La langue française

Précipité, précipitée

Sommaire

  • Définitions du mot précipité, précipitée
  • Étymologie de « précipité »
  • Phonétique de « précipité »
  • Citations contenant le mot « précipité »
  • Images d'illustration du mot « précipité »
  • Traductions du mot « précipité »
  • Synonymes de « précipité »
  • Antonymes de « précipité »

Définitions du mot précipité, précipitée

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉCIPITÉ, subst. masc.

CHIM. ,,Corps insoluble formé par réaction entre deux ou plusieurs substances en solution, ou par une action physique sur une substance en solution`` (Man.-Man. Méd. 1977). L'hydrogène sulfuré donne dans une dissolution aurifère (...) un précipité de sulfure d'or (Cumenge, Robellaz,Or ds nature, 1898, p.12).Après deux heures de broyage [de l'halloysite], on obtient une émulsion gélatineuse, analogue à un précipité de silice ou d'alumine (Larchevêque,Fabric. industr. porcel., 1898, p.24).
Vx. Précipité d'argent. Synon. de arbre de Diane (v. arbre II A 3 b).
P. compar. N'avoir pas soupçonné d'avance son mariage avec Gilberte, qui était apparu soudain, dans ma lettre, si différent de ce que je pouvais penser de chacun d'eux la veille, inopiné comme un précipité chimique, me faisait souffrir (Proust,Fugit., 1922, p.664).
P. métaph. Le problème se transfère tout entier pour chacun sur le plan du bien-vivre selon ces vérités individuelles, et rien qu'individuelles dont parle Nietzsche, et qui à mes yeux, loin d'avoir un caractère spéculatif, sont le dépôt, le résidu, le précipité de l'action pratique (Du Bos,Journal, 1927, p.231).
PHARM. Sel de mercure utilisé en dermatologie ou en ophtalmologie (d'apr. GDEL).
Précipité jaune. Synon. de oxyde mercurique jaune ou de sulfate mercurique basique. (Ds Méd. Biol. t.3 1972).
Précipité rouge. Synon. de oxyde mercurique rouge (ibid.).
REM.
Précipitant, -ante, adj. et subst. masc.,,[Corps] susceptible de former, dans une solution, un corps insoluble ou, tout au moins, un trouble`` (Méd. Biol. t.3 1972). En cuisant cette alumine hydratée au feu de four 1400o, on obtient de l'alumine très réfractaire, car, pendant cette cuisson, le reste des sels de potasse ou de soude qui a pu servir de précipitant est volatilisé (Larchevêque,Fabric. industr. porcel., 1898, p.21).Elle exige seulement la préparation (...) d'un bon sérum précipitant (Rogerds Nouv. Traité Méd.fasc. 21928, p.492).Le rôle du tanin, comme précipitant des matières azotées [de la bière] est très faible (Boullanger,Malt., brass., 1934, p.61).
Prononc. et Orth.: [pʀesipite]. Ac. 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. 1. 1553 «oxyde mercurique» (S. Colin, Declaration des abuz et tromperies que font les apothicaires, Tours, 31 ds FEW t.9, p.282a); 1555 (B. Aneau, trad. Trésor de Evonime Philiatre, Lyon, p.267); 2. 1690 «dépôt obtenu par précipitation» (Fur.). Part. passé subst. de précipiter*.

PRÉCIPITÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de précipiter*.
II. − Adjectif
A. − Fait dans la hâte. Synon. hâtif.Action, cours, course, démarche, geste, jugement, fuite précipité(e). Ces deux médecins dont elle ignorait les noms, qui arrivaient si tard, et le départ si précipité de ce petit bruyant docteur de Vassili Ostrow ne lui avaient dit rien qui vaille (G. Leroux,Roul. tsar, 1912, p.135).Le retour précipité du Kaiser, qui sera cette nuit à Kiel, semble devoir modifier l'orientation politique de ces derniers jours (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p.348):
1. À l'autre aile, les Normands avaient eu d'avance l'avantage, mais restés dangereusement en l'air après le désastre de leurs alliés, ils ne purent que se dégager à temps par une retraite précipitée. Grousset,Croisades, 1939, p.78.
B. − Dont le rythme, le débit, la fréquence, l'allure est rapide et accéléré(e). Battements précipités; halètement, marche, mouvement, parole, pas, respiration, trot précipité(e). Oui... Emma est venue nous voir, dit Berthe d'une voix précipitée et un peu tremblante (Chardonne,Épithal., 1921, p.163).Au matin de cette nuit de grande paix, il fut réveillé par des coups précipités à la porte (Triolet,Prem. accroc, 1945, p.262):
2. Cependant sa vue s'affaiblissait, son souffle était plus précipité, et à divers signes on pouvait prévoir sa fin prochaine; mais son discours était net encore, son esprit paisible, et la douce chaleur de son coeur ne devait se dissiper qu'avec sa vie. Toepffer,Nouv. genev., 1839, p.257.
III. − Substantif
A. − [Corresp. à précipiter A 1] Personne projetée d'une hauteur dans le vide. Ayant abrité son client contre la mitraille des pierres qui les avait surpris, il avait vu passer par-dessus le pan de rocher quelque chose, qui était le corps d'un précipité (Peyré,Matterhorn, 1939, p.126).
B. − Au fém., loc. adv. À la précipitée (sur le modèle de à la dérobée). À la hâte. Le gros qui avait remis son chapeau l'enleva encore à la précipitée (...) Et il râcla ses souliers au râcloir, et il entra en courbant un peu l'échine, malgré la haute imposte de la porte (Giono,Solit. pitié, 1932, p.15).
Prononc.: [pʀesipite]. Fréq. abs. littér.: 1367. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2117, b) 1809; xxes.: a) 2028, b) 1816. Bbg. Quem. DDL t.18.

