La langue française

Opposé, opposée

Sommaire

  • Définitions du mot opposé, opposée
  • Étymologie de « opposé »
  • Phonétique de « opposé »
  • Citations contenant le mot « opposé »
  • Images d'illustration du mot « opposé »
  • Traductions du mot « opposé »
  • Synonymes de « opposé »
  • Antonymes de « opposé »

Définitions du mot opposé, opposée

Trésor de la Langue Française informatisé

OPPOSÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de opposer*.
II. − Emploi adj.
A. − [Correspond à opposer I A]
1. Placé vis-à-vis, situé en face de. Je fermai les yeux, et le courant me jeta sur le rivage opposé (Ménard,Rêv. païen,1876, p.94).Les deux tiers de la scène, du côté opposé, restent vides (Montherl.,Malatesta,1946, iii, 3, p.486):
1. Il n'a que quatre doigts aux pattes de devant, l'index restant atrophié; les pattes de derrière sont prenantes, les pouces nettement opposés au reste des doigts. Gide,Voy. Congo,1927, p.770.
BOT. [En parlant des feuilles] Situé deux par deux, de part et d'autre de la tige. Les feuilles [du cornouiller] sont opposées sur les espèces que nous possédons (Baudrillart,Nouv. manuel forest.,t.1, 1808, p.282).
GÉOM. Angles opposés (par le sommet). Angles dont les côtés de l'un sont formés par les prolongements des côtés de l'autre. (Dict. xxes.).
2. Qui est orienté en sens inverse. Le vent opposé du couchant est humide, parce qu'il passe sur l'océan Atlantique, dont il nous apporte les vapeurs (Bern.de St-P.,Harm. nat.,1814, p.375).Son regard suivait les taureaux qui, une fois tentés, s'en allaient dans la direction opposée au troupeau (Montherl.,Bestiaires,1926, p.419).
HÉRALD. Pièces, pointes opposées. Pièces, pointes semblables, mais posées en sens contraire. Lorsque sur une pièce coupée il y a deux pointes qui regardent l'une le haut et le chef de l'écu, l'autre la pointe et le bas, on dit que les pointes sont opposées, posées au contraire l'une de l'autre, ce qui évite de dire: chapé et chaussé (Adeline,Lex. termes art, 1884).
MATH. Nombres opposés. Nombres algébriques de la même valeur absolue, mais affectés d'un signe différent. + 5 et 5 sont des nombres opposés (Lar. Lang. fr.).
B. −
1. [Correspond à opposer B 1] Qui fait contraste. Chaque paire de couleurs complémentaires (...) il préfère les appeler couleurs opposées (Ovio,Vision coul.,1932, p.299).
2. [Correspond à opposition B 2 a]
a) [En parlant d'inanimés] Totalement différent. Synon. contraire, inverse; anton. analogue, similaire.Les femmes appellent cela s'habiller; le mot opposé serait plus juste (Reybaud,J. Paturot,1842, p.265).Je devrais, semble-t-il, choisir entre deux façons de voir opposées (G. Bataille, Exp. int.,1943, p.110).Fixé affectivement au géniteur de sexe opposé (Mounier,Traité caract.,1946, p.145):
2. ... les natures vraiment belles et riches ne sont pas celles où des éléments opposés se neutralisent et s'anéantissent, ce sont celles où les extrêmes se réunissent... Massis,Jugements,1923, p.103.
SYNT. Avis, goûts, méthodes, opinions, principes, solutions opposé(e)s.
LOG. Termes opposés. ,,Termes corrélatifs, contraires ou contradictoires l'un à l'autre`` (Lal. 1968).
b) [Correspond à opposition B 2 b; en parlant d'une pers.] Qui s'oppose, qui fait obstacle à quelqu'un. Synon. adversaire, hostile, ennemi.Plus tard le général Eisenhower semble avoir indiqué qu'il ne serait pas opposé à l'emploi de la bombe sur des objectifs purement militaires (Combat,19-20 janv. 1952, p.4, col.7).
POL. [Correspond à opposition C 3 c] Le parti opposé s'était retiré; nous restâmes les maîtres de l'élection (Reybaud,J. Paturot,1842p.165).
III. − Emploi subst.
A. − Le vis-à-vis, l'inverse. L'opposé du Nord est le Sud (Pt Rob.1980).
Loc. adv. À l'opposé. Du côté opposé. Trochut habitait vers le sud, près de la route qui va vers Sainte-Montaine; Raboliot juste à l'opposé (Genevoix,Raboliot,1925, p.54).
Loc. prép. À l'opposé de. Du côté opposé à. La fusillade qui s'était promptement interrompue reprend soudain, mais cette fois en amont, à l'opposé d'Etiamble (Vailland,Drôle de jeu,1945, p.165).
B. − Le contraire. La préoccupation est l'opposé de la liberté d'esprit (Maine de Biran,Journal,1816, p.195):
3. Il est étonnant combien les anciens avaient eu d'idées ingénieuses, combien même ils avaient découvert de vérités, en supposant, par exemple, qu'une chose avait toujours son contraire ou son opposé... Joubert,Pensées,t.1, 1824, p.401.
Fam. Cet enfant est tout l'opposé de son frère. (Ds Rob., Lar. Lang. fr.).
Loc. adv. À l'opposé. Au contraire, à l'inverse. Mais à l'opposé, si je me laissais prendre Verdun, pour n'avoir pas cru assez vite que c'était sérieux, les mêmes diraient que je suis décidément bouché à l'émeri (Romains,Hommes bonne vol.,1938, p.50).
Loc. prép. À l'opposé de. À l'inverse de. J'étais exactement à l'opposé de ce qu'elle aimait (Simenon,Vac. Maigret,1948, p.55).
REM.
Opposément, adv.,rare. D'une manière opposée. Ces deux esprits ne vivent pas dans le même monde et regardent opposément (Gide dsLar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth.: [ɔpoze], [o-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 3381. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 7589, b) 3103; xxes.: a) 2862, b) 4518.

