La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « nocher »

Nocher

Variantes Singulier Pluriel
Masculin nocher nochers

Définitions de « nocher »

Trésor de la Langue Française informatisé

NOCHER, subst. masc.

A. − Poét. Celui qui conduit une embarcation, une barque. L'onde à peine contient tout ce peuple écaillé (...) L'un conduit sa gondole en habile nocher; Sous l'abri protecteur d'un énorme rocher, D'autres forment ensemble une vivante chaîne (Delille, Paradis perdu, t.1, 1804, p.309).Deux fois le vieux Caron lui avait réclamé [à Criton] l'obole. Comme il ne bougeait pas le nocher lui donna de son aviron dans les reins (Maurras, Chemin Paradis, 1894, p.179).
B. − Vieilli. Patron d'un bateau dans la Méditerranée. À la fin de la deuxième semaine, le nocher tunisien stoppa de sa propre autorité, orna son mât d'un pavillon jaune et annonça à son hystérique colis [un passager encombrant] qu'on était arrivé à bon port (Morand, Extrav., 1936, p.218).
Prononc. et Orth.: [nɔ ʃe]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1246 nochier [à propos de Gênes] (doc. mars ds L. T. Belgrano, Documenti inediti riguardanti le due Crociate di San Ludovico IX re di Francia, p.23 ds J. Fennis, La Stolonomie, p.402); 1515-22 nocher (A. de Conflans, Les faits de la marine et navigaiges d'apr. Jal.1); 1535 id. (Cl. Marot, Epître XXXVI, éd. C. A. Mayer, p.205). Empr. au génois,où l'on trouve naucherius, naucherus dans des chartes lat. dès le xiies. et nozher aux xiiie-xives. (v. Vidos, p.493; cf. ital. nocchier(o, e) dès le xiiies., ibid.), lui-même issu du lat. nauclerus «patron de navire», empr. au gr. ν α υ ́ κ λ η ρ ο ς «id.». La forme nocl(i)er, att. en a. et m. fr. dep. ca 1230, est directement empr. au lat., tandis que la forme nauch(i)er (dep. 1512, J. Thenaud ds J. Fennis, loc. cit.) représente prob. un empr. à l'a. prov. nauchier (dep. fin xiiies., B. Carbonel ds Rayn.), lui aussi empr. au génois (v. J. Fennis, op. cit., pp.402-405; v. aussi Vidos, pp.491-494, et FEW t.7, pp.52b-53a). Fréq. abs. littér.: 30. Bbg. Hope 1971, p.46, 149.

Wiktionnaire

Nom commun - français

nocher \nɔ.ʃe\ masculin

  1. (Marine) (Désuet) Contre-maître d’un navire, maître ou patron d’un navire.
    • Le contre-maître ou nocher aura soin de faire agréer le vaisseau ; et, avant que de faire voile, il verra s’il est suffisamment garni […] de tous les apparaux nécessaires. — (Ordonnance, août 1681)
    • Le roi a permis au sieur Mauvelet d’envoyer un bâtiment qui lui appartient aux Iles, et de revenir par le détroit, s’il ose en risquer le passage ; vous lui donnerez un maître [capitaine], un nocher et un pilote ; et il formera le reste de l’équipage de volontaires étrangers ou invalides. — (Ordres du roi, 1696)
  2. (Poétique) Pilote, celui qui conduit un navire.
    • Il n'y a dans l’empire souterrain ni moissons, ni riches vignobles; on y voit le farouche Cerbère, et le hideux nocher du Styx. C'est là que les joues meurtries, et les cheveux consumés par les flammes, la pâle troupe des Ombres erre autour des lacs ténébreux. — (Élégies de A. Tibulle, traduction nouvelle par M. Valatour, livre 1, élégie 10, Paris : chez C.L.F. Panckouke, 1836, p. 65)
    • S’il te reste encore un billet ou deux ou même une piécette, tu peux me les refiler sans arrière-pensée pour remercier le nocher de la mort. — (Jean Vautrin, Je mourrai et j’irai voir mon père, dans le recueil Baby Boom, 1985, p. 241)
    • Charon, nom du nocher qui, sur les rives de l’Achéron, passait les morts dans les Enfers […] — (Jacques Lacarrière, L’été grec – Récit d’une passion grecque, Plon/Terre humaine, 1975, page 239)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NOCHER. n. m.
En Poésie, Celui qui conduit une embarcation. Un habile nocher. Le nocher du Styx, le vieux nocher des morts, Caron.

Littré (1872-1877)

NOCHER (no-ché ; l'r ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des no-ché-z habiles) s. m.
  • 1 Anciennement, dans le langage des gens de mer, le contre-maître des navires d'une certaine importance, et le maître ou patron de quelques petits bâtiments, Jal Le contre-maître ou nocher aura soin de faire agréer le vaisseau ; et, avant que de faire voile, il verra s'il est suffisamment garni… de tous les apparaux nécessaires…, Ordonn. août 1681. Le roi a permis au sieur Mauvelet d'envoyer un bâtiment qui lui appartient aux Iles, et de revenir par le détroit, s'il ose en risquer le passage ; vous lui donnerez un maître [capitaine], un nocher et un pilote ; et il formera le reste de l'équipage de volontaires étrangers ou invalides, Ordres du roi, 1696, dans JAL.
  • 2Dans le langage poétique ou élevé, synonyme de pilote. Nocher, ployez la voile, et redoublez vos vœux, Delille, Géorg. I. Quand le nocher battu par les flots irrités Voit son fragile esquif menacé du naufrage, Lamartine, Méd. II, 11.

    Le nocher du Styx, le vieux nocher des morts, Caron. Je vois déjà la rame et la barque fatale, J'entends le vieux nocher sur la rive infernale, Racine, Iph. Préface. Le vieux nocher des morts à sa voix accourut, Voltaire, Épît. 22.

SYNONYME

NOCHER, NAUTONIER. Ces deux mots, qui sont tous deux du style poétique ou relevé, ont cette différence que le nocher conduit, dirige le vaisseau, tandis que le nautonier travaille à la manœuvre.

HISTORIQUE

XVIe s. Le vent, la tempeste et l'orage Montrent du nocher le courage, Cotgrave Comme le nocher gouverne son navire, Montaigne, II, 295.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

NOCHER, s. m. (Marine.) c’est un vieux terme qui signifioit pilote. Les Poëtes l’ont employé souvent en ce sens. On s’en sert quelquefois pour dire contremaître, comme on peut le voir dans l’ordonnance de la Marine.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « nocher »

Prov. nauchier, naucler ; catal. nauxer ; anc. esp. naucher, nauchel ; ital. nocchiero, nocchiere ; du lat. nauclerus, qui vient du grec ναύϰληρος, de ναῦς, navire, et ϰλῆρος, condition, profession.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De l’italien nocchiero, issu du latin nauclerus (« patron du bateau »), lui-même issu du grec ancien ναύκληρος, naúklêros ; apparenté[1] à nauxer en catalan, naucher en espagnol.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nocher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nocher nɔʃe

Images d'illustration du mot « nocher »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « nocher »

Langue Traduction
Anglais drown
Espagnol ahogar
Italien annegare
Allemand ertrinken
Chinois
Arabe يغرق
Portugais afogar
Russe тонуть
Japonais 溺れる
Basque ito
Corse affucà
Source : Google Translate API

Synonymes de « nocher »

Source : synonymes de nocher sur lebonsynonyme.fr

Nocher

Retour au sommaire ➦

Partager