La langue française

Peuplement

Définitions du mot « peuplement »

Trésor de la Langue Française informatisé

PEUPLEMENT, subst. masc.

A. −
1. Action de peupler (v. ce mot I A 1 a), de constituer ou d'accroître la population d'un territoire; p. ext. état d'un territoire peuplé. Pourquoi est-ce que chacune des fazendas du Brésil s'est placée sous la tutelle d'un saint (...) comme en France les villages au moment de leur édification, du peuplement et du cadastrage des terres? (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p.360).Il s'agit (...) des mesures concernant le peuplement de la France, tant par des garanties attribuées aux familles que par des règles rationnelles concernant l'immigration (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p.579):
. Dans l'analyse des processus et de la réalité actuelle du peuplement, on fait intervenir des précisions qualitatives telles que désignation du fond ethnique ou national des occupants, ou allusion à la plus ou moins grande ancienneté des implantations. George1970.
Colonie de peuplement. Colonie destinée à recevoir de nombreux ressortissants de la métropole. L'impérialisme français a utilisé l'Algérie comme une colonie d'exploitation et de peuplement. Un million de colons, seuls citoyens à part entière, dirigeaient totalement la vie sociale, politique et économique (K. Ammour, C. Leucate, J.-J. Moulin, La Voie algérienne, 1974, p.6).
SYNT. Évolution du peuplement; géographie du peuplement; peuplement continu, dense, diffus; peuplement lent, progressif, rapide; peuplement agricole, industriel; peuplement autochtone; peuplement par immigration.
2. P. anal. Action de peupler d'animaux, de végétaux; état d'un territoire ainsi peuplé. Peuplement d'une basse-cour, d'un colombier, d'une garenne; peuplement d'un étang. Le maître surveillait attentivement ses viviers, où s'engraissait le poisson de choix des étangs environnants, et ses réserves dont il connaissait le peuplement à une couvée près (Pesquidoux, Livre raison, 1928, p.124).Il n'est pas jusqu'au peuplement des landes avec des pins dont il [Buffon] ne se préoccupe! (Estaunié, Rom. et prov., 1942, p.120).
B. −
1. Ensemble des personnes occupant un territoire, un espace géographique déterminé. À Varsovie, ou plutôt dans ce vaste peuplement de trois cent mille Juifs environ, le plus nombreux d'Europe, qui forme ici une ville dans la ville (Tharaud, Jument err., 1933, p.1).
2. En partic. Ensemble des espèces animales ou végétales qui vivent dans un même lieu, dans un même milieu bio-géographique. Peuplement forestier, végétal; peuplement artificiel, naturel; forme d'un peuplement. Il eût fait si bon se promener dehors (...) dans les bois, parmi les peuplements de bouleaux que la lumière argente en fantômes (A. Daudet, Pte paroisse, 1895, p.40).Tomberons-nous dans cette nappe vert tendre ou dans ces prairies de fleurs roses que forme un grand peuplement d'arbres dont j'ignorerai toujours le nom? (Tharaud, Paris-Saïgon, 1932, p.177).
SYLVIC. ,,Association de végétaux ligneux, constituant un tout bien distinct, objet d'un traitement déterminé avec une ou plusieurs essences d'un seul âge ou d'âges multiples`` (Forest. 1946). Genre, qualité de peuplement; peuplement clair, complet, étagé, interrompu, naturel, serré, spontané. L'exploitation de peuplement s'oppose à l'exploitation d'arbres (séparés) (Plais.1969).
Prononc. et Orth.: [poepləmɑ ̃], [pø-]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1539 peuplement de vigne (Est.); 2. 1572 (Amyot, OEuvr. mêl., IV, 308, éd. 1820 ds Gdf. Compl.: Peuplement (...) d'icelle ville). Dér. de peupler*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 57.

Trésor de la Langue Française informatisé

PEUPLEMENT, subst. masc.

