La langue française

Pistolet

Sommaire

  • Définitions du mot pistolet
  • Étymologie de « pistolet »
  • Phonétique de « pistolet »
  • Citations contenant le mot « pistolet »
  • Images d'illustration du mot « pistolet »
  • Traductions du mot « pistolet »
  • Synonymes de « pistolet »

Définitions du mot pistolet

Trésor de la Langue Française informatisé

PISTOLET, subst. masc.

A. −
1.
a) Arme à feu portative, à canon court, qui se tient d'une seule main. On voit toujours les poignées de deux ou trois kangiars ou yatagans (...) sortir de cette ceinture et briller sur la poitrine; ordinairement les talons de deux ou trois pistolets incrustés d'argent ou d'or complètent cet arsenal portatif (Lamart.,Voy. Orient,t.1, 1835, p.281).−J'arrive d'Amérique avec (...). −C'est un pistolet qui fait le moulinet (...). −Paf. Un premier coup. Paf. Un deuxième coup. Paf... Une grêle, quoi! Ça fait de la besogne (...). −Il y a six canons (Hugo, Travaill. mer,1866, p.171).Il posa sur une table deux paires de pistolets d'un système nouveau se chargeant par la culasse (Maupass., Bel-Ami,1885, p.157).
Pistolet d'arçon. Arme de gros calibre que les cavaliers plaçaient à l'arçon de la selle. Il alla à l'armoire, fouilla dans un tiroir, retira deux pistolets. C'étaient des pistolets d'arçon, de gros calibre, des armes magnifiques que le général d'Autichamp avait données jadis à son grand-père, et restées chargées depuis cette époque. Sur la batterie étaient gravés ces mots: «Souvenir d'un blanc à un blanc» (...). Il les débourra, renouvela la charge (Châteaubriant, Lourdines,1911, p.268).
Pistolet à barillet. Synon. de revolver.Les faits troublants, ou plutôt aberrants, doivent être examinés. C'est d'abord qu'on ait donné le nom de roulette russe à un certain type de suicide aléatoire, dont le modèle originaire s'exécute avec un pistolet à barillet ne contenant qu'une seule cartouche (Jeux et sports,1967, p.449).
P. métaph. [P. réf. hist.] L'Autriche et l'Angleterre étaient les deux puissances les plus intéressées à laisser dans Cracovie un pistolet chargé sur le coeur de la Pologne russe (Balzac, OEuvres div.,t.3, 1836, p.51).Anvers, ce pistolet que Napoléon voulait tenir toujours chargé sur le coeur de l'Angleterre (Hugo, Fr. et Belg.,1885, p.130).
Au fig., vieilli
Mettre à qqn le pistolet sous/sur la gorge. Mettre quelqu'un dans l'obligation de faire quelque chose qui lui répugne. Synon. usuel mettre à qqn le couteau* sous/sur la gorge.Vous nous mettez le pistolet sous la gorge avec votre faillite (Zola, Curée,1872, p.526).V. gorge I A 2 d.
Tirer des coups de pistolets dans la rue, par la fenêtre. Faire, dire des extravagances pour attirer l'attention. Rembrandt n'est pas seulement un faiseur de tours de force pyrotechniques, tirant, comme on dit, des coups de pistolet dans les caves (Gautier, Guide Louvre,1872, p.122).
Coup de pistolet. Propos extravagant, qui détonne. Tel est l'effet produit par toute idée politique dans un ouvrage de littérature; c'est un coup de pistolet au milieu d'un concert. La moindre allusion politique fait disparaître l'aptitude à tous ces plaisirs délicats qui sont l'objet des efforts du poète (Stendhal, Racine et Shakspeare,t.1, 1825, p.107).Et d'abord, pourquoi Mes Haines? (...) en ce temps où il faut crier pour se faire entendre, M. Zola aura voulu forcer l'attention par ce qu'on nomme un coup de pistolet (L'Illustration,23 juin 1866ds Zola, Mes haines, Paris, Bernouard, 1928, p.286).
P. compar. En canon de pistolet. Il avait la barbe longue de trois semaines, toute grise, les cheveux plats, et les favoris en canon de pistolet (Erckm.-Chatr., Ami Fritz,1864, p.66).
SYNT. Baguette, batterie, bouche, pommeau d'un pistolet; pistolet à crosse courbe, à rouet, à silex; pistolet à un coup, à deux coups/double; pistolet d'abordage, de ceinture, de poche, de salon; pistolet damasquiné.
b) Arme à feu automatique portative à chargeur, et qui se tient d'une seule main. Synon. fam. artillerie, calibre, feu, flingue, pétard, pétoire, seringue.Il n'y avait dans le corps de garde que six policiers armés de pistolets automatiques, et ces armes étaient à leur côté, dans les gaines fermées (Malraux, Cond. hum.,1933, p.246).−Avec quoi tiraient-ils? Des Saint-Étienne? Des brownings? Des pistolets automatiques? (...) −D'où j'étais, je ne pouvais pas lire la marque de leurs pétoires!... Des pistolets automatiques, probable. −Exactement des parabellum. On a retrouvé les balles (Vercel, Cap. Conan,1934, p.100).
Rem. On désigne couramment les pistolets automatiques modernes par le nom de la marque: browning, colt, lüger, parabellum, etc., ou par le calibre: six soixante cinq, sept soixante cinq, onze millimètres, etc.
Pistolet(-)mitrailleur (abrév. P. M.). Arme automatique individuelle se tenant des deux mains, pouvant effectuer des tirs en rafales et qui est utilisée dans les combats rapprochés. Synon. mitraillette.Le pistolet mitrailleur, ou mitraillette, dérivé des pistolets à crosse, fit son apparition à la fin de la Première Guerre mondiale, dans les armées allemandes et américaines (Lar. encyclop.).
SYNT. Amorce, balle, bouche, bride, canon, cartouche, chargeur, chien, crosse, culasse, détente, étui, fourreau, gachette, gueule, guidon, hausse, platine, poignée de pistolet; armer, charger, décharger un pistolet; se battre, tirer au pistolet; duel, tir au pistolet; essuyer, lâcher, tirer des coups de pistolet; s'armer d'un pistolet; braquer un pistolet sur qqn; diriger un pistolet sur/contre qqn; tirer des coups de pistolet contre qqc./qqn; pistolet à la main, au poing; paire de pistolets; (être) à portée* de pistolet.
P. méton. Personne qui tire au pistolet. Bon pistolet. Un des meilleurs pistolets du département (GDEL).