Wiktionnaire

Adjectif

opposé \ɔ.pɔ.ze\

  1. Qui est contraire, de différente nature.
    • Ce sont deux humeurs directement opposées; deux caractères, deux esprits diamétralement opposés.
    • Ils sont toujours opposés l’un à l’autre.
    • Leurs intérêts sont tout à fait opposés.
    • Ils ont des sentiments fort opposés là-dessus.
    • Les opinions de ces deux hommes sont toujours opposées.
  2. Qui est situé en face, vis-à-vis
    • La rive opposée.
  3. (Didactique) Terme relatif ou contraire à un autre terme.
    • Tous les contraires sont opposés, mais tous les opposés ne sont pas contraires.
  4. (Géométrie) Les angles opposés par le sommet sont des angles tels que les côtés de l’un sont le prolongement de ceux de l’autre.
    • Deux droites sécantes, outre qu'elles déterminent un plan, forment quatre angles opposés deux à deux.
  5. (Mathématiques) Dont la somme avec le nombre en question est nulle, en parlant d’un nombre, ou dont la somme est nulle en parlant de deux nombres.
    • Le nombre opposé de −2 est +2, ou 2.
    • Deux nombres réels opposés l’un de l’autre ont la même valeur absolue et des signes opposés : l’un des nombres est positif, l’autre est négatif.
    1. (Par analogie) L’autre signe, en parlant du signe + ou − d’un nombre, positif ou négatif.
    2. (Par extension) Dont la somme est l’élément neutre d’un groupe additif ou d’un espace vectoriel, en parlant de deux éléments du groupe ou de l’espace en question.
  6. (Botanique) Se dit d’organes (feuilles par exemple) placés par paire sur un axe ou une tige, se faisant face à la même hauteur.
    • Les feuilles du lamier blanc sont opposées, celles de l’orme sont alternes.
  7. (Héraldique) (Rare) Se dit de meubles dont l’orientation est inversée par rapport à celle des autres meubles.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

opposé \ɔ.pɔ.ze\ masculin (pour une femme on dit : opposée)

  1. Celui, celle qui est opposé, contraire, ou à l’opposé.
    • Des deux frères, si l’aîné est calme et posé, autant le cadet est son opposé, turbulent.
  2. (Mathématiques) Qui est opposé au nombre en question, ou au signe ou à l’élément en question.
    • L’opposé de est , car .
  3. Contraire, inverse.
    • Cette proposition est l’opposé de telle autre, en est justement l’opposé : Elle en est le contraire.
    • Cette personne est tout l’opposé de telle autre : Elle est d’un caractère tout différent.

