La langue française

Passereau

Sommaire

Définitions du mot passereau

Trésor de la Langue Française informatisé

PASSEREAU, subst. masc.

A. − Littér. Synon. de moineau.L'homme est nu, stérile, blême, Plus frêle qu'un passereau (Hugo, Chans. rues et bois, 1865, p.252).Entre les tables de la salle à manger, des passereaux picorent les miettes (Gide, Journal, 1946, p.293).
P. métaph. Ce joli petit passereau de Vivette m'aurait fait plaisir à voir trotter dans ma maison (A. Daudet, Lettres moulin, 1869, p.26).
B. − ORNITH., au plur. Synon. de Passériformes.Ni les éperviers, ni les buses ne songeaient à faire de Margot leur pâture, préférant (...) la chasse aux passereaux inférieurs, aux gallinacés sauvages, à la chair délicate (Pergaud, De Goupil, 1910, p.174).Diverses classifications sont également proposées: celle des passereaux par J. Müller, fondée sur la structure de la syrinx (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.411).
Au sing. Oiseau ou espèce appartenant à l'ordre des Passereaux. En même temps qu'il exerce ses autres muscles, le jeune Passereau use de sa voix et se met à chanter, quelques semaines après sa naissance (P. Géroudet, Les Passereaux, Neuchâtel, t.1, 1951, p.107).L'oeuf du coucou dans le nid d'un passereau (P. Morand, Confins vie, 1955, p.149).
Prononc. et Orth.: [pasʀ ο], [pɑ-]. Martinet-Walter 1973 [a], [ɑ] (11/6). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1265 passerel «moineau» (Omont, Volucraire, éd. H. Kleineidam, 134 ds Z. rom. Philol. t.86, p.14); xives. (Liber psalmorum, X, 1 ds Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, p.268b); 1538 passereau (Marot, Épigrammes, éd. C. A. Mayer, CIX, 2, p.183); spéc. 2. 1803 (Nouv. dict. d'hist. nat., t.17, 183, p.138: Passereaux, Passeres, ordre de la classe des oiseaux). Dér., à l'aide du suff. -el, -eau*, de l'a. fr. passer(e) «moineau» 1remoitié .iies. (dep. Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 83, 3, p.119), du lat. passer, -eris «id.» (lat. sc. passeres au sens 2, 1744 Linné, Syst. Nat., Ordo 6, p.77) désignant également d'autres petits oiseaux, v. André Oiseaux. Du lat. passer sont issues outre le type passe, pour désigner le moineau, en a. et m. fr. des formes de dér. répandues surtout dans le Centre, l'Ouest et le Midi: passerat 1342 (Renart le Contrefait, I, S. 307b ds T.-L., s.v. passeret) −1611, Cotgr., répertorié par Guérin Suppl. 1895, passerant fin xives. ds Roques t.2, I, 8826, passeron xvies. ds Hug. et son dimin. passeronet dès 1265 (Omont, Volucraire, 177 ds Z. rom. Philol. t.86, p.15), passeret xives. (Psaut., Maz. 798, fo34 vods Gdf.) et dont certaines survivent dans les parlers région. (v. FEW t.7, p.728), que l'on trouve à côté des formes d'a. fr. moisson (v. moineau) att. en Normandie et dans le Nord-Est (FEW t.6, p.259b) et surtout moineau des parlers septentrionaux, qui les a évincées. Fréq. abs. littér.: 125. Bbg. Vaganay (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Rom. Forsch. 1913, t.32, p.122.

Wiktionnaire

Nom commun

passereau \pa.sʁo\ ou \pɑ.sʁo\ masculin

  1. Moineau.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Passériforme.
    • Le merle et l’hirondelle sont des passereaux.
    • Le Jaseur des cèdres est un passereau surtout frugivore. — (Normand David, Observer les oiseaux au Québec, 1983)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PASSEREAU. n. m.
Variété de moineau; sorte de petit oiseau de plumage gris, qui fait son nid dans les trous des murailles.

PASSEREAUX, au pluriel, se dit, en termes d'Histoire naturelle, de l'Ordre d'oiseaux qui comprend différents groupes auxquels appartient celui qui comprend le passereau commun. Le merle, l'hirondelle sont de l'ordre des passereaux.

Littré (1872-1877)

PASSEREAU (pa-se-rô) s. m.
  • Moineau. Il ordonnera à celui qui doit être purifié, d'offrir pour soi deux passereaux vivants dont il est permis de manger, Sacy, Bible, Lévit. XIV, 4.

    S. m. pl. Second ordre de la classe des oiseaux, renfermant un grand nombre de genres qui ont entre eux peu d'analogie ; ce qui a fait diviser cet ordre en cinq familles qui pourraient former des ordres particuliers.

