La langue française

Populace

Définitions du mot « populace »

Trésor de la Langue Française informatisé

POPULACE, subst. fém.

Péj. [Désigne un ensemble de pers. investi traditionnellement de toutes les tares de la société et capable de tous les excès] Partie la plus défavorisée (économiquement, culturellement et socialement) de la population. Synon. canaille, masse, plèbe, peuple, populaire (subst.), populo (pop. et fam.), racaille, vulgaire (subst.).Apaiser, armer, flatter, haranguer, soulever la populace; femme, homme de la populace; populace abêtie, abjecte, corrompue, déchaînée, fanatique, ignoble, immonde, puante. Les vains et dispendieux amusemens des riches ne peuvent pas toujours se justifier aux yeux de la raison; mais combien ne sont pas plus désastreuses les folles dissipations du pauvre! La joie des indigens est toujours assaisonnée de larmes, et les orgies de la populace sont des jours de deuil pour le philosophe (Say, Écon. pol., 1832, p.378).Au sein des classes dominantes, dominait la répugnance ou même le mépris à l'égard des déshérités et il n'était personne qui ne redoutât leurs méfaits individuels et la révolte collective de la «populace», de la «canaille» (Lefebvre,Révol. fr., 1963, p.63):
. Même dans la lie de la populace, dans ces êtres aux grosses têtes, aux yeux vitreux, aux faces souvent bestiales, trapus et bas sur pattes (...) on voyait, jusque dans cette fange fétide, d'étranges phosphorescences qui s'allumaient, comme des feux follets dansant sur les marais: des regards merveilleux, des intelligences lumineuses... Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p.421.
P. anal. [Pour désigner une catégorie partic. d'êtres, de choses] Un grand hôtel de pierre, se carrant à son aise (...) parmi cette populace de maisons serrées et étriquées (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p.144).[Lamennais] trouvera facilement à diriger une populace d'écrivassiers sans conviction qui se serviront de lui comme d'un drapeau et qui le renieront ou le trahiront à la première occasion (Sand, Corresp., t.1, 1836, p.370).On nourrit hautement, résigné, des millions de pucerons féroces, toute une populace de vermine qui vous couvre de pustules aqueuses (Arnoux, Calendr. Fl., 1946, p.278).
Prononc. et Orth.: [pɔpylas]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1552 masc. (E. Jodelle, L'Eugene, Prol. ds OEuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t.1, p.14); 1561 fém. (J. Grévin, La Trésorière, éd. E. Lapeyre, p.4). Empr. à l'ital. popolaccio «plèbe» (dep. le xvies., Mattio Franzesi ds Tomm.-Bell.), dér. à l'aide du suff. péj. -accio, de popolo (peuple*). La finale du mot fr. a entraîné le genre fém. mais le genre masc. s'est cependant maintenu jusqu'au xviies. de même que la forme masc. populas, att. dep. 1562 (M. Scève ds Hug.; v. FEW t.9, p.180a). Fréq. abs. littér.: 372. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 961, b) 611; xxes.: a) 318, b) 242.
DÉR.
Populacerie, subst. fém.,vieilli. Moeurs, manières de la populace. [Degas] un des premiers, il s'est attaqué aux élégances et aux populaceries féminines (Huysmans, Art mod., 1883, p.12).L'empereur de Russie trouvait qu'il y avait un peu trop de fraternisation démocratique entre la France et ses marins (...) Mohrenheim (...) avait obtenu la continuation des fêtes un peu modifiées, un peu châtrées de populacerie (Goncourt, Journal, 1893, p.472). [pɔpylasʀi]. 1reattest. 1791 (Réflexions sur le club des Jacobins, in Journal des clubs, 14 mai, no26, in Aulard, La Société des Jacobins, t.2, p.417 ds Quem. DDL t.11); de populace, suff. -erie*.
BBG.Dauzat Ling. fr. 1946, p.39. _ Dub. Pol. 1962, pp.379-380. _ Hope 1971, p.217. _ Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p.290. _ Wind 1928, p.9, 11, 148, 191, 201.

populace « peuple » (avec mépris)