A. −
1. Action de peupler (v. ce mot I A 1 a), de constituer ou d'accroître la population d'un territoire; p. ext. état d'un territoire peuplé. Pourquoi est-ce que chacune des fazendas du Brésil s'est placée sous la tutelle d'un saint (...) comme en France les villages au moment de leur édification, du peuplement et du cadastrage des terres? (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p.360).Il s'agit (...) des mesures concernant le peuplement de la France, tant par des garanties attribuées aux familles que par des règles rationnelles concernant l'immigration (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p.579):
. Dans l'analyse des processus et de la réalité actuelle du peuplement, on fait intervenir des précisions qualitatives telles que désignation du fond ethnique ou national des occupants, ou allusion à la plus ou moins grande ancienneté des implantations. George1970.
Colonie de peuplement. Colonie destinée à recevoir de nombreux ressortissants de la métropole. L'impérialisme français a utilisé l'Algérie comme une colonie d'exploitation et de peuplement. Un million de colons, seuls citoyens à part entière, dirigeaient totalement la vie sociale, politique et économique (K. Ammour, C. Leucate, J.-J. Moulin, La Voie algérienne, 1974, p.6).
SYNT. Évolution du peuplement; géographie du peuplement; peuplement continu, dense, diffus; peuplement lent, progressif, rapide; peuplement agricole, industriel; peuplement autochtone; peuplement par immigration.
2. P. anal. Action de peupler d'animaux, de végétaux; état d'un territoire ainsi peuplé. Peuplement d'une basse-cour, d'un colombier, d'une garenne; peuplement d'un étang. Le maître surveillait attentivement ses viviers, où s'engraissait le poisson de choix des étangs environnants, et ses réserves dont il connaissait le peuplement à une couvée près (Pesquidoux, Livre raison, 1928, p.124).Il n'est pas jusqu'au peuplement des landes avec des pins dont il [Buffon] ne se préoccupe! (Estaunié, Rom. et prov., 1942, p.120).
B. −
1. Ensemble des personnes occupant un territoire, un espace géographique déterminé. À Varsovie, ou plutôt dans ce vaste peuplement de trois cent mille Juifs environ, le plus nombreux d'Europe, qui forme ici une ville dans la ville (Tharaud, Jument err., 1933, p.1).
2. En partic. Ensemble des espèces animales ou végétales qui vivent dans un même lieu, dans un même milieu bio-géographique. Peuplement forestier, végétal; peuplement artificiel, naturel; forme d'un peuplement. Il eût fait si bon se promener dehors (...) dans les bois, parmi les peuplements de bouleaux que la lumière argente en fantômes (A. Daudet, Pte paroisse, 1895, p.40).Tomberons-nous dans cette nappe vert tendre ou dans ces prairies de fleurs roses que forme un grand peuplement d'arbres dont j'ignorerai toujours le nom? (Tharaud, Paris-Saïgon, 1932, p.177).
SYLVIC. ,,Association de végétaux ligneux, constituant un tout bien distinct, objet d'un traitement déterminé avec une ou plusieurs essences d'un seul âge ou d'âges multiples`` (Forest. 1946). Genre, qualité de peuplement; peuplement clair, complet, étagé, interrompu, naturel, serré, spontané. L'exploitation de peuplement s'oppose à l'exploitation d'arbres (séparés) (Plais.1969).
Prononc. et Orth.: [poepləmɑ ̃], [pø-]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1539 peuplement de vigne (Est.); 2. 1572 (Amyot, OEuvr. mêl., IV, 308, éd. 1820 ds Gdf. Compl.: Peuplement (...) d'icelle ville). Dér. de peupler*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 57.

Wiktionnaire

Nom commun

peuplement \pœ.plə.mɑ̃\ masculin

  1. Action de peupler.
    • À ce point de vue le peuplement d'une partie de l'Amérique par les Malayo-Polynésiens est démontré par des preuves anthropologiques, ethnologiques et surtout linguistiques absolument indéniables. — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.16)
    • L’homme a joué un rôle essentiel dans le peuplement végétal des îles du Pacifique. Ainsi la flore de Tahiti est, pour les trois-quarts, une flore introduite. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.190)
    • La réhabilitation mémorielle concerne en premier lieu les victimes d'une politique coloniale de peuplement, par laquelle des condamnés de droit commun ont été transportés en Nouvelle-Calédonie pour des faits parfois mineurs. — (Benoît Carteron, Identités culturelles et sentiment d'appartenance en Nouvelle-Calédonie, L'Harmattan, 2008, page 67)
  2. (En particulier) Action de peupler un étang, une basse-cour, un colombier.
  3. (Foresterie) Ensemble des arbres d’une forêt.
    • A l'heure actuelle, l'étendue inculte boisable en épicéa étant fortement réduite, son extension est due à la conversion de peuplements feuillus en pessières et au boisement de terres agricoles. — (Recherches économiques de Louvain, vol22, page 566, Université catholique de Louvain, Institut des sciences économiques, 1956)
    • Ces pelouses constituent des peuplements les plus riches en espèces spéciales […]. On les considère souvent comme stabilisés par l'action indirecte de l'homme et en particulier par le pacage des ovins. — (Marcel Bournérias, Guide des groupements végétaux de la région parisienne, SEDES, 1968, p.187)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PEUPLEMENT (peu-ple-man) s. m.
  • Action de peupler. Le peuplement de l'Amérique.

    Action de peupler un étang, une basse-cour, un colombier.

