La langue française

Pression

Sommaire

  • Définitions du mot pression
  • Étymologie de « pression »
  • Phonétique de « pression »
  • Citations contenant le mot « pression »
  • Images d'illustration du mot « pression »
  • Traductions du mot « pression »
  • Synonymes de « pression »
  • Antonymes de « pression »

Définitions du mot pression

Trésor de la Langue Française informatisé

PRESSION, subst. fém.

A. − Action de presser ou de pousser avec effort; résultat de cette action. Pression de la chaussure, du genou, de la main; massage par pression; exercer une pression. Le moulage d'une pâte ne peut s'opérer sans pression (Al. Brongniart, Arts céram., t.1, 1844, p.138).Les lettres doubles fl, fi, ff, ffl, ffi, sont fondues ensemble, parce que la bouclette supérieure en saillie de la lettre f rencontrant le point de la lettre i ou l'extrémité supérieure de la lettre l occasionnerait par pression latérale la rupture d'une de ces parties, peut-être des deux, et conséquemment la perte de ces lettres mutilées (É. Leclerc,Nouv. manuel typogr., 1932, p.53):
1. Chaque matin maintenant elle lui donnait une poignée de main, et il gardait jusqu'au soir la sensation de ce contact, le souvenir dans sa chair de la faible pression de ces petits doigts... Maupass.,Contes et nouv., t.1, Père, 1883, p.429.
Bouton de pression, bouton à pression, bouton-pression ou, p.ell., pression. Bouton en deux parties qui s'engagent l'une dans l'autre, la partie engagée étant maintenue par un petit ressort. C'est un métier pénible, défaire des pressions, desépingler des robes en dormant à moitié (Arnoux,Chiffre, 1926, p.217).L'effort qu'elle fit en se dressant ouvrit sur le dos son corsage, qui n'était fermé que par des boutons à pression (Arland,Ordre, 1929, p.426).
En partic. Action d'exprimer un liquide de quelque chose. Huile d'olive vierge ou de première pression. Jusqu'en 1832, l'extraction industrielle du jus de la betterave s'est faite exclusivement par pression (Saillard,Betterave, t.1, 1923, p.199).
B. − PHYS. Force exercée normalement sur une surface par un fluide, un corps pesant; mesure de cette force rapportée à l'unité de surface. Étalon, force, loi, régulateur, unité, vitesse de pression; pression hydraulique, interne, statique; pression d'un gaz, d'un liquide, de la vapeur d'eau; augmenter, diminuer, régler la pression dans une chaudière. La pression que les liquides et les gaz exercent sur les parois des vases (...), le frottement qui a pour effet de ralentir le mouvement de tout corps qui se déplace (...), sont (...) des forces (Herdner,Constr. et conduite locomot., t.1, 1887, p.2).Si le courant d'eau s'arrête, il y a échauffement et le tube se dégrade. On évite ce risque grâce à des dispositifs de sécurité qui coupent la haute tension quand la pression d'eau baisse (Caillère, Hénin,Minér. argiles, 1963, p.87):
2. Au moment où le pointeau accroche la trame sur l'aiguille, grâce à un système très simple de vérins contrôlés par une pression constante d'air comprimé, un déroulement de la chaîne avec contrôle et réglage de la pression sur cadran lui-même placé sur le bâti du métier régularise la tension de la chaîne du début à la fin du rouleau. Ce système rationnel permet un dosage précis, régulier et scientifiquement homogène de la tension des fils de la chaîne... Thiébaut,Fabric. tissus, 1961, p.183.
En partic.
Pression hydrostatique. La pression hydrostatique correspond à la pression qui existerait en chaque point du liquide, s'il était au repos (Painlevé,Résist. fluides non visqueux, 1930, p.133).
Pression osmotique*.
Pression de radiation. ,,Pression exercée par un rayonnement électromagnétique sur une surface interposée sur le trajet de celui-ci`` (Sarm. Phys. 1981). Le rayonnement est comparable à un gaz: il est homogène, il a une température T, il occupe un volume V et il exerce une pression uniforme P sur les parois de l'enceinte qu'il remplit. Cette pression, c'est la «pression de radiation» (L. de Broglie,Théorie quanta, 1959, p.80).
En compos. Contre-pression. Pression opposée à une autre pression. [Des] soupapes, qui offrent l'avantage de n'imposer qu'une très faible déviation au flux gazeux (...) [diminuent] les remous et la contre-pression corrélative (Haton de La Goupillière,Exploitation mines, 1905, p.547).
Expressions
Sous pression. Chaudière sous pression. Supposons que l'état thermique du calorimètre ne dépende que de sa température; c'est ce qui arrivera, par exemple, si le calorimètre se réduit à une certaine masse d'eau sous pression constante (H. Poincaré,Thermodyn., 1892, p.57).Il y a le bruit de l'eau qui jaillit du bec de la bouillotte sur le fourneau; il est comme celui d'une locomotive sous pression (Montherl.,Pitié femmes, 1936, p.1124).Vx. (Mettre) en pression. En quelques minutes, les chaudières à vapeur avaient été mises en pression et les puissantes pompes fonctionnaient avec rapidité (Verne,500 millions, 1879, p.144).P. métaph. Nerfs sous pression. Derrière cette réserve dont elle ne se départait pas, il sentait palpiter une sensibilité sous pression (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p.368).Quant à ma mère, elle a toute la journée été sous pression (H. Bazin,Huile sur feu, 1954, p.155).
À la pression. Bière à la pression ou, p.ell., bière pression et pression. ,,Bière servie directement, dans les cafés, à partir de récipients où elle est mise sous pression (par oppos. à en bouteille)`` (GDEL). Un demi pression.
Spécialement
MÉTÉOR. Pression atmosphérique, barométrique. Pression exercée sur les corps par la masse d'air située au-dessus d'un lieu. Mesurer la pression atmosphérique; changement des conditions de pression atmosphérique; pression atmosphérique positive, négative. [La] colonne de redoublement (...) joue le rôle de réservoir [dans les maîtresse-tiges] en rétablissant à chaque bief la pression barométrique (Haton de La Goupillière,Exploitation mines, 1905, pp.345-346).L'intérieur de la cloche est en communication avec le gaz par le tube T, l'extérieur de la cloche est à la pression atmosphérique (Quéret,Industr. gaz, 1923, p.181).Les wagons étaient enfournés dans un tube où l'on faisait le vide, et propulsés par la pression atmosphérique (P. Rousseau,Hist. techn. et invent., 1967, p.265):
3. Ce second piston est mis en mouvement par la différence des pressions exercées sur chacune de ses faces: d'un côté, la pression atmosphérique; de l'autre, une pression inférieure résultant de la mise en communication de la partie correspondante du cylindre, avec une source de dépression... Chapelain,Techn. automob., 1956, p.256.
Empl. abs. Basses, hautes pressions. À de hautes ou basses pressions au voisinage du sol correspondent généralement de hautes et basses pressions à l'altitude de 9 kilomètres, avec une stratosphère relativement froide dans le cas de hautes pressions et relativement chaude dans le cas de basses pressions (Maurain,Météor., 1950, p.92).
PHYSIOL. Pression capillaire, pulmonaire, veineuse. Pression artérielle. Force exercée sur la paroi des artères par le sang qui y circule et qui est exactement compensée par la tension artérielle, laquelle est maximale pendant la période de contraction du coeur (pression systolique) et minimale pendant la période de relâchement (pression diastolique). L'hormone de la glande surrénale (adrénaline) influe sur la pression artérielle (J. Rostand,La Vie et ses probl., 1939, p.52):
4. Déjà réalisée par les physiologistes, la mesure de la pression artérielle, mise en honneur par Ludwig 1847, est entrée dans la pratique journalière quand, vers la fin du siècle, Von Basch, Potain, Riva-Rocci, Pachon, eurent mis au point des procédés et un appareillage commodes. Bariéty, Coury,Hist. méd., 1963, p.632.
SPORTS (escr.). Attaque au fer ayant pour but de préparer l'offensive en utilisant la réaction qu'elle provoque. (Ds Petiot 1982).
C. − Au fig. ,,Force s'exerçant sur une personne ou un groupe et influençant d'une manière ou d'une autre le comportement individuel ou groupal soit dans le sens où s'exerce la pression, soit en suscitant des réactions à la pression ou des réactions négatives`` (Mucch. Sc. soc. 1969). Céder, résister, se soustraire à la pression; exercer une pression; sentir la pression; pression intérieure, morale, nerveuse, sociale. [Le] prix de vente (...) est, par ailleurs, soumis à la pression de la concurrence ou aux décisions autoritaires prises en application d'une législation particulière (Villemer,Organ. industr., 1947, p.174).Pour ce qui est de sentir la pression de l'histoire, je crois que Robert pourrait vous rendre des points (Beauvoir,Mandarins, 1954, p.34).
