La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « performance »

Performance

Variantes Singulier Pluriel
Féminin performance performances

Définitions de « performance »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERFORMANCE, subst. fém.

A.− SPORTS
1. Vieilli. [Terme de turf; gén. au plur.] Ensemble des résultats obtenus par un cheval de course sur les hippodromes, et p. ext., succès remporté dans une course. Avec toutes ses performances, je la prendrais [cette pouliche] à quinze, moi (Sardou, Fam. Benoîton,1865, p. 46).Vainement le second vendeur des lainages vantait-il les performances du cheval favori, Sept-de-Pique (Coppée, Contes rap.,1889, p. 178).
2. Résultat obtenu par un(e) athlète, une équipe dans une épreuve sportive, et p. ext., exploit sportif. Abrév. perf. Performance homologuée; performance médiocre; performance de valeur internationale. Les exercices physiques ne doivent pas revêtir la forme d'un entraînement professionnel, comportant un but de performance défini (Becquet, Organ. loisirs travaill.,1939, p. 69).[Les arbitres] disposent de deux lampes : l'une blanche (performance valable), l'autre rouge (performance non valable) pour donner leur avis. Leurs décisions sont prises à la majorité (Jeux et sports,1967, p. 1290):
1. ... le maître emporta le prix du concours international de saut en hauteur, par 1 M 95 sur barre fixe. Ce fut à Paris, en août 1900. La performance n'avait point encore été atteinte dans cette partie du monde. Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 181.
3. P. anal., gén. au plur. Indications chiffrées, courbes, concernant les caractéristiques mécaniques (puissance, vitesse, autonomie) d'un véhicule ou les possibilités de vol d'un avion. Le « Paris » − « Magister » (sortant à présent des chaînes des établissements Potez) et « Paris » sont toujours en fabrication et bénéficient de performances améliorées grâce à des réacteurs plus puissants (Industr. aéron. fr.,1962, p. 8).Les performances du véhicule sont représentées par son pouvoir d'accélération, sa vitesse maximale et sa décélération ou diminution de vitesse obtenue par freinage (Guerber1967).
En partic. Indice de performance. [Dans les courses automobiles, rallyes, etc.] Rapport entre le kilométrage réellement parcouru par la voiture et le kilométrage qui lui était imposé en fonction de sa cylindrée (d'apr. Lar. Lang. fr.).
B.− P. ext.
1. Succès remporté par une personne; action, exhibition, interprétation demandant des qualités exceptionnelles. L'examinateur m'accueillit ironiquement. « Alors, Mademoiselle! Vous collectionnez les diplômes! » Déconcertée, je me rendis brusquement compte que ma performance pouvait paraître dérisoire (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 156).La bonne tenue d'un rôle dans un ballet de trente minutes ou la présentation de plusieurs danses successives dans un récital, ne sont pas des performances à la portée de tous (Bourgat, Techn. danse,1959, p. 15):
2. Chaque mois, pendant les nuits de lune, des « Lysanders » ou des bombardiers, amenés par des pilotes, − tels Laurent et Livry-Level, − spécialisés dans ces audacieuses performances, se posaient sur les terrains choisis. De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 236.
P. anal. Manifestation publique de ses capacités. L'auteur [Miss Becker] a développé son sujet avec la même adresse et la même légèreté de main que les femmes conduisent un cheval. Le pas est varié, mais alerte; les obstacles et les brèches sont surmontés avec adresse. Bref, c'est une très-jolie performance, digne des applaudissements qu'elle a obtenus (J. Faure, Des différences physiologiques et intellectuelles qui caractérisent les deux sexes, in Revue des cours scientifiques,2 janv. 1869, p. 79 ds Rey-Gagnon Anglic. 1980).
2. Rendement, fiabilité très élevé ou exceptionnel d'une machine, d'un objet, d'un matériau. D'une façon générale ces entreprises ont battu, à la fois, les records de l'investissement et du succès technique; (...); les performances de leurs matériels servent le prestige de l'industrie française (Chenot, Entr. national.,1956, p. 88).Le tube vidicon récent (...), de dimensions réduites, facile à construire mais qui possède une persistance exagérée de l'image difficile à éviter; ses performances sont en cours d'amélioration constante (Matras, Radiodiff. et télév.,1958, p. 92).Les résultats de ces études systématiques ont fait progresser d'une façon considérable les performances des métaux, ce qui est nécessaire pour répondre aux besoins nouveaux des techniciens (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 197):
3. ... la libération terminale de tous les êtres humains par le capitalisme et par le communisme est si largement indépendante des performances économiques pendant une période assez longue, disons un quart de siècle, que la possibilité d'une comparaison en termes scientifiques est des plus réduites. Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 598.
C.− Spécialement
1. PSYCHOL. Épreuve, test de performance. Épreuve non verbale permettant d'apprécier l'intelligence concrète, pratique d'un individu. À côté des tests à forme verbale, de nombreux psychologues cherchèrent à établir des épreuves de « performance » ne nécessitant pas l'emploi du langage (Delay, Psychol. méd.,1953, p. 112).Les labyrinthes de Porteus sont un test d'intelligence pratique dit encore, comme le précédent, test de performance (Encyclop. éduc.,1960, p. 199).
2. LING. Réalisation d'un acte de langage. Un modèle de la performance comprend au moins deux parties : un modèle de l'émission (du locuteur) et un modèle de la réception de l'auditeur (Thinès-Lemp.1975).
En partic. [Dans la théorie de N. Chomsky et en gramm. générative] Mise en œuvre effective de la compétence linguistique dans les actes de parole d'un sujet parlant. Compétence et performance sont relativement indépendantes : en effet, les actes de parole sont soumis à l'action de facteurs extérieurs tels que la mémoire, l'attention, l'émotivité, etc., qui les conditionnent plus ou moins selon les circonstances, et il en résulte des distorsions d'ordre divers : hésitations, faux départs, changements de structure en cours de route, etc. (Mounin1974).
D.− Vieilli, pop. Tenue, aspect extérieur d'une personne. Je revois ces braves gens, endimanchés, leurs jaquettes donnant aux plus râblés des performances de corbeaux, aux plus maigres des allures de pies (Jammes, Mém.,1922, p. 79).
REM.
Contre-performance, subst. fém.Mauvaise performance, résultat anormalement médiocre. Alain Prost n'est pas mieux loti avec Rosberg (...) le Français ayant régulièrement pris l'ascendant sur son rival, il espérait s'en faire un allié. Rien de tout ça, le Finlandais n'a pas cessé d'accumuler les contre-performances (Libération,22 sept. 1986, p. 42, col. 3).
Prononc. et Orth. : [pε ʀfɔ ʀmɑ ̃:s]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1839 plur. « résultats, actions accomplies par un cheval de course » (J. des Haras, XXIII, 191 ds Bonn., p. 105); 1872 sing. (Pearson, Dict. du sport fr. ds Petiot); 1876 plur. « résultats, actions accomplies par un athlète ou une équipe » (La Revue des Sports, 23 déc., 3b ds Höfler Anglic.); 1877 sing. (L. Cladel, Ompdrailles ds Petiot); b) 1869 « manière de faire quelque chose, action accomplie (dans tout autre domaine) » (J. Faure, Des différences physiologiques et intellectuelles ds Revue des cours scientifiques, 2 janv. 1869, p. 79 d'apr. Rey-Gagnon Anglic.); c) 1929 plur. « ensemble des possibilités optimales d'un appareil » (Guillemin, Constr., calcul et essais avions, p. 417); 2. a) 1867 « résultat (sportif) remarquable, exploit » (Le Sport, 29 mai ds Petiot : Le turf a pris performance à la langue anglaise. Ce mot veut dire aussi : ouvrage, action, exploit); b) 1928 dans tout autre domaine (Dorgelès, Le Cabaret de la belle femme, p. 161 ds Rey-Gagnon Anglic.); 3. 1953 psychol. (Delay, loc. cit.); 4. 1966 ling. (N. Ruwet ds Langages, déc., pp. 6-7 d'apr. Rey-Gagnon Anglic.). B. 1869 « représentation » (Hugo, Homme qui rit, t. 2, p. 83). Empr. à l'angl. performance « accomplissement, réalisation, résultats réels » att. dep. la fin du xves. et employé dans un champ très vaste dont le domaine du sport n'est qu'un ex. particulier; d'où à partir de « exécution d'une œuvre littéraire ou artistique », le sens de « exécution en public, représentation, spectacle » dep. le début xviiies., au plur., l'emploi en technol. des chemins de fer correspondant à A 1 c dès 1832, en psychol. dep. 1898 (plus spéc. performance test, 1917, Pintner et Paterson), en ling. chez N. Chomsky p. oppos. à competence (1963, v. NED et NED Suppl.2). L'angl. performance est soit dér. de to perform « réaliser, accomplir » issu, en moy. angl., de l'a. fr. parformer (ca 1200 Les enseignements de Robert de Ho, éd. M.-V. Young, 985) dér. de former* (v. FEW t. 3, p. 717a), soit empr. au moy. fr. parformance, de même orig., att. en 1571-72 dans une lettre de Marie Stuart (Gdf.). Fréq. abs. littér. : 35. Bbg. Becker (K.). Sportanglizismen im mod. Frz. Meisenheim, 1970, p. 205. − Bonn. 1920, p. 105, 183. − Chomsky (N.). L'Analyse formelle des lang. naturelles. Paris-La Haye, [1971], pp. 61-62; Essais sur la forme et le sens. Paris, 1980, pp. 11-12, 183; Aspects de la théorie syntaxique. Paris, 1971, pp. 12-15. − Gall. 1955, p. 167. − Hamon (P.). Analyse du récit. Fr. mod. 1974, p. 149. − Khomsi (A.) Compétence, performance et milieu socio-économique BREF. 1979, no18, p. 59-70. − Nique (C.). Notes et déf. pour une approche des ouvrages de ling. Fr. auj. 1972, no19, p. 59. − Pottier Ling. gén. 1974, § 30. − Quem. DDL t. 23. − Ruwet (N.). Introd. à la gramm. générative. Paris, 1967, p. 17, pp. 133-135, 367-368. − Uren (O.). Le Vocab. du cinéma fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 214.

Wiktionnaire

Nom commun - français

performance \pɛʁ.fɔʁ.mɑ̃s\ féminin

  1. (Sport) Manière dont s’est comporté un cheval dans une course.
    • Les parieurs, avant de jouer aux courses, étudient les performances précédentes des chevaux engagés.
    1. (Par extension) Résultats chiffrés obtenus par un athlète, une équipe sportive.
      • En raison des conditions météorologiques, les performances ont été très moyennes.
      • (Figuré) Production et performance sont évidemment liés. Ainsi, le poids de la carcasse d’un animal (production) dépend de ses performances de croissance, surtout pour un jeune animal. — (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l'Agronome, 1 692 pages, page 1252, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Étrangères)
    2. (Par extension) Exploit, réussite remarquable dans un domaine.
      • La performance du réparateur d’électroménager n'en est une qu’au regard du temps qu'il passe pour effectuer sa réparation. — (Béatrice Fermon & ‎Philippe Grandjean, Performance et innovation dans les établissements de santé, Dunod, 2015, page 14)
      • On ne joue plus une œuvre du passé, on en fait un exploit. La tragédie du répertoire devient le prétexte de performances presque sportives pour de grands comédiens, pas toujours en forme. — (Jean Vilar, De la tradition théâtrale, L'Arche, 1955. Cent ans de théâtre)
  2. (Par analogie) (Technologie) Au pluriel : ensemble évalué, voire chiffré, des potentialités d’un appareil.
    • Les performances d'un ordinateur, d'une automobile.
  3. (Par extension) Capacité à remplir efficacement sa mission.
    • La performance de la sphère publique est aujourd’hui une composante essentielle de la compétitivité qu’impose la mondialisation. — (Exposé des motifs, Projet de loi portant réforme des juridictions financières, France, 2009)
  4. (Linguistique) Dans l’approche chomskyenne, un exemple d’utilisation du langage par un locuteur en situation, opposée à la compétence.
    • La langue, comme performance de tout langage, n’est ni réactionnaire ni progressiste ; elle est tout simplement fasciste ; car le fascisme, ce n’est pas d’empêcher de dire, c’est d’obliger à dire. — (Roland Barthes, Leçon inaugurale au Collège de France, 1977)
  5. (Art) Action artistique entreprise par un ou des artistes en présence du public.
    • — Il y a un retour à la peinture, en ce moment ?
      — Plus ou moins, enfin c’est une des tendances. Retour à la peinture, ou à la sculpture, enfin retour à l’objet. Mais, à mon avis, c’est surtout pour des raisons commerciales. Un objet, c’est plus facile à stocker et à revendre qu’une installation, ou qu’une performance.
      — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, page 145)
  6. (Art) Évènement artistique qui recourt à différents modes d’expression dont l’exécution constitue l’œuvre elle-même.
    • Le jeune homme a tenu à préciser que sa performance n’a pas pour but d’inciter les gens à ne pas respecter le confinement car c’est « la seule solution, en l’état actuel des choses et au regard de la situation de l’hôpital public, pour sauver des vies », a-t-il conclu. — (« Confinement : Il sort dans la rue recouvert de plus de 150 attestations à Rennes », article publié le 12 avril 2020 sur le site actu17.fr ; page consultée le 13 avril 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PERFORMANCE. n. f.
T. de Sport. Manière dont s'est comporté un cheval dans une course. Une remarquable performance. Les performances d'un cheval, Ses antécédents. Les parieurs, avant de jouer aux courses, étudient les performances des chevaux engagés. Il se dit, par extension, en parlant des Athlètes, coureurs à pied, cyclistes, etc., qui ont pris part à une épreuve sportive et de Ceux qui ont accompli un exploit sportif isolé. La performance du gagnant de l'année dernière a été beaucoup moins brillante dans le Tour de France de cette année. Cette traversée de l'Atlantique en avion est une magnifique performance.

France Terme

Évènement artistique qui recourt à différents modes d'expression dont l'exécution constitue l'œuvre elle-même.

FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Étymologie de « performance »

(1839) De l’anglais performance, issu soit du moyen anglais to perform (« accomplir, réaliser ») – avec le suffixe d’origine française -ance – de l’ancien français parformer (c. 1200), dérivé de former ; soit directement du moyen français parformance, de même origine (attesté vers 1571-72).
Au xixe siècle le terme est utilisé dans les haras anglais pour désigner chez un cheval sa manière de courir, de se comporter pendant la course.[1] [2]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1839) De l’anglais performance, issu soit du moyen anglais to perform (« accomplir, réaliser ») – avec le suffixe d’origine française -ance – de l’ancien français parformer (c. 1200), dérivé de former ; soit directement du moyen français parformance, de même origine (attesté vers 1571-72).
Au xixe siècle le terme est utilisé dans les haras anglais pour désigner chez un cheval sa manière de courir, de se comporter pendant la course.[1] [2]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « performance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
performance pɛrfɔrmɑ̃s

Fréquence d'apparition du mot « performance » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « performance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « performance »

  • Le culte de la beauté et de la performance, développé, sublimé notamment dans la publicité, réunit dans les pays occidentaux plus de fidèles que toutes les religions.
    Bernard Pivot — Remontrance à la ménagère de moins de cinquante ans
  • Le leadership est une alchimie singulière, sans lien direct avec le secteur d’activité, permettant d’agir sur la performance d’un collectif.
    Sabine Dandiguian — Leadership d'Eric-Jean Garcia
  • La performance physique n’est tant pas une métaphore de la puissance sexuelle qu’une représentation du désespoir triomphal des hommes, du bond qu’il leur faudrait faire pour n’être plus mortel.
    Camille Laurens — Dans ces bras-là
  • Mes performances ont finalement rattrapé mon ego.
    Ato Boldon
  • L'acteur doit se préserver de la performance et du metteur en scène.
    Jacques Dutronc — Pensées et répliques
  • Sans solidarité, performances ni durables ni honorables.
    François Proust — Maximes à l’usage des dirigés et de leurs dirigeants
  • Les cookies de performance et de suivi permettent d'améliorer le fonctionnement de notre site internet afin d'être en mesure de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Ils servent aussi à établir des statistiques sur votre usage du site et faciliter le support technique lors d'incidents
    Le CHU de Rennes généralise l'usage de la solution de dématérialisation des courriers médicaux de Lifen
  • Changer son style de vie est une opération plus importante que d'atteindre un but ou réaliser une performance.
    Theodore Isaac Rubin
  • C’est la vie qui est la performance, l’art est ce qui survit à la vie.
    John Updike — Tu chercheras mon visage
  • Les performances individuelles, ce n’est pas le plus important. On gagne et on perd en équipe.
    Zinédine Zidane — Sport24.com - 18 Novembre 2001
Voir toutes les citations du mot « performance » →

Traductions du mot « performance »

Langue Traduction
Anglais performance
Espagnol rendimiento
Italien prestazione
Allemand performance
Chinois 性能
Arabe أداء
Portugais desempenho
Russe производительность
Japonais パフォーマンス
Basque errendimendu
Corse spettaculu
Source : Google Translate API

Synonymes de « performance »

Source : synonymes de performance sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot performance au Scrabble ?

Nombre de points du mot performance au scrabble : 20 points

Performance

Retour au sommaire ➦