c) Instrument ou jouet de forme similaire. Pistolet à amorces, à bouchon, à capsules, à flèches; pistolet d'alarme, d'auto-défense; pistolet de starter. Quand en échange d'un hamerless de deux mille francs on leur offre un pistolet à air comprimé «Euréka», les gens qui ne sont pas fous ont l'habitude de refuser (Romains, Knock,1923, III, 7, p.19).Le coureur, pour démarrer sec au coup de pistolet, a besoin pour ses deux jambes de points d'appui solides au sol. Il les obtient (...) en utilisant un appareil appelé starting-block (R. Vuillemin, Éduc. phys.,1941, p.131).Ne craignez rien, idiot! comme on le dit dans les journaux, «l'outil s'est enrayé» naturellement. Aussi inoffensif maintenant qu'un pistolet à eau (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p.953).
2. Au fig., fam. Personne bizarre, peu recommandable, dont le comportement inquiète. Quant aux rédacteurs, c'est de singuliers pistolets (...) qui, parce qu'ils mettent des pattes de mouche sur du papier blanc, ont l'air de mépriser un vieux capitaine des dragons de la garde impériale (Balzac, Illus. perdues,1839, p.259).J'ai vu le jeune Guy retour de Suisse où il a cocufié un pharmacien! Il s'est arrêté en route pour aller au bordel à Vesoul. Quel drôle de pistolet! (Flaub., Corresp.,1877, p.27).Cela m'amuserait de dire quatre mots à un pistolet qui a le mauvais goût d'effrayer les jeunes personnes (Pourrat, Gaspard,1925, p.19).
[Avec une valeur hypocor.] Écoute-moi, mon vieux pistolet... Je te connais, tu aimes les femmes, et tu courras là-bas après les petites Normandes (Balzac, Cous. Bette,1846, p.322).
B. − P. anal.
1. de forme
a) Région. (Belgique). Petit pain rond à croûte lisse à peine fendu d'un sillon léger. Il me fallut (...) gagner la place de l'Hôtel-de-Ville [à Bruxelles], −afin d'y boire une (...) chope (...) de faro, accompagnée d'un de ces pistolets pacifiques qui s'ouvrent en deux tartines garnies de beurre (Nerval, Fêtes Hollande,1852, p.271).
b) Urinal pour malade alité, de forme allongée et renflée, à l'ouverture tubulaire relevée. [L'infirmier à Arthur]: Si vous avez besoin du «pistolet», vous le demanderez au surveillant de nuit (H. Bazin, Tête contre murs,1949, p.52).
c) DESSIN. Instrument de tracé permettant de dessiner les lignes courbes dans les tracés géométriques. Synon. curvigraphe, virgule.Les outils de l'écrivain plumiste sont: la plume, le tire-ligne, le compas (...) le balustre pour tous les petits cercles, (...) un jeu de pistolets (Chelet, Lithogr.,1933, p.58).Un compas, un compas de réduction, un curvigraphe, un pistolet de dessinateur, en sont des exemples (...) simples [de «machine» à interpolation] (Ruyer, Cybern.,1954, p.43).
d) MAR. Pistolet d'amure. Arc-boutant sur lequel s'amure la misaine. (Dict.xixeet xxes.). Pistolet d'embarcation. ,,Bossoir courbe métallique servant à suspendre les embarcations lorsqu'on les hisse ou lorsqu'on les amène`` (Gruss 1978). Synon. bossoir d'embarcation (v. bossoir2).
