La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « objecter »

Objecter

Définitions de « objecter »

Trésor de la Langue Française informatisé

OBJECTER, verbe trans.

Opposer quelque chose en réponse à une proposition.
A. − Opposer (un argument, une idée) à une affirmation pour la réfuter.
Objecter qqc. (subst. ou prop. compl. que).On objectera que, dans l'ignorance où nous sommes des organes profonds de l'évolution vitale (...), il y a beaucoup d'arbitraire, et il n'y a point d'utilité scientifique à supposer un organisme latent (...) commandant leurs phénomènes et résumant leurs lois (Renouvier, Essais crit. gén.,3eessai, 1864, p.104).
Objecter qqc. à/contre qqc.On objecte contre le systême fixe les hasards de l'hérédité (Bonald, Essai anal.,1800, p.187):
1. ... l'Autriche, loin d'être désormais un contrepoids pour la Prusse, serait infailliblement entraînée tôt ou tard dans l'orbite de l'Allemagne. À cela on pouvait objecter qu'il valait encore mieux que la Prusse fût unie à une petite Autriche qu'alliée à une grande Autriche-Hongrie. Joffre, Mém.,t.2, 1931, p.379.
Objecter qqc. à qqn.Je pourrais objecter au rédacteur de la Libre Parole (...) qu'une condamnation illégale n'est pas une condamnation du tout (Clemenceau, Iniquité,1899, p.399).Qu'on ne m'objecte pas qu'aux époques où la France préparait et réalisait son ordre classique parmi les troubles publics, les moeurs anglaises présentaient un caractère plus brutal encore, sans cependant imposer à l'art anglais, par contrepoids, un aspect aussi ordonné (Faure, Espr. formes,1927, p.109).
[En incise] Cependant, objecta Bouvard, quand je songe à une forêt, à une personne, à un chien, je vois cette forêt, cette personne, ce chien. Donc les idées les représentent (Flaