Pilote : définition de pilote


Pilote : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PILOTE, subst. masc.

I.
A. − MARINE
1. Vieilli. Celui qui manoeuvre, guide un navire. Je crus reconnaître à quelques pas de moi un honnête marin qui était parti comme pilote sur le bâtiment de mon oncle André (Nodier, Fée Miettes, 1831, p.96):
1. Il était pilote né. Le vrai pilote est le marin qui navigue sur le fond plus encore que sur la surface. La vague est un problème extérieur, continuellement compliqué par la configuration sous-marine des lieux où le navire fait route. Il semblait (...) qu'il eût sous la voûte du crâne une carte du fond de la mer. Hugo, Travaill. mer, 1866, p.76.
Pilote côtier. Celui qui guide le navire le long des côtes, dans les ports. Elle avait envoyé avec le pilote côtier un homme à qui j'ai remis nos papiers (Dumas père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.10).
Pilote hauturier. Celui qui guide le navire en haute mer. Généralement le navire embarquait un pilote hauturier, spécialisé dans le maniement de l'astrolabe, du quadrant ou de l'arbalète, et capable de faire des relèvements et des calculs −un peu le rôle du «navigateur» actuel (P. Rousseau, Hist. transp., 1961, p.143).
Drap-pilote et, p. ell., pilote. Gros drap très serré initialement destiné à la protection des marins contre les intempéries. (Ds Littré, Guérin 1892, DG, Lar. Lang. fr.).
2. Marin habilité à assister le capitaine pour guider le navire dans les passages difficiles, à l'entrée ou à la sortie d'un port. Synon. lamaneur.Nous levâmes l'ancre à deux heures. Un pilote nous mit hors du port (Chateaubr., Mém., t.2, 1848, p.225):
2. Les pilotes sont nommés et peuvent être révoqués par arrêté du ministre chargé de la marine marchande. Pour être pilote, il faut avoir accompli six années de navigation dans le personnel du pont. Dans les ports importants, les pilotes sont généralement titulaires du brevet de capitaine au long cours (...). Les pilotes sont tenus de se procurer le matériel nécessaire à l'exercice de leurs fonctions: barques, vedettes, parfois vapeurs. M. Benoist, Pettier, Transp. mar., 1961, p.161.
Bateau(-)pilote et, p. ell., pilote. Barque ou bateau qui sert au pilote pour rejoindre le navire qu'il doit guider. Des bateaux pilotes sont ancrés les uns derrière les autres, prêts à repartir pour l'estuaire (Morand, Londres, 1933, p.314).
3. P. anal. Personne qui guide quelqu'un, qui conduit une communauté. David et toi vous pourriez être d'excellents pilotes pour moi; mais vous n'êtes pas assez forts pour dompter ma faiblesse (Balzac, Illus. perdues, 1843, p.699).Peut-être avais-je rêvé (ne vous moquez pas...) d'une montée du général de Gaulle et de M. Churchill vers le Soldat inconnu... Il aurait vu, Churchill, ce que l'Angleterre indomptable et son vieux pilote représentent pour notre peuple (Mauriac, Bâillon dén., 1945, p.415).
B. −
1. AVIAT. Personne qui conduit un aéronef; aviateur qui conduit un avion. Pilote d'hélicoptère, de planeur, de dirigeable; premier, second pilote; pilote de l'aviation civile, de guerre; brevet de pilote. Hier, nous avons assisté à la chute d'un Morane désemparé, poursuivi par un Messerschmidt qui (...) l'a tiré par derrière, à bout portant. Le pilote a sauté en parachute à deux cents mètres à peine (Abellio, Pacifiques, 1946, p.286):