2. de sonorité, MÉD. ,,Bruit sourd perçu à l'auscultation des artères fémorales dans l'insuffisance aortique`` (Garnier-Del. 1972).
3. de fonctionnement. Appareil permettant de projeter différentes matières (peinture, vernis, sable, enduit, etc.) très finement divisées sur une surface. Pistolet pulvérisateur, vaporisateur; peinture, vernissage au pistolet. M. Schoop imagina, dès 1914, un pistolet électrique [pour dépôts métalliques], dont la mise au point est toute récente (Gasnier, Dépôts métall.,1927, p.148).Ils (...) échangeaient un propos avec les plus jolies vedettes qui vendaient des programmes de charité (...), les bas si tendus sous les volants hélicoïdaux de leur robe blanche qu'on les aurait crus peints au pistolet sur la jambe (Morand, Fr.-la-Doulce,1934, p.213).
Pistolet à pitons. Mais que deviendra l'alpinisme lorsque par exemple le pistolet à pitons −déjà au point semble-t-il −prendra place parmi les outils du grimpeur, et qu'il sera possible d'enfoncer, sans effort et rapidement, autant de pitons à expansion qu'on voudra? (La Montagne et alpinisme, no50, déc. 1964, p.309 ds Quem. DDL t.27).
REM. 1.
Pistolage, subst. masc.Application de peinture au moyen d'un pistolet. Le «pistolage» automatique de l'apprêt: avant de recevoir sa couche de laque définitive, la carrosserie d'une voiture doit recevoir une couche d'apprêt. Cette application se faisait à la main, par des «pistoleurs». Maintenant elle a lieu automatiquement (Combat,27 juin 1974ds Gilb. 1980).
2.
Pistoleur, subst. masc.Ouvrier spécialisé qui effectue le pistolage. Des efforts importants ont été faits (...) pour remplacer le fameux «sous-marin», où travaillent dans des conditions très difficiles les pistoleurs, par des cabines de peinture vitrées et aérées (Le Monde,10 juill. 1973ds Gilb. 1980).
Prononc. et Orth.: [pistɔlε]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) 1546 «arme à feu courte et portative» (doc. ds Quem. DDL t.12); b) 1870 «arme à feu avec laquelle le starter donne le signal du départ dans certaines courses» (Le Vélocipède illustré, 7 avril ds Petiot); c) 1953 pistolet-mitrailleur (Lar. 20esuppl.); 2. 1551 «petite pièce de monnaie» (Arch. dép. Bordeaux ds Bronnen tot de geschiedenis van den handel met Frankrijk, éd. Sneller et Unger, I, 424 ds Fonds Barbier); 3. 1829 drôle de pistolet (d'apr. Esn., s.v. fusil); 4. 1831 «saillie à l'arrière de la dunette, où l'on amarre la misaine» (Will.); 5. 1842 «mince planchette servant à tracer diverses courbes» (Ac. Compl.); 6. 1852 «petit pain rond» (Nerval, loc. cit.); 7. 1913 «urinal» (d'apr. Esn.); 8. 1924 «pulvérisateur de peinture» (Coffignier, Coul. et peint., p.605). Dér. de pistole*; suff. -et* (FEW t.16, pp.624-626). Fréq. abs. littér.: 1349. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2661, b) 3643; xxes.: a) 1159, b) 816. Bbg. Behrens D. 1923, p.49. _Piron (M.). Les Belgicismes lexicaux. Mél. Imbs (P.) 1973, t.11, no1, p.302. _Quem. DDL t.15, 16, 21, 27.