Wiktionnaire

Nom commun

populace \pɔ.py.las\ féminin

  1. Bas peuple, le commun.
    • À mesure que la population s'accroît, les moyens de subsistance deviennent moins faciles et bientôt l'État n'est plus composé que d'une vile populace que quelques hommes puissants tiennent sous le joug. — (Jean-Paul Marat, Les chaînes de l'esclavage)
    • C'est sans doute que le beaujolais nouveau pue trop la sueur d'une populace avinée de nostalgie du vin de soif, contrairement à la noble modernité de ces flacons de pauillac et de saint-émilion, qui n'en sont d'ailleurs plus, tant la poussière de chêne neuf saturant leurs tanins laisse croire qu'ils ont été élevés dans des cercueils. — (Périco Légasse, Vive le beaujolais nouveau ! in Marianne, n° 553 du 24 novembre 2007)
    • Tu fermeras l'œil, pour ne point voir, par la glace,
      Grimacer les ombres des soirs,
      Ces monstruosités hargneuses, populace
      De démons noirs et de loups noirs.
      — (Arthur Rimbaud, Rêvé pour l'Hiver, 1870)
    • La populace prenait goût à cette chasse à l’homme, elle craignait de se voir frustrer du spectacle qui l’intéressait à un si haut point. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Ce décret publié à Mexico le 14 mai 1827, fut accueilli avec des démonstrations extravagantes de joie de la part de la populace. — (Anonyme, Mexique.- Situation des partis, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • De degré en degré, le pouvoir tombera infailliblement dans les mains de la plus vile populace — (Achille de Jouffroy d’Abrans, Les Fastes de l’anarchie, 1820, tome 1)

Nom commun

populace

  1. Population ; Ensemble d’individus formant une catégorie particulière dans un pays.
    • The Internet has now made highly technical information available to the broader populace.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POPULACE (po-pu-la-s') s. f.
  • Terme de mépris. Le bas peuple. Quelle tempête devait s'élever contre l'Église naissante ! et faut-il s'étonner de voir les apôtres si souvent battus, lapidés, et laissés pour morts au milieu de la populace ? Bossuet, Hist. II, 12. La populace soulevée contre les lois est le plus insolent de tous les maîtres, Fénelon, Dial. des morts anc. Dial. 16. La populace gouverne souvent ceux qui devraient la gouverner et l'instruire ; c'est elle qui, dans les séditions, donne des lois ; elle asservit le sage à ses folles superstitions, Voltaire, Polit et lég. Fragm. sur la justice. Que faisaient-ils [dans les journées de juillet 1830], tandis qu'à travers la mitraille Et sous le sabre détesté La grande populace et la sainte canaille Se ruait à l'immortalité ? Barbier, ïambes, Curée.

    Par extension, il se dit de ce qu'il y a de plus bas dans une classe quelconque. Vous jugez bien qu'un homme qui a sur les bras un persécuteur tel que M. Jurieu, dont la populace laïque et même l'ecclésiastique suit aveuglément la fureur, n'a pas peu d'affaires, Bayle, Lett. 27 août 1691. Ainsi devraient parler tous les écrivains éclairés et courageux, qui osent n'être pas de l'avis de la populace littéraire sur l'adoration superstitieuse des auteurs célèbres de l'antiquité, D'Alembert, Éloges, l'ab. de St-Pierre.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils rassemblerent grand nombre de populasse seditieuse du faulxbourg, Condé, Mémoires, p. 614. Plaire à une populace est ordinairerement desplaire aux sages, Amyot, Comment nourrir les enfants, 15. Toutes les cloches sonnerent sur lui, et deux cents populaces qu'à pied, qu'à cheval, le poursuivirent aux rais de la lune, D'Aubigné, Faen. IV, 6. Cette populace, comme s'ils n'eussent eu rien à craindre se mirent à piller tout le païs, D'Aubigné, Hist. I, 347. Le gros populas, La Boétie, Servit. volont. Populace, mot que nous avons esté contraincts d'innover par faute d'autre pour denoter un peuple sot, Pasquier, Rech. VIII, p. 662, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « populace »

Ital. populazzo, du lat. populacius, populacier, qui vient de populus (voy. PEUPLE 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) De l’italien popolaccio, dérivé de popolo avec le suffixe -accio.Et du latin plebs: le bas peuple. (information à préciser ou à vérifier)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « populace »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
populace pɔpylas

Citations contenant le mot « populace »