3. Quand un jeune pilote se hasarde aux loopings, il verse au-dessus de sa tête, si proches soient-ils, non des obstacles durs dont le moindre l'écraserait, mais des arbres, des murs aussi fluides que dans les rêves. Saint-Exup., Courr. Sud, 1928, p.69.
Pilote automatique. Dispositif qui permet, sans intervention de l'équipage, de maintenir automatiquement un avion dans sa ligne de vol et à une altitude déterminée. (Dict. xxes.).
Pilote de chasse. Pilote qui conduit des avions de chasse. Un détachement de quarante pilotes de chasse français (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p.650).
Pilote d'essai. Pilote qui expérimente en vol les prototypes d'avion. (Dict. xxes.).
Pilote de ligne. Pilote qui conduit les avions des lignes commerciales régulières. Les services que certains pilotes de ligne acceptent parfois de rendre (Le Monde, 18 oct. 1983, p.7, col. 1).
2. AUTOMOB. Personne qui conduit un engin automobile, en particulier une voiture de compétition. Synon. conducteur.Pilote de course, de rallye, de char (d'assaut). Quand le crétinisme arrive à ce point de parler, comme on fait au journal des «hardis pilotes qui ont consacré leur vie au triomphe de la locomotion mécanique» et «dont l'automobile est la vie» (Bloy, Journal, 1903, p.174).Chaque voiture avait, en principe, deux personnes à bord: le pilote et le mécanicien, l'un dirigeant la machine, l'autre procédant aux réparations nécessaires (Jeux et sports, 1967, p.1637).
C. − ICHTYOL. Poisson pilote et, p. ell., pilote. Poisson des mers chaudes et tempérées, appartenant à la famille des Acanthoptères, qui accompagne les navires pendant des traversées entières ou les requins et s'abrite à leur ombre. Synon. rémora.12 novembre (...) Requins, pilotes (...) crustacés en forme de lyre (Freycinet,Voy. autour du monde,1826,p.55).
II. − En appos. ou en compos.
A. − [Le subst. comp. désigne un inanimé] Ce qui ouvre la voie, sert de référence.
1. CH. DE FER. Locomotive-pilote. Locomotive qui parcourt la voie après des travaux de réparation, ou des changements dans l'ordre des trains pour vérifier si elle est libre. (Dict. xixeet xxes.).
2. ÉLECTR., RADIO. ,,Se dit 1o) d'une impulsion aisément repérable par sa durée ou sa forme employée par exemple en modulation par impulsions. 2o) d'un montage à cristal piézoélectrique destiné à fournir une fréquence de base dans un émetteur ou autre appareil`` (Électron. 1963-64). Le schéma adopté généralement [pour la modulation dans l'émission radiophonique] est (...) celui d'un circuit pilote (...), stabilisé ou non par quartz (J. Mercier, Radio-électr., t.1, 1937, p.529).Les électrons en mouvement, étant accompagnés d'une onde pilote, possèdent les propriétés essentielles d'un faisceau lumineux (Caillère, Hénin, Minér. argiles, 1963, p.109):
4. Trois moteurs. Dont deux assurent la rotation de chacun des plateaux porte-bobine [d'un magnétophone à cassettes], par entraînement direct. Et un troisième qui, responsable d'un double cabestan, est asservi à une fréquence pilote et garantit ainsi un nombre de tours-minute absolument immuable. Le Point, 3 janv. 1977, p.84, col.1.
