La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « prairie »

Prairie

Variantes Singulier Pluriel
Féminin prairie prairies

Définitions de « prairie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRAIRIE, subst. fém.

A. − AGRIC. Terrain où poussent diverses herbes (parmi lesquelles dominent les graminées et les légumineuses) de façon spontanée ou organisée par l'homme, mangées sur place par le bétail ou fauchées pour sa nourriture. C'est beau comme un oiseau qui plane sur un immense ciel gris, cette eau lente d'octobre sous une arche de pierre au ras des prairies (Barrès,Cahiers, t.7, 1909, p.321).La première fois que je rencontrerai une prairie, une prairie comme chez nous, avec de l'herbe, de la vraie herbe, humide et fraîche, j'enlèverai mes chaussures, et je m'y promènerai les pieds nus (T'Serstevens,Itinér. esp., 1933, p.96):
1. Mon ambition est d'avoir un jour des prairies et des pâturages en abondance, pour pouvoir élever et entretenir un grand nombre de bestiaux et de chevaux; je respecte infiniment la charrue, mais je prise davantage encore la faulx parce que ce genre d'agriculture exige moins de bras. Crèvecoeur,Voyage, t.1, 1801, p.57.
Prairie naturelle ou permanente. Prairie non ensemencée par l'homme dont la flore variée se reproduit d'elle-même. De l'autre côté de la rivière, dans une vaste prairie naturelle, la clarté de la lune dormoit sans mouvement sur les gazons (Chateaubr.,Essai Révol., t.2, 1797, p.424).Je couvre mes prairies naturelles de scories, qui abandonnent tant de chaux (Pesquidoux,Livre raison, 1928, p.203).
Prairie artificielle. Prairie dont la flore limitée à quelques espèces excellentes pour la nourriture du bétail, a été semée. Les journaux d'août 1829 ont retenti d'un écrit de M. Moreau de Jonnès, démontrant que les prairies artificielles bien cultivées élèvent au quadruple la récolte de fourrage et le produit des troupeaux (Fourier,Nouv. monde industr., 1830, p.3).En 1794, il y eut en France des personnes persécutées, et même conduites à l'échafaud, pour avoir transformé des terres labourées en prairies artificielles (Say,Écon. pol., 1832, p.153).
Prairie de fauche*.
Prairie temporaire. Prairie qui occupe une sole pendant une durée variable. Ces terres étant soumises généralement à un assolement fourrager à base de prairies temporaires qui permet d'accroître le volume des ressources destinées à l'alimentation animale (Forêt fr., 1955, p.23):
2. Les prairies temporaires sont composées de graminées et de trèfles. Les prairies artificielles sont formées de légumineuses et graminées variées; le seul fait notable est la rareté des luzernières... Wolkowitsch,Élev., 1966, p.138.
SYNT. Belle, grande, grasse, immense, large, longue, petite, vaste prairie; prairie émaillée de fleurs, épaisse, verdoyante, verte; arpent, bout, bord, coin d'une prairie; fleurs, herbes de prairie; arroser, drainer, irriguer, exploiter, faucher une prairie; bois et prairies.
GÉOGR. [P. réf. au récit de J. F. Cooper, le plus souvent avec une majuscule] La (grande) prairie, les prairies. Ensemble de régions des États-Unis et du Canada, qui s'étendent à l'ouest des Grands Lacs jusqu'aux Montagnes Rocheuses, autrefois peuplées par les tribus indiennes. Dans les prairies de l'Amérique, dans les vastes terrains de l'Australie, dans les solitudes glacées des Pôles, l'homme ose à peine s'y aventurer, le plus hardi recule (Verne,Enf. cap. Grant, t.2, 1868, p.27).La prairie. La patrie des innombrables tribus peaux rouges et des grands troupeaux de bisons (Cendrars,Or, 1925, p.53).Buffalo Bill, à cheval, galopait dans la prairie, tantôt poursuivant, tantôt fuyant les Indiens (Sartre,Mots, 1964, p.180).
Empl. adj. apposé. Vert prairie. Comment marier vos vernis à ongles aux couleurs vives de l'été? Aux jaune d'or (...), vert prairie, violet et indigo des cotonnades indiennes ou des robes folkloriques d'Amérique du Sud? (Elle, 19 juill. 1976, p.55).
B. − P. méton., au sing. Formation végétale herbeuse dense, dominée par les graminées, qui recouvre les terres dont le relief est peu marqué. Là où cessait la forêt, commençait la prairie: des tapis naturels couvraient les versants et allaient baigner leurs dernières graminées dans les eaux froides du ruisseau (Reybaud,J. Paturot, 1842, p.319).La prairie, le beau tapis de l'Angleterre et de l'Irlande, au délicat et fin gazon d'herbe toujours renouvelée, non la rude bourre des steppes d'Asie, non l'épineuse et hostile végétation de l'Afrique (Michelet,Oiseau, 1856, p.163).
Rem. Prairie appartient gén. à un vocab. de l'agric. plus techn., plus spécialisé que pré.
Prononc. et Orth.: [pʀ ε ʀi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1150 praierie (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 6186); 1600 prairie artificielle (Ol. de Serres, Théâtre d'agric., p.256); 1761 prairie naturelle (Duhamel du Monceau, Traité de la culture des terres, t.6, p.142). Issu de prata (pré*) + -aria (FEW t.9, p.336a). Fréq. abs. littér.: 2191. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3732, b) 3262; xxes.: a) 3491, b) 2284.