Wiktionnaire

Nom commun 1

pistolet \pis.tɔ.lɛ\ masculin

  1. Arme à feu courte et portative.
    • Charles allongea doucement derrière lui une main qui se porta sur un pommeau de pistolet de nouvelle invention […] — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre III)
    • Il existe beaucoup d’autres noëls, il en est un originaire des environs de Gérardmer, où il est dit que les rois Mages se voyant menacés par le berger Robin, tirèrent… leurs pistolets ! — Pas mal comme anachronisme ! — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, 1923)
    • Marat vint à la Convention, monta à la tribune, et pistolet sur la tempe menaça de se tuer si la calomnie l’accusant de la « septembrisade » ne cessait pas. Danton écourta la tragi-comédie. — (Isabelle Siac, Le Talent ou la Vertu, Place Des Éditeurs, 2016)
  2. (Aujourd’hui) Arme de poing fonctionnant par recul du canon et permettant des tirs successifs.
    • Nouveaux coups de feu : « Ça claque trop sec ! C’est du pistolet. On attaque quelqu’un je parie. On se bagarre ». — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Je fourre l’énorme pistolet dans mon froc et voilà le canon qui glisse dans mon slip. Je n'arrive pas, assis, à l’extirper. — (Michel-Jacques Aubin, Les Caractériels, Éditions Publibook, 2007, p. 391)
  3. (Par métonymie) Tireur utilisant cette arme.
    • C’est un très bon pistolet.
  4. (Médecine) Nom familier de l’urinal.
    • Quand on ne peut pas se lever, à l’hôpital, on vous donne un récipient pour uriner. Pour les hommes ça s’appelle un pistolet, ça a une forme de guess-what ; pour les femmes il s’agit d'un bassin, qu’on vous glisse guess-where.— (chipolata.over-blog.com, A l’hosto, 28 Février 2012 .)
    • Parfois il acceptait de faire pipi dans le pistolet qui était juste à côté de son fauteuil.— (Camille Nkoa, Le Mouroir, 2016.)
  5. Instrument ou jouet de forme similaire.
    • En voilà une installation, dit le pompiste après avoir introduit le pistolet dans le réservoir. — (Antoine Choplin, La nuit tombée, Lyon : La Fosse aux ours, 2012)
    1. (Cartographie) Curvigraphe, instrument de tracé permettant de dessiner les lignes courbes dans les tracés géométriques[1].
      • Un pistolet de dessinateur.
    2. Pistolet à peinture : Appareil permettant la pulvérisation de peinture mélangée à de l’air comprimé.
    3. (Marine) Bossoir en forme de crosse de pistolet.
    4. pistolet à magnésium : Instrument jadis utilisé par les photographes, il est constitué d'une tablette montée sur une poignée destinée à être tenue à la main, la tablette reçoit des copeaux de magnésium qui une fois enflammés produisent une lumière intense permettant l'utilisation d'appareils photographiques. C'est l'ancêtre du flash.
  6. (Sport) Arme à feu permettant au starter de donner le signal du départ.
  7. (Figuré) (Familier) Homme bizarre, vaguement inquiétant et fantasque.
    • Drôle de pistolet, grommela Carrouge. Comme si la politique avait quelque chose à voir là dedans ! — (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie, p. 449)
    • Vous êtes de singuliers pistolets !!! Vous me faites aller dix fois à l’Opéra, et puis, au dernier moment, vous me dites que c’était inutile. — (Gustave Flaubert, Lettre à sa nièce Caroline, jeudi [sans quantième] avril 1865)
  8. (Botanique) Synonyme de aconit napel (espèce de plantes).
  9. Pistolet de Volta : Curiosité scientifique constitué d’un récipient rempli d’un mélange stœchiométrique d’oxygène et d’hydrogène, fermé par un bouchon, et muni d’un dispositif permettant de faire jaillir une étincelle à l'intérieur, l’étincelle enclenche la réaction et le bouchon saute violemment.

Nom commun 2

pistolet \pis.tɔ.lɛ\ masculin

  1. (Belgique) (Boulangerie) Petit pain rond marqué par un pli médian.
    • Il s’arrêta devant le buffet, désigna des sandwiches.
      — Un pistolet ? demanda une jeune fille grassouillette.
      — Pourquoi dites-vous un pistolet ? répliqua-t-il, hargneux.
      — Parce que c’est un pistolet.
      — C’est un sandwich ! Donnez-moi trois sandwiches.
      — (Georges Simenon, Le locataire, 1934, éd. Rencontre, p. 359)
    • Je m'empiffrai de « pistolets » , de « couques au chocolat » , de « couques aux raisins » avec du fromage et des œufs brouillés. Le tout, accompagné d'un chocolat chaud. — (Évelyne Dress, Les Chemins de Garwolin: Roman autobiographique, Éditions Glyphe, 2016, chap. 15)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PISTOLET. n. m.
Arme à feu courte et portative. Tirer un coup de pistolet. Charger, décharger un pistolet. À une portée de pistolet. Pistolet d'arçon. Une paire de pistolets. Pistolet de poche, Très petit pistolet destiné à être porté dans la poche. Fig. et fam., S'en aller après avoir tiré son coup de pistolet, Sortir aussitôt après avoir dit quelque chose de vif, de piquant dans une conversation, dans une dispute. Fig. et fam., Si ses yeux étaient des pistolets, il le tuerait, se dit en parlant d'un Homme qui lance à un autre des regards menaçants. Fig., Tirer un coup de pistolet, Faire du bruit pour attirer l'attention. Fig. et fam., C'est un drôle de pistolet, C'est un homme bizarre et fantasque.

