La langue française

Prestation

Sommaire

  • Définitions du mot prestation
  • Étymologie de « prestation »
  • Phonétique de « prestation »
  • Citations contenant le mot « prestation »
  • Images d'illustration du mot « prestation »
  • Traductions du mot « prestation »
  • Synonymes de « prestation »

Définitions du mot prestation

Trésor de la Langue Française informatisé

PRESTATION, subst. fém.

I.
A. − FÉOD. Prestation de foi et hommage, prestation d'hommage. Acte solennel engageant le vassal à l'égard de son suzerain. Dès son arrivée à Constantinople, à la surprise générale, alors que le loyal Godefroi de Bouillon avait opposé tant de résistance à la prestation de l'hommage, on le vit, lui, finasser sans scrupule, consentir d'emblée à toutes les formalités et promesses désirables, prendre tous les engagements requis, devenir sur-le-champ plus byzantin que les Byzantins (Grousset,Croisades, 1939, p.21).
B. − Prestation de serment, d'un serment. Action de s'engager solennellement devant l'autorité qualifiée à dire la vérité ou à remplir sa mission selon les règles y afférant. Les prestations de serment doivent être publiques (Erckm.-Chatr.,Ami Fritz, 1864, p.136).La prestation de ce serment et l'entrée définitive dans le métier sont l'occasion d'une cérémonie, à laquelle participent tous les gens du métier (Faral,Vie temps st Louis, 1942, p.72).Le roi est hospitalisé à la cité médicale militaire Al-Hussein, dans les environs d'Amman, où il a reçu mardi soir la prestation de serment du nouveau gouvernement jordanien dirigé par M. Ahmad Obeidat (L'Est Républicain, 12 janv. 1984, p.24, col. 3).
II. − Action de fournir ou d'accomplir; résultat de cette action. Prestation en argent, en nature. Selon M. de Lenz, les moines vendaient le surplus qui leur restait des prestations des ouvriers du couvent. Peu de moines fabriquaient (Michelet,Journal, 1840, p.335).
A. − DR. FÉOD. Redevance due au seigneur. Ces villes-ci prenaient tout au point de vue féodal. Elles devaient des aides, mais des aides nobles (en hommes) et non des aides de serfs (ou prestations) (Michelet,Journal, 1840, p.339):
1. ... comme on ne concevait pas alors qu'un village pût exister sans seigneur, les habitants des Behetrias s'en choisissaient un, et, pour prix de sa protection, lui rendaient une redevance qui (...) ne consistait que dans la prestation de quelques denrées... Mérimée,Don Pèdre Ier, 1848, p.27.
B. −
1. DR. CIVIL. Ce qui juridiquement doit être fourni ou accompli. Échéance des prestations. Le Syndicat français des artistes-interprètes souligne d'ailleurs que, «dans les faits, c'est la moitié du volume d'emploi des artistes-interprètes qui sera supprimée, soit six mille services (un service est égal à quatre heures de prestation)» (Le Figaro, 9 janv. 1984, p.31, col. 5):
2. ... ce n'est qu'exceptionnellement que les actes de bienfaisance relèvent de la réglementation légale. Quant aux autres contrats, qui sont l'immense majorité, les obligations auxquelles ils donnent naissance sont corrélatives ou d'obligations réciproques, ou de prestations déjà effectuées. L'engagement d'une partie résulte ou de l'engagement pris par l'autre, ou d'un service déjà rendu par cette dernière. Durkheim,Divis. trav., 1893, p.93.
Prestations locatives. Charges qu'un propriétaire peut exiger de son locataire bénéficiant de la réglementation du taux des loyers (d'apr. Lexis 1975). Au taux de 6 % cela représente 240000 francs de loyer, auxquels s'ajouteront les charges des prestations collectives, que l'on évalue raisonnablement à 60000 francs (Le Monde, 19 janv. 1952, p.4, col. 2).
2. P. ext.
a) Région. (Belgique). ,,Tâche, rétribuée ou non, qu'on exécute en vertu d'un contrat, d'un accord ou d'une règle`` (Piron Belgique 1978).
b) Prestation (de service). Action de fournir avec ou sans rétribution, un produit qui n'est pas un bien matériel mais qui satisfait l'usage d'une personne ou d'un groupe de personnes. La création d'une oeuvre d'art à l'intérieur d'une société bourgeoise devient une prestation de service (Sartre,Baudelaire, 1947, p.159).À l'intérieur du domaine constitué par tous ceux qui exercent eux-mêmes une activité de production, de transformation, de réparation, de prestation de services, ceux auxquels a été reconnue une qualification déterminée, prennent le titre d'artisan en leur métier (Robert,Artis., 1966, p.83).Une grande cité se doit de fournir à ses habitants des prestations de services nettement plus onéreuses que celles admises dans les petites communes (L'Est Républicain, 16 janv. 1984, p.8, col. 4).
c) Exhibition, performance.
α) [Dans le domaine du sport] Lors des Jeux Olympiques d'Anvers en 1920, les prestations italiennes avaient été modestes (Langenus,En sifflant par le monde, 1943ds Petiot 1982).
β) [Dans un domaine artist., à la télév. ou en public] Ses prestations publiques, à la télévision notamment, ne sont plus aussi convaincantes (Le Monde, 21 mai 1975ds Gilb. 1980).
Rem. Cet empl. est critiqué.
C. − DR. FISCAL
Vx. Impôt direct consistant en journées de travail auxquelles les habitants des communes étaient assujettis pour l'entretien des chemins vicinaux. Tantôt les uns, ignorant les lois, se refusaient à la prestation en nature; tantôt les autres, qui manquaient de pain, ne pouvaient réellement pas perdre une journée (Balzac,Méd. Camp., 1833, p.41).
P. plaisant. La femme (...) ne saurait payer les cadeaux de l'homme par aucune prestation de ses charmes, attendu que ces charmes ne sont pas une chose qui se compte, se mesure (Proudhon,Pornocratie, 1865, p.48).
