par lesquelles il introduit à la fois ses instruments et une caméra. Un gaz est injecté pour gonfler l’abdomen et permettre de retirer l’appendice infecté en seulement trente minutes. , Appendicite : l’opération n’est plus automatique
  • Le rapport de recherche intitulé Dispositifs de fermeture de l’appendice auriculaire gauche (LAA) est le dernier publié par Market.us. Le marché Dispositifs de fermeture de l’appendice auriculaire gauche (LAA) a connu une dynamique de haute qualité ces dernières années. La demande se maintient à la hausse en raison de l’augmentation de la force d’achat qui devrait augurer correctement du marché mondial. Le rapport de recherche perspicace sur le marché Dispositifs de fermeture de l’appendice auriculaire gauche (LAA) comprend l’évaluation des cinq forces de Porter et l’évaluation SWOT pour reconnaître les éléments ayant un impact sur le comportement du client et du fournisseur. Le rapport passe en revue le scénario de paysage concurrentiel visible parmi les principaux Dispositifs de fermeture de l’appendice auriculaire gauche (LAA) joueurs, leur rapport professionnel d’entreprise, les ventes, les ventes, les tactiques d’entreprise et les prévisions des situations d’entreprise d’affichage transparent. boursomaniac, Dispositifs de fermeture de l'appendice auriculaire gauche (LAA) Marché Stratégie commerciale prédictive au milieu de l'analyse d'impact COVID-19 (2020-2029) - boursomaniac
  • Avec cet appendice, le robot peut attraper une grande variété d’objets, même plats – un défi pour les mains robots dépourvues d’un système de ventouse – et les manipuler dans le « creux de la main ». Ce préhenseur, encore au stade de prototype, possèdent encore des limites dans certains cas, pour lesquels il est encore obligé d’effectuer des mouvements supplémentaires pour repositionner ses doigts. Les chercheurs travaillent actuellement sur un second prototype, qui utilise des boules rotatives, à la place de rouleaux, pour faciliter la manipulation d’objets. industrie-techno.com, [Videos] Les robots de demain font leur show à la conférence robotique ICRA 2020
  • La police est un appendice de l’État démocratique, comme l’État démocratique est un appendice du capitalisme – ou plus exactement son autre face, l’autre versant des marchés. Le Comptoir, Les forces aux ordres – Le Comptoir

Traductions du mot « appendice »

Langue Traduction
Anglais appendix
Espagnol apéndice
Italien appendice
Allemand blinddarm
Chinois 附录
Arabe الملحق
Portugais apêndice
Russe приложение
Japonais 付録
Basque eranskina
Corse apendice
Source : Google Translate API

Synonymes de « appendice »

Source : synonymes de appendice sur lebonsynonyme.fr
Partager