La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « plèbe »

Plèbe

Définitions de « plèbe »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLÈBE, subst. fém.

A. − HIST. ROMAINE. Élément de la population romaine ne jouissant aux origines que de droits très restreints, mais qui parvint, vers la fin de la royauté, à conquérir le droit de mariage avec les patriciens, l'éligibilité, et la possibilité d'accéder à toutes les magistratures, y compris au pontificat. Tribuns de la plèbe. La race indigène de la Méditerranée, qui devint la plèbe romaine (A. France, Pierre bl.,1905, p.23).La plèbe romaine faisait tous les vingt ans sa petite émeute contre les patriciens (Maurois, Dialog. commandement,1924, p.175).V. plébiscite ex. 1, pontificat A ex. de Fustel de Coulanges, pontife A 1 ex. de Fustel de Coulanges:
1. La plèbe montra d'ailleurs une grande patience; elle attendit soixante-quinze ans que son désir fût réalisé. Il est visible qu'elle mettait moins d'ardeur à obtenir ces hautes magistratures qu'elle n'en avait mis à conquérir le tribunat et un code. Fustel de Coul., Cité antique,1864, p.395.
B. − Vieilli, p.ext. Foule anonyme, masse populaire. Quelques pachas attardés se hâtaient à travers le peuple (...) quelques instants après la plèbe refoulée s'écarta devant le cortège qui s'avançait (Du Camp, Nil,1854, p.57).Il y avait [à Sainte-Pélagie] tout un vaste dortoir rempli de malheureux Suisses arrêtés en Vendée et constituant la plèbe du parti légitimiste (Nerval, Bohême gal.,1855, p.115).Autrefois, je n'étais qu'un soldat confondu dans la plèbe des mercenaires (Flaub., Salammbô,t.2, 1863, p.42).
En partic., péj. Bas peuple. Synon. populace, racaille.Toujours et partout la plèbe, le gros monceau, les goûts grossiers, les jugements superficiels, les cordonniers jugeant de tout en dehors de la chaussure: cela me donne des nausées (Amiel, Journal,1866, p.546).Que veut cette religion sombre et triste? Quelles gens que ces chrétiens, gens qui fuient la lumière, insociables, plèbe, rebut du peuple (Renan, Avenir sc.,1890, p.368):
2. Elles traversaient à petits pas, comme des reines, l'établissement de la Grenouillère; et elles semblaient fières de leur célébrité, heureuses des regards fixés sur elles, supérieures à cette foule, à cette tourbe, à cette plèbe. Maupass., Contes et nouv.,t.1, Femme de Paul, 1881, p.1221.
REM.
Plébécule, subst. fém.,rare et littér., péj. Vile multitude. La plébécule cabalante qui a sifflé Amy Robsart croyait siffler Cromwell par contre-coup. C'est une malheureuse petite intrigue classique qui ne vaut pas, du reste, la peine qu'on en parle (Hugo, Corresp.,1828, p.446).Et pourtant les convives [de Vidocq] dans ces occasions d'apparat, ne sont pas de cette plébécule avec laquelle il pourrait ne pas se gêner; ce sont d'ordinaire des banquiers ([L'Héritier],Suppl. Mém. Vidocq, t.1,1830,p.XXXIV).
Prononc. et Orth.: [plεb]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Ca 1355 hist romaine (Bers., T. Liv., ms. Ste-Gen., fo2c ds Gdf. Compl.); rare, répertorié dep. 1834 (Boiste); spéc. 1792 «peuple, commun des hommes» (L'Ami du peuple, no667, p.5); 1801 péj. (Mercier Néol., p.185: Le mot de populace est devenu trop populacier; il faut lui substituer le mot Plèbe). Empr. au lat. plebs, -bis «plébéiens (p.oppos. aux patriciens)» et «bas peuple». Fréq. abs. littér.: 248. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 44, b) 1357; xxes.: a) 247, b) 140. Bbg. Darm. 1877, p.182. _Dub. Pol. 1962, pp.375-376 (et s.v. plébécule). _Hasselrot 1957, p.200 (s.v. plébécule). _Vardar Soc. pol. 1973 [1970] p.286.

Wiktionnaire

Nom commun - français

plèbe \plɛb\ féminin

  1. (Histoire) (Antiquité) Dans l'ancienne Rome, ensemble des classes du peuple romain qui n'appartiennent pas à l'aristocratie, au patriciat.
    • À partir de 462 av. J.-C., la plèbe réclame la mise par écrit d'une loi, connaissable par tous, fixant l'étendue des pouvoirs des consuls.
    • Laïus Curion, tribun de la plèbe, qui s’était fait le défenseur de César et de sa dignité menacée, avait plusieurs fois pris devant le Sénat l’engagement suivant: si la puissance militaire de César inquiétait quelqu’un, et puisque, d’autre part, le pouvoir absolu et les armements de Pompée éveillaient chez les citoyens des craintes qui n’étaient pas médiocres, il proposait que l’un et l’autre désarmât et licenciât ses troupes; du coup, la république recouvrerait la liberté et l’indépendance. Il ne se borna point à cet engagement, mais il prit même l’initiative de provoquer un vote du Sénat ; les consuls et les amis de Pompée s’y opposèrent, et, sur cette manœuvre dilatoire, l’assemblée se sépara.
      — (César, La Guerre des Gaules, VIII, 52, trad. Constans, 1926)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Peuple.
    • Ses traits fins et réguliers, […], auraient pu passer pour beaux s’ils n’eussent été les indices d’une physionomie particulière à une race qui, pendant ces siècles barbares, était également détestée par la plèbe crédule et superstitieuse et persécutée par la noblesse rapace, …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Ma dernière vision de lui, alors que je lançais un grand au revoir, fut celle d'un riche milliardaire perdu dans le carrousel des bagages, parmi la plèbe, jouant des coudes avec le reste des mortels afin de récupérer ses bagages. — (‎Anthony Holden, Big Deal, MA Éditions, 2006, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLÈBE. n. f.
Le bas peuple.