D. − LÉGISL. SOC. Aide gratuite, allocation ou fournitures diverses, octroyées à quelqu'un lors de circonstances prévues par la législation:
3. ... après la gratuité de l'instruction est venue l'assistance scolaire, c'est-à-dire (...) délivrance gratuite des livres. Dans les villes socialistes comme Limoges et Roubaix, délivrance gratuite des sabots, puis des vêtements. Tout cela, peu à peu étendu à tous ceux qui le demandent, sans enquête. Théoriquement on donne à ceux qui ont besoin; en fait, on donne à peu près à tous. Qu'arrive-t-il? C'est que les braves gens qui avaient d'abord considéré ces prestations gratuites comme de véritables secours et qui y répugnaient les ont considérées comme un droit. Barrès,Cahiers, t.9, 1911, p.57.
Au plur.
Prestations (sociales). ,,Somme d'argent destinée à compenser la perte de salaire entraînée par une maladie, une maternité ou un accident du travail`` (Méd. Flamm. 1975). D'abord parce que la monnaie ayant perdu une grande partie de sa stabilité, les calculs de prix et de salaire sont susceptibles d'interprétations très différentes. Ensuite parce qu'une partie des salaires est payée de manière différée sous forme de prestations sociales, assurances, allocations, retraites (Lesourd, Gérard,Hist. écon., 1968, p.106).Quant aux problèmes des immigrés, M. Chirac estime qu'il faut se donner les moyens de les faire repartir dignement chez eux. La France ne peut plus se permettre de garder un sous-prolétariat vivant de prestations sociales et à qui nous n'avons plus de travail à donner (Le Figaro, 9 janv. 1984, p.6, col. 5):
4. L'employeur qui a occupé un étranger soumis au régime institué par l'ordonnance du 2 novembre 1945, est tenu de rembourser aux organismes de sécurité sociale le montant des prestations d'assurance maladie, maternité, décès, d'invalidité ou d'accident du travail versées à l'intéressé, si celui-ci n'a pas, avant la réalisation du risque ayant entraîné le versement des prestations, subi le contrôle médical prévu par ladite ordonnance. Réforme Sécur. soc., 1968, p.44.
Prestations en nature. ,,Fourniture de soins médicaux, produits pharmaceutiques, appareillages ou traitements hospitaliers à l'assuré social`` (Méd. Flamm. 1975). Les prestations en nature couvrent dans la limite des tarifs de responsabilité des Caisses et en règle générale, jusqu'à concurrence de 80 % de ce tarif, les frais de médecine générale ou spéciale, les frais d'intervention chirurgicale, les soins de prothèse dentaire, les frais pharmaceutiques, d'analyse et de laboratoire, les frais d'hospitalisation, les frais de traitement dans des établissements de cure (Liaisons soc., 18 nov. 1955, no1613, p.11).
Prestations familiales. ,,Institutions publiques relevant de la Sécurité Sociale, dont l'objet est d'apporter aux familles une aide compensant partiellement les dépenses engagées pour la subsistance et l'éducation des enfants`` (Lar. Méd. t.3 1972). Les prestations familiales se subdivisent en 5 catégories: les allocations pré-natales, les allocations de maternité, les allocations familiales, l'allocation de salaire unique, les allocations de logement (Rauzy, Picquenard,La Législ. de l'aide soc., 1955, p.132).
E. − Domaine milit.
1. Allocation attribuée aux militaires soit en argent (prêt ou solde) soit en nature et en fourniture en échange des services qu'ils rendent à la patrie. Aux termes de ces accords, le commandant en chef interallié peut demander aux autorités françaises les fournitures, facilités et services dont il a besoin pour ses troupes. Il appartient au gouvernement français de fixer le montant des prestations qu'il est en mesure de consentir dans l'état actuel des ressources nationales (De Gaulle,Mém. guerre, 1959, p.485).
2. Contribution de guerre. La libération de la France sera marquée à la fois par la présence de troupes alliées nombreuses sur le sol national et par le développement de l'effort de la France pour participer à la victoire commune. De là des charges considérables, malgré la fin des prestations fournies à l'ennemi (De Gaulle,Mém. guerre, 1956, p.577).
F. − ETHNOL. ,,Service rendu obligatoire du fait de la parenté, de rapports sociaux ou de liens juridiques`` (Graw. 1981).
REM.
Prester, verbe trans.,région. (Belgique), admin. Fournir une prestation, un travail. (Ds Davau-Cohen 1972, A. Doppagne, Les Région. du fr., Paris-Gembloux, Duculot, 1978, p.65).
Prononc. et Orth.: [pʀ εstasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. A. 1. 1288 «action de fournir quelque chose» (doc. 30 déc., B 82, fo36, A. Maine-et-Loire ds Gdf. Compl.); spéc. 1936 ethnol. (Lowie, Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, p.264); 2. p.ext. «exhibition» 1943 sports (Langenus, loc. cit.); 1962 (Samuel, Arts mus. contemp., p.760: prestations de jazz). B. 1. 1842 «ce qui est dû aux militaires» (Ac. Compl.: Prestation en nature, en argent); 2. 1949 prestations familiales (Nouv. Lar. univ.). II. 1. 1310 prestacions de foy (B. N. l. 9785, fo195 vods Gdf. Compl.); 2. ca 1480 prestation des seremens (doc. Liège ds Coll. de doc. inédits concernant l'hist. de la Belgique, éd. L. P. Gachard, t.2, p.472). I empr. au lat. praestatio, -onis «action de s'acquitter de quelque chose, de fournir quelque chose en vertu d'une obligation», dér. de praestare. II prob. formé sur le lat. fidem praestare «montrer sa bonne foi, prouver sa loyauté» (v. OLD), jusjurandum praestare «prêter serment» (FEW t.9, p.316b; v. prêter). Fréq. abs. littér.: 54.

