La langue française

Paire

Définitions du mot « paire »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAIR2, PAIRE, adj. et subst. masc.

I. − Adj. Anton. impair.
A. − MATH. Qui est divisible par deux en donnant deux entiers égaux. Indice pair. 5 sera le nombre du mariage, somme du premier nombre pair qui est 2 et du premier nombre impair qui est 3 (l'unité demeurant hors série) (Gds cour. pensée math., 1948, p.524).La majorité est la moitié plus un des membres en exercice; lorsque ce nombre est impair elle se calcule sur le chiffre pair immédiatement inférieur. Ainsi, si ce nombre est de 11, la majorité sera de 6 (Fonteneau,Conseil munic., 1965, p.108):
. Comme le total de ces mois donnait 354 jours [dans le calendrier des Anciens Romains] et que le nombre pair était réputé fatal, on voulut, pour la même raison qu'on avait fait les mois impairs, donner aussi à l'année 355 jours. Pour cela, on en ajouta un au dernier mois qui, de 27, en eut forcément 28, et dès lors, à cause de ce chiffre pair, fut réputé mois fatal. Chauve-Bertrand,Question calendrier, 1920, p.61.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. V. impair ex. de Ch. Blanc et d'Arnoux.
Fonction paire. Fonction dont la valeur ne change pas lorsqu'on change le signe de la variable. La fonction est paire quand on a: F(x) = F(-x) (Bouasse,Acoust. gén., 1926, p.2).
B. − Qui est représenté par un nombre pair, qui porte un nombre pair. Jours pairs. Je souligne 34, parce qu'ici les nosse ressemblent, sans se suivre par pairs et par impairs, mais papillonnent scandaleusement au gré du vent (Verlaine,Corresp., t.1, 1872, p.85).Sur les épreuves en pages, elles [les corrections] s'inscrivent de préférence dans la marge extérieure: droite pour les pages impaires, gauche pour les pages paires (Gouriou,Mémento typogr., 1961, p.7).Certaines duites sont tendues et d'autres sont lâches. Les duites tendues séparent les fils de chaîne pairs des fils impairs et le divisent [le tapis] en deux rangées, l'une supérieure, l'autre inférieure (Thiébaut,Fabric. tissus, 1961, p.119).
[P.méton. du subst.] Nous entrâmes successivement dans tous les bars de la rue, en commençant par le côté pair (Fargue,Piéton Paris, 1939, p.141).
MUS. Tons, modes pairs. Tons, modes plagaux figurés dans les tables par des nombres pairs. Les modes plagaux ou pairs ont leur finale à peu près au milieu de l'échelle (Bouasse,Acoust. gén., 1926, p.67).
CH. DE FER. Voie paire. Sur une ligne à deux voies, voie dont le sens de circulation se dirige vers l'origine de la ligne. Synon. voie descendante*; anton. voie impaire*, voie montante*.V. impair C 5 ex. de Albitreccia.
C. − Dont les éléments sont en nombre pair.
1. ANAT. Qui a son double symétrique. Nerf pair. [Le larynx] est formé de trois muscles, l'un impair horizontal et les deux autres pairs, allant de la base d'un aryténoïde au sommet de l'autre (Baratoux,La Voix, 1912, p.8).[Le sac impair] devient énorme chez les Alouates (...) où il coexiste avec des sacs pairs qui se dirigent dorsalement (E. Perrier,Zool., t.4, 1932, p.3465).En 1950-53, Gabe met en évidence dans le céphalon de certains crustacés une glande endocrine paire, l'organe Y ou glande de mue (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.675).
2. MUS. En nombre pair de temps. Si la mesure est paire l'appoggiature s'attribue la moitié de la valeur de la note qu'elle est destinée à orner (Garcia,Art chant, 1840, p.73).
II. − Subst. masc., JEUX (de hasard). Le(s) pair(s). L'ensemble des numéros pairs. Anton. impair.Jouer (les) pair(s). V. impair II A ex. de Balzac.
En partic. Pair et/ou impair (v. impair II A). Synon. (jouer) à pair ou non.L'existence même de la Russie se joue en ce moment à pair ou non (J. de Maistre,Corresp., 1812, p.225).Tu as des écus, tant mieux pour toi!... Tiens, je te joue dix sous à pair ou non (Kock,Pucelle, 1834, p.9).
REM.
Pairement, adv.,rare, math. Nombre pairement pair. ,,Nombre pair, dont la moitié est aussi un nombre pair, ou, ce qui revient au même, nombre divisible par quatre. Huit, douze sont des nombres pairement pairs`` (Ac.).
Prononc. et Orth.: [pε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Mil. xiiies. «divisible par deux» (Algorisme, éd. E. G. R. Waters ds Isis, vol. 11, 1, p.76); 1288 per ou nonper «jeu de dé» (Jehan de Journi, Dîme de pénitence, 2594 ds T.-L., s.v. nonper). Du lat. par, paris «id.».
STAT.Pair1 et 2, paire adj. fém., paire subst. fém. Fréq. abs. littér.: 1076. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3308, b) 1000; xxes.: a) 671, b) 812.