Littré (1872-1877)

PISTOLET (pi-sto-lè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pi-stolè-z armés ; pistolets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
  • 1Pistolet à rouet ou pistole, nom d'une ancienne arme courte employée principalement par la cavalerie aux XVIe et XVIIe siècles ; cette arme portait une platine à rouet.
  • 2Aujourd'hui, la plus courte des armes à feu portatives ; fait partie de l'armement de la marine et des troupes à cheval. Pistolet lisse ; pistolet rayé ; dans ce dernier, la surface intérieure de l'arme présente des rayures en hélice, destinées à communiquer à la balle un mouvement de rotation. M. de Nemours força presque M. de Beaufort à se battre ; il y périt sur-le-champ d'un coup de pistolet à la tête, Retz, Mém. t. III, liv. 4, p. 306, dans POUGENS.

    Pistolet d'arçon, grand pistolet qui se porte à l'arçon de la selle. Pistolet de poche, pistolet assez petit pour être mis dans la poche.

    Fig. Le cher correspondant est supplié de vouloir bien faire mettre à la poste tous ces petits pistolets de poche [petits écrits], Voltaire, Lett. Bordes, 4 avr. 1768.

    Faire le coup de pistolet, se dit d'un cavalier qui sort des rangs et va défier quelqu'un des ennemis.

    Faire le coup de pistolet, s'est dit aussi pour combattre dans la cavalerie. Il se vantait, et, je crois avec vérité, qu'il avait fait le coup de pistolet avec le grand Gustave, roi de Suède, et le brave Christian, roi de Danemarck, Retz, Mém. t. III, liv. IV, p. 191.

    Terme de chasse. Pistolet de botte, petit fusil dont la crosse est brisée, et que les piqueurs portent dans la botte.

    Fig. Il a tiré son coup de pistolet, il a dit son mot dans une discussion, dans une dispute ; il a dit quelque chose de vif, de piquant. Il s'en est allé après avoir tiré son coup de pistolet.

    Fig. Tirer des coups de pistolet dans la rue, chercher à attirer l'attention par des paradoxes.

    Si ses yeux étaient des pistolets, il le tuerait, se dit d'un homme qui lance à un autre des regards menaçants.

  • 3Pistolet de Sancerre, fronde, ainsi dit parce que les Sancerrois, assiégés peu après la Saint-Barthélemy, se défendirent à coups de fronde, manquant d'armes à feu.
  • 4 Fig. et populairement. Il se dit d'un original, d'un homme fort bizarre. Drôle de pistolet !
  • 5 Terme de physique. Pistolet de Volta, petit vase cylindrique en fer-blanc verni ou en laiton, portant une armature sur une de ses parois, qu'on remplit de gaz détonant et qu'on décharge ensuite à l'aide d'une étincelle électrique.
  • 6À Bruxelles, nom des petits pains au lait qu'on prend au déjeuner.
  • 7Instrument avec lequel le parcheminier retourne le fil d'un fer à raturer.

    Chaudron pour chauffer la matière du papier.

  • 8 Terme de marine. Pistolet d'amure, pièce de bois saillante qui sert à amurer la misaine.
  • 9Outil de mineur, espèce de trépan qu'on nomme aussi fleuret.