Wiktionnaire

Adjectif - français

prairie invariable féminin

  1. De la couleur vert herbe clair et vif. #57D53B
    • Vert prairie.
    • Comment marier vos vernis à ongles aux couleurs vives de l'été? Aux jaune d'or […], vert prairie, violet et indigo des cotonnades indiennes ou des robes folkloriques d'Amérique du Sud ? — (Elle, 19 juillet 1976)

Nom commun - français

prairie \pʁɛ.ʁi\ féminin

  1. (Écologie) Pré.
    • Bien que, par intervalles, de brèves et pâles soleillées courussent sur les chemins défoncés, sur les prairies semées de flaques miroitantes, on pressentait que l'accalmie serait de peu de durée, et que l'averse recommencerait avant la fin du jour. — (André Theuriet, La chanoinesse, 1893)
    • Le jour parut, frileux et triste... De grandes brumes traînaient sur les prairies, le ciel était bas. — (Octave Mirbeau, Rabalan)
    • Je vais m'étendre dans la prairie, sous un pommier aux pommes vertes et dures. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Les prairies sont assez vastes ; elles occupent le fond de la vallée et toutes les parties facilement irrigables. Elles fournissent des fourrages abondants et très réputés que l'on exporte. — (Josias Braun-Blanquet & J. Susplugas, Reconnaissance phytogéographique dans les Corbières, Station internationale de Géobotanique Méditerranéenne et Alpine, Montpellier, communication n°61, 1937)
  2. (Géographie) Plaine herbeuse américaine.
    • Dans les prairies de l'Amérique, dans les vastes terrains de l'Australie, dans les solitudes glacées des Pôles, l'homme ose à peine s'y aventurer, le plus hardi recule. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1868)
    • La prairie. La patrie des innombrables tribus peaux rouges et des grands troupeaux de bisons. — (Blaise Cendrars, Or, 1925)
    • Dans une prairie, toutes les plantes sont herbacées et on n'y voit en général pas un arbuste ou un arbre isolé. Je parle naturellement des paysages naturels comme la Prairie ou la Pampa. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933)
    • Buffalo Bill, à cheval, galopait dans la prairie, tantôt poursuivant, tantôt fuyant les Indiens. — (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964)
  3. (Agriculture) Pâture.
    • Prairie naturelle, celle, non ensemencée par l'homme, dont la flore variée se reproduit d'elle-même.
    • Il s'agit de prairies naturelles non retournables, mises en valeur par la fauche ou la pâture. — (Ingénieries : eau - agriculture - territoire, numéro spécial 2000)
    • Les prairies, dites "naturelles" sont, sous nos climats, des groupements végétaux étroitement sous la dépendance de l'Homme : leur stabilité n'est maintenue que par la fauche et le pacage. — (Marcel Bournérias, Guide des groupements végétaux de la Région parisienne, 1968)
    • Prairie artificielle, celle dont la flore limitée à quelques espèces excellentes pour la nourriture du bétail, a été semée.
    • Les prairies temporaires sont généralement établies aujourd'hui, soit en associant une Graminée et une Légumineuse de variétés définies qui se complètent à divers égards. — (R. Delpech & Laure Bertoletti, Les plantes des prairies permanentes, ACTA, 1967)
    • Dans la prairie, les vaches lentement avançaient, broutant devant elles sans hâte et sans trêve. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • En prairies permanentes, des modes de gestion adaptés (pâturage tournant notamment) peuvent favoriser la présence de légumineuses et leur diversité, indicateur de valeur pastorale et de qualité fourragère. — (Anne Schneider & ‎Christian Huyghe, Les légumineuses pour des systèmes agricoles et alimentaires, Éditions Quae, 2015, page 222)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRAIRIE (prè-rie) s. f.
  • Terrain couvert de plantes herbacées, fourragères, consommées sur place par les bestiaux, ou coupées pour être mangées en vert ou desséchées. Des bœufs, des moutons, des porcs, des chèvres paissent nuit et jour dans les prairies sans cesse renaissantes que la nature a formées à Madagascar, Raynal, Hist. phil. IV, 4. Les terrains qui conviennent le mieux aux prairies sont ceux qui ont de la profondeur, pourvu qu'ils ne soient ni sablonneux, ni schisteux, ni graniteux, Genlis, Maison rust. t. III, p. 131, dans POUGENS.