Forme de verbe

opposé \ɔ.pɔ.ze\

  1. Participe passé masculin singulier de opposer.

Forme d’adjectif

opposée \ɔ.pɔ.ze\

  1. Féminin singulier de opposé.

Forme de verbe

opposée \ɔ.pɔ.ze\

  1. Participe passé féminin singulier de opposer.

Forme d’adjectif

opposée \ɔ.pɔ.ze\

  1. Féminin singulier de opposé.

Forme de verbe

opposée \ɔ.pɔ.ze\

  1. Participe passé féminin singulier de opposer.

Forme d’adjectif

opposée \ɔ.pɔ.ze\

  1. Féminin singulier de opposé.

Forme de verbe

opposée \ɔ.pɔ.ze\

  1. Participe passé féminin singulier de opposer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OPPOSÉ, ÉE. adj.
Qui est contraire, de différente nature. Il se dit des Caractères, des esprits, des humeurs, des intérêts, etc., Ce sont deux humeurs directement opposées; deux caractères, deux esprits diamétralement opposés. Ils sont toujours opposés l'un à l'autre. Leurs intérêts sont tout à fait opposés. Ils ont des sentiments fort opposés là-dessus. Les opinions de ces deux hommes sont toujours opposées. Substantivement, Cette proposition est l'opposé de telle autre, en est justement l'opposé, Elle lui est directement contraire. Cette personne est tout l'opposé de telle autre, Elle est d'un caractère tout différent. En termes didactiques, il signifie Terme relatif ou contraire à un autre terme. Tous les contraires sont opposés, mais tous les opposés ne sont pas contraires. En termes de Géométrie, Angles opposés par le sommet, Angles tels que les côtés de l'un sont le prolongement de ceux de l'autre.

À L'OPPOSÉ, loc. adv., Du côté opposé, d'une manière contraire. L'est est du côté où le soleil se lève et l'ouest est à l'opposé.

À L'OPPOSÉ DE, loc. prép. En opposition avec, au contraire de. À l'opposé de son frère, il s'est montré fort aimable envers moi.

Littré (1872-1877)

OPPOSÉ (o-pô-zé, zée) part. passé d'opposer
  • 1Placé vis à vis. Les deux rives opposées. Leur troupe sanguinaire Marche en ce même instant au rivage opposé, Voltaire, Triumv. II, 4. Les deux pyramides [représentées par les rayons visuels] sont opposées l'une à l'autre par leur base, et cette base est dans la prunelle, Bonnet, Ess. psychol. 28.

    Terme de géométrie. Angles opposés, ceux qui sont formés par deux lignes droites qui se coupent.

    Terme de botanique. Se dit des parties qui se présentent au nombre de deux, vis-à-vis l'une de l'autre, sur un même plan horizontal. Feuilles opposées.

    Terme de marine. Se dit en parlant de deux vaisseaux qui font une route opposée ou qui courent à bord opposé.

    Terme de blason. Pièces opposées, se dit de deux pièces dont la pointe de l'une regarde le chef et la pointe de l'autre le bas de l'écu.

  • 2Qui est en opposition, qui combat contre. Vraiment je vous admire de penser que nous soyons opposés à l'Écriture, aux papes ou aux conciles, Pascal, Prov. V. Opposé non-seulement aux brigues et aux partialités qui corrompent l'intégrité de la justice…, Bossuet, le Tellier. Tu sais que, de tout temps à l'amour opposé…, Racine, Phèdre, II, 1. La fortune à mes vœux cesse d'être opposée, Racine, ib. III, 4. Étrangers dans la Perse, à nos lois opposés, Du reste des humains ils [les Juifs] semblent divisés, Racine, Esth. II, 1.