Empl. abs. La pression monte insensiblement, on quitte les cartes pour le billard ou bien on blague (Poulot,Sublime, 1870, p.67).
Expressions
Moyen(s) de pression. C'est pourquoi la guerre nucléaire sub-limitée apparaît-elle particulièrement plausible dans le domaine aéronaval, comme moyen de pression politique avec un minimum de risques (Beaufre,Dissuasion et strat., 1964, p.136).
Faire pression sur. Le gouvernement français dut faire pression sur les autres banques pour qu'elles avancent l'argent nécessaire au remboursement des déposants (Lesourd, Gérard,Hist. écon., 1968, p.75).
Sous la pression de. Mais les «fédéralistes» voulaient tout simplement s'emparer du pouvoir; sous la pression des circonstances, ils poussèrent à l'extrême la décentralisation (Lefebvre,Révol. fr., 1963, p.356).
Avoir la pression. [Dans un cont. sportif, en parlant d'une pers.] Sentir l'exigence du public qui se manifeste comme un puissant stimulant.
Rem. Les journalistes sportifs emploient de plus en plus souvent cette expr. qui signifie que le public attend le maximum de l'athlète et que cette exigence exerce une pression sur lui.
En partic.
Pression démographique. Rapport entre l'effectif de la population et les ressources dont elle peut disposer. Les prix de ces terrains à bâtir se forment à la limite des agglomérations en extension en tenant compte d'abord de la valeur agricole, ensuite du coût des équipements et des anticipations d'emploi (densité réglementaire possible, décision probable en matière de permis, pression démographique, situation du marché) (Belorgey,Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.358).
Pression fiscale. ,,Rapport entre le total des impôts perçus par l'État et les collectivités locales et la valeur de la production intérieure brute`` (Admin. 1972). Pour apprécier exactement la pression fiscale il faudrait la rapporter au revenu par habitant (Belorgey,Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.275).
Pression parafiscale. ,,Rapport entre les revenus des salariés et les sommes que, pour ces mêmes revenus, les employeurs paient au titre des assurances et charges sociales`` (cida 1973).
Groupe de pression. ,,Groupement de personnes ayant soit des intérêts économiques communs soit des convictions politiques, philosophiques ou religieuses communes et qui, disposant en général de moyens importants, engage une action sur l'opinion publique, les partis politiques, le parlement ou le gouvernement pour faire triompher ses intérêts ou ses points de vue`` (Admin. 1972). Synon. lobby.Spécification des groupes de pression internationaux (...). Réduits aux dimensions d'une épure, ils attestent cependant l'omniprésence et le caractère multiforme de la poussée reçue de l'extérieur dans la vie des États (Meynaud,Groupes pression Fr., 1958, p.336).
Prononc. et Orth.: [pʀ εsjɔ ̃], [pʀe-]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. Ca 1256 «épreinte» (Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, éd. L. Landouzy et R. Pépin, p.54, 13, var.: espression), attest. isolée; une autre attest. isolée en 1594 au sens de «presse d'imprimerie», v. Gdf.; 2. a) 1647 pesanteur et pression de l'air (Pascal, Lettre à M. Périer ds OEuvres compl., éd. J. Mesnard, t.2, p.678); b) 1751 pression des fluides (D'Alembert, Discours préliminaire à l'Encyclopédie, p.VII); 1845 machine à haute pression (Besch.); 3. 1746 «action de presser sur quelque chose, de comprimer quelque chose» (Condillac, Essai origine connaissance, p.262); 4. 1789 «influence, action sur» (Le Moniteur, t.2, p.467); 5. 1926 «bouton-pression» (Arnoux, loc. cit.). Empr. au lat. pressio (dér. de pressum, supin de premere, v. presser) att. seulement comme terme techn. aux sens de «pesanteur, poids», «point d'appui (d'un levier)», «treuil»; l'ext. des sens du fr. p.réf. à presser*. Fréq. abs. littér.: 1299. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 568, b) 1476; xxes.: a) 1385, b) 3416. Bbg. Quem. DDL t.8, 16.

