La langue française

Serrement

Définitions du mot « serrement »

Trésor de la Langue Française informatisé

SERREMENT, subst. masc.

A. − [Corresp. à serrer II A]
1. Action de tenir ou de maintenir étroitement en exerçant une pression. Je me rappelle un serrement de mon bras contre son cœur, un mercredi que je lui ai donné le bras pour la mener à la table de la princesse, qui ne pouvait pas être une comédie (Goncourt, Journal, 1887, p. 686).Et ces grimaces de rage, ces serrements du poing sur la muleta quand il reconnaît qu'il ne peut en vouloir qu'à lui-même! (Montherl., Bestiaires, 1926, p. 542).
En partic. Serrement de main(s). Synon. moins usuel de poignée de main (v. main 1reSection I E 2 c).Nous nous sommes quittés sur un long serrement de mains, sans un mot (Martin du G., Souv. autobiogr., 1955, p. LXVIII).
2. [En parlant d'une partie du corps et, en partic., d'éléments symétriques] Action de maintenir rigoureusement rapproché, fermé. Serrement de dents. En somme, sa physionomie était inintelligente, mais les aspects multiples qu'il savait lui prêter par le serrement des mâchoires, le gonflement des narines, le froncement des sourcils (...) trompaient au premier abord (Reider, MlleVallantin, 1862, p. 90).
3. Fait d'être contracté, de se contracter. Serrement de gorge, d'estomac. Seul, un petit serrement aux tempes est là pour me rappeler mon angoisse et ma lassitude (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1907, p. 88).Une fois de plus, j'ai ressenti ce serrement des entrailles, cette chaleur moite dans tous les membres qui n'est pas un indice de crainte, mais que nulle force humaine ne peut dominer (Bourget, Sens mort, 1915, p. 191).
Au fig. Serrement de cœur. Impression de contraction du cœur provoquée par une angoisse, un sentiment de tristesse; p. méton., ces sentiments eux-mêmes. Mais, Lucien, dit Ève avec un serrement de cœur, tu n'assisteras donc pas à mon mariage? (Balzac, Illus. perdues, 1837, p. 155).Je me suis mis à penser à la joie qu'il y aurait à s'asseoir sur le pont du bateau avec quelqu'un dont on serait épris. (...) Je ne peux plus réfléchir sans un serrement de cœur à ce que notre vie aurait pu être (Green, Journal, 1940, p. 35).
4. MINES ET CARR. Barrage qui empêche l'envahissement des galeries par les eaux. Dans les mines profondes, elle [l'eau] jaillit parfois sous forte pression après un long cheminement souterrain. Contre cette venue inopinée, on établit, dans certaines galeries, des barrages ou serrements, qui rappellent les cloisons étanches d'un navire; ces serrements sont en maçonnerie, en béton ou en métal, suivant l'importance du torrent à contenir (E. Schneider, Charbon, 1945, p. 250).
B. − [Corresp. à serrer II C] CH. DE FER. Serrement des freins. Freinage. Synon. serrage (v. ce mot B).Nous arrivions en gare d'Auteuil, le serrement des freins faisait chanceler mon compagnon sur ses jambes courtes (Lorrain, Sens. et souv., 1895, p. 178).
Prononc. et Orth.: [sε ʀ(ə)mɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1509 sarrement des mains (Le Proces des deux amans, Anc. poés. fr. des xve-xvies. t. 10, p. 185); 2. 1671, 17 juin serrement de cœur (Mmede Sévigné, Lettres, éd. R. Duchêne, t. 1, p. 272); 3. 1812 terme de mine (Relation des évenemens mémorables arrivés dans l'exploitation de houille de Beaujonc, p. 3 ds Quem. DDL t. 30). Dér. de serrer*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 391. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 438, b) 1 405; xxes.: a) 508, b) 229.

Wiktionnaire

Nom commun

serrement \sɛʁ.mɑ̃\ masculin

  1. Action de serrer.
    • Karl lui indiqua par un dernier serrement de main qu’à toute heure il le trouverait, et se retira dans l’appartement qui lui était destiné, …. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • J’entendis avec un indicible serrement de cœur la porte de la maison se refermer sur eux. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Aujourd'hui encore j'éprouve le même serrement de cœur quand, vers huit heures du matin, je vois sur les routes où les feuilles tombent et glissent et où il fait grand vent, des enfants en file indienne sur le bas-côté, qui se retournent et me regardent, cartable à la main et capuchon en tête. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 25.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SERREMENT. n. m.
Action de serrer. Il lui a témoigné son amitié par un serrement de main. Serrement de cœur, État du cœur quand on est saisi de tristesse, de regret, d'angoisse. Cette nouvelle lui a donné un serrement de cœur. En le quittant, j'ai eu un serrement de cœur.