    Absolument. Se dit de personnes, de choses qui luttent l'une contre l'autre. Tant de factions opposées et tant de sectes incompatibles [en Angleterre] qui se devaient apparemment détruire les unes les autres, Bossuet, Reine d'Anglet. Des partis opposés qui désolaient Messènes, Voltaire, Mérope, I, 3.

  • 3Qui diffère totalement, en parlant des personnes. Ma fille, pour être si opposées dans nos lectures, nous n'en sommes pas moins bien ensemble ; au contraire, nous sommes une nouveauté l'une pour l'autre, Sévigné, juin 1680. Souvent opposés d'opinions, toujours d'accord de sentiments et de principes, et pleins d'estime l'un pour l'autre, Marmontel, Mém. IX.

    Qui diffère totalement, en parlant des choses. J'ai déjà dit que ce grand Dieu les enseigne [les princes] et en leur donnant et en leur ôtant leur puissance ; la reine dont nous parlons a également entendu deux leçons si opposées, Bossuet, Reine d'Anglet. Selon lui [Pompée], rien n'était plus méprisable que la religion des Juifs, plus indigne de la sagesse et de la grandeur des Romains, plus opposé aux maximes de leurs ancêtres, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. IX, p. 468, dans POUGENS. L'esprit de la nouvelle Rome est diamétralement opposé à celui de l'ancienne, Duclos, Œuv. t. VII, p. 50. On a porté des jugements opposés de mes livres, ou plutôt de l'auteur de mes livres, parce qu'on m'a jugé sur les matières que j'ai traitées bien plus que sur mes sentiments, Rousseau, Lett. à l'archev. de Paris. On aime surtout à voir dans les vieillards les vertus opposées aux défauts qu'on leur attribue, Marmontel, Élém. litt. Œuv. t. VIII, p. 420, dans POUGENS.

    Terme de dialectique. Terme opposé, terme dont le sens est contraire à celui d'un autre terme. Chaud et froid sont deux termes opposés. Le mot de fils est opposé à celui de père.

    Substantivement. L'opposé, ce qui diffère absolument. Cette proposition est l'opposé de telle autre. …On ne voit sous les cieux Nul animal, nul être, aucune créature Qui n'ait son opposé ; c'est la loi de nature, La Fontaine, Fabl. XII, 8. Ces contes qu'on nous fait de jeunes et belles chrétiennes condamnées à la prostitution sont l'opposé des mœurs et des lois romaines, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Théodore, II, 6. Le duc d'Orléans, régent, en tout l'opposé de Louis XIV…, D'Alembert, Destr. des Jésuites, Œuv. t. V, p. 69, dans POUGENS.

    En dialectique, les opposés, les termes opposés. Tous les contraires sont opposés, mais tous les opposés ne sont pas contraires.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

OPPOSÉ. Ajoutez :
4L'opposé, le revers d'une monnaie. En général, on distingue dans la monnaie sept caractères : la face appelée aussi avers, effigie ou droit, l'opposé ou revers…, Journ. offic. 18 fév. 1873, p. 1186, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « opposé »

Du participe passé du verbe opposer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « opposé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
opposé ɔpɔse

Citations contenant le mot « opposé »

  • Le gouverneur du Dakota du Nord, Doug Burgum, un républicain, s’est opposé jeudi à son parti dans une puissante réprimande contre une résolution anti-LGBTQ qui a été adoptée par des centaines de législateurs républicains. Garçonne Magazine, Le gouverneur du Dakota du Nord, Doug Burgum, s'oppose au GOP et condamne la résolution anti-LGBTQ - Garçonne Magazine

Images d'illustration du mot « opposé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « opposé »

Langue Traduction
Anglais opposite
Espagnol opuesto
Italien di fronte
Allemand gegenteil
Chinois 对面
Arabe مقابل
Portugais oposto
Russe напротив
Japonais 反対
Basque kontrako
Corse oppostu
Source : Google Translate API

Synonymes de « opposé »

Source : synonymes de opposé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « opposé »

Partager