Wiktionnaire

Nom commun 1

pression \pʁɛ.sjɔ̃\ ou \pʁe.sjɔ̃\ féminin

  1. (Physique) Force appliquée à une unité de surface, ou grandeur scalaire, exercée par un fluide sur une surface, perpendiculairement à celle-ci.
    • La formation du pétrole par le métamorphisme du sapropel est due à la chaleur et à la pression, et, peut-être, à la pression seule : mais ce phénomène géologique doit encore être étudié. — (Annales des travaux publics de Belgique, éd. Goemaere, 1907, page 168)
    • Dans le Point-d’Interrogation, […], nous avons toujours quelque chose à faire. […]. Il y a le manomètre de pression d’huile et de pression d’essence à contrôler. — (Dieudonné Costes et Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Sous l’influence des courants, des vents, et des variations de température, de formidables pressions se produisent ; le soulèvement et le chevauchement de la glace donnent naissance à des monticules ou « hummocks » qui se présentent en lignes perpendiculaires au sens de pression. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Viennent ensuite les conduites forcées qui mènent l’eau jusqu’aux turbines. Ces impressionnants tuyaux en acier de 1,9 à 2,3 mètres de diamètre peuvent supporter une pression de 28 bars. — (Ludovic Dupin, « La centrale qui a électrifié la Bavière », dans L’Usine nouvelle, no 3 252, 8 septembre 2011, page 8)
  2. Action de presser.
    • On fait quelquefois de la piquette avec le marc définitif qu’on délaye dans un peu d’eau et qu’on soumet à une nouvelle pression. C’est un vin très-faible et qui s’aigrit facilement. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 135)
    • Dès le premier jour, les chevilles tuméfiées par la pression du fer se déchirèrent. Une plaie se forma, sanieuse, putride, entourée d’une auréole d’inflammation violente. — (Georges Clemenceau, À l’Île du Diable dans L’Aurore, 9 juillet 1899 - En réunion dans Justice militaire, Stock, 1901, p. 247)
    • D’une lente pression du pouce le piégeur défonçait le bréchet. L’œil se ternissait, le col mollissait… — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. Contrainte morale destinée à convaincre ou faire agir.
    • Combault réfutant l’assertion du tribunal, qu’il y avait dans l’Internationale des chefs et des dirigés dit : « Chacun de nous est libre et agit librement ; il n’y a aucune pression de pensée, entre les Internationaux… » — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p. 23)
    • Certains articles sentent la pression, tantôt légère, tantôt brutale. Il y a un mot pour ce genre de littérature.
      — Je sais : chantage.
      — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 240)
  4. (Par ellipse) Bière servie à la tireuse, sous une pression de gaz.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  5. (Par extension) Verre d’une telle bière.
    • Servez-moi une pression bien fraiche.
  6. (Sport) Harcèlement de l’adversaire réduit à la défensive.
  7. (Football) (Basket-ball) Marquage serré de l’adversaire en possession du ballon.