B. − [Le subst. comp. désigne un inanimé abstr. ou une communauté] Ce qui utilise des méthodes expérimentales, est à la pointe du progrès dans son domaine; ce qui pourra servir de modèle. Ferme-pilote. Quant à la constitution des Établissements Renault en une régie nationale (...), elle a pour conséquence de placer sous la coupe de l'État «l'usine-pilote» par excellence (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p.96).V. firme ex. 2:
5. Il reste bien entendu qu'une des trois périodes du stage devra être accomplie dans des classes pilotes et que les professeurs stagiaires seront associés comme par le passé à la recherche pédagogique qui est effectuée particulièrement dans ces classes. Encyclop. éduc., 1960, p.375.
TRAV. PUBL. Entreprise* pilote.
C. − Rare. [Le subst. comp. désigne une pers.] Celui, celle qui expérimente de nouvelles manières de procéder, de nouveaux produits, qui sert de guide. Écrivain-pilote. Adoptée depuis longtemps par la consommatrice pilote qu'est l'Américaine, l'eau de toilette... (Le Monde, 25 mai 1969ds Gilb. 1971).
Prononc. et Orth.: [pilɔt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1339 pilot «celui qui dirige un bateau» (doc. concernant des dépenses faites pour des marins génois ds Actes normands de la Chambre des Comptes sous Philippe de Valois, éd. L. Delisle, p.213) −1641 ds Jal1; b) xives. pillote (Rooles d'Oleron ds J.-M. Pardessus, Coll. des lois mar. ant. au XVIIIes., t.1, p.348 ds J. Fennis, La Stolonomie, p.447); 1484 pilote (Garcie, Le grant Routier d'apr. R. Arveiller ds Fr. mod. t.26, p.55); 2. av. 1560 au fig. «celui qui guide une collectivité» ici, à propos du pape Paul IV (J. du Bellay, Poésies diverses, XVII, 92 ds OEuvres, éd. H. Chamard, t.5, p.346); 1676 au propre «celui qui sert de guide» (Mmede Sévigné, lettre 19 août ds Corresp., éd. R. Duchêne, t.2, p.374); 3. 1694 «poisson pilote» (Corneille); 4. a) 1782 «celui qui dirige un ballon dirigeable» (Corresp. Métra, 8 mai ds Chansonnier hist. du XVIIIes., p.59 ds Zastrow, p.305); 1908 «celui qui dirige un avion» (L'Auto, 14 janv., ds Petiot); b) 1903 «celui qui conduit un véhicule terrestre à moteur» ici, une automobile (Bloy, loc. cit.); 5. 1874 en appos. locomotive pilote (Lar. 19e); 1949 usine pilote (Brunerie, Industr. alim., p.172). Empr. à l'ital. piloto «pilote» (dep. xives., Fr. da Barberino d'apr. DEI), pilota (dep. déb. xvies., l'Arioste ds Tomm.-Bell.) du lat. médiév. pillottus (att. à Gênes en 1282, v. J. Fennis, op. cit., p.448), issu, avec changement du δ en l propre à la prononc. byz. (v. Kahane Byzanz, 423; pour d'autres explications v. Vidos, p.534 et J. Fennis, op. cit., p.449), d'un gr. * π η δ ω ́ τ η ς «pilote», dér. du gr. π η δ ο ́ ν «gouvernail». L'a. fr. pedot, att. une seule fois (ca 1320, Geste des Chiprois, éd. G. Raynaud, p.199) est empr. à l'ital. pedot(t)o, -a (xives. d'apr. DEI), d'un lat. médiév. *pedota, issu de *π η δ ω ́ τ η ς. Voir Vidos, pp.533-535; FEW t.8, pp.147-148a; Kahane Byzanz; J. Fennis, op. cit., pp.447-449. Fréq. abs. littér.: 627. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 971, b) 809; xxes.: a) 303, b) 1220. Bbg. Hope 1971, p.47, 149. _Quem. DDL t.16, 28. _ Vidos 1939, p.26, 49... _Wind 1928, p.98, 136.

