La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « arc-boutant »

Arc-boutant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin arc-boutant arcs-boutants

Définitions de « arc-boutant »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARC-BOUTANT, subst. masc.

A.− ARCHIT., CONSTR., gén. au plur. Construction en arc rampant ou en plein cintre dont l'extrémité s'appuie sur un contrefort, et servant à soutenir extérieurement un édifice en empêchant l'écartement des murs. Arcs-boutants d'une église; arc-boutant gothique; contrefort en arc-boutant :
1. Le style gothique (...) n'a pas honte d'entourer son édifice d'arcs-boutants qui lui prêtent appui dans tous les sens, et, si l'œil n'y était fait, lui donneraient l'apparence d'un bâtiment qui menace ruine. Stendhal, Mémoires d'un touriste,t. 1, 1838, p. 61.
2. Ayant un immense édifice à construire, je partirai du même principe; mais comme les moyens dont je dispose sont, relativement à la dimension, très faibles, ce ne sera pas par des dépressions et de légères inclinaisons de piles que je pourrai empêcher l'écartement des constructions, ce sera par des arcs-boutants, par des contre-forts, par un système d'étayement extérieur. Viollet-le-Duc, Entretiens sur l'archit.,t. 1, 1863, p. 457.
3. Bien des églises gothiques sont admirables de face qui, vues de côté, présentent un barbare enchevêtrement de lignes. Un Grec de la grande époque n'eût pas compris la splendeur des arcs-boutants de Notre-Dame et n'y eût vu sans doute qu'un assez pauvre expédient destiné à sauver un édifice malade. Green, Journal,1935-39, p. 194.
B.− P. anal. Toute chose servant d'appui ou s'appuyant à une autre.
1. Dans la lang. cour. :
4. ... ce corps se tordait sous la douleur (...). La malheureuse avait fait deux arcs-boutants de ses jambes, en les appuyant sur une espèce de commode... Balzac, La Muse du département,1844, p. 129.
2. Dans la lang. techn.
a) ANAT. Structure anatomique s'appuyant sur une autre et formant arc avec elle. Arc-boutant ostéo-cartilagineux (G. Gérard, Manuel d'anat. hum.,1912, p. 109);arc-boutant zygomatique (G. Gérard, Manuel d' anat. hum.,1912p. 57).
b) CHARPENT. Pièce de charpente en bois servant de soutien à un mur. Synon. étai.
c) MARINE
Pièce de bois ou de fer servant à maintenir les galhaubans écartés. Arcs-boutants affourchés, arcs-boutants ronds.
Pièce servant à relier les baux et les barrots pour éviter le jeu.
Rem. Attesté ds Will. 1831, Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e.
SYNT. Arc-boutant ferré. Petit mât servant de bout-dehors à une vergue lorsque l'on veut y fixer des bonnettes. Arc-boutant de Beaupré (ou de martingale). Espar placé verticalement au-dessous du beaupré et destiné à maintenir les martingales (cf. J. Galopin, Cours de lang. mar. Matelotage et technol., 1925, p. 61). Arc-boutant de Coitte (ou de ber). Pièces de bois destinées à consolider les bers d'un bâtiment (attesté ds Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Will. 1831). Arc-boutant de Misaine. Minot, pistolet d'armure sur lequel vient s'amurer la misaine (d'apr. Rob.).
d) SERRURERIE
Barreau servant à bouter une grille, un balcon, ... (cf. E. Robinot, Vérification, métré et pratique des trav. du bât., t. 3, 1928, p. 36).
Barre d'une porte cochère. Synon. pied-de-biche.
e) TECHNOLOGIE
Vx. Arcs-boutants d'un train de carrosse. Verges destinées à tenir en état les montants du carrosse.
Arcs-boutants d'un parapluie. Partie de l'armature qui supporte les baleines lorsque le parapluie est ouvert. Synon. fourchette.
Rem. Arc-boutant est utilisé dans la lang. littér. comme symb. notamment de l'appui énergique donné à une cause, etc. :
5. ... l'Assemblée nationale étant le seul arc-boutant de l'Empire, l'unique et dernier dépôt de l'autorité publique, la déserter, la renier, la démentir scandaleusement, c'était se démentir soi-même; ... Le Moniteur,t. 2, 1789, p. 413.
6. Ce Procureur-général, toujours nommé député par la ville de Provins, est un des arcs-boutants du Centre à la Chambre. Balzac, Le Député d'Arcis,1847, p. 315.
P. métaph. :
7. ... les modulations éloignées, vraies passerelles légères, arcs-boutants aériens, n'apparaissent qu'entre les divers développements élevés au-dessus [des] assises qui les supportent. V. d'Indy, Cours de compos. musicale,t. 2, 1897-1900, p. 260.
PRONONC. : [aʀkbutɑ ̃]. Barbeau-Rodhe 1930 donne également la possibilité d'une prononc. : arg- (sonorisation de [k]). Tous les dict. hist. (de Fér. 1768 à DG) transcrivent le mot sans [k]. Ex. ds DG : àr-bou-tan. Cf. à ce sujet arc; pour le plur. du mot, cf. ibid.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1387 « arc de maçonnerie qui, s'appuyant contre un contrefort extérieur, butte contre une voûte pour la soutenir » (A. Aube G 345, reg. 3 ds Gdf. Compl. : L'arc boutent de croye); 2. 1687 arcboutans, arboutans; mar. « pièce de bois servant d'appui, de contrefort » (Desroches, Dict. des Termes propres de Mar. ds Jal2: arcboutant, espèce de petits Masts de 25 à 30 pieds de long ferrés par un bout avec un fer à trois pointes, de six, à huit pouces de longueur, dont l'usage est de tenir les escoutes des bonnettes en éstuy, et de repousser un autre vaisseau, s'il venoit à l'abordage). Composé de arc* et du part. prés. de bouter*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 90.
BBG. − Barb.-Cad. 1963. − Barber. 1969. − Bél. 1957. − Canada 1930. − Chabat 1881. − Chesn. 1857. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Jossier 1881. − Marcel 1938. − Noël 1968. − Noter-Léc. 1912. − Soé-Dup. 1906. − Timm. 1892. − Viollet 1875. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun - français