HISTORIQUE

XVIe s. Changer des escus au soleil contre des escus-pistolets [demi-pistoles]. - Vos escus au soleil ne vous vaudroient ici non plus que des pistolets, Despériers, Contes, CIV. Pistolet a esté ainsi nommé premierement pour une petite dague ou poignard qu'on souloit faire à Pistoye, petite ville distant deux lieues de Florence, et furent à ceste raison nommez premierement pistoyers, depuis pistoliers et enfin pistolets ; quelque temps après, l'invention des petites arquebuses estant venue, on leur transporta le nom de ces petits poignards ; depuis encore on a appellé les escus d'Espagne pistolets, pour ce qu'ils sont plus petits que les autres ; et, comme dit Henry Estienne, quelque temps viendra qu'on appellera les petits hommes pistolets et les petites femmes pistolettes, Des Accords, Bigarrures, p. 89, dans LACURNE. Nous voyons aujourd'hui en la France plus de doublons, qu'il n'y avoit il y a cinquante ans de petits pistolets, Brantôme, Cap. franç. t. III, p. 201, dans LACURNE. Un poignard [dans les mains d'un assassin] est plus seur pour assener ; mais, d'autant qu'il a besoin de plus de mouvement et de vigueur de bras que n'a un pistolet, son coup est plus subject à estre gauchy ou troublé, Montaigne, III, 133. Le chirurgien pourra tromper le malade, en faisant ouverture à l'aposteme avec un petit pistolet [sorte de lancette à ressort], Paré, V, 10. …Comme sont les pistoles, pistolets, petits bidets, et autres semblables, petits lezards et scorpions, que l'on peut aisement cacher dedans les chausses, Paré, IX. Préf.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PISTOLET. Ajoutez :
10Feuille de bois mince, découpée en forme de gabarit, dont certains dessinateurs se servent pour tracer des courbes qui passent par des points déterminés d'avance.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PISTOLET, s. m. (Arme.) des arquebuses vinrent les pistoles ou pistolets à rouet, dont le canon n’avoit qu’un pié de long, c’étoient des arquebuses en petit. Ces armes furent appellées pistoles ou pistolets, parce que les premiers furent faits à Pistoye en Toscane. Les Allemans s’en servirent en France avec les François ; & les Reistres qui les portoient du tems de Henri II. étoient appellés pistoliers. Il en est fait mention sous le regne de François I. Les pistolets sont à l’usage de toutes les troupes à cheval. Il y a bien long-tems qu’ils sont à simple ressort, ainsi que les fusils & les mousquetons, car en 1658 l’usage des pistolets à rouet n’étoit pas encore aboli. (D. J.)

Pistolet a rouet, voyez Arquebuse a rouet.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pistolet »

(Nom commun 1) (1546) De pistole (« courte arme à feu portative »), emprunt de l’allemand Pistole (sens identique) et plus avant, du tchèque píšťala (par analogie de forme avec le sens originel, et encore actuel, de « sifflet, flûte ») [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn pistola, pistolete ; ital. pistola, pistolet, pistolese, espèce de couteau de chasse. Pistolet est le diminutif de pistole, au sens de petite arme à feu. L'étymologie donnée par Des Accords paraît la véritable, c'est-à-dire Pistoie, ville où l'on a fabriqué un court poignard dit pistolese, nom passé ensuite à la petite arquebuse. Mais la dérivation n'en est pas moins irrégulière ; car, si, à la rigueur, pistolese peut avoir été dit pour pistojese, l'italien pistola, ou le français pistole ne s'en déduisent pas convenablement. Quant à la conjecture de Frisch, qui tire ce mot du latin pistillus, pilon, par assimilation de forme, le sens d'abord, la forme ensuite ne permettent pas de l'accepter ; car Diez remarque que le mot aurait été pistuola. Le pistolet étant une petite arme, le demi-écu d'or fut dit, par plaisanterie, pistolet, comme étant un diminutif de l'écu. C'est par assimilation de forme qu'on nomme à Bruxelles un petit pain un pistolet, et que H. Estienne prévoyait qu'on donnerait ce nom à un petit homme : prédiction qui s'est à demi réalisée, puisque le langage populaire nomme pistolet un homme bizarre, singulier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pistolet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pistolet pistɔlɛ

Citations contenant le mot « pistolet »