Pilote : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pilote \pi.lɔt\ masculin et féminin identiques ou masculin (pour une femme on dit : pilotesse)

  1. Personne qui aide le capitaine d’un navire à l’entrée d’un port ou dans les passages difficiles. Celui qui gouverne, qui conduit un bâtiment de mer.
    • Les pilotes de la barre exécuteront fidèlement tous les ordres qui leur seront donnés ou transmis par le pilote-major, leur chef immédiat, ou par son suppléant en son absence; ils ne pourront s'absenter sous aucun prétexte, […]. — (« Ordonnance du Roi qui fixe les Règlement et Tarifs de pilotage pour le quatrième Arrondissement maritime », Paris, le 31 Août 1830, §. 162, dans le Bulletin des lois du royaume de France, IXe série, tome 1, part. 2, Paris : Imprimerie royale, mars 1831, p. 720)
    • Beaucoup de navires feront du charbon à Colon, et tous seront forcés de s'arrêter au port d'entrée pour acquitter le péage, prendre des pilotes. — (Bulletin de l'Union Géographique du Nord de la France, Douai, 1903, page 125)
    • Pilote côtier, celui qui gouverne à la vue des côtes, des ports et des rades, dont il a la connaissance.
    • Pilote hauturier, celui qui, dans un voyage de long cours, déterminait la route du bâtiment au moyen d’instruments. Aujourd’hui, on nomme « capitaine au long cours » celui qui conduit et qui en même temps commande un navire dans les voyages de long cours.
  2. (Par extension) Personne qui conduit un avion, un dirigeable, une voiture de course, etc.
    • L’installation de bord était sensiblement la même, avec cette différence, toutefois,[…] que de nouveaux instruments de contrôle de vol étaient installés dans l’habitacle du pilote et dans celui du navigateur. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • La plupart des pilotes vous expliqueront que le karting est la filière idéale pour se lancer dans la compétition automobile. — (Le Figaro Magazine, Numéros 441 à 444, 1988)
    • Ce pilote de ligne assure la liaison Paris-Pékin.
  3. (Informatique) Logiciel permettant à un système d’exploitation de reconnaitre un certain matériel et de l’utiliser.
    • Il faut que je télécharge le dernier pilote pour que mon ordinateur reconnaisse ma webcam.
  4. Ébauche de série télévisée.
  5. (Industrie) Prototype miniature d’un projet industriel.
    • Ce projet a conduit à la purification d’huiles solubles (…) dans un bain KOH - NaOH dans un pilote de 10 litres/h. […]. Ces travaux ont permis de régénérer des huiles de coupe polluées par de l’eau et des métaux. — (Véronique Ghetta & ‎Jacques Fouletier , Sels fondus à haute température, Pierre Taxil éditeur scientifique, PPUR Presses polytechniques romandes, 2009, page 297)
  6. (Média) Personne engagée pour guider un journaliste ou un homme d’affaires et pour favoriser ses contacts dans un milieu qui lui est inconnu, voire hostile.

Forme de verbe

pilote \pi.lɔt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe piloter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe piloter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe piloter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe piloter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe piloter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pilote : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PILOTE. n. m.
Celui qui gouverne, qui conduit un bâtiment de mer. Un pilote habile, expérimenté. L'adresse d'un pilote. Le maître pilote. Le premier pilote. Pilote côtier, Celui qui gouverne à la vue des côtes, des ports et des rades, dont il a la connaissance. On appelait autrefois, par opposition, Pilote hauturier, Celui qui, dans un voyage de long cours, déterminait la route du bâtiment au moyen d'instruments. Aujourd'hui, on nomme Capitaine au long cours Celui qui conduit et qui en même temps commande un navire dans les voyages de long cours.

PILOTE s'emploie aussi pour désigner Celui qui conduit un avion, un dirigeable.

Pilote : définition du Littré (1872-1877)

PILOTE (pi-lo-t') s. m.
  • 1Marin qui a fait une étude particulière des côtes, des ports, des courants, des dangers qui avoisinent les abords de la terre, de l'astronomie pratique, de l'hydrographie, enfin de tout ce qui touche à la conduite du navire, soit au large, soit près d'une côte. Ayant reconnu que cette perte [de sept vaisseaux] vient, dans la plus grande partie, de l'ignorance ou du défaut d'expérience des pilotes, et que la raison pour laquelle les meilleurs et les plus habiles ne servent pas sur les vaisseaux de Sa Majesté est que, lorsqu'ils sont parvenus à avoir assez de pratique et d'expérience pour commander les navigations les plus difficiles, ils aiment mieux se donner aux marchands dont ils commandent les vaisseaux que de servir sur ceux du roi…, Colbert, à de Seuil, 1er sept. 1678, dans JAL. Pourront toutefois les maîtres de navires, au défaut de pilotes lamaneurs, se servir de pêcheurs pour les piloter, Ordonnance, août 1681. Les pilotes étonnés s'écrient par avance : qui est semblable à Tyr ? et pourtant elle s'est tue dans le milieu de la mer, Bossuet, Mar.-Thér. Le succès qu'il avait eu l'encouragea à se charger encore d'une nouvelle école de jeunes pilotes destinés à servir sur les galères, Fontenelle, Chazelles. À sa main droite, il [le colosse de Rhodes] tenait une lanterne pour éclairer les pilotes, Mém. de Trévoux, 1725, t. I, p. 362. Cette année, Sébastien Cabot, étant parti d'Espagne avec le titre de grand pilote de Castille, à la tête d'une escadre de cinq vaisseaux qu'il devait conduire aux Moluques par le détroit de Magellan, Bougainville, Voy. t. I, p. 32, dans POUGENS.