arc-boutant masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Architecture) Pilier ou construction de maçonnerie qui finit en demi-arc et qui sert à soutenir par-dehors une voûte, un mur, etc.
    • […] si l’essence du Roman est surtout la voûte substituée aux lambris des toits, l’origine et le caractère distinct du Gothique est l’arc-boutant et non l’ogive. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Les murs ont une épaisseur prodigieuse ; six gros arcs-boutants extérieurs saillent du pourtour et montent contre les côtés de la tour comme pour la fortifier ou lui servir d’appui. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • De style ogival flamboyant, à ornementation très fouillée, surtout dans la façade et les tours, ses arcs-boutants, ses clochetons, ses pinacles gothiques sont remarquables. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
  2. (Par extension) (Charpenterie) Pièce de soutien.
    • La maison, dont les fermes furent renforcées par des jambettes et des arcs-boutants, put dès lors supporter des poids considérables. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARC-BOUTANT. n. m.
T. d'Architecture. Pilier ou construction de maçonnerie qui finit en demi-arc et qui sert à soutenir par-dehors une voûte, un mur, etc. Il signifie par extension, en termes de Charpenterie, Pièce de soutien. Des arcs-boutants.

Littré (1872-1877)

ARC-BOUTANT (ar-bou-tan ; se prononce au pluriel comme au singulier) s. m.
  • 1 Terme d'architecture. Construction extérieure qui se termine en forme de demi-arc, et qui sert à soutenir un mur.
  • 2 Terme de charpentier. Pièces de bois qui servent de soutien.
  • 3Les arcs-boutants d'un train de carrosse, les verges qui servent à tenir en état les montants du carrosse.
  • 4 Fig. Principal soutien. Ce ministre a été longtemps l'arc-boutant de l'État.
  • 5En gymnastique, lutte debout à l'arc-boutant ; chacun des deux adversaires appuie sur l'épaule droite le petit arc qui termine les deux bouts d'un bâton, puis saisit le bâton d'abord avec la main droite, ensuite avec la gauche, et, se penchant, essaye de faire reculer son adversaire.
  • 6 En termes de serrurerie, barreau droit servant à bouter une grille, un balcon, etc.

    Barre d'une porte cochère ou pied-de-biche.

    Branches de cuivre qui séparent les baleines d'un parapluie, lorsqu'il est ouvert.

    En termes de marine, pièce de bois placée horizontalement dans des hunes pour maintenir l'écartement des galhaubans.

    Petit mât ferré qui sert à repousser l'abordage.

    Au plur. Des arcs-boutants.

HISTORIQUE

XVIe s. Et toy genereux arc-boutant de l'Union, Louis d'Orleans, Satir. mén. p. 101.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Arc-boutant, & mieux Arc-butant, en Architecture, est un arc, ou portion d’un arc rampant qui bute contre un mur ou contre les reins d’une voûte, pour en empêcher l’écartement & la poussée, comme on le voit aux églises gothiques. Ce mot est François, & est formé d’arc & de buter.

On appelle aussi assez mal à propos arc-butant, tout pilier ou masse de maçonnerie qui servent à contretenir un mur, ou de terrasse, ou autre. Voyez Pilier-batant, Contrefort, & Eperon. Ce mot d’arc-butant ne convient qu’à un corps qui s’éleve & s’incline en portion de cercle contre le corps qu’il soûtient. (D)

Arcs-boutans, en Marine, ce sont des pieces de bois entaillées sur les baux ou barots, & servant à soûtenir les barotins. Voyez les fig. Marin. Pl. IV. fig. 1. le n°. 73. marque les arcs-boutans & leur situation. On peut les voir encore dans la Planche V. fig. 1. sous le n°. 73. Voyez Baux, Barots, & Barotins.