Wiktionnaire

Nom commun

prestation \pʁɛs.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de prêter, de fournir.
  2. (En particulier) Service fourni.
    • De par sa position, le chef de projet peut être amené à établir lui-même le chiffrage d'une prestation. En général, cette action fait suite à la remise d'une consultation sous la forme d'un cahier des charges. — (Olivier Englender, ‎Fouad Bouchaouir & ‎Yannick Dentinger, Gestion de projet : 50 outils pour agir, Vuibert, 2014, outil 6)
  3. (Administration) Travail auquel les habitants d’une commune étaient assujettis pour la réparation des chemins vicinaux.
    • La prestation est rachetable en argent.
  4. (Militaire) Fourniture due aux militaires.
    • Prestation en nature ou en argent.
  5. (Administration) Argent versé des aides sociales.
    • Prestations sociales, familiales.

Nom commun

prestation \Prononciation ?\ commun

  1. Prestation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRESTATION. n. f.
Action de prêter, de fournir. Il ne s'emploie guère que dans les locutions suivantes : Prestation de serment, Action de prêter serment. Prestation de foi et hommage, Acte par lequel un vassal rendait foi et hommage à son suzerain. En termes d'Administration, Prestation en nature, Travail auquel les habitants d'une commune sont assujettis pour la réparation des chemins vicinaux. La prestation est rachetable en argent. Dans l'Administration militaire, Prestation, Fourniture due aux militaires. Prestation en nature. Prestation en argent.

Littré (1872-1877)

PRESTATION (prè-sta-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1 Terme de palais. Prestation de serment, action de prêter serment

    Terme de féodalité. Prestation de foi et hommage, l'action d'un vassal qui rendait foi et hommage à son seigneur.