Wiktionnaire

Adjectif

précipité

  1. Hâté, accéléré, prompt, rapide voire impétueux.
    • Un pas précipité.
  2. Solidifié suite à une précipitation.

Nom commun

précipité \pʁe.si.pi.te\ masculin

  1. (Chimie) Corps plus solide que le milieu où il a pris naissance lors d’une réaction chimique (la précipitation).
    • La solution de prussiate rouge traitée par une solution de protosel de fer donne un précipité bleu appelé bleu de Turnbull et qui paraît identique au bleu de Prusse. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • L’azotate de baryum décèle la plus petite quantité d’acide sulfurique dans un liquide en y produisant un précipité blanc.
    • En météorologie, les gouttes d’eau ou de cristaux de glace dans l’atmosphère sont un précipité de la vapeur d’eau.

Forme de verbe

précipité \pʁe.si.pi.te\

  1. Participe passé masculin singulier de précipiter.

Forme d’adjectif

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Féminin singulier de précipité.

Forme de verbe

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Participe passé féminin singulier de précipiter.
    • D’autres, produisant en même temps de la caséase (trypsine), peptonifient la caséine précipitée. — (Raphaël Anatole Émile Blanchard, Archives de parasitologie, 1903, volume 7, page 270)

Forme d’adjectif

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Féminin singulier de précipité.

Forme de verbe

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Participe passé féminin singulier de précipiter.
    • D’autres, produisant en même temps de la caséase (trypsine), peptonifient la caséine précipitée. — (Raphaël Anatole Émile Blanchard, Archives de parasitologie, 1903, volume 7, page 270)

Forme d’adjectif

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Féminin singulier de précipité.

Forme de verbe

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Participe passé féminin singulier de précipiter.
    • D’autres, produisant en même temps de la caséase (trypsine), peptonifient la caséine précipitée. — (Raphaël Anatole Émile Blanchard, Archives de parasitologie, 1903, volume 7, page 270)

Forme d’adjectif

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Féminin singulier de précipité.

Forme de verbe

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Participe passé féminin singulier de précipiter.
    • D’autres, produisant en même temps de la caséase (trypsine), peptonifient la caséine précipitée. — (Raphaël Anatole Émile Blanchard, Archives de parasitologie, 1903, volume 7, page 270)

Forme d’adjectif

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Féminin singulier de précipité.

Forme de verbe

précipitée \pʁe.si.pi.te\

  1. Participe passé féminin singulier de précipiter.
    • D’autres, produisant en même temps de la caséase (trypsine), peptonifient la caséine précipitée. — (Raphaël Anatole Émile Blanchard, Archives de parasitologie, 1903, volume 7, page 270)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉCIPITÉ (pré-si-pi-té, tée) part. passé de précipiter
  • 1Jeté de haut en bas. Manlius précipité du haut de la roche Tarpéienne.

    Fig. Ah ! madame, faut-il me voir précipité De l'espoir glorieux dont je m'étais flatté, Molière, D. Garc. III, 2. Je vous laisse à penser si une liberté précipitée jusqu'au voisinage du vice ne s'emportera bientôt jusqu'à la licence, Bossuet, Sermons, Impén. 1.