Nom commun 2

pression \pʁɛ.sjɔ̃\ ou \pʁe.sjɔ̃\ féminin

  1. Bouton-pression.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRESSION. n. f.
Action de presser. En termes de Physique, la pression d'un fluide en un point d'une paroi est la force rapportée à l'unité de surface, à laquelle est soumise cette paroi en ce point. En un point du fond d'une colonne d'eau de dix mètres de hauteur, la pression est d'un kilogramme par centimètre carré. Machine à vapeur à haute pression, Machine dans laquelle les pressions en jeu sont très supérieures à la pression atmosphérique. On dit, par opposition : Machine à basse pression, Machine dont les pressions sont de peu supérieures à la pression atmosphérique.

PRESSION se dit figurément d'une Sorte de contrainte morale exercée sur les personnes. Exercer une pression sur quelqu'un pour en obtenir quelque chose. La pression des circonstances. Il céda sous la pression de l'opinion publique.

Littré (1872-1877)

PRESSION (prè-sion ; en vers, de trois syllabes) s. f.
  • 1Action de presser. Lorsqu'ils [les chevaux] sont bien dressés, la moindre pression des cuisses, le plus léger mouvement du mors suffit pour les diriger, Buffon, Quadrup. t. I, p. 28. Si, pendant que je suis dans l'obscurité, je presse fortement le coin de mon œil avec le doigt, je verrai à l'instant des éclats de lumière ; la simple pression fait donc sur le nerf optique une impression semblable à celle qu'y produirait la présence d'un corps lumineux, Bonnet, Ess. anal. âme, 13. Plus la pression est grande, plus les corps poreux absorbent de parties pondérables de gaz, Thenard, Traité de chim. t. I, p. 162, dans POUGENS.
  • 2 Terme de physique. Pression atmosphérique, effet de la pesanteur de l'atmosphère sur tous les corps. Tous les effets qu'on a attribués à l'horreur du vide procèdent de la pesanteur et pression de l'air, Pascal, Expér. du Puy-de-Dôme. Lorsque Torricelli se fut aperçu que la pression de l'air faisait monter l'eau dans les pompes aspirantes, il vit un fait curieux, et il mesura l'intensité de cette pression par la hauteur que l'eau pouvait atteindre, Sennebier, Ess. art d'observ. t. II, p. 124, dans POUGENS.

    Pression des liquides, pression que ces corps contenus exercent, en état de repos, sur les parois des vases et de dedans en dehors. Les liqueurs exercent leur pression tant perpendiculaire que latérale, non en raison de leur quantité, mais en raison de leur hauteur au-dessus du plan horizontal, Brisson, Traité de phys. t. I, p. 243.

    Haute pression, se dit de la construction d'une machine à vapeur dans laquelle l'effort du piston fait équilibre à plusieurs atmosphères. On dit, par opposition, basse pression. Machine à haute, à basse pression, à moyenne pression.

  • 3 Fig. Contrainte exercée sur quelqu'un. La pression des circonstances.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRESSION, s. f. (Physiq.) est proprement l’action d’un corps qui fait effort pour en mouvoir un autre ; telle est l’action d’un corps pesant appuyé sur une table horisontale. La pression se rapporte également au corps qui presse & à celui qui est pressé. Ainsi si un corps A fait effort pour mouvoir un autre corps B, on dit la pression du corps A, en parlant de la force que le corps A exerce sur le corps B ; & la pression du corps B, pour désigner ce que le corps B souffre, pour ainsi dire, de cette action.

Pression, dans la philosophie cartésienne, signifie une sorte de mouvement impulsif, ou plutôt de tendance au mouvement imprimé à un milieu fluide & qui s’y propage. Voyez Mouvement, Fluide & Cartésianisme.

C’est dans une pareille pression que consiste, selon les Cartésiens, l’action de la lumiere, voyez Lumiere, & ces philosophes croient que la différence des couleurs vient des différentes modifications que reçoit cette pression par la surface des corps sur lesquels le milieu agit. Voyez Couleur.

Mais M. Newton soutient qu’en cela les Cartésiens se trompent : en effet, si la lumiere ne consistoit que dans une simple pression sans mouvement actuel, elle ne pourroit agiter & échauffer comme elle fait les corps qui la renvoient & la rompent. Et si elle consistoit en un mouvement instantané qui se répandît à quelque distance que ce fût dans un instant, comme il doit résulter d’une telle pression, il faudroit à chaque instant une force infinie dans chaque particule du corps lumineux pour produire un tel effet.