  • Aucun ingénieur ne regarde une télécommande sans se demander comment faire pour la transformer en un pistolet hypodermique. De Scott Adams / Le Principe de Dilbert
  • La politique dans une oeuvre littéraire, c'est un coup de pistolet au milieu d'un concert. De Stendhal / La chartreuse de Parme
  • Dans une civilisation démocratique, il est inconcevable que l’on règle ses différends idéologiques à coups de pistolet-mitrailleur. De Michel Winock / Le Monde Culture et Idées, 17 janvier 2015
  • Les mots sont des pistolets chargés. De Brice Parain
  • Les mauvaises langues sont plus redoutables que les pistolets. De Alexandre Griboïedov / Le malheur d'avoir trop d'esprit
  • Plusieurs passants ont été choqués et retrouvés en pleurs, dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir été menacés par un homme de 22 ans qui avait un pistolet à la main. Les agents de la Brigade anti-criminalité (BAC) se sont rapidement rendus sur les lieux pour interpeller l'agresseur. Après plusieurs sommations, le jeune homme a posé son arme au sol.  France Bleu, Sables-d'Olonne : un homme menace des passants avec un pistolet
  • La police a fait usage d’un pistolet à impulsion électrique et d’un lanceur de balles de défense lundi vers 18 h 30 place Sainte-Claire à Grenoble pour neutraliser un homme menaçant, armé d’un marteau. , Faits-divers - Justice | Grenoble : la police fait usage d’un pistolet à impulsion électrique pour interpeller un homme armé d’un marteau
  • Au nord, le leader Kim Jong Un entouré de généraux brandissant leur pistolet, au sud, des vétérans masqués respectant la distanciation sociale: les deux Corées ont commémoré séparément lundi les 67 ans de l'armistice dans la péninsule. Courrier international, Masque ou pistolet: les deux Corées commémorent séparément l'armistice
  • Fusil d’assaut et pistolet : la vidéo d’un couple d’Américains pointant leurs armes vers des manifestants pour les éloigner de leur vaste demeure provoquait lundi des réactions clivantes. SudOuest.fr, Vidéo. États-Unis : armé d’un pistolet et d’un fusil d’assaut, un couple menace des manifestants
  • Un Floridien de 28 ans, Vincent Scavetta, a été arrêté pour avoir braqué son pistolet sur un homme qui lui demandait de bien vouloir porter un masque dans un magasin à Palm Beach.  , Un homme lui demande de porter un masque, il le braque avec son pistolet
  • Cela fait environ un an que la gendarmerie, en Corrèze, suit ce dossier. Un trafic de drogue vient de tomber à Allassac et Objat où deux hommes viennent d'être interpellés avant de comparaître en justice. Stupéfiants, argent et un pistolet ont été saisis. France Bleu, Pistolet, drogue et argent saisis à Allassac et Objat : un trafic tombe en Corrèze
  • Xiaomi aime être présent sur tous les fronts, et cela vaut aussi pour le marché du bien-être. La marque a ainsi lancé récemment un appareil de massage se présentant sous la forme d’un pistolet. Il est actuellement proposé à 88,58 € chez Gearbest, avec une expédition depuis l’Europe. Fredzone, Xiaomi fait aussi des appareils de massage et le dernier est à 88 €
  • Rapport mondial sur le marché pistolet de distribution lanalyse objective est de fournir une évaluation importante du marché pistolet de distribution et identifie le segment haut de croissance et explore des possibilités de croissance potentielle avec les données historiques et le dernier développement dans le monde. Lanalyse SWOT a été utilisée pour comprendre la force, faiblesses, opportunités et menaces dans tous les segments de lindustrie. Il donne la vue densemble à 360 degrés et en profondeur du paysage concurrentiel du marché pistolet de distribution estimé à 2026. , Global Market pistolet de distribution – Analyse daffaires et prévisions (2020-2026) – JustFamous

Images d'illustration du mot « pistolet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pistolet »

Langue Traduction
Anglais gun
Espagnol pistola
Italien pistola
Allemand gewehr
Chinois
Arabe بندقية
Portugais arma de fogo
Russe пистолет
Japonais
Basque pistola
Corse pistola
Source : Google Translate API

Synonymes de « pistolet »

Source : synonymes de pistolet sur lebonsynonyme.fr
Partager