La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pâtis »

Pâtis

Définitions de « pâtis »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÂTIS, subst. masc.

A. − Vx, ANC. COUTUME. Terrain de médiocre qualité, généralement en pâture perpétuelle ou, plus rarement, en culture pour une longue durée. Les communautés lorraines possédaient patrimonialement, sous le nom de pâtis, des surfaces importantes, qu'elles laissaient à la jouissance de tous ou qui étaient périodiquement partagées entre les habitants pour les mettre en culture. Ces pâtis ou communaux ont aussi bien diminué (Guyot, Agric. Lorr., 1889, p.21).
B. − Région. (Ouest, Centre). Lande ou friche où l'on met paître les bestiaux. Et des montées, des sentes vertes, des bouquets de bois à l'écart, des larges gradins de chaumes et des pâtis tranquilles où l'on va mener les vaches (Pourrat, Gaspard, 1931, p.296):
. Mais au nord, vers Marquise, l'intensité du bombement a été poussée à tel point que ce sont les roches primaires elles-mêmes qui apparaissent (...). On a dans une échappée subite, sur la croupe nue et battue des vents qui domine les carrières de Marquise, la brusque et courte vision des landes, pâtis et ajoncs. Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr., 1908, p.89.
REM.
Pâtural, subst. masc.,région. ,,Pâturage médiocre et sec, où l'on conduit les bestiaux quand on doit les retirer des bons prés, en avril, pour laisser croître l'herbe`` (Fén. 1970). On trouve encore, dans cette région [du bas Berry], le pâtural, vaste espace d'herbes folles, de buissons épineux et d'antiques souches d'arbres trapus (Sand, Mél., 1843, p.350).
Prononc. et Orth.: [pɑti]. Ac. 1694 et 1718: pastis; dep. 1740: pâtis. Homon. (il) pâtit. Étymol. et Hist. 1119 «terre inculte sur laquelle on fait paître le bétail» (Philippe de Thaon, Comput, 70 ds T.-L.: Cum guarderat [pasturel] berbiz ki nen at nul pastiz). Du lat. pop. *pastīcium, dér. de pastus «pâture, nourriture (des animaux)», de pastum, part. passé de pascere, v. paître. Fréq. abs. littér.: 21.

Wiktionnaire

Nom commun - français

pâtis \pɑ.ti\ masculin

  1. (Économie rurale) Sorte de lande ou de friche dans laquelle on met paître des bestiaux.
    • Ces terres incultes sont généralement des landes et des pâtis ; c'est surtout en Ardenne et en Champagne qu'on les rencontre. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 95)
    • Les grands bœufs assoupis dans les pâtis en fleurs. — (André Theuriet, Poésies, Le chemin des bois, Sylvine, III ; Alphonse Lemerre éditeur, Paris, 1881, page 109)
    • Il possédait plusieurs pâtis, de bons herbages pour ses troupeaux, des cultures assez convenablement entretenues, quoiqu’il fût réfractaire aux nouvelles méthodes, des vignes qui flattaient sa vanité, […]. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, pages 28-37)
    • L’arrière-printemps lâchait sur les pâtis les premières chaleurs. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956, page 295)
    • U, cycles, vibrements divins des mers virides,
      Paix des pâtis semés d'animaux, paix des rides
      Que l'alchimie imprime aux grands fronts studieux.

      — (Arthur Rimbaud, « Voyelles », Poésies)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÂTIR. v. intr.
Souffrir, être dans la misère. Les pauvres pâtissent beaucoup en hiver. Si le père vient à mourir, ces enfants pâtiront cruellement. Pâtir de quelque chose, En être puni, en souffrir, en éprouver du dommage. Il a fait la faute, et j'en ai pâti. Les petits ont toujours pâti des sottises des grands. Tel en pâtira qui n'en peut mais. Par extension, Votre bien pâtira de votre absence. Il a fait bien des excès et sa santé en a pâti. On dit aussi Pâtir pour quelqu'un. Il ne faut pas que l'innocent pâtisse pour le coupable. Souvent les bons pâtissent pour les méchants.

Littré (1872-1877)

PÂTIS (pâ-ti) s. m.
  • Lande ou friche, où l'on fait paître les bestiaux. Ce n'était qu'un pâtis, on en a fait un pâturage. Mes frères, leur dit-il, ne me décelez pas : Je vous enseignerai les pâtis les plus gras, La Fontaine, Fabl. IV, 21.

HISTORIQUE

XIIIe s. Les oualles Dieu [les brebis de Dieu] sunt li pueple, et ses pastiz est li mondes qu'il leur apreste à vivre, Psautier, f° 87. L'oliphant est moult corporu, Quant il vient en paistis herbu, Du Cange, pasticium.

XVIe s. Je ne quiers pas, o bonté souveraine, Deux mille arpens de pastis en Touraine, Ne mille bœufs errants par les herbis, Marot, I, 225.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pâtis »

Wallon, pahiss ; picard, pati ; normand, paitis, lieu où l'on attache les bestiaux ; du bas-latin, pasticium, du supin pastum, de pascere, paître.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Fait pastis en ancien français, du latin populaire *pasticium, dérivé du supin pastum du verbe pascere qui signifie « paître ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pâtis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pâtis pati

Citations contenant le mot « pâtis »

  • Ceux qui bénéficient du système le déplorent moins que ceux qui en pâtissent. De Luc Ferry / Penser le changement
  • Mais en attendant, "nous sommes un peu dans le même bateau. Je suis donc heureuse, même si j'en pâtis, si cela permet aux gens de bouger". LaProvence.com, Sports | Coronavirus: garder la forme à Hong Kong, un défi quotidien | La Provence
  • Quand l'éléphant trébuche, ce sont les fourmis qui en pâtissent. De Proverbe africain

Images d'illustration du mot « pâtis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pâtis »

Langue Traduction
Anglais pastries
Espagnol pasteles
Italien pasticcini
Allemand gebäck
Chinois 糕点
Arabe المعجنات
Portugais pastéis
Russe выпечка
Japonais ペストリー
Basque pastak
Corse pasticceria
Source : Google Translate API

Synonymes de « pâtis »

Source : synonymes de pâtis sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pâtis »

Pâtis

Retour au sommaire ➦

Partager