La langue française

Pairie

Sommaire

  • Définitions du mot pairie
  • Étymologie de « pairie »
  • Phonétique de « pairie »
  • Citations contenant le mot « pairie »
  • Traductions du mot « pairie »
  • Synonymes de « pairie »

Définitions du mot « pairie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAIRIE, subst. fém.

[Correspond à pair1B]
A. − HIST. INSTIT.
1. [Avant la Révolution]
a) Dignité de pair attachée à un grand fief relevant immédiatement de la couronne. Les honneurs, les prérogatives des pairs (Ac.). Pairie héréditaire (Ac. 1935).
En partic. Dignité des (douze) pairs de France. L'archevêque de Paris, duc de Saint-Cloud, était pair ecclésiastique; mais le rang de cette pairie se réglait par celui de son érection qui date seulement de 1622 (Grandm.1852):
1. ... son crédit et son pouvoir [du duc d'Orléans] allaient en croissant. Comme chacun cherchait à augmenter ses possessions et à s'enrichir, il venait de faire instituer en pairie les comtés de Blois et de Château-Thierry. Barante,Hist. ducs Bourg., t.2, 1821-24, p.239.
b) P.méton. Fief, domaine auxquels cette dignité était attachée. Les contreforts même, sont travaillés, ornementés. Le choeur, prodigieusement haut, par ses arcs très aigus et comme resserrés, ajoute à sa hardiesse. On sent l'ambition persistante de ce grand évêché, pairie ecclésiastique (Michelet,Chemins Europe,1874p.4).
c) Duché-pairie. V. duché rem.
2. Dignité de membre de la haute assemblée législative entre 1814 et 1848. Dans la pairie, le fils aîné hérite des titres et des droits de son père; mais le reste de la famille doit rentrer dans la classe des citoyens (Staël,Consid. Révol. fr., t.2, 1817, p.207).Le poète (...) avait été élevé à la pairie par ce Louis-Philippe de qui il trace d'ailleurs un portrait si flatté dans Les Misérables (Verlaine,OEuvres posth., t.2, Crit. et conf., 1896, p.336):
2. La composition des Chambres, laissée intacte par les amendements à la Charte, fut quelque peu altérée par la loi de 1831. La pairie héréditaire fut abolie, et l'on désigna un certain nombre de catégories de notabilités parmi lesquelles le roi devait choisir les pairs à vie. Lidderdale,Parlement fr.,1954, p.23.
P.méton. Corps des pairs. La pairie, si l'on fait choix de ce nom pour désigner la première chambre, la pairie sera une magistrature en même temps qu'une dignité; elle sera moins exposée à être attaquée, et plus susceptible d'être défendue. Remarquez de plus que si cette première chambre n'est pas héréditaire, il faudra déterminer un mode d'en renouveler les éléments (Constant,Princ. pol.,1815, p.36).
B. − [En Grande-Bretagne]
1. Dignité de membre de la Chambre des Lords. Il y a des pairies en Angleterre accordées nouvellement à des négociants de première classe: une fois pairs, ils ne restent pas dans le commerce, parce qu'ils sont censés devoir servir autrement la patrie (Staël,Consid. Révol. fr., t.2, 1817p.310).Quand il avait connu le résultat des élections, et sa défaite, il avait d'abord pensé à se retirer de la vie politique. L'usage lui permettait alors de se faire conférer la pairie et de trouver à la Chambre des Lords une retraite honorable (Maurois,Disraëli,1927, p.244).
P.méton. Corps des pairs. Adieu, ma belle reine! le conseil tout entier, c'est-à-dire la pairie d'Angleterre, attend (Dumas père, C. Howard,1834, iv, tabl. 6, 1, p.281).Derrière Brompton Road et Knightsbridge s'étend le quartier de Belgravia, où la pairie possède, autour d'Eaton Square, de monotones hôtels crème à colonnades de stuc (Morand,Londres,1933, p.165).
2. Pairie femelle. Titre de pair du Royaume-Uni transmissible aux femmes. Il existe encore des pairies femelles en Angleterre (Ac.).
Prononc. et Orth.: [pε ʀi], [pe-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1259 perie «sorte de tenure (?)» (Ménestrel Reims, éd. N. de Wailly, p.245); 1291 duché-perrie «duché auquel la dignité de pair est attachée» (Doc. ds Arch. de la ville de Reims, éd. P.Varin, t.1, 2epartie, p.1063). Dér. de pair1*; suff. -ie*. Fréq. abs. littér.: 152. Bbg. Quem. DDL t.18.