De plus, si la lumiere consistoit dans une pression ou mouvement propagé dans un fluide, soit en un instant, soit successivement, il s’ensuivroit que les rayons devroient se plier & se fléchir vers l’ombre. Car une pression propagée dans un fluide ne sauroit s’étendre en ligne droite derriere un obstacle qui l’arrête en partie ; mais elle doit se rompre, pour ainsi dire, & se répandre en tout sens devant & derriere le corps qui lui fait obstacle.

Ainsi, quoique la force de la gravité tende de haut en bas, la pression d’un fluide qui vient de cette force agit également en tout sens, & se propage avec autant de facilité en ligne courbe qu’en ligne droite.

Lorsque les vagues qui se forment sur la surface de l’eau viennent à rencontrer quelque obstacle, elles se brisent, se dilatent & se répandent dans l’eau stagnante & tranquille qui est derriere l’obstacle. Les vibrations &, pour ainsi dire, les vagues de l’air qui forment le son, se répandent en tout sens ; car le son d’une cloche ou d’un canon peut être entendu derriere une montagne qui cache l’objet sonore à notre vue ; & le son se répand aussi aisément par des tuyaux courbes que par des tuyaux droits.

Mais on ne remarque point que la lumiere s’étende autrement qu’en ligne droite, ni qu’elle se brise vers l’ombre : car les étoiles fixes disparoissent des qu’il passe devant elles quelque planete ; de même le Soleil, ou une partie de son disque, est caché par l’interposition du corps de la Lune, de Venus ou de Mercure.

Sur la pression de l’air, voyez Air & Atmosphere.

Beaucoup d’effets que les anciens attribuoient à l’horreur du vuide, sont aujourd’hui unanimement attribués à la pression & au poids de l’air.

La pression de l’air sur la surface de la terre est égale à la pression d’une colonne d’eau de même base & d’environ 32 piés de haut, ou d’une colonne de mercure d’environ 28 pouces. Voyez Toricelli, Air, Barometre.

La pression de l’air sur chaque pié quarré de la surface de la terre est d’environ 32 fois 70 livres, ou 2240 livres, parce que le poids d’un pié cube d’eau est d’environ 70 livres.

Sur la pression des fluides, voyez Fluide & Hydrostatique. Chambers. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pression »

Lat. pressionem, de pressum, supin de premere, presser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (Date à préciser) Du latin pressio dérivé de premere.
(Nom 2) (Date à préciser) De bouton-pression.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pression »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pression prɛsjɔ̃

Citations contenant le mot « pression »

  • Le moment où le petit enfant prend conscience du pouvoir de ses pleurs n'est pas différent de celui où il en fait un moyen de pression et de gouvernement. De Paul Valéry / Autres rhumbs
  • Le rire est à l’homme ce que la bière est à la pression. De Alphonse Allais
  • La pression consiste à devoir faire une chose pour laquelle vous n’êtes pas vraiment préparé. De Harvey Mackay
  • Un mariage heureux peut supporter n’importe quelle pression extérieure, un mariage malheureux se brise. De Paul Auster / Léviathan
  • Le rire est à l'homme ce que la bière est à la pression. De Alphonse Allais
  • Les films sont de plus en plus difficiles à monter et la pression est énorme pour les réalisateurs. De Joaquin Phoenix / Télérama, 11 février 2015
  • La pression médiatique, associée à celle de l'opinion, rend l'exercice du pouvoir très compliqué. De Max Gallo / Février 2009
  • La voix de Dieu est silencieuse, elle exerce une pression infiniment légère, jamais irrésistible, Dieu ne donne pas des ordres, il lance des appels... De Paul Evdokimov / L'Amour fou de Dieu
  • On mène sa vie sous la pression d'une existence que bien peu d'entre nous peuvent se féliciter d'avoir choisie. De Alexandre Millon / Mer calme à peu agitée
  • Fantasmes de désir comme des rêves, les oeuvres d'art constituent pour leur créateur - comme ensuite pour ceux qui en jouissent - une sorte de soupape de sûreté à la pression trop forte des instincts refoulés. De Marie Bonaparte / Edgar Poe
  • Confinement, printemps sec et ensoleillé… Les Rumegeois auraient-ils surconsommé de l’eau ces derniers mois, entraînant les baisses de pression constatées aux robinets de nombreux foyers ? C’est une explication mais pas la seule de cet enjeu majeur qu’est devenue la distribution de l’eau. La Voix du Nord, Pourquoi la pression de l’eau dans les robinets de Rumegies a baissé
  • Projet de rachat de l'OM : Ajroudi fait monter la pression LaProvence.com, OM | Projet de rachat de l'OM : Ajroudi fait monter la pression | La Provence
  • Un homme fait ce qu’il a à faire malgré les conséquences sur sa vie, les obstacles, les dangers et la pression ; c’est la base de toute morale humaine. De John Fitzgerald Kennedy / Portraits d'hommes courageux
  • Au lieu d'instinct, ne vaudrait-il pas mieux parler d'une fabuleuse pression sociale pour que la femme ne puisse s'accomplir que dans la maternité ? De Elisabeth Badinter / L'Amour en plus
  • L'homme se fait ; il n'est pas tout fait d'abord, il se fait en choisissant sa morale, et la pression des circonstances est telle qu'il ne peut pas ne pas en choisir une. De Jean-Paul Sartre
  • Les effets conjugués de la croissance économique, de la pression démographique, du développement du tourisme accentuent, d'année en année, les menaces qui pèsent sur l'avenir même de l'homme. De Corinne Lepage / Corinne-Lepage.com
  • Mettre la pression dans un bar , quoi de plus normal ? ladepeche.fr, Agen : le maire met la pression sur les bars pour respecter les règles imposées par la Covid-19 - ladepeche.fr
  • "Notre volonté c'est le rassemblement et la clarté politique. Sauf que les socialistes, comme durant les municipales, ont fait le choix d'un candidat qui ne s'impose pas aux yeux de tous. Nous avons donc décidé de prendre nos responsabilités", tacle le PCF local. Et de mettre un peu plus de pression sur Denis Bouad, qui va devoir statuer rapidement sur le sujet. , SÉNATORIALES Les communistes adoubent Patrick Malavieille pour mettre la pression sur Denis Bouad – Objectif Gard
  • ", les compagnies qui auraient voulu renouveler leurs flottes avec des A321 vont probablement repousser leurs investissements à plus tard" : Donc pas besoin d'agrandir en Allemagne et donc d'attendre les commandes, pour faire une usine à Toulouse à la place des 380, en plus on agira sans pression de temps donc plus intelligemment. Notre Député est un As. ladepeche.fr, Airbus sous pression pour installer la nouvelle usine de l’A321 à Toulouse - ladepeche.fr
  • À dix jours de sa sortie, le 21 juillet, le fabricant danois a pourtant décidé de faire marche arrière sous la pression de l'association pacifiste allemande German Peace Society-United War Resisters (DFG-VK). korii., Un avion Lego retiré de la vente sous la pression de groupes pacifistes | korii.
  • La pression de la pandémie de Covid-19 ne se relâche pas sur Donald Trump. Le nombre de 150 000 décès imputés au virus a été dépassé aux Etats-Unis, mercredi 29 juillet, selon les statistiques de l’université Johns Hopkins qui font autorité. Le Monde.fr, Coronavirus : la hausse des décès aux Etats-Unis met Donald Trump sous pression

Images d'illustration du mot « pression »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pression »

Langue Traduction
Anglais pressure
Espagnol presión
Italien pressione
Allemand druck
Chinois 压力
Arabe الضغط
Portugais pressão
Russe давление
Japonais 圧力
Basque presio
Corse prissioni
Source : Google Translate API

Synonymes de « pression »

Source : synonymes de pression sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pression »

Partager