    Pilote hauturier, titre que prend le pilote qui, sur les données de la science astronomique, guide les navires dans la haute mer, à la différence de pilote côtier, qui, pratique des rivages, conduit ces bâtiments de cap en cap, de port en port, Jal

    Pilote major, pilote chargé en chef du service du pilotage.

    Pilote royal, nom qu'on donnait au premier des pilotes d'une armée navale.

  • 2 Fig. Celui qui conduit ; ce qui sert de guide. M. de Coulanges partira pour Lyon… assurez-vous au moins de sa conduite ; vous ne sauriez avoir un plus joli pilote, Sévigné, 19 août 1676. L'homme, venez au fait, n'a-t-il pas la raison ? N'est-ce pas son flambeau, son pilote fidèle ? Boileau, Sat. VIII. Sachez pourtant, pilotes [ministres] du royaume, Combien j'admire un homme de vertu…, Béranger, à mes amis devenus ministres.
  • 3Se dit, sur les bâtiments pêcheurs, de celui qui commande la manœuvre pour mettre les filets à la mer.
  • 4Premier, second pilote, nom donné à deux vaisseaux qui doivent toujours être près de l'amiral, soit dans la route, soit dans le combat.
  • 5Atlas contenant des cartes et des vues des côtes.
  • 6Bateau pilote, espèce d'embarcation.
  • 7Pilote de requin (naucrates ductor), nom d'un petit poisson qui, se tenant le plus souvent au-dessus du dos du requin, nage de conserve avec lui.

    Se dit de plusieurs autres poissons qui accompagnent les navires.

HISTORIQUE

XVIe s. Pilot, R. Estienne, Dict. Par le conseil du pilot, Rabelais, IV, 33.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PILOTE. Ajoutez :
8Drap pilote, sorte de gros drap.

On dit pilote tout court en ce sens. C'est dans ces trois villes [Batley, Morley, Dewsbury] que sont, en grand nombre, les fabriques de draps mélangés, d'étoffes satinées ou moutonnées, de draps fourrure, de pilotes, de cheviots, de couvertures pour fantaisie et de draps pour l'armée, Journ. offic. 15 avril 1876, p. 2725, 3e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Pilote : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PILOTE, s. m. (Hist. nat. Ichthiolog.) poisson de mer auquel on a donné ce nom, parce qu’il se met au-devant des vaisseaux qu’il rencontre, il les précede & il semble les conduire jusqu’au port. Il est de la grandeur & de la forme d’un maquereau : la tête est longue & lisse ; l’extrémité de la mâchoire supérieure excede de beaucoup la mâchoire inférieure. Ce poisson n’a point d’écailles, tout son corps est couvert d’une peau rayée en losanges ; il a deux petites nageoires près des ouïes, une sur le dos & une autre sur le ventre qui s’étendent toutes les deux jusqu’à la queue. Le poisson pilote nage au-devant des requins, comme au-devant des vaisseaux ; il est si agile qu’il évite le requin qui tâche d’en faire sa proie. Hist. nat. des Antilles, par le P. du Tertre, tome II. Voyez Poisson.

Pilote, (Marine.) premier pilote, second pilote, troisieme pilote. Le pilote est un officier de l’équipage, qui prend garde à la route du vaisseau & qui le gouverne.

Le second & le troisieme pilote secondent le premier dans ses fonctions. Il n’y a trois pilotes que dans les plus grands vaisseaux, ou quand il s’agit de voyages de longs cours. Dans les autres vaisseaux, il y a un ou deux pilotes, selon la qualité du vaisseau & du voyage. Voyez l’ordonnance de 1680, liv. II. tit. IV. & celle de 1689, liv. I. tit. XV.

Le pilote doit être continuellement au gouvernail, & faire de tems en tems son rapport au capitaine, au sujet du parage où il croit que le vaisseau est ; il doit être expérimenté dans la connoissance des cartes marines, dans l’usage de l’astrolabe & de l’arbalete, & autres instrumens pour prendre hauteur, dans la connoissance des tables, de l’astronomie, dans la connoissance des marées, des changemens qui y arrivent selon les pays, des moussons, &c. C’est le pilote qui commande dans les buches & dans les pinques, & qui ordonne de jetter les filets & de les retirer ; c’est lui encore qui le plus souvent tient le gouvernail.

