La langue française

Prolonge

Sommaire

  • Définitions du mot prolonge
  • Étymologie de « prolonge »
  • Phonétique de « prolonge »
  • Citations contenant le mot « prolonge »
  • Images d'illustration du mot « prolonge »
  • Traductions du mot « prolonge »
  • Synonymes de « prolonge »
  • Antonymes de « prolonge »

Définitions du mot prolonge

Trésor de la Langue Française informatisé

PROLONGE, subst. fém.

A. − HIST. DE L'ARM.
1. Cordages dont les artilleurs se servaient dans la manoeuvre des pièces de campagne, pour les traîner à bras d'une batterie à l'autre (d'apr. Bach.-Dez. 1882). Traîner un canon à la prolonge (Ac.1835, 1878).Coupez les prolonges, brisez les ponts (...) et que la France sous la Prusse devienne abîme (Hugo,Actes et par., 3, 1876, p.62).
2. Prolonge d'artillerie. Voiture servant au transport des matériels militaires et des munitions; châssis sommaire monté sur roues (parfois utilisé dans certaines cérémonies funèbres). On voyait apparaître des prolonges d'artillerie, des fourragères, des fourgons à matériel, tout ce qu'on pouvait réquisitionner sur le champ de bataille (...). Et, là-dedans, on empilait les hommes ramassés par les ambulances (Zola,Débâcle, 1892, p.326).Funérailles nationales [des trois premiers morts de la conquête de l'espace]. Un pâle soleil d'hiver réchauffait le cimetière militaire d'Arlington (...) les cercueils (...) recouverts du drapeau étoilé, (...) furent solennellement conduits, sur une prolonge d'artillerie (L'Express, 6 févr. 1967, p.70, col. 2).
B. − CH. DE FER. Longue corde utilisée pour la manoeuvre des wagons ou l'arrimage des marchandises. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔlɔ ̃:ʒ]. Homon. et homogr. prolonge rem. s.v. prolongation. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist.1. 1349 prolonge «courroie, lanière» (Guillaume de Machaut, Dit de l'Alérion, 1035, éd. E. Hoepffner), attest. isolée; 2. 1568 artill. «cordage servant à manoeuvrer les pièces d'artillerie» (L. Merlet, État des dépenses faites par la ville de Chartres, p.415: une prolonge de 4 toizes de long pour mener l'artillerie); 3. 1832 artill. «chariot à munitions» (Raymond); 1892 prolonge d'artillerie (Zola, loc. cit.); 4. 1874 ch. de fer (J. officiel, 29 juin, p.4448, 3ecol. ds Littré Suppl. 1877). Déverbal de prolonger*.

Prolonge, subst. fém.,arg., vx. a) [Polytechnique] Prolongation de la permission de sortie, jusqu'à minuit quarante cinq minutes au lieu de dix heures, accordée en certaines circonstances. On faisait [à l'école] de si bons sommes, les lendemains de prolonge! (Lévy-Pinet1894).b) Rare. Année. Encore une prolonge à tirer... puis la fuite à Pantin (Bruant,Dict. fr.-arg., Suppl., 1905, p.459).

Wiktionnaire

Nom commun

prolonge \pʁɔ.lɔ̃ʒ\ féminin

  1. (Militaire) Cordage qui servait, dans le tir, à réunir la pièce d'artillerie à son avant-train.
    • Tir à la prolonge.
  2. Chariot à munitions.
    • Mais, rue du Four et rue des Laboureurs, elle ne put passer : des canons s’y trouvaient, une file sans fin de pièces, de caissons, de prolonges, qu’on avait dû parquer dès la veille dans ce recoin, et qui semblait y avoir été oubliée. — (Émile Zola, La Débâcle, 1892.)
  3. (Chemin de fer) Cordage servant à fixer des marchandises ou à fixer des bâches sur les wagons.
    • Le chargement doit être assujetti par deux prolonges, ou chaînes tendues transversalement et une prolonge ou chaîne tendue longitudinalement. — (Règles concernant le conditionnement des chargements, Instructions générale de la SNCF ex47a, Paris 1er janvier 1948)


Forme de verbe

prolonge \pʁɔ.lɔ̃ʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de prolonger.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de prolonger.
    • Sterhausen visite en détail les talus, il trigonométrise les pentes, il se hasarde à l’orient, il s’aventure à l’occident, il monte, il descend, se fraie des sentiers périlleux, grimpe sur les roches glissantes ; ici le temps a détaché des pierres et fait des cavernes ; là les assises, brisées par des mains impures et impuissantes, n’offrent pas trace pour le pied ; Sterhausen se trouve égaré dans ces difficultés, l’abîme se prolonge sous lui, l’abîme prêt à le dévorer, s’il manque de nerf, de force, d’adresse, de courage. — (Scipion Marin, Événemens et aventures en Égypte en 1839, 1840, page 177)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de prolonger.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de prolonger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de prolonger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROLONGE. n. f.
T. d'Artillerie. Cordage qui servait, dans le tir, à réunir la pièce à son avant-train. Tir à la prolonge. Il ne se dit plus guère aujourd'hui que d'un Chariot à munitions. Une prolonge d'artillerie.

Littré (1872-1877)

PROLONGE (pro-lon-j') s. f.
  • 1 Terme d'artillerie. Cordage à l'aide duquel on peut, dans le tir, réunir une bouche à feu à son avant-train. Tir à la prolonge. Ce tir s'effectuait très souvent autrefois ; il est exceptionnel aujourd'hui, la légèreté du matériel actuel ayant rendu très facile et très rapide l'action de mettre une pièce en batterie et de la remettre sur son avant-train.
  • 2Chariot à munitions.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PROLONGE. Ajoutez : - REM. Prolonge, au sens de cordage, se dit ailleurs que dans l'artillerie. Les fûts sont le plus souvent placés sur des wagons plats ou fermés, sans autre précaution qu'une petite cale pour les empêcher de rouler, sans les lier avec une prolonge, Journ. offic. 29 juin 1874, p. 4448, 3e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROLONGE, s. f. dans l’Artillerie, est un cordage qui sert à tirer le canon en retraite, & quand une piece est embombée.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prolonge »

Prolonger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prolonge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prolonge prɔlɔ̃ʒ

Citations contenant le mot « prolonge »

  • Aucune paix n'est éternelle. Mais toute la journée qui prolonge la paix est une bénédiction acquise. De Kaj Munk / Avant Cannes
  • Un ivrogne disait : De la naissance à la mort, la route est bien courte. Je la prolonge en zigzaguant. De Claude Aveline
  • Qui se grise de rêverie est d'autant plus prêt au délire qu'il prolonge son extase. De Georges Meredith / Les comédiens tragiques
  • Prolonger des adieux ne vaut jamais grand-chose ; ce n’est pas la présence que l’on prolonge, mais le départ. De Elisabeth Bibesco / Le Sapin et le palmier
  • Le christianisme de nos jours, a cessé d'être cru : mais il a été compris et senti : c'est ce qui le prolonge. De Charles-Augustin Sainte-Beuve / Pensées et maximes
  • Tout existant naît sans raison, se prolonge par faiblesse et meurt par rencontre. De Jean-Paul Sartre / La Nausée
  • La joie prolonge la vie. De Ben Sira / L’Ecclésiastique - IIe s. av. J.-C.
  • Le vrai progrès, c’est une tradition qui se prolonge. De Michel Crépeau
  • Quand un deuil se prolonge, d'autres viennent s'y ajouter. De Proverbe des Balari
  • Un remords vaut mieux qu'une hésitation qui se prolonge. De Henry de Montherlant / La Reine morte
  • Le désespoir, lui-même, pour peu qu’il se prolonge, devient une sorte d’asile dans lequel on peut s’asseoir et reposer. De Charles-Augustin Sainte-Beuve / Vie, poésies et pensées de Joseph Delorme
  • L'alcool ne prolonge pas le rêve, il s'empresse de le chasser dès qu'il va l'atteindre. De Alain Grandbois / Avant le chaos
  • Tout pouvoir aime la guerre, la cherche, l’annonce et la prolonge, par un instinct sûr et par une prédilection qui lui rend toute sagesse odieuse. De Alain
  • La photo fait du bruit, une déflagration dont l’écho se prolonge, et invente paradoxalement l’invisible silence des fêtes, des jeux, des pièces et des jardins. De Bernard Puissesseau / JE d’enfants
  • « Le gouvernement n’a aucune intention d’alimenter la peur de la population mais le virus circule en Italie et on observe de nouveaux pics inquiétants dans des pays voisins. L’état d’urgence sanitaire est inévitable pour intervenir rapidement en cas de nécessité. » Les arguments présentés mercredi 29 juillet par Giuseppe Conte ont porté au parlement, qui lui a donné son feu vert afin de prolonger, jusqu’au 15 octobre, le dispositif institué le 31 janvier. La Croix, Coronavirus : l’Italie, prudente, prolonge l’état d’urgence
  • Le bus de dépistage du coronavirus qui circule dans Laval depuis le 22 juillet continuera à sillonner la ville jusqu'au 15 août minimum : la ville a choisi de prolonger le dispositif. Un nouveau quartier va par ailleurs être desservi. France Bleu, Laval : le bus de dépistage prolongé, un nouveau quartier desservi
  • "Le chômage partiel s’arrête en septembre, on avait demandé à le prolonger jusqu’en avril 2021 a minima. Il faudra regarder à prolonger l’exonération des charges et sur la partie financière, il faudra prolonger les échéances bancaires, quitte à ce qu’elles soient reportées en fin de financement, autrement beaucoup d’établissements ne s’en sortiront pas", selon lui. SudOuest.fr, Tourisme et coronavirus : le chômage partiel prolongé jusqu’en décembre

Images d'illustration du mot « prolonge »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prolonge »

Langue Traduction
Anglais extended
Espagnol extendido
Italien esteso
Allemand verlängert
Chinois 扩展的
Arabe وسعوا
Portugais estendido
Russe расширенный
Japonais 拡張
Basque hedatua
Corse estendu
Source : Google Translate API

Synonymes de « prolonge »

Source : synonymes de prolonge sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « prolonge »

Partager