PAIRE, subst. fém.

A. − [En parlant de deux choses, de deux êtres]
1. Réunion de deux choses, symétriques ou identiques, destinées à être utilisées ensemble. Une paire d'avirons, de bas, de bottes, de chaussettes, de chaussures, de draps. À côté de lui se tient sa digne compagne, ornée d'une paire de boucles d'oreilles respectables (D'Allemagne,Hist. jouets,1902, p.212).Quand la mode fut aux échasses, Desrais, qui suivait toujours la mode, s'en procura une paire (A. France,Vie fleur,1922, p.402):
1. Il avait gardé son chapeau melon à la main, ainsi qu'une paire de gants que, s'étant maintenant assis, il avait prudemment étendus dans le creux de la bordure du chapeau, pour la raison suivante: cette paire de gants était composée de deux gants de la même main... Montherl.,Célibataires,1934, p.773.
À la paire. Par deux. Acheter qqc. à la paire. La dimension [de planches] de 54 à 81 millimètres d'épaisseur, sur 325 à 487 millimètres de largeur, et 16 m 024 à 19 m 049 de longueur, se nomme plat-bord, et se vend à la paire. Le reste se compte au mètre superficiel (Nosban,Manuel menuisier, t.2, 1857, p.200).
JEU (poker). ,,Groupe de deux figures de même valeur (deux rois, deux dames, etc.)`` (Alleau 1964, s.v. poker d'as).
Paire de gifles (ou un mot du même parad.). Deux gifles, une sur chaque joue. Elle lui tombe en plein sur le paletot! (...) D'abord, il y a eu les paires de beignes! Et puis des vociférations (Céline,Mort à crédit,1936, p.488).
Au fig. C'est une autre paire de manches. V. manche2.
2. Réunion de deux animaux de même espèce, vendus ensemble ou travaillant ensemble. Tout était prêt: les grains en sacs, le vin en fûts, le linge en ballots, frais lavé, les meubles approchés des portes, les volailles par paires, les pattes liées (Pesquidoux,Livre raison,1928, p.156):
2. −Ces deux grands boeufs, sur le devant, sont à l'engrais depuis trois mois (...). Mais voyez ce petit noir, Monsieur, il est magnifique, et c'est bien dommage que nous n'ayons pas la paire. J'ai déjà couru tout le pays pour en trouver un pareil. Erckm.-Chatr.,Ami Fritz,1864, p.51.
En partic. Ensemble d'un mâle et d'une femelle de la même espèce. (Dict. xixeet xxes.). Synon. couple.Une paire de colombes, de perruches.
3. Réunion de deux personnes vivant ensemble ou unies par affection ou ayant quelque similitude de caractère, de sentiments. Paire de copains, de brigands. Nous sommes maintenant une paire d'amis, la soeur Séraphique et moi. C'est une excellente fille (Coppée,Bonne souffr.,1898, p.33):
3. Thureau-Dangin, c'était une paire d'amis avec votre oncle. Quand une dame voulait une place de centre pour une réception à l'Académie, votre oncle disait: «J'écrirai à Thureau-Dangin.» Et naturellement la place était aussitôt envoyée... Proust,Sodome,1922, p.1056.
En partic. Couple composé d'un homme et d'une femme. Je vois (...) qu'Eugène se marie dans les meilleures conditions qu'il pût souhaiter, que sa fiancée est charmante et que voilà une paire de gens heureux (Sand,Corresp.,1874, p.312).
Loc. verb. Faire une belle paire, une bonne paire; (bien) faire la paire. Bien s'entendre avec quelqu'un qui a les mêmes défauts que soi; être uni par une complicité. Cristi! Si vous vous mettez avec Jeanne, vous ferez bien la paire (Hermant,M. de Courpière,1907, i, 15, p.12).Taillandier et Folliette, du dépôt de Paris, faisaient une bonne paire. Ils buvaient, dans le même quart, le café qu'ils aimaient tous deux bien sucré (Hamp,Marée,1908, p.49):
4. knock: Je ne puis vous recevoir tous les deux à la fois. Choisissez. D'abord, il me semble que je ne vous ai pas vu tantôt. Il y a des gens avant vous. le premier gars: Ils nous ont cédé leur tour. Demandez-leur. Hi! hi! Rires et gloussements. le deuxième gars, enhardi: Nous deux, on va toujours ensemble. On fait la paire. Hi! hi! hi! Romains,Knock,1923, II, 6, p.14.
Les deux font la paire. Ils se valent bien l'un l'autre, ils ont les mêmes défauts. (Dict. xixeet xxes.).
4. Réunion de parties du corps symétriques. Une belle paire de fesses; paire d'oreilles. Dix têtes jeunes ou vieilles, dix paires d'yeux suivirent le mouvement de l'homme qui marchait au milieu de la route (R. Bazin, Blé,1907, p.378):