  • 2Escarpé. Il est impossible de concevoir comment ils [les Lapons] peuvent se soutenir en descendant les fonds les plus précipités, Regnard, Voyage de Laponie. Ils [les lamas] descendent des ravines précipitées et surmontent des rochers escarpés où les hommes mêmes ne peuvent les accompagner, Buffon, Quadr. t. VI, p. 54.
  • 3Qui est entraîné, poussé. Ouvre tes yeux cillés, et vois de quelle sorte, D'ardeur précipité, la rage te transporte, Régnier, Ép. I. Mon importun et lui courant à l'embrassade Ont surpris les passants de leur brusque incartade, Et, tandis que tous deux étaient précipités Dans les convulsions de leurs civilités…, Molière, Fâch. I, 1.
  • 4Qui se fait précipitamment. Les courtes et précipitées prospérités de Gaston de Foix, la mort du duc de Veimar au milieu de ses triomphes, Voiture, Lett. 173. Le Cid et Pompée, où les actions sont un peu précipitées, Corneille, 3e dis l. Le roi a de la bonté, et il sait bien que la chose a été précipitée, Molière, Impromptu, 4. Tou t ce qui est ici vous salue, et notre ami [Corbinelli] ne sait rien de cette lettre précipitée, Sévigné, 29 avr. 1686. Sa mort si précipitée et si effroyable pour nous, Bossuet, Mar.-Thér. Ne suffit-il pas qu'il y ait eu quelquefois de l'abus par les enterrements précipités, pour nous engager à les différer et à suivre les avis des sages médecins ? Buffon, Hist. nat. hom. Œuvr. t. IV, p. 380. La civilisation des Esclavons ayant été plus moderne et plus précipitée que celle des autres peuples…, Staël, Allem. Considér. génér.
  • 5Qui a une grande vitesse. Et déjà mon vers coule à flots précipités, Boileau, Ép. VIII. Ruisseau, nous paraissons avoir un même sort : D'un cours précipité nous allons l'un et l'autre, Vous à la mer, nous à la mort, Deshoulières, Poés. t. I, p. 130. Tantôt, dans chaque strophe, à l'exemple d'Horace, J'aime un accord moins répété, Et qu'après un grand vers elle tombe avec grâce Par un vers plus précipité, Lamotte, Odes, t. I, p. 339, dans POUGENS. Leur marche fut tour à tour tardive et précipitée, Raynal, Hist. phil. XVIII, 47.
  • 6Qui a de la précipitation, qui agit à la légère. Gens un peu entreprenants, légers et précipités, La Bruyère, VIII.

    Il se dit aussi des choses. Cette humeur curieuse et précipitée fait que ce qu'on ne voit pas on le devine, Bossuet, Sermons, Jugements hum. 1. Toutefois vos transports sont trop précipités, Racine, Iphig. II, 5. Deux erreurs où les hommes ont coutume de tomber par des jugements précipités, Condillac, Conn. hum. II, II, 2.

  • 7 Terme de chimie. Qui tombe au fond d'une dissolution. Sa noirceur [de l'encre] ne venait que d'un fer précipité par une liqueur alcaline, Rousseau, Ém. III.

    S. m. Matière dissoute qui a abandonné son dissolvant et est tombée au fond du vase. Les différentes couleurs des précipités de mercure, Mairan, Éloges, Lémery.

    Précipité blanc, protochlorure de mercure, obtenu par précipitation.

    Précipité jaune, sulfate de mercure.

    Précipité per se, précipité rouge, bioxyde de mercure.

REMARQUE

À Genève on dit : à la précipitée, précipitamment, en toute hâte, HUMBERT, Gloss. génev.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRÉCIPITÉ BLANC, voyez Mercure, Chimie, & Mercure, Mat. méd.

Précipité jaune, ou Turbith minéral, voyez Mercure, Chimie, & Mercure, Mat. méd.

Précipité rouge, voyez Mercure, Chimie, & Mercure, Mat. méd.

Précipité verd, voyez Mercure, Chimie, & Mercure, Mat. méd.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « précipité »

Participe passé de précipiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « précipité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
précipité presipite

Citations contenant le mot « précipité »

  • Le rapport de recherche mondial sur le marché mondial du carbonate de calcium précipité 2020 fournit un résumé standard de l’industrie ainsi qu’une description approfondie de celui-ci. L’analyse du rapport sur le marché Carbonate de calcium précipité est fournie pour le marché international comme les tendances en développement récentes, le statut de fabrication régional, l’analyse du paysage concurrentiel et bien plus encore. Des réglementations de développement, des processus de fabrication et des plans distincts sont largement élaborés dans l’étude de marché Carbonate de calcium précipité. En outre, le rapport sur le marché du carbonate de calcium précipité démontre également plusieurs éléments cruciaux tels que le prix, l’importation / exportation, l’investissement, les revenus, les marges brutes, l’offre et la demande. Thesneaklife, Chiffre d’affaires du marché mondial du carbonate de calcium précipité 2020: Omya, Imerys, Okutama Kogyo, Maruo Calcium, Solvay, Fimatec – Thesneaklife
  • À Zwickau, en Allemagne, le coronavirus a précipité l'histoire dans la première usine Volkswagen de production en masse de voitures électriques. Alors qu'avant la crise, en février, on y assemblait encore des Golf à moteur essence et diesel, lors de la remise en route de chaîne de montage, la décision a été prise d'abandonner totalement le thermique. rts.ch, La crise précipite la transition vers les voitures électriques - rts.ch - Sciences-Tech.

Images d'illustration du mot « précipité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Esplanade_whitesky Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « précipité »

Langue Traduction
Anglais precipitate
Espagnol precipitado
Italien precipitato
Allemand präzipitat
Chinois 沉淀
Arabe ترسب
Portugais precipitado
Russe осадок
Japonais 沈殿する
Basque hauspeatu
Corse precipità
Source : Google Translate API

Synonymes de « précipité »

Source : synonymes de précipité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « précipité »

Partager