Littré (1872-1877)

SERREMENT (sê-re-man) s. m.
  • 1Action par laquelle on serre, on presse ; état de ce qui est serré. Ces serrements de mains dont on vous estropie, Regnard, le Joueur, II, 4. Il ne s'expliqua que par un serrement de main, Marivaux, Marianne, 4e part. Le mercredi suivant, qui était le sixième jour depuis sa chute, il se réveilla avec un serrement dans les mâchoires, qui ne lui permettait pas de les écarter l'une de l'autre, Sabatier, Instit. Mém. scienc. t. I, p. 183. Et sentir, à défaut de mots cherchés en vain, Tout son cœur me parler d'un serrement de main, Lamartine, Jocelyn, Prologue.
  • 2Cloison que l'on construit à l'intérieur d'une mine, pour empêcher les eaux de passer d'une partie de galerie à l'autre.
  • 3 Fig. Serrement de cœur, état où se trouve le cœur quand on est saisi de tristesse. Les serrements de cœur ne sont pas bons, quand on est vieux, Sévigné, 273. Je vous écris avec un serrement de cœur qui me tue, Sévigné, 17 juin 1671. J'ai toujours un serrement de cœur que je voudrais bien que vous ne connussiez pas, Maintenon, Lett. au duc de Noailles, 15 mars 1712.

HISTORIQUE

XVIe s. Quant au moien de moissonner le ris, je vous renvoie au serrement de vouz autres bleds, De Serres, 121.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SERREMENT, s. m. (Gram.) sensations sur les parties intérieures, semblables à celle du serrer sur les parties extérieures ; c’est en ce sens qu’on dit un serrement de cœur, un serrement d’estomac, un serrement d’ame.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « serrement »

Serrer ; provenç. sarramen ; espagn. cerramiento ; ital. serramento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de serrer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « serrement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
serrement sɛrmɑ̃

Citations contenant le mot « serrement »

  • Le plus grand bonheur que puisse donner l'amour, c'est le premier serrement de main d'une femme qu'on aime. De Stendhal / De l'amour
  • « Au bout de deux semaines j’ai commencé à avoir des symptômes, j’ai perdu l’odorat, le goût, j’avais un serrement dans la poitrine. Je n’ai pas eu peur ni rien, mais j’avais quelques symptômes. Basket Infos, Alex Len : « J'ai été testé positif 24 jours d'affilée »
  • Cranston, âgé de 64 ans, affirme qu’il ne sait pas exactement à quel moment il a été infecté, mais il indique que c’était assez tôt dans la pandémie. Il a commencé à ressentir des symptômes légers, notamment un mal de tête, un serrement à la poitrine, ainsi qu’une perte de goût et d’odorat. Radio-Canada.ca, Bryan Cranston se remet de la COVID-19 puis fait don de son plasma | Coronavirus | Radio-Canada.ca
  • « Bien sûr, certains auront un serrement de gorge à ce moment-là, la fête nationale c'est un peu notre journée, nous y sommes à l'honneur et pouvons montrer ce que l'on fait en mission, regrette un sous-officier qui se trouvait en mission sur un théâtre étranger il y a encore quelques semaines. Mais on comprend parfaitement les impératifs sanitaires, beaucoup de nos camarades ont participé à l'opération Résilience de lutte contre le coronavirus ». leparisien.fr, Un 14 Juillet sans défilé sur les Champs-Élysées - Le Parisien
  • L'organisme exhorte les citoyens à consulter s'ils ont des craintes pour leur santé, notamment s'ils ressentent un serrement à la poitrine. Radio-Canada.ca, Hausse inquiétante des complications liées aux infarctus | Coronavirus | Radio-Canada.ca
  • François Sureau dit également avoir ressenti un "serrement de cœur" en voyant l'accueil réservé à l'avertissement du député centriste Charles de Courson, qui dénonçait dans l'Hémicycle un texte digne du "régime de Vichy" :  L'Obs, "Un serrement de cœur" : François Sureau, avocat proche de Macron, dénonce la loi "anticasseurs"

Images d'illustration du mot « serrement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « serrement »

Langue Traduction
Anglais squeeze
Espagnol exprimir
Italien spremere
Allemand drücken
Chinois
Arabe يعصر
Portugais aperto
Russe выжимать
Japonais 絞る
Basque estutu
Corse spremere
Source : Google Translate API

Synonymes de « serrement »

Source : synonymes de serrement sur lebonsynonyme.fr

Serrement

Retour au sommaire ➦

Partager