HISTORIQUE

XVIe s. Las ! Il est mort, pleurez le, damoiselles, Le passereau de la jeune Maupas, Marot, III, 33. Passereaux et moineaux sont de faux oiseaux, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PASSEREAU, voyez Moineau.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « passereau »

(Date à préciser) Du latin passer (« moineau, petit oiseau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. fictif, passerellus, diminutif de passer, moineau, qui se rattache au sanscrit paksha, aile, et signifie originairement oiseau en général. Le simple se trouve dans les patois : Berry, passe, prase, s. f. ; il se trouve aussi dans l'ancienne langue : Certes la passe trueva à soi meson, Psautier, f° 102. Le XVIe siècle a dit souvent, au féminin, passerelle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « passereau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
passereau pasro

Citations contenant le mot « passereau »

  • On vous vend au marché cinq moineaux pour deux sous ; et Dieu, pourtant, n’oublie pas un de ces passereaux. De Saint Luc
  • Des oiseaux marins certes mais pas que : le passereau des landes… , L’été en Loire-Atlantique. Nature : de Pornic à Préfailles par le sentier des douaniers - La Roche sur Yon.maville.com
  • Au collège, Hervé Walbecq se sentait différent. Et pour cause : lié d’amitié avec un verdier, joli passereau au plumage vert olive, il avait des crottes d’oiseau sur ses rédactions ! frequence-sud.fr, L'oiseau migrateur - Du 17/11/2020 au 18/11/2020 - Marseille - Frequence-sud.fr
  • Fin avril, sur instruction du parquet de Montauban, l’Office français de la biodiversité (OFB) et la gendarmerie ont conduit deux perquisitions et saisi cinq chardonnerets élégants, une espèce protégée, dont quelques "mulets" c’est-à-dire des croisements entre un chardonneret et un canari, également protégés. Anecdotique ? En aucun cas désormais…. Car c’est bien une véritable guerre contre le braconnage des passereaux qu’entendent aujourd’hui engager les défenseurs de l’environnement comme la justice, témoin les sanctions pénales qui partout se durcissent. ladepeche.fr, Passereaux : l’invisible massacre du braconnage - ladepeche.fr
  • Depuis des années, avec son collègue Sylvain, ils suivent particulièrement ce passereau au masque rouge et noir bordé de blanc à l’aile liserée d’or. Et leur constat est celui d’une catastrophe. "On fait face depuis 30 ans à un effondrement général des populations de passereaux. Les pesticides tuent les insectes qui les nourrissent, le changement climatique déstabilise la reproduction… On se retrouve alors avec de petites populations fragmentaires et isolées ce qui est déjà grave. Or l’augmentation du braconnage de ces oiseaux, des bouvreuils, des pinsons, des verdiers et, principalement, du chardonneret élégant, est constante aussi depuis le début des années 2000. Cette prédation creuse les vides et accélère la disparition de l’espèce", expliquent ces deux techniciens issus de l’ancien Office national de la chasse et de la faune sauvage. Pourquoi ce passereau en particulier ? Parce qu’à l’instar de l’ortolan, lui aussi est la victime d’une "tradition". ladepeche.fr, Passereaux : un juteux trafic qui accélère le désastre - ladepeche.fr
  • Les passereaux, aussi appelés passériformes, composent la famille d’oiseaux qui comporte le plus grand nombre d’espèces. Rien qu’en Europe, elle en compte vingt-quatre. Cette famille, apparue à l’origine en Australie, est la plus répandue sur la terre. On la trouve sur tous les continents, sauf l’Antarctique. On considère que plus de la moitié des oiseaux dans le monde font partie de la famille des passereaux, soit plus de 5 000 espèces. Binette & Jardin, Les passereaux : quelle est cette grande famille d'oiseaux ?
  • On peut heureusement encore observer avec plaisir plusieurs espèces d’oiseaux, à commencer par la bergeronnette des ruisseaux, indissociable, comme son nom l’indique, du milieu aquatique où elle aménage son nid, à proximité des constructions qui font le charme de notre patrimoine hydraulique (lavoirs, vannages). On l’appelle d’ailleurs la lavandière ou hoche-queue... Ce passereau au plumage jaune et gris côtoie des oiseaux bons nageurs comme le grèbe castagneux, au chant caractéristique, qui se nourrit de menu fretin, de larves aquatiques et de gammares (petits crustacés). www.paris-normandie.fr, Série d’été. À Beaumont-le-Roger, découvrez les oiseaux basés sur le bord de la Risle
  • Comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article, un passereau d’une espèce endogène à l’Australie, le cassican flûteur, a été filmé par les pompiers de Copacabana Beach, dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud, en train d’imiter à la perfection la sirène de camions de pompiers. Le HuffPost, Les incendies en Australie ont même transformé le chant de ce passereau | Le HuffPost
  • Le pinson des arbres est un passereau de la famille des Fringillidés. C’est un visiteur régulier des mangeoires, il se nourrit également de bourgeons, d’insectes et de fleurs. ladepeche.fr, Villeneuve-sur-Lot. Le pinson des arbres : un petit passereau des jardins - ladepeche.fr

Traductions du mot « passereau »

Langue Traduction
Anglais sparrow
Espagnol gorrión
Italien passero
Allemand spatz
Chinois 麻雀
Arabe عصفور
Portugais pardal
Russe воробей
Japonais すずめ
Basque txolarre
Corse sparghjulu
Source : Google Translate API

Synonymes de « passereau »

Source : synonymes de passereau sur lebonsynonyme.fr
Partager