5. Tout à coup Carmen se retourne et me lance un coup de poing dans la poitrine. Je me laissai tomber exprès à la renverse. D'un bond, elle saute par-dessus moi et se met à courir en nous montrant une paire de jambes!... Mérimée,Carmen,1845, p.36.
ANAT. Paire de nerfs. Nerfs symétriques provenant du cerveau et du rachis. De l'encéphale de la grenouille partent 10 paires de nerfs crâniens, mais seuls les nerfs optiques sont bien visibles sur la dissection (Camefort, Gama,Sc. nat.,1960, p.203).Il existe douze paires de nerfs crâniens qui sont dans leur ordre de sortie de la cavité crânienne: Nerf olfactif (première paire). Nerf optique (deuxième paire) (Quillet Méd.1965, p.324).
Arg. et pop. Se faire la paire. S'enfuir, s'en aller en toute hâte. Il faudrait voir à c'que vous vous fassiez la paire d'ici, en moins de deux (Barbusse,Feu,1916, p.116).Je vous présenterai (...). Ensuite je me ferai la paire. Ce sera à vous de voir (Le Breton,Bontemps et les loubards,1980, p.109).
B. − Objet composé de deux parties symétriques ou semblables; ensemble à deux éléments. Paire de ciseaux. Un petit homme, au crâne chauve, à la figure jaune et pointue à demi-cachée par une énorme paire de lunettes vertes (Benoit,Atlant.,1919, p.127).On le voyait, de temps en temps, pourvu d'une énorme paire de bésicles (Duhamel,Suzanne,1941, p.225).Trente-cinq années de courses m'ont convaincu que, pour jouer à peu près sainement, il fallait certes avoir une bonne paire de jumelles, afin de bien voir les parcours (Zitrone,Courses,1962, p.21).V. caleçon ex. 4.
Vieilli. Une paire de caleçons (v. caleçon), de culottes (v. culotte1), de pantalons (v. pantalon).
C'est une autre paire de manches*.
C. − Spécialement
1. LINGUISTIQUE
Paire minimale. V. minimal.Paire contrastive. ,,Ensemble de deux traits pertinents incompatibles, constituant l'un et l'autre les ensembles différentiels d'une opposition entre deux unités linguistiques`` (Phél. Ling. 1976).
2. ÉLECTRON. Paire métallique. ,,Partie d'une ligne constituée de deux conducteurs métalliques torsadés entre eux pour éviter les phénomènes de rayonnement électromagnétique`` (Delam. Télém. 1979).
3. PHYSIQUE
Paire d'électrons. ,,Ensemble d'un électron et d'un antiélectron créés lors de la matérialisation d'un rayon gamma`` (Musset-Lloret 1964).
Paire d'ions. ,,Ensemble des deux particules indépendantes chargées l'une positivement, l'autre négativement, formées lors de l'ionisation d'une molécule ou d'un atome sous l'effet d'un rayonnement`` (Nucl. 1975).
4. SC. DE LA TERRE. Méthode des paires au hasard. ,,Méthode d'échantillonnage définie de la manière suivante: un point au hasard et l'individu le plus proche définissant une droite, on abaisse du point la perpendiculaire à la droite, on mesure la distance entre l'individu le plus proche du point et l'individu le plus proche de ce même point mais situé de l'autre côté de la droite`` (Daget-Godron 1974).
Prononc. et Orth.: [pε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) Ca 1160 «deux choses de la même espèce qui vont, nécessairement ou ordinairement, ensemble» (Eneas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 890); b) fin xives. «objet unique, mais présentant deux pièces ou deux parties symétriques» (Froissart, Chron., éd. G. Raynaud, t.11, p.61: cinc cens paires d'esperons); 1611 c'est bien un autre paire de manches «c'est une autre affaire» (Cotgr., s.v. manches); 2. 1456-67 se dit de deux personnes unies par l'affection ou par quelque similitude d'état (Cent Nouvelles Nouvelles, éd. Fr. P.Sweetser, LIXe, 71, p.367); 1690 les deux font la paire (Fur.); 3. ca 1393 «réunion de deux animaux de la même espèce employés ou vendus ensemble» (Ménagier de Paris, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p.171, 3: deux cens paires de pigons); spéc. 1690 «couple d'animaux destiné à la reproduction» (Fur.); 4. 1680 se dit de deux choses identiques et symétriques, qui se présentent naturellement par deux chez le même être (Rich.: paire de nerf), v. aussi Fur. 1690 qui cite Scarron: «une paire de mains blanches»; 1866 se payer une paire de pattes «s'enfuir» (Delvau, s.v. pattes); 1878 faire la paire «id.» (Rigaud, Dict. jargon paris., p.146): 1883 se faire la paire «id.» (Larch. Suppl., p.112); 5. 1972 ling. (Ling.). Du lat. pop. paria, fém. issu du plur. neutre de par «pair» (en parlant de nombres)» par substantivation. Fréq. V. pair2.