Arcs-boutans se dit encore d’une espece de petit mât de 25 à 30 piés de long, ferré par un bout avec un fer à trois pointes de 6 à huit pouces de longueur, dont l’usage est de tenir les écoutes des bonnettes en étai, & de repousser un autre vaisseau s’il venoit à l’abordage. Voyez Ecoutes, Bonnettes. (Z)

Arcs-boutans, ou étais des jumelles, ce sont, dans un grand nombre de machines, des pieces de bois EE (fig. 1. & 6. Pl. de l’Imprimerie en taille douce.) qui assemblent & soûtiennent les jumelles CD sur les piés des patins AB. Voyez Presse d’Imprimerie en taille douce.

Arc-buter, v. act. en Architecture, c’est contretenir la poussée d’une voûte ou d’une plate-bande avec un arc-butant : mais contre-buter, c’est contretenir avec un pilier butant ou un étai. Voyez Contrebuter. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « arc-boutant »

Arc-bouter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Composé de arc et du participe de bouter qui signifiait « pousser, repousser ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arc-boutant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arc-boutant arkbutɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « arc-boutant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arc-boutant »

  • À la question «pensez-vous qu'il était pertinent de laisser l'encadrement d'adultes handicapés à deux jeunes non formés ?», le président de LCV assure ne pouvoir répondre. «La loi n'oblige pas les associations à avoir d'encadrants spécialisés», se contente-t-il d'ajouter. «Ils n'ont pas le droit de refuser des personnes non qualifiées en tant que moniteurs. Ce serait les inciter à la discrimination», ajoute leur avocat Me François Faugère, plaidant une relaxe. «LCV cherche à défier les éléments en s'arc-boutant derrière des arguments légalistes», assure de son côté l'avocat de la partie civile. ladepeche.fr, Cahors. Noyade à Tauriac : jugés pour homicide involontaire - ladepeche.fr
  • À 3 h 50, les policiers enfin prévenus par les voisins, arrivent. Mais le mari refuse obstinément d'ouvrir en s'arc-boutant contre la porte. À l'intérieur, une femme raconte qu'elle a été frappée au visage et saigne abondamment. La présence des forces de l'ordre calme l'agresseur, mais il reste fermement planté, dos à la porte. leparisien.fr, Saint-Denis : prison ferme pour l’homme qui a frappé sa femme enceinte - Le Parisien
  • « Ah ! Je vais m’évanouir », s’écrie Philippe Villeneuve, sorti de sa visite mondaine pour observer l’opération. Là-haut, à quelque 40 mètres du sol, le cintre de 8 tonnes, suspendu à sa grue, semble effleurer un pinacle. Mais il passe, redescend le long des arches, puis vient se loger sous l’arc-boutant. « Quand cette phase sera achevée, d’ici à quelques jours, nous respirerons tous un peu mieux », confie Pascal Prunet, l’un des trois architectes en chef des monuments historiques venus prêter main-forte à leur collègue en ces temps exceptionnels. Le Monde.fr, A Notre-Dame de Paris, plongée au cœur d’un chantier hors norme
  • Mais en décembre, huit mois après l’incendie et de nombreux aléas, le chantier renoue avec la réussite : la nef est débarrassée de ses gravats, les cintres de bois ont été posés sous chaque arc-boutant, une étape majeure dans la sécurisation de l’édifice. Les grutiers peuvent installer le plus grand engin d’Europe, 80 mètres de hauteur, l’équivalent d’un immeuble de 25 étages. « Ce n’est pas un chantier commun, je ne sais pas comment le décrire mais on sent quelque chose » explique l’un d’eux. Architectes, tailleurs de pierre, charpentiers, cordistes, échafaudeurs, grutiers et archéologues sont venus de toute la France pour réaliser l’extraordinaire dans des conditions parfois très compliquées. Pendant des mois, Quentin Domart et son équipe ont filmé ces professionnels dont on parle habituellement peu et qui continuent à mettre toute leur énergie et leur précieux savoir-faire au service du sauvetage de ce joyau du patrimoine national. Pour eux, c’est sûr, ce sera « le chantier d’une vie ». L'Obs, « Sauver Notre-Dame », le chantier d’une vie

Images d'illustration du mot « arc-boutant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « arc-boutant »

Langue Traduction
Anglais flying buttress
Espagnol contrafuerte flotantre
Italien arco rampante
Allemand fliegende strebepfeiler
Chinois 飞but
Arabe داعمة الطيران
Portugais contraforte voador
Russe аркбутан
Japonais フライングバットレス
Basque kontrako hegan
Corse buttressi chì voli
Source : Google Translate API

Synonymes de « arc-boutant »

Source : synonymes de arc-boutant sur lebonsynonyme.fr

Arc-boutant

Retour au sommaire ➦

Partager