Wiktionnaire

Nom commun

pairie \pe.ʁi\ féminin

  1. (Histoire) Dignité de pair qui était attachée à un grand fief relevant immédiatement de la couronne.
    • Les honneurs, les prérogatives de la pairie.
    • Pairie héréditaire.
    • Pairie femelle, pairie qui passait aux femmes : Il existe encore des pairies femelles en Angleterre.
  2. (Histoire) (Par extension) Fief, domaine auquel cette dignité était attachée.
    • Cette terre était une pairie.
    • Cette terre fut érigée en pairie, en duché-pairie.
    • Il mourut l’année d’après, léguant à son petit-fils John, mineur, sa pairie qui, du reste, devait s’éteindre en 1768. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)
  3. (Histoire) Dignité de membre de la Chambre qui, en France, de 1814 à 1848, concourait avec le roi et avec la Chambre des députés à la confection des lois.
    • Au second retour, nommé lieutenant-général et redevenu marquis, monsieur d'Aiglemont eut l'ambition d'arriver à la pairie, il adopta les maximes et la politique du "Conservateur". — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Nom commun

pairie \Prononciation ?\ féminin

  1. Pairie, tenure.
    • terre tenue en perrie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAIRIE. n. f.
Dignité de pair qui était attachée à un grand fief relevant immédiatement de la couronne. Les honneurs, les prérogatives de la pairie. Pairie héréditaire. Il s'est dit également du Fief, du domaine auquel cette dignité était attachée. Cette terre était une pairie. Cette terre fut érigée en pairie, en duché-pairie. Pairies femelles, Celles qui passaient aux femmes. Il existe encore des pairies femelles en Angleterre.

PAIRIE s'est dit aussi de la Dignité de membre de la Chambre qui, en France, de 1814 à 1848, concourait avec le roi et avec la Chambre des députés à la confection des lois. Le roi l'éleva à la pairie.

Littré (1872-1877)

PAIRIE (pê-rie) s. f.
  • 1 Terme de féodalité. Dignité attachée à un grand fief qui relevait immédiatement de la couronne. J'ai longtemps examiné cette matière en étudiant l'histoire de France, et je suis convaincu que l'origine de toute juridiction suprême en France est la pairie, Voltaire, Lett. Richelieu, 15 mai 1765. Philippe le Bel commença son règne par la première érection d'une nouvelle pairie, Voltaire, Mœurs, 65.

    Fief, domaine auquel cette dignité était attachée. Cette terre fut érigée en pairie.

    Duché-pairie, comté-pairie, duché, comté auquel était joint le titre de pair.

    Pairie femelle, celle qui passait aux femmes.

  • 2En Angleterre, dignité de membre de la chambre des pairs.

    Pairie héréditaire, titre de pair transmissible à l'aîné des héritiers mâles.

    Pairie personnelle, titre et dignité à vie.

  • 3En France, nom de la chambre haute, sous la Restauration et le règne de Louis-Philippe et dans les Cent-Jours.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PAIRIE, voyez l’article Pair.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pairie »

Pair ; provenç. paria, égalité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1259) De l’ancien français pairie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le TLFi [1] en fait un dérivé de pair avec le suffixe -ie, mais le sens est, peut-être « patrimoine, bien que l’on tient de son père, qui se transmet de père en fils » ; l’évolution phonétique serait la même que celle qui conduit à repairier (« rapatrier, revenir dans sa patrie ») ou pairenal (« paternel »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pairie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pairie peri

Citations contenant le mot « pairie »

  • L’interprétation par M. Bercow des règles parlementaires visant à habiliter les députés restants pourrait également être liée au refus de sa pairie. News 24, Boris Johnson donnera à l'ancien capitaine de cricket anglais Sir Ian Botham une pairie ce mois-ci - News 24
  • D’une longueur de 5,3 km, le sentier suit l’ancienne voie ferrée reliant Deschaillons et Parisville. On en prend le départ du stationnement de l’ancienne gare de Parisville (rue Saint-Jacques) ou du chalet des sports, où y est aménagé un accès secondaire. Le sentier (pédestre et cyclable) permet d’admirer une forêt mixte, une pairie et des érablières. Un pont permet également de traverser la petite rivière du Chêne. L'Hebdo Journal, Des sentiers où marcher - L'Hebdo Journal
  • Le cricket est l’histoire principale aujourd’hui dans The Times – sur la première page, pas à l’arrière. « Botham a donné la pairie », dit le titre, « comme récompense pour la fidélité au Brexit. » Quoi?! Lord Beefy?! Il est difficile de savoir s’il faut rire, pleurer ou susciter une acclamation aqueuse et socialement distancée. Le Brexit n’est plus la volonté du peuple, s’il l’a jamais été. eval(ez_write_tag([[468,60],'urban_fusions_fr-medrectangle-3','ezslot_3',109,'0','0'])); Urban Fusions, Angleterre v Antilles: deuxième test, troisième jour - en direct! | sport | Sports
  • L'ancien président de la Chambre des communes, John Bercow, a admis qu'il avait «fait beaucoup d'ennemis», révélant qu'il était «désolé» de ne pas avoir obtenu de pairie. News 24, John Bercow dit qu'il a `` fait beaucoup d'ennemis '' et révèle sa déception d'être snobé pour la pairie - News 24

Traductions du mot « pairie »

Langue Traduction
Anglais peerage
Espagnol nobleza
Italien dignità di pari
Allemand adelsstand
Chinois 贵族
Arabe النبلاء
Portugais nobreza
Russe книга пэров
Japonais ピアレッジ
Basque peerage
Corse peerage
Source : Google Translate API

Synonymes de « pairie »

Source : synonymes de pairie sur lebonsynonyme.fr
Partager