Wiktionnaire

Nom commun

paire \pɛʁ\ féminin

  1. Deux choses de même espèce, qui vont nécessairement ou ordinairement ensemble.
    • L’acheteur d’une paire de chevaux les recherche, souvent à tort, au point de vue de la ressemblance, au lieu d’exiger la qualité ; […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Un beau matin il s’est amené ici avec une paire de brodequins à recoudre ; […]. — (Louis Pergaud, Un point d’histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    1. Chose unique, mais composée essentiellement de deux pièces.
      • Il faut environ 3 chevaux-vapeur pour une paire de meules qui moud 15 à 16 hectolitres de blé par 24 heures. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 113)
      • Une paire de gants, de bas, de bottes, de souliers, de manches, de manchettes, de draps, de lunettes, de ciseaux, de pincettes.
    2. (Par extension) (Familier) Deux personnes inséparables.
      • Une paire d’amis.
    3. Couple d’animaux, généralement des volatiles, de la même espèce, composé du mâle et de la femelle.
      • Une paire de chouettes habite la tour du château.
      • Une paire de pigeons, de tourterelles, de poulets.
  2. (Familier) Un certain nombre, généralement strictement supérieur à deux.
    • Ils seront là dans une paire d’heures.
  3. (Philatélie) Ensemble de deux timbres attenant l’un à l’autre.
  4. (Mathématiques) Ensemble à deux éléments distincts.
    • Considérons la paire .
  5. (Cartes à jouer) Dans certains jeux de cartes, deux cartes semblables détenues par un joueur.
    • J'attaque mes adversaires en leur faisant comprendre que je détiens sans doute une paire d’As[sic] ou de Roi[sic]. — (François Coïs, Tchoi, L'homme Aux Doigts de Fée, 2008)

Forme d’adjectif

  1. Féminin singulier de pair.

Forme de verbe

paire \pɛʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de pairer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de pairer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de pairer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de pairer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de pairer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAIR. adj. m.
Qui est égal, semblable, pareil. C'est un homme sans pair. Il se dit substantivement des Hommes de même condition et de même rang dans l'État. Vivre avec ses pairs. Être jugé par ses pairs.

DE PAIR, loc. adv. D'égal, d'une manière égale, sur le même rang. Il marchait de pair avec les grands seigneurs. Il va de pair avec les plus savants. Vivre avec quelqu'un, traiter quelqu'un de pair à compagnon, Le traiter comme si on était son égal. Cela se dit plus ordinairement en parlant d'un Inférieur qui vit trop familièrement avec une personne qui est au-dessus de lui.

HORS DE PAIR, loc. adv. Au-dessus de ses égaux. Il s'est mis, il s'est tiré hors de pair.

PAIR se dit, en termes d'Arithmétique, de Tout nombre qui peut se diviser exactement par le nombre deux. Deux, quatre, six sont des nombres pairs. Dans ce sens, Pair a un féminin. La série paire, la série impaire des numéros. Années paires. Pair et impair, Sorte de jeu qui se joue avec trois dés.

PAIR se dit encore substantivement du Mâle ou de la femelle de certains oiseaux, et particulièrement de la tourterelle, en parlant de l'un par rapport à l'autre. Quand la tourterelle a perdu son pair. Il désigne, en termes de Commerce, l'Égalité de change qui résulte de la comparaison du prix d'une espèce dans un pays avec le prix de la même espèce dans un autre pays. Le change est au pair. En termes de Bourse,

PAIR se dit de l'Égalité entre le capital nominal d'une valeur et son cours actuel. Acheter une valeur au pair. La rente est au pair. Fig., Être au pair, N'avoir point d'arriéré dans ses occupations. J'étais en retard dans mon travail, maintenant je suis au pair, je me suis mis au pair. Figurément et adverbialement, Prendre quelqu'un au pair, Employer quelqu'un sans lui donner d'autre rémunération que son logement et sa nourriture.

PAIR était aussi un Titre de dignité que portaient les Grands vassaux du roi. Il s'est dit plus tard de Ceux qui possédaient des terres érigées en pairies et qui avaient droit de séance au parlement de Paris. Il y avait six pairs ecclésiastiques. L'archevêque de Reims était le premier duc et pair. La cour des pairs. Le roi fit tel seigneur duc et pair. Il s'est dit encore des Membres de la Chambre qui, sous la monarchie constitutionnelle, exerçait la puissance législative avec le roi et la Chambre des députés. La chambre des pairs. Les pairs de France. Les Douze pairs de France ou de Charlemagne, se dit, dans les Chansons de geste, de Douze preux que l'on suppose attachés à la personne de Charlemagne, comme ses lieutenants et les plus braves chevaliers de ses armées.

Littré (1872-1877)

PAIRE (pê-r') s. f.
  • 1Couple d'animaux de la même espèce, mâle et femelle. Cet oiseau [le pinson noir aux yeux rouges] se trouve à la Caroline, il va par paires, et se tient dans les bois les plus épais, Buffon, Ois. t. VII, p. 202. Il est peut-être plus rare de voir deux paires d'aigles dans la même portion de montagne, que deux familles de lions dans la même partie de forêt, Buffon, ib. t. I, p. 113.
  • 2Il se dit aussi, sans distinction de mâle et de femelle, de deux animaux. Une paire de poulets, de lièvres.

    Particulièrement. Une paire de bœufs, une paire de chevaux, deux bœufs destinés à être attachés au même joug, deux chevaux destinés à être attelés à la même voiture. Il [Job] possédait sept mille moutons, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs et cinq cents ânesses, Sacy, Bible, Job, I, 13.

    Fig. Familièrement. Il se dit des personnes. Une paire d'amis. J'ai ici une paire de nièces fort aimable, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 146.

  • 3Deux choses de même espèce qui vont ensemble. Une paire de pistolets, de gants.

    On dit quelquefois familièrement : une paire de joues, une paire d'oreilles.

    Fig. C'est une autre paire de manches, voilà bien une autre paire de manches, c'est-à-dire c'est une affaire toute différente.

  • 4Chaque couple de folioles d'une feuille composée quand elles sont placées vis-à-vis l'une de l'autre.

    Terme de physique. Chacun des couples zinc et cuivre de la pile voltaïque.

    En anatomie, paire de nerfs, ou, simplement, paire, chaque division de nerfs semblables qui ont une origine commune, et qui vont l'un d'un côté, l'autre de l'autre. La première paire de nerfs.

  • 5Une chose composée de deux pièces essentielles. Une paire de lunettes, de pincettes.

    Une paire d'heures, un livre qui contient les prières du jour et celles de la nuit.

    PROVERBE

    Les deux font la paire, se dit, en mauvaise part, de deux personnes qui ont même caractère, qui sont bien appariées ensemble.
    On pouvait dire de lui et de l'intendant que les deux faisaient la paire, Lesage, Gil Blas, VII, 14.

SYNONYME

Voy. COUPLE.