  • La populace ne peut faire que des émeutes. Pour faire une révolution, il faut le peuple. Victor Hugo, Tas de pierres, Éditions Milieu du monde
  • Il semble […] que la populace ne mérite pas une religion raisonnable. François Marie Arouet, dit Voltaire, Essai sur les mœurs, De la religion de la Chine
  • La raison n'agit point sur une populace. De Jean Racine / La Thébaïde
  • La populace ne peut faire que des émeutes. Pour faire une révolution il faut le peuple. De Victor Hugo / Choses vues
  • Bravos. Monnaie avec laquelle la populace paie ceux qui flattent et la dévorent. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Ce que voulait la populace, c’était d’accéder à l’histoire, même au prix de l’auto-destruction. De Hannah Arendt / Les origines du totalitarisme : le système totalitaire
  • Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas instruit. Quand la populace se mêle de raisonner, tout est perdu. De Voltaire / Damilaville - 1766
  •  Les maîtres, les experts, les responsables, les dirigeants utilisent la plupart du temps les mots et leur savoir non pas pour éclairer le peuple mais pour guider la populace. AgoraVox, Peuple ou populace ? - AgoraVox le média citoyen
  • la France est au bord de l'anarchie , puis, viendra le chaos . On dirait que nous sommes désarmés devant cette frange de populace qui sème la pagaille ; on le paiera très cher !!! et....dans pas longtemps ladepeche.fr, Auzeville-Tolosane. Ils ont tué son mari lors d'un cambriolage, elle leur pardonne - ladepeche.fr
  • Les élites vivront sous l'eau , la populace en surface... L'Obs, Les cités sous-marines, l’habitat de demain ?
  • Sans du tout parler du prix enceintes-assistants vocaux. Apple en fait beaucoup moins mais "out of the box" tandis qu'Amazon en fait énormément, et c'est à ce stade que les journalistes s'arrêtent et déclarent Alexa vainqueur par KO, suivi par l'essentiel de la populace. iGeneration, Dans l'application Alexa, Amazon déplace les skills loin des yeux | iGeneration
  • Une fois le wagon moins rempli, l'homme remonte dans le tramway mais est vite interpellé par la police. Au cours de son interrogatoire, celui-ci nie avoir insulté et menacé le conducteur. Il ira même jusqu'à justifier sa position insolite en prétextant qu'il ne supporte plus « la populace » dans les transports en commun. leparisien.fr, Grenoble : il prend le tramway accroché à l’arrière par haine «de la populace» - Le Parisien
  • Par opposition à « demos », le peuple, « ochlos » désigne la foule, ce qu'elle a de chaotique, de tumultueux, de désordonné et d'imprévisible. La démocratie est bien le pouvoir du peuple, mais il est encadré par les lois qu'il s'est données à lui-même. Les décisions proviennent des citoyens, mais ceux-ci délibèrent avec logique, car ils sont supposés être éduqués et informés pour avoir des avis éclairés et raisonnables. A l'opposé, quand s'installent la domination de la cohue, le règne des émotions de masse, les caprices de la multitude, on assiste à l'affaissement du système. Flottant au gré des passions populaires, emportée par la foule, la démocratie, de pressions en dépressions, risque de sombrer. Si c'est le cas, si la populace remplace le peuple, alors s'installe à sa place un autre régime, l'ochlocratie. Voilà ce que soutenait Polybe, au livre VI de ses « Histoires », qui tente un abrégé des pensées politiques grecques classiques, et condense notamment l'essentiel de Platon et d'Aristote. Les Echos, Connaissez-vous l'ochlocratie ? | Les Echos
  • Tu nous appelles, avec mépris, "ghâchi" (populace), tu nous accuses de "ragdîne" "dormeurs", et même de "khawàfîne" (lâches), "hmîr" (ânes), "rkhîss" (de peu de valeur), ou zîde ou zîde (et encore et encore). En privé, tu affirmes, également, avec dégoût, - comme si nous sortons d’un égout -, que nous "puons" et sommes "sales" comme une chèvre ou un cochon, ou zîde ou zîde ! Le Matin d'Algérie, Hnâ "ghâchi" !… Wa ntâ chkoûn ? (Nous, "populace" !… Et toi, qui es-tu ?) | Opinion

Images d'illustration du mot « populace »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « populace »

Langue Traduction
Anglais populace
Espagnol populacho
Italien popolino
Allemand bevölkerung
Chinois 民众
Arabe الناس
Portugais população
Russe чернь
Japonais 民衆
Basque populace
Corse pupulazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « populace »

Source : synonymes de populace sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « populace »

Populace

Retour au sommaire ➦

Partager