    Prairie naturelle, étendue de terrain où l'herbe, une fois semée, se perpétue et se multiplie d'elle-même.

    Prairies artificielles, terres labourables où l'on sème, pour un certain temps, différentes herbes, comme du trèfle, du sainfoin, etc. Il établit dans ses terres la culture des prairies artificielles, production inconnue en France dans sa jeunesse, Condorcet, Duhamel.

    Poétiquement. L'émail des prairies, les diverses fleurs qui y croissent.

HISTORIQUE

XIIe s. Il laisse courre tout une praerie, Ronc. p. 55.

XIIIe s. Et fist tendre ses très [tentes] et ses pavellons en la praerie sour Seine, Chr. de Rains, 136. [Au temps] Que li bos [bois] est ramés et vers [verte] la praerie, Ch. d'Ant. I, 795.

XVIe s. Bon fut pour lui que la cavalerie catholique n'osa entrer dans la prairie qu'elle tenoit pour un marais, D'Aubigné, Hist. II, 267.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PRAIRIE. Ajoutez : - SYN. PRAIRIE, PÂTURAGE., Il y a lieu de distinguer, parmi les prairies permanentes, celles qui se fauchent, et celles qui sont pâturées sur place. Les premières sont les prairies proprement dites, les secondes constituent les pâturages, Mathieu, le Reboisement des Alpes, Paris, 1875, p. 33.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prairie »

(1180)[1] De l’ancien français praerie[2] ; pour le français, c’est proprement le dérivé de pré, avec le suffixe -erie, le mot fait prateria en italien, pradera en espagnol.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, praisie, prâsie ; provenç. pradaria ; esp. praderia ; ital. prateria ; du bas-lat. prataria, de pratum, pré.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prairie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prairie prɛri

Fréquence d'apparition du mot « prairie » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « prairie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « prairie »