Littré (1872-1877)

PLÈBE (plè-b') s. f.
  • 1À Rome, l'ordre du peuple, par opposition aux patriciens. La plèbe diffère du peuple en ce que la dénomination de peuple désigne tous les citoyens y compris les patriciens, tandis que le mot de plèbe désigne les citoyens autres que les patriciens, Pellat, Institutes de Gaïus, I, 3.
  • 2Dans les états modernes, les classes inférieures.

HISTORIQUE

XIVe s. Plebe emportoit seulement les baz et les petiz et le commun, Bercheure, f° 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « plèbe »

Lat. plebs, plebis ; comparez πλῆθος, la foule ; radical sanscr. par, prĭ, emplir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1355) [1] Emprunté au latin plebs (1- la plèbe (opposée à l'aristocratie), 2- le peuple, « les classes inférieures », 3- péj. la populace ). [2]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « plèbe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plèbe plɛb

Citations contenant le mot « plèbe »

  • Les lois font les bagnes, les moeurs font les lupanars. La lumière crée le peuple, la nuit enfante la plèbe. La veste rouge du forçat est taillée dans la robe rouge du juge. De Victor Hugo / Quatre-vingt-treize
  • Et un de plus! Un de plus qui se fout de la gueule du monde, de la plèbe, plutôt... On peut dire comme ça. Après Balkany dansant libre dans la rue et pourtant condamné, Darmanin, et son enquête en cours, ministre de la police, Bachelot destructrice de l’hôpital, chroniqueuse bas de gamme ( la culture!!), et tant d'autres, il y a trop de monde à citer, voilà notre suzerain De Villiers qui en rajoute une bonne couche. Depuis quelques semaines on nous bassine ( à raison peut-être ) que le virus circule encore, qu'il faut être responsable, bref qu'il faut se plier aux lois prises à cet effet.Et de nous montrer les horribles jeunes organisant une rave party (après tout personne n' était obligé de s'y rendre ),les terribles fêtes familiales génératrices de bisous irresponsables, les baigneurs inconscients sur des plages où l'on est moins serrés qu'à l'usine. Ok,ok,ok!! Moi même, par respect des autres, je porte le masque dès que je me trouve dans un endroit clos. Je peux faire cet effort et ne sens pas ma liberté mise en danger par cet acte, En tout cas moins que quand il était obligatoire de s'écrire un laissez passer, pour pouvoir sortir une heure.Nous sommes nombreux à subir ces contraintes et, en premières lignes, les petits restaurateurs, les lieux culturels ( qui ne sont pas que la télé, Madame Bachelot) et nombre de petits artisans locaux, entre autres. Même le football, auquel je suis complètement insensible, a joué le jeu (enfin non, ils n'ont pas joué justement). Club de Mediapart, Le puy s'en fout!! | Le Club de Mediapart
  • Pour cela, il suffit de se tourner vers l'institut GfK qui, s'il ne partage pas les chiffres précis avec la plèbe, donne au moins une indication des titres qui ont été les plus vendus dans dix-neuf pays du Vieux Continent ainsi qu'au Brésil. Gameblog, Ventes de jeux en Europe : Qui domine le début de l'année 2020 ?
  • Mars 1886. La Wallonie prend feu. L'incendie part de Liège, où l'on commémore la commune de Paris, puis gagne les bassins hennuyers, surtout celui de Charleroi, où des usines et un château sont détruits. Léopold II envoie la troupe, menée par son aide de camp, le lieutenant-général van der Smissen. Il fait tirer sur la plèbe. Il y a vingt morts, dont douze à Roux. La Wallonie de l'acier et du charbon se découvre une autre matière première : le sang d'ouvrier. On en a peu extrait en Flandre, qui était encore agricole, et qui s'industrialisera sans violence. Site-LeVif-FR, Les 190 ans de la Belgique en 50 mots: Roux - Le Vif - Tous les jours, toute l'info. - LeVif
  • Dimanche et lundi soir, à la Chap’L, devant un public enthousiaste et à guichets fermés, la troupe de la Licorne a inauguré la saison estivale avec « Aristomania ». Si la jauge était réduite, leur plaisir de jouer n’en était que décuplé. Accueilli par les comédiens, le public a vite compris le caractère satyrique du spectacle, enchaînant des saynètes aux dialogues parfois lestes, avec des chorégraphies endiablées. Une soirée de gala, où les aristos en mal d’excitation n’ont pas manqué de tonus, se livrant à des karaokés sur des tubes rétros, et interpellant la plèbe avec ostentation. Le Telegramme, Les aristos de la Licorne ont fait le show - Concarneau - Le Télégramme
  • Dans la précédente élection, le Président avait des partisans et des opposants à la fois dans le patriciat et dans la plèbe. Pour la première fois le partage électoral est complètement un partage de classe lourd de menaces. Le Figaro.fr, Abstention record aux législatives ou la sécession de la Plèbe

Traductions du mot « plèbe »

Langue Traduction
Anglais plebs
Espagnol plebe
Italien plebe
Allemand plebs
Chinois 废话
Arabe الفصائل
Portugais plebe
Russe плебс
Japonais プレブス
Basque plebs
Corse plebe
Source : Google Translate API

Synonymes de « plèbe »

Source : synonymes de plèbe sur lebonsynonyme.fr

Plèbe

Retour au sommaire ➦

Partager