  • 2Prestation en nature, se dit du travail de trois journées auquel les habitants des communes peuvent être assujettis pour la réparation des chemins vicinaux, en vertu de la loi du 21 mai 1836. La prestation est rachetable en argent.
  • 3Fourniture due aux militaires. Prestation en nature, en argent.

REMARQUE

On a dit prétation : Sa Majesté aurait, par le résultat de son conseil, ordonné que la prétation de serment serait faite devant ledit juge principal, sans aucun frais ni droits, Arrêt du Cons. d'État, du 31 mars 1693.

SYNONYME

PRESTATION, REDEVANCE. Redevance s'emploie plus volontiers quand on veut parler d'une somme à payer par un fermier, ou d'une quantité de blé due annuellement par un métayer, tandis que prestation se dit mieux de l'action par laquelle on prête sa personne, un cheval, une charrette, etc. pour accomplir une tâche, Legoarant

HISTORIQUE

XIIIe s. Mazure chargée de diverses prestations, Du Cange, audientia.

XVIe s. Prestations iniques, comme sont les usures et interests, Charron, Sagesse, p. 224, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Prestation, (Jurisprud.) signifie l’action de fournir quelque chose, on entend aussi quelquefois par ce terme la chose même que l’on fournit ; par exemple, on appelle prestation annuelle, une redevance payable tous les ans, soit en argent, grains, volailles & autres denrées, même en voitures & autres devoirs. Voyez Cens, Redevance, Rente

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prestation »

Lat. præstationem, de præstare, fournir (voy. PRÊTER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin praestatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prestation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prestation prɛstasjɔ̃

Citations contenant le mot « prestation »

  • En studio, le lien familial ou amical est secondaire. Ce qui compte, c'est la prestation. De Françoise Hardy / Newsfam.com
  • La vraie maladie des acteurs, c'est que leurs prestations médiatiques occultent leurs prestations d'acteurs. De Lambert Wilson / Ciné Live - Juin 2001
  • Un consultant est une personne qui fait épargner à son client juste de quoi payer ses prestations. De Arnold H. Glasgow
  • La prestation dite Activ'Emploi, s'adressant aux demandeurs d'emploi les plus autonomes, a été confiée par Pôle emploi à des opérateurs privés. , Pour sa nouvelle prestation « Un emploi stable c’est pour moi », Pôle emploi revient à sa pratique d'imposition | ESS, Emploi, Formation, Insertion et bien d'autres choses. | Michel Abhervé | Les blogs d'Alternatives Économiques
  • L’époux qui réclame une prestation compensatoire lors du divorce ne doit pas se tromper dans l’énumération de ses ressources, sous peine de voir comptabiliser à tort des sommes qui ne sont pas des revenus. Journal L'Union, VOS DROITS. Pour la prestation compensatoire, ne pas se tromper dans le calcul des revenus
  • Avant que Grégoire Munster ne parte vers l’Italie, son souhait était de réaliser une bonne prestation, tout en poursuivant son apprentissage de la voiture. Une entrée en matière judicieuse pour ce pilote ambitieux et soucieux d’apprendre. MOTORS ACTU, Rally di Roma Capitale : Solide prestation de l'équipe Hyundai i20 R5 - MOTORS ACTU
  • Le rapport sur le marché mondial Contenu du réseau de prestation (CDN) commence par un aperçu de base de l’industrie qui comprend des définitions, une brève introduction, des classifications, la taille, la part, les applications et la structure de la chaîne d’approvisionnement. Le rapport de marché fournit également une évaluation analytique des principaux défis auxquels est confronté le marché Contenu du réseau de prestation (CDN) actuellement et dans les années à venir, ce qui aide les participants au marché à comprendre les problèmes auxquels ils peuvent être confrontés lorsqu’ils opèrent sur ce marché sur une plus longue période. , Marché Contenu du réseau de prestation (CDN) 2020 par technologie, analyse des opportunités et prévisions de l’industrie 2025 – InFamous eSport

Images d'illustration du mot « prestation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prestation »

Langue Traduction
Anglais benefit
Espagnol beneficio
Italien vantaggio
Allemand vorteil
Chinois 效益
Arabe فائدة
Portugais beneficiar
Russe выгода
Japonais 利益
Basque prestazioa
Corse benefiziu
Source : Google Translate API

Synonymes de « prestation »

Source : synonymes de prestation sur lebonsynonyme.fr
Partager