  • Le Moto-club de Charleville-Mézières organisera une course de moto-cross sur prairie dimanche sur la zone industrielle Est de Douzy.
    Journal L'Ardennais abonné — Une course de moto-cross sur prairie dimanche à Douzy
  • Le criquet tient dans le creux de la main, mais on l'entend dans toute la prairie.
    Proverbe sénégalais
  • Dans la région Pays de la Loire, le semis des prairies à l’automne sous couvert de céréales d’hiver ou d’associations céréales-protéagineux donne de bons résultats sur l’installation du couvert prairial, avec un salissement limité. Avec une récolte fourrage de la céréale ou de l’association, la présence de la prairie n’a pas d’effet négatif sur le rendement de la plante de couverture (essais réalisés en 2012-2015). A contrario, sur ces premiers essais, la prairie a eu un impact négatif sur le rendement du méteil entre 0 et 30 % lorsque celui-ci était récolté en grain.
    Réussir La Chèvre : le média des éleveurs de chèvres — Des prairies semées sous un couvert de méteil | Réussir La Chèvre : le média des éleveurs de chèvres
  • Faut-il herser la prairie au printemps ? À quelle fréquence ébouser ? Les refus doivent-ils être systématiquement broyés à chaque sortie ? Autant de questions et de pratiques qui divisent les éleveurs. L'AFPF donne quelques clés pour vous accompagner dans la prise de décision d'intervenir ou non avec son guide sur l'entretien mécanique des prairies.
    Web-agri — Entretien mécanique prairie : broyer, herser, ébouser, scarifier, émousser
  • Les bénévoles de l’association la Salamandre Verte entretiennent depuis 2016 les prés de la Réserve Naturelle du Mesnil le Roi dans le respect de la biodiversité. Les 24 moutons de Soay de l’association y pâturent selon un planning de rotation de parcelles qui permet de conserver la richesse écologique des lieux, une prairie alluviale de bord de Seine. Au cours de cette sortie vous découvrirez les secrets d’un véritable pâturage écologique, et vous apprendrez comment s’exerce le métier de berger auprès de ces petits moutons rustiques, sauvages et attachants.
    Unidivers — Ecopâturage et Foin à l’ancienne au Mesnil le Roi Prairie du Mesnil le Roi Le Mesnil le Roi samedi 18 juillet 2020
  • Semer une prairie sous couvert d'un mélange céréales-protéagineux : pourquoi, comment, à quelle période ? Stéphanie Guibert, spécialiste prairie à la chambre d'agriculture de Mayenne détaille cette technique permettant de pallier le manque de fourrage en élevage.
    Web-agri — Semis de prairie sous couvert : date semis, mélange céréale-protéagineux
  • Parking de la prairie Cours Général Koenig,14000,CAEN CAEN
    Unidivers — Sur la piste des animaux Parking de la prairie CAEN vendredi 21 août 2020
  • Une grande surface va-t-elle s’installer rue de l’Avalasse dans une prairie bordée par la côte Pigache ? C’est ce que craignent des riverains et des écologistes qui se mobilisent contre un projet qu’on pensait abandonné, mais qui a refait surface sous une forme différente... Explications.
    www.paris-normandie.fr — Un collectif de riverains se mobilise pour la préservation d’une prairie à Darnétal
  • Grâce au levier que représentent les prairies, les techniques culturales simplifiées (TCS) en bio sont plus abordables en polyculture-élevage que dans des systèmes en grandes cultures. Le point en questions sur le b.a.-ba de l'ABC, l'agriculture bio de conservation, cas pratiques à l'appui.
    La prairie, un atout maître en TCS bio , Grandes cultures - Pleinchamp
  • Peste et Quarantaine sont deux épisodes qui ont marqué la mémoire des fans de La petite maison de la prairie et qui, en ces temps de pandémie, résonnent de façon funeste. Melissa Gilbert qui incarna Laura Ingalls veut croire que des leçons sont à tirer de ces épisodes...
    Voici.fr — La petite maison dans la prairie : la série avait prédit la pandémie du Covid-19 - Voici
Voir toutes les citations du mot « prairie » →

Traductions du mot « prairie »

Langue Traduction
Anglais meadow
Espagnol prado
Italien prato
Allemand wiese
Chinois 草地
Arabe مرج
Portugais prado
Russe луг
Japonais 牧草地
Basque belardia
Corse prato
Source : Google Translate API

Synonymes de « prairie »

Source : synonymes de prairie sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot prairie au Scrabble ?

Nombre de points du mot prairie au scrabble : 9 points

Prairie

Retour au sommaire ➦