La langue française

Impôt

Sommaire

  • Définitions du mot impôt
  • Étymologie de « impôt »
  • Phonétique de « impôt »
  • Citations contenant le mot « impôt »
  • Traductions du mot « impôt »
  • Synonymes de « impôt »

Définitions du mot « impôt »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPÔT, subst. masc.

A. − Prélèvement (pécuniaire) obligatoire sur les ressources des personnes physiques ou morales, servant à couvrir les dépenses de l'État ou des collectivités locales. Synon. contribution, droit, imposition, taxe, tribut.Le projet d'impôt sur les hôtels de luxe, à taxer en raison de la valeur réelle, et non en raison du loyer (Fourier, Nouv. monde industr.,1830, p. 42).L'impôt successoral britannique aboutit à une redistribution appréciable des fortunes (Univers écon. et soc.,1960, p. 48-9) :
1. Sous Louis XV, Mmedu Deffand dira : « On taxe tout, hormis l'air que nous respirons », ce qui viendra d'ailleurs sous la Révolution, avec l'impôt des portes et fenêtres. Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 290.
SYNT. a) Asseoir, établir, consentir, instituer, voter, répartir, enregistrer, lever, prélever, percevoir, recouvrer un/les impôt(s); accabler (qqn) d'impôts; grever (qqc.) d'un/d'impôt(s); augmenter, diminuer les impôts; créer un impôt nouveau; libérer, exonérer (qqn) d'un impôt; être assujeti à un impôt; payer un/des impôt(s). b) Assiette, établissement, vote, répartition, enregistrement, prélèvement, perception, recouvrement d'un/des impôt(s); augmentation, diminution d'un/des impôt(s); réduction, dégrèvement, exonération, exemption d'impôts; payement d'un/des impôt(s); taux d'un impôt; collecteur, feuille d'impôts. c) Impôt excessif; impôt direct, indirect; impôt dégressif, progressif; impôt additionnel, cédulaire, discriminatoire, personnel, proportionnel, réel; impôts locaux; impôt foncier. d) Impôt sur les bénéfices (industriels et commerciaux), sur le capital, sur le chiffre d'affaires, sur la consommation (synon. taxe à la valeur ajoutée), sur la fortune, sur le revenu (des personnes physiques), sur le sel, sur les sociétés, sur le tabac, sur les valeurs mobilières; impôt de quotité, de répartition; impôt du cinquième, du dixième (synon. dîme), du vingtième; impôt en nature. e) Revenus nets d'impôt(s).
B. − P. méton.
1. Au sing. Ensemble de ces prélèvements. L'impôt est consenti, voté, refusé par le Parlement; répartir l'impôt entre les contribuables; égalité devant l'impôt; déclaration d'impôt. L'impôt augmente chaque année : il serait difficile de dire précisément dans quelle partie des charges publiques se fait cette augmentation, car qui peut se flatter de connaître quelque chose à un budget? (Proudhon, Propriété,1840, p. 289).L'impôt prélève tous les ans un sixième (...) du revenu total des citoyens (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 177) :
2. La raison d'être la plus profonde et la plus irréductible de l'impôt est l'efficience économique et politique de la contrainte organisée et légitimée. Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 92.
2. Au sing. ou au plur. Administration chargée de la détermination et du recouvrement de ces prélèvements. Synon. fisc.Contrôleur, inspecteur, receveur des impôts; recette des impôts. Les publicains, assis au bureau des impôts (Hugo, Fin Satan,1885, p. 813).Cette (...) méfiance que leurs ancêtres avaient nourrie contre les sbires de l'impôt royal, et que leurs pères leur avaient enseignée contre le fisc républicain (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 194).
C. − Au fig. Contribution, obligation. Les dépenses que font faire la vanité, la prodigalité sont le plus lourd de tous les impôts (Ac.).L'impôt que ce ménage payait au malheur (...) c'était le chagrin profond que causait la vie de Lucien (Balzac, Splend. et mis.,1844, p. 315).
Vieilli ou littér. L'impôt du sang. L'obligation de servir sous les armes. Pour le recrutement des armées, pour cet impôt du sang, qui, longtemps, ne frappa que les petits des campagnes (Zola, Terre,1887, p. 78).Nous sommes (...) contre tout ce qui peut mener à la guerre, contre l'aggravation de ce qu'on appelle d'une façon sinistre l'impôt du sang (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 113).
Prononc. et Orth. : [ε ̃po]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1399 « part de la dépense publique imposée par l'État à chaque citoyen » assiette ou impost (cité ap. Fagniez, Industrie aux xiiieet xives., 28 ds Delb. Notes); 1767 coll. « ensemble des impôts » (Ephém. Citoy., IV, p. 126 ds Brunot t. 6, p. 475, note 4); b) 1768 impôts indirects (ibid., I, p. 38, ibid., p. 480, note 6); 2. a) 1817-23 fig. (Lamennais, Indifférence, t. 1, p. 188 : les croyances avilies deviennent une sorte d'impôt que le souverain établit sur la raison publique); b) 1842 l'impôt du sang (Balzac, Début vie, p. 472). Empr. au lat.impositum « ce qui est imposé », part. passé neutre subst. de imponere, v. imposer. Fréq. abs. littér. : 1 511. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 200, b) 2 159; xxes. : a) 1 116, b) 1 012. Bbg. Dubuc (R.). À propos d'un onéreux devoir du citoyen. Meta. 1971, t. 16, pp. 160-161. - Launay (M.). Le Vocab. pol. de J.-J. Rousseau. Genève-Paris, 1977, p. 119. - Quem. DDL t. 5, 11.