HISTORIQUE

XIIIe s. Lors devient la terre si gobe, Qu'el volt avoir novele robe ; Si scet si cointe robe faire, Que de colors i a cent paire, la Rose, 62. Il y avoit trois paire de murs sès [secs] à passer ; et la coste estoit si roite que à peinne s'i pooit tenir chevaus, Joinville, 276. Et ces deus paires de gens, li franq homme et li eschevin, doivent aler ensemble, Tailliar, Recueil, p. 385.

XIVe s. Deux paire de ners nessent du ventrail [ventricule] devant du cervel, des quiex [desquels] le premier paire tent aux yex, le second aus oreilles, H. de Mondeville, f° 16. Luy vinrent deux paires de mauvaises nouvelles [deux mauvaises nouvelles], Chron. de St Denis, t. I, f° 113, dans LACURNE.

XVe s. Là estoient trentesix buccines ou trompettes, et dix paires de menestriers sonnans d'instrumens musicaulx, et avoient trois menestriers, Monstrelet, ch. 62, p. 97, dans LACURNE. Et là endroit trouva la douce paire en dormant bras à bras, Louis XI, Nouv. LIX.

XVIe s. Il luy donna deux paires de bœufs à labourer, Amyot, Pyrrh. 9. Il sera levé… sur chaque paire de cartes [jeu de cartes], un sol parisis ; sur chacun jeu de tarots, deux sols parisis ; et sur chacune balle de dez, qui sont en nombre de dix-huit, un sol parisis, Déclaration du roi, du 22 mai 1583, enregistrée en la cour des Aides, le 9 janv. 1584. Faire combattre à oultrance trois cents paires de gladiateurs, comme feit l'empereur Probus, Montaigne, IV, 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PAIRE, s. f. (Gram.) ce mot signifie deux choses semblables, dont l’une ne se vend guere sans l’autre ; comme une paire de pendans d’oreilles, de bas, de gans, de jarretieres, de souliers, de manchettes, &c. Ce mot se dit aussi de certaines marchandises composées de deux parties pareilles, encore qu’elles ne soient point divisées : on dit en ce sens une paire de lunettes, de ciseaux, de mouchettes, &c. Enfin, ce mot se dit par extension d’une chose seule qui n’est point appareillée. Ainsi on dit une paire de tablettes, une paire de vergettes, pour dire, des tablettes, des vergettes. (D. J.)

Paire, en Anatomie, signifie un assemblage de deux nerfs qui ont tiré origine commune de la moëlle alongée, ou de la moëlle de l’épine, & qui se distribuent de-là dans toutes les parties du corps, l’un d’un côté, & l’autre de l’autre. Voyez Nerf.

C’est dans ce sens que nous disons les dix paires de nerfs de la moëlle alongée, la premiere, la seconde, la troisieme, &c. les sept paires de nerfs cervicaux, la premiere, la seconde, la troisieme, &c. les douze paires dorsales, la premiere, la seconde, &c. les cinq paires lombaires, &c. Voyez Cervical, Dorsal, & Lombaire.

Paire vague, ou la huitieme paire, est une très-considérable conjugaison des nerfs de la moëlle alongée ; ils sont ainsi appellés à cause de leur distribution large & étendue dans plusieurs parties du corps. Voyez leur origine, leurs cours, leur distribution, sous l’article Vague.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « paire »

Pair.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin populaire parĭa, pluriel neutre substantivé (passé au féminin singulier en raison de sa terminaison) du latin classique par « pair » (adjectif, en parlant de nombres).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paire pɛr

Citations contenant le mot « paire »

  • La paire y en a pas deux mais la si 2 gros clowns... Sport24, Verre à la main, Benoît Paire chambre à nouveau Marion Bartoli - Scan Sport
  • Cela fait un moment que nous n’avons pas discuté de la paire USD/JPY et pour une bonne raison. Avec l’arrivée de la pandémie de coronavirus en mars, la paire USD/JPY a été neutralisé sur le forex par les banques centrales alors que les États-Unis ont ramené les taux d’intérêt à zéro et ont entamé un autre cycle d’assouplissement quantitatif. Forex Québec, La paire USD/JPY à surveiller sur le forex cette semaine

Images d'illustration du mot « paire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « paire »

Langue Traduction
Anglais pair
Espagnol par
Italien paio
Allemand paar
Chinois
Arabe زوج
Portugais par
Russe пара
Japonais ペア
Basque bikotea
Corse coppia
Source : Google Translate API

Synonymes de « paire »

Source : synonymes de paire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « paire »

Paire

Retour au sommaire ➦

Partager