    Il se dit aussi de la production des arbres. Les essences qu'on choisit de préférence [pour le bois de Boulogne] furent le chêne et le bouleau, qui aujourd'hui encore forment la base du peuplement, Clavé, Rev. des Deux-Mondes, 1865, p. 789.

    Développement d'infusoires dans un liquide. Le peuplement d'une macération.

HISTORIQUE

XVIe s. Et pourvoyeroit-on au peuplement d'icelle [ville] et à la bonne police, Lanoue, 454. Ce renouvellement differe du premier peuplement du colombier, De Serres, 403.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « peuplement »

(Siècle à préciser) Dérivé de peupler avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Peupler ; ital. popolamento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « peuplement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
peuplement pœplǝmɑ̃

Citations contenant le mot « peuplement »

  • Le peuplement de l'Amérique du Nord remonte à au moins 30 000 ans et serait donc deux fois plus ancien qu'estimé jusqu'ici, selon des recherches archéologiques dont les résultats sont publiés ce mercredi.  LExpress.fr, Le peuplement de l'Amérique du Nord remonte à 30 000 ans - L'Express
  • Dans cette sélection du 23 juillet 2020 : le peuplement de l'Amérique serait bien plus ancien que prévu, une sonde chinoise en route pour Mars et la perte d'odorat pour prédire la démence. Sciences et Avenir, Peuplement américain, Mars, démence : l'actu des sciences - Sciences et Avenir
  • Le peuplement de l’Amérique du Nord remonte à au moins 30.000 ans et serait donc deux fois plus ancien qu’estimé jusqu’ici, selon des recherches archéologiques dont les résultats sont publiés mercredi. Mediapart, Le peuplement de l’Amérique du Nord remonte à 30.000 ans (études) | Mediapart
  • Cela peut paraître incroyable quand on observe aujourd’hui le peuplement forestier des deux caps. Sur le seul cap Taillat, 75 ha sur 79 sont partis en fumée. Sur les arbres restant, seule une poignée a été conservée : les autres n’avaient aucune chance de repartir et ils menaçaient de chuter quand ce n’était pas déjà le cas au lendemain du feu. Même debout et avec le houppier vert, ils avaient le tronc rongé et étaient condamnés. Nice-Matin, AVANT/APRÈS. L’incroyable renaissance des caps Taillat et Lardier - Nice-Matin
  • Guidée par Monique Talec, historienne locale de l’association Histoire et patrimoine du pays de Rosporden, une sortie est programmée jeudi 30 juillet, à 17 h, au départ de la Remise du moulin, face au Centre culturel. « Nous proposons un circuit en centre-ville, avec la visite de l’église, mais aussi autour des étangs pour bien appréhender l’histoire de Rosporden qui remonte au Haut Moyen-Âge, lors de l’édification d’une motte féodale au bord de l’Aven. Des tuiles découvertes sur le site témoignent toutefois de l’existence d’une villa gallo-romaine, et des dépôts de fondeurs d’un peuplement à l’âge de Bronze. L’histoire de nombreux siècles, à venir découvrir au fil d’une balade de 1 h 30 environ », résume Monique Talec. Le Telegramme, Une sortie pour découvrir Rosporden à travers les âges - Rosporden - Le Télégramme
  • Cette étude montre que nous devons remettre en question ce que nous croyons savoir sur le peuplement des Amériques et, surtout, être ouverts à l’idée qu’il puisse remonter à très, très longtemps », dit Devlin Gandy, archéologue à l’université de Cambridge et membre de l’équipe de Chiquihuite. National Geographic, L'Homme aurait peuplé les Amériques 15 000 ans plus tôt que ce que l'on croyait | National Geographic
  • Ecologiques, car le traitement en futaie régulière, long travail de patience, favorise tout un écosystème scrupuleusement pris en compte par les techniciens de l'ONF et permet de perpétuer la forêt. Il consiste à conduire en peuplement des arbres de même âge et à les renouveler à maturité. Ce renouvellement se fait naturellement à partir des glands des chênes adultes afin de conserver leurs patrimoines génétiques et procède d'éclaircies régulières. Sur un hectare, la dernière coupe portera sur une centaine d'arbres et laissera la place à 100.000 jeunes arbres issus de régénérations naturelles. Les Echos, Opinion | Une forêt cultivée est une forêt en bonne santé | Les Echos

Images d'illustration du mot « peuplement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « peuplement »

Langue Traduction
Anglais settlement
Espagnol asentamiento
Italien insediamento
Allemand siedlung
Chinois 沉降
Arabe مستوطنة
Portugais assentamento
Russe поселок
Japonais 決済
Basque likidazioa
Corse saldu
Source : Google Translate API

Synonymes de « peuplement »

Source : synonymes de peuplement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « peuplement »

Peuplement

Retour au sommaire ➦

Partager