Pilote hauturier, c’est celui qui dans un voyage de long cours fait prendre la hauteur ou l’élévation du pole par le moyen de l’arbalete & de l’astrolabe.

Pilote côtier, pilote de havre, pilote lamaneur, locman ; bons pilotes, pilotes expérimentés.

Pilote qui a entré & sorti un vaisseau ; cela se dit d’un pilote qui a mis un vaisseau dans une rade, dans une riviere ou dans un havre, & qui l’en a ressorti.

Pilote hardi ; cela se dit d’un pilote qui entreprend des choses difficiles, comme d’entrer dans une riviere inconnue, dans un havre qui ne seroit pas pratiqué, de chercher une terre non-vuste, & autres choses semblables.

Il n’y a point de pilote côtier en tems de brume.

Les bons pilotes sont à terre ; cela se dit par plaisanterie pour ceux qui se vantent d’être savans dans le pilotage, & qui sont des ignorans quand ils sont en mer.

Pilote, s. m. (Antiq. grecq.) Les pilotes étoient fort considérés dans la Grece ; de là vient que le pilote Phrontis n’a pas été seulement immortalisé par Homere, mais le roi de Micène lui éleva un tombeau près du cap de Sunium, & lui rendit les derniers devoirs avec la distinction qu’il méritoit. C’est ce Phrontis que Polignotte avoit peint dans ce tableau merveilleux, qui réprésentoit d’un côté la prise de Troye, & de l’autre les Grecs s’embarquant pour leur retour. Telles étoient les mœurs de ce tems-là ; aujourd’hui un pilote n’est qu’un marin sans distinction ; alors c’étoit un homme utile à l’état, & tout mérite utile à l’état avoit sa récompense. Une inscription, une statue, un tombeau élevé aux dépens du public, entretenoient la gloire, & portoient les hommes à toutes sortes de belles actions. (D. J.)

Pilotes, (Lutherie.) dans l’orgue sont des baguettes cilindriques EC, fig. 22. orgue, à l’extrêmité inférieure desquelles sont des jointes déliées ou des épingles qui entrent dans des trous qui sont aux extrémités des bascules du positif qui entrent dans le pié du grand orgue ; la partie supérieure E traverse un guide D (fig. 5, 20 & 22.) percé d’autant de trous qu’il y a des pilotes ou de touches au clavier au-dessous desquels ces trous doivent répondre.

La longueur des pilotes est égale à la distance qui se trouve entre le dessous des touches du premier clavier qu’on appelle clavier du positif, & l’extrémité B des bascules. Voyez Bascules du positif.

Les pilotes servent à transmettre l’action des touches du premier clavier aux bascules qui transmettent la même action aux soupapes du sommier du positif : ce qui les fait ouvrir. Voyez Sommier du positif.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pilote »

Étymologie de pilote - Littré

Voy. PILOTER 2 ; espagn. piloto ; ital. piloto et pilota ; angl. pilot ; holl. piloot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pilote - Wiktionnaire

De l’italien pilota, issu du grec πηδον pêdon (« gouvernail », « rame plate »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pilote »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pilote pilɔt play_arrow

Citations contenant le mot « pilote »