Wiktionnaire

Nom commun

impôt \ɛ̃.po\ masculin

  1. (Fiscalité) Charge publique, droit imposé sur certaines choses.
    • Les Propriétaires, le Souverain & toute la Nation ont un grand intérêt que l’impôt soit établi en entier sur le revenu des terres immédiatement ; car toute autre forme d’imposition seroit contre l’ordre naturel, parce qu’elle seroit préjudiciable à la réproduction & à l’impôt, & que l’impôt retomberoit sur l’impôt même. — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d’une nation agricole, 1766)
    • Nous avons dit que l’impôt sera odieux, quel qu’en soit le montant, tant qu’il prendra dans la bourse du contribuable, pour ne rien y rapporter. — (François-Vincent Raspail, Organisation ruineuse ou féconde de la dépense, dans Le Réformateur, 5 fév. 1835)
    • C'est pourquoi, justement, j’ai toujours cru que les manouvriers seront tous républicains, dès qu’il seront en état de comprendre que le seul gouvernement qui puisse leur être favorable, celui qui rendra les impôts proportionnels à ce que l’on a et non à ce que l’on mange, celui qui les mettra le plus promptement à même de devenir propriétaires du sol qu’ils cultivent à si grand’peine, et qui par conséquent leur garantira la vraie liberté — c’est la République. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 203, Fischbacher, 1896)
    • « Ils viendront solliciter en pleurnichant des dégrèvements d’impôts, me dit un fonctionnaire […], et ils risquent au baccara, au chemin de fer, des fortunes tous les soirs. » — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • […] on chercha, dans le Midi, à les déposséder des biens immeubles qu’ils détenaient […]. La tactique consistait à les accabler d’impôts exorbitants et à en poursuivre le recouvrement d’une manière impitoyable. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Les anciens impôts basés sur le Koran sont supprimés et remplacés par des contributions nouvelles qui seront recueillies par des fonctionnaires spéciaux, au lieu de l'être par les caïds. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 65)
  2. (Figuré) Ce qu’on paie pour des besoins imaginaires, pour des plaisirs.
    • Les dépenses que font faire la vanité, la prodigalité sont le plus lourd de tous les impôts.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPÔT. n. m.
Charge publique, droit imposé sur certaines choses. Impôt foncier. Impôt proportionnel. Impôt progressif. Impôt sur le revenu. Nouvel impôt sur les vins. Asseoir les impôts. Lever, percevoir les impôts. Prélever un impôt. Augmenter les impôts. Diminuer les impôts. Établir un nouvel impôt. Mettre un impôt sur quelque chose, le frapper d'un impôt. Absolument, en parlant des Impôts en général, Le vote de l'impôt. L'assiette de l'impôt. Il se dit quelquefois, figurément, de Ce que l'on paie pour des besoins imaginaires, pour des plaisirs. Les dépenses que font faire la vanité, la prodigalité sont le plus lourd de tous les impôts. L'impôt du sang, L'obligation du service militaire.

Littré (1872-1877)

IMPÔT (in-pó ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des im-pô-z excessifs) s. m.
  • 1Nom qui ne se donnait autrefois qu'aux levées passagères des deniers que le gouvernement imposait pour les besoins de l'État.
  • 2Charge publique, droit imposé sur certaines choses. Impôts directs. Impôts indirects. Impôt territorial. Impôt foncier. Ils déchargèrent le menu peuple de tout impôt, Bossuet, Hist. III, 6. Si vous ne les chargez point d'impôts, Fénelon, Tél. XI. Je sais, Sire, l'épuisement de vos peuples et de vos provinces ; je n'ignore pas le dépeuplement de la campagne et le besoin général où est votre royaume de se trouver soulagé des impôts dont il est surchargé depuis longtemps (1742), Corresp. de Louis XV et de Noailles, t. I, p. 5. Je trouve les impôts très justes, quoique très lourds, parce que, dans tout pays, excepté dans celui des chimères, un État ne peut payer ses dettes qu'avec de l'argent, Voltaire, Lett. Dupont, 16 août 1763. Questionnez ces bonnes gens qui nous donnent du pain, ils vous diront que la façon de lever les impôts est cent fois plus onéreuse que le tribut même, Voltaire, Lett. Bastide, 1758.

    Absolument. L'impôt, l'ensemble des impôts. Le vote de l'impôt. L'assiette de l'impôt. On peut définir l'impôt une contribution pour la dépense publique, qui est nécessaire à la conservation de la propriété particulière, Raynal, Hist. phil. XIII, 51.

    Refuser l'impôt, se dit d'une chambre législative qui n'accorde pas le budget à un gouvernement, ou de particuliers qui, sous prétexte de violation de la constitution, refusent de payer l'impôt.

  • 3 Fig. Ce que l'on paye pour des besoins réels ou imaginaires, pour des plaisirs. Des habitudes de luxe sont un lourd impôt.

    L'impôt du sang, s'est dit souvent pour la conscription militaire.

SYNONYME

IMPÔT, IMPOSITION. Proprement imposition est l'action de mettre l'impôt ; et impôt est le résultat de cette action. Mais quand, à son tour, imposition signifie le résultat de l'action, les deux mots se confondent, sauf en un point, c'est que imposition ne peut pas prendre le caractère général que impôt prend au singulier, quand on dit : le vote de l'impôt.

HISTORIQUE

XVe s. Impos et collectes que on impose sur icelui peuple, Bibl. des ch. 6e série, t. II, p. 143. Car le vin est trop cher ; l'impost, les quatriemes, Peste des biberons, Basselin, XXVIII.

XVIe s. Eschauffé par l'esperance de mettre un impost sur la riviere, D'Aubigné, Hist. II, 442.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impôt »

Du latin impositum (« ce qui est imposé »), participe passé neutre substantivé de imponere qui donne imposer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. impositum, chose imposée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « impôt »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impôt ɛ̃po

Citations contenant le mot « impôt »

  • Chaque fois que mon percepteur revenait, je payais un impôt sur le revenu. De Raymond Devos
  • C'était sûr comme les impôts ; et ça, y a rien de plus sûr. De Charles Dickens
  • Un millionnaire est un milliardaire qui vient de payer ses impôts. De Jean Rigaux
  • Des gouverneurs lui conseillant d'augmenter l'impôt des provinces, il* leur écrivit que le devoir d'un bon berger était de tondre le troupeau, non de l'écorcher. Suétone en latin Caius Suetonius Tranquillus, Vies des douze Césars, Tibère, XXXII
  • Il n’y a qu’une seule façon de tuer le capitalisme : des impôts, des impôts et toujours plus d’impôts. De Karl Marx
  • Les impôts indirects sont des impôts hypocrites. De Alphonse Karr
  • J’aime payer des impôts. Lorsque je paie des impôts, j’achète la civilisation. De Oliver Wendell Holmes
  • Il y a deux choses inadmissibles sur la terre : la mort - et les impôts. Mais j'aurais dû citer en premier les impôts. De Sacha Guitry
  • Nous payons des impôts pour rétribuer des fonctionnaires chargés de veiller à ce que nous payions bien nos impôts afin de rétribuer d’autres fonctionnaires. De Anonyme
  • L'impôt sur le revenu agit comme le mors ; l'impôt sur le capital agit comme l'éperon. De Emile de Girardin / Le socialisme et l'impôt
  • Un moyen de réduire les impôts serait d’organiser une élection chaque année, car il semble que l’année des élections il n’y ait jamais d’augmentation d’impôts. De Anonyme
  • Dedans comme dehors, il ne fait pas beau, C’est le mois de Mars, le mois du vent et des impôts. Le vent bientôt sera tombé, Mais les impôts c’est toute l’année. De Ogden Nash
  • Rien ne fait plus mal que de devoir payer l'impôt sur le revenu, à part ne pas avoir à payer l'impôt sur le revenu. De Thomas Robert Dewar
  • Les pensées sont exemptes d'impôt. De William Camden
  • La marge de manoeuvre est étroite. Comment éviter un glissement du déficit public sans augmenter les impôts ? Pour réussir cet exercice d’équilibriste, l'exécutif semble avoir trouver un sillon qu’il compte bien creuser : prolonger des impôts qui auraient dû s’éteindre. Premier exemple en date, la Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), créée en 1996, et prélevée à la source sur la plupart des revenus à un taux de 0,5%. Les sommes collectées sont entièrement destinées à la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades). Au départ cette dette devait disparaître en 2009 puis finalement son extinction a été décalée à 2024. Capital.fr, Taxe d’habitation et CRDS : ces impôts qui finalement ne disparaîtront pas - Capital.fr
  • Tous impôts confondus, les demandes de remise gracieuse accordées par le fisc ont chuté de plus de 20 % entre 2018 et 2019. Ce recul concerne autant l’impôt sur le revenu que les impôts locaux, selon les rapport d’activité annuelle de la Direction générale des finances publiques. , Le fisc accorde de moins en moins de remises d’impôt 
  • La survenance d’un mariage au cours d’une année civile a des incidences sur l’imposition du nouveau couple en matière d’impôt sur le revenu. En effet, avant le mariage les deux conjoints étaient imposés à l’impôt sur le revenu de manière individuelle. Chacun d’entre eux devait déclarer leurs propres revenus sur une déclaration d’impôt personnelle. Capital.fr, Mariage et impôt - Capital.fr
  • Baisse de revenus, chômage, divorce… Différentes raisons peuvent fragiliser momentanément vos finances au point de vous retrouver dans l’impossibilité de régler vos impôts à l’échéance. Si vous êtes dans cette situation, plusieurs solutions s’offrent à vous… à condition de réagir rapidement. Dossier Familial, Impôts : quelles solutions si vous avez des difficultés pour payer ? | Dossier Familial
  • Ce crédit d’impôt ne sera plus réservé aux familles dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 24 000 euros, ni limité à 50 euros. En revanche, sa prise en charge a été ramenée à 30% du prix de l’abonnement SudOuest.fr, Crédit d’impôt sur un abonnement à un journal : le Sénat supprime la limite de revenu et le plafond de 50 euros
  • La déclaration de revenus que vous venez de faire en 2020 permet de dresser le bilan de votre situation fiscale et de calculer le montant définitif de l'impôt dû au titre de vos revenus 2019. L'impôt prélevé à la source présentant parfois un décalage en fonction des montants déclarés, certains contribuables bénéficient d'un remboursement alors que d'autres doivent s'acquitter d'un solde. Service-public.fr vous explique. , Fiscalité -Impôt sur le revenu : bénéficierez-vous d'un remboursement ou aurez-vous un solde à payer ? | service-public.fr
  • Le gouvernement a annoncé mercredi 15 juillet "une baisse massive" de 20 milliards d'euros des impôts de production qui pèsent sur les entreprises en France, dans le but affiché de "relocaliser" l'industrie et d'asseoir son indépendance. La réduction est significative, puisque le produit annuel de ces impôts représente plus de 70 milliards d'euros, et elle s'opérera en deux temps : "dix milliards d'euros en 2021 et dix milliards d'euros en 2022", a précisé le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, interrogé sur France 2. Capital.fr, Le gouvernement annonce "une baisse massive" des impôts de production - Capital.fr
  • Un couple peut transmettre 400 000 euros à ses deux enfants sans impôts sur la succession. Et même plus d’un million d’euros s’il effectue des dons réguliers en leur faveur. Voyage au pays des inégalités dans le domaine de l’héritage. Une analyse d’Anne Brunner et Louis Maurin. Observatoire des inégalités, Héritage : comment transmettre un million d’euros sans payer d’impôts
  • Les dates de remboursement du trop-versé de l'impôt sur les revenus de 2019 ou de paiement de l'impôt restant dû au titre de 2019 viennent d'être fixées par la DGFiP. , Impôt sur les revenus de 2019 : les prochaines dates clés - Éditions Francis Lefebvre
  • Les promoteurs veulent pousser encore plus loin ces avantages. Ils militent pour la création à partir de janvier 2021 pour ce qu’ils appellent un “Pinel Croissance Verte.” Voici à quoi il ressemblerait. Les particuliers qui investiraient dans des logements à “hautes performances environnementales” pourraient bénéficier de remises d’impôts plus conséquentes. La FPI veut faire passer les barèmes de défiscalisation à 18% du prix du bien pour des relocations de 6 ans ; 27% pour les investissements sur 9 ans, et enfin 30% pour les investisseurs qui prévoient de louer leur bien pendant 12 ans. “Ce que nous souhaitons, c’est soutenir la demande en investissements locatifs”, défend Alexandra François-Cuxac, la présidente de la FPI. Capital.fr, Immobilier : cette proposition choc pour booster la réduction d’impôt Pinel - Capital.fr
  • Les régions aimeraient, en revanche, pouvoir jouer sur le taux de cet impôt. Qu'il soit moins important dans un département de la région ou une zone industrielle précise pour y attirer des entreprises. C'est une demande de l’Île-de-France et des Hauts-de-France notamment. RTL.fr, Qu'est-ce que la CVAE, l'impôt de production des entreprises que veut baisser Le Maire ?

Traductions du mot « impôt »

Langue Traduction
Anglais tax
Espagnol impuesto
Italien imposta
Allemand mwst
Chinois
Arabe ضريبة
Portugais imposto
Russe налог
Japonais 税金
Basque zerga
Corse imposta
Source : Google Translate API

Synonymes de « impôt »

Source : synonymes de impôt sur lebonsynonyme.fr
Partager