  • Pour faire simple, un certain nombre de points vous sont attribués en fonction des résultats obtenus sur les vraies courses, mais aussi en qualifications. D’autres critères sont également pris en compte, comme le nombre de places remontées, le fait d’avoir signé le meilleur temps… Vous pouvez même activer l’option 300V Boost qui vous permet de doubler la mise sur un pilote à trois reprises dans la saison ; sachant que vos deux concurrents ‘Silver’ n’inscrivent que la moitié des points contrairement à vos concurrents ‘Gold’. , MotoGP™ Fantasy : Quel pilote a inscrit le plus de points ? | MotoGP™
  • VIDEO. Cascadeur, le pilote Thibaut Nogues envoie du lourd dans les rues de Grasse Nice-Matin, VIDEO. Cascadeur, le pilote Thibaut Nogues envoie du lourd dans les rues de Grasse - Nice-Matin
  • Dans un livre qui sera publié cet automne 2020, le dessinateur de bande dessinées laisse libre cours à son talent et met en couleurs la vie de pilote d’Antoine de Saint Exupéry. Voici en avant-première le dessin de couverture, marqué comme toujours par le souci de l’exactitude technique et de la belle lumière… Aerobuzz, Romain Hugault : « Je voulais montrer la quintessence du pilote » - Aerobuzz
  • Une formation débutée en 2017 et quatre-vingt-huit heures de vol ont permis à David Birman d'obtenir la première licence pilote privé d'avion (PPLA) post Covid-19 pour le compte de l'Aéronautique du Nivernais. www.lejdc.fr, Première licence de pilote post-Covid-19 pour le compte de l’Aéronautique du Nivernais - Marzy (58180)
  • L’ex pilote de F1 Adrian Sutil a perdu le contrôle de sa McLaren Senna LM (20 exemplaires dans le monde) le 25 juillet à Eze près de Monaco. L’accident a fait trois blessés. SudOuest.fr, Un ancien pilote de F1 détruit sa McLaren très rare dans un accident près de Monaco
  • Avec son projet Attol, Airbus est parvenu à automatiser les parties les plus complexes d'un vol, à savoir le décollage, l'atterrissage et le roulage. Les prochains avions pourraient fonctionner entièrement sans pilote. Futura, Airbus a testé un vol complet sans pilote sur un A350
  • Acteur ? Un métier de ringard où l'on passe le plus clair de son temps à faire de l'après-vente comme si on demandait à un pilote de réparer son avion en cas d'avarie. De Coluche / Le Journal du dimanche - 13 Mars 1983
  • Quand je pense que l’on a inventé l’avion sans pilote et la poudre sans fumée, et que l’on n’a pas été fichu de trouver la dot sans femme... De Pierre Doris
  • Si vous avez déjà volé vous comprendrez peut-être l’amour qu’un pilote porte au vol. C’est la même chose que ce qu’un homme ressent pour une femme, ou une épouse pour son mari. De Louise Thaden
  • Dans quelques années, les avions seront pilotés par un commandant et un chien. Le travail du chien sera de surveiller les boutons pour que le pilote ne touche à rien. De Scott Adams
  • Si ton but est d’être pilote, apprends à piloter, S’il est d’être responsable ne soit pas pistonné, S’il est d’être top model tente de te modeler. De MC Solaar / La Fin justifie les moyens
  • Un pilote qui passe le mur du son ne s'en rend pas compte, il n'entend plus rien. De Anonyme
  • Dans les airs une machine cesse d’être un assemblage mécanique ; elle s’anime et exprime le tempérament du pilote. De Ross Smith / National Geographic Magazine - Mars 1921
  • J’ai toujours fait une différence entre l’homme et le pilote. Si la réputation du pilote n’est plus idéale, ce n’est pas grave. Seule celle de l’homme est essentielle. De Alain Prost
  • Un bon pilote doit s’accommoder au changement des vents : et un sage à la fortune. De Chevalier de Méré / Maximes, sentences et réflexions morales et politiques
  • Un pilote vit dans un monde de perfection ou ne vit pas. De Richard S. Drury / My Secret War
  • Le moteur est le coeur d’un avion, mais le pilote est son âme. De Walter Alexandre Raleigh
  • C'est pendant l'orage qu'on connaît le pilote. De Sénèque / De providence
  • C'est le pilote qui voit loin qui ne fera pas chavirer son bateau. De Aménémopé
  • Un pilote qui affirme qu’il n’a jamais peur en avion est un menteur. De Louise Thaden
  • J’ai un copain, il est pilote d’essai... enfin, il ne l’est pas encore ; pour l’instant, il essaie d’être pilote ! De Raymond Devos / Le Progrès c’est formidable

Images d'illustration du mot « pilote »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pilote »

Langue Traduction
Corse pilotu
Basque pilotu
Japonais パイロット
Russe пилот
Portugais piloto
Arabe طيار
Chinois 飞行员
Allemand pilot
Italien pilota
Espagnol piloto
Anglais pilot
Source : Google Translate API

Synonymes de « pilote »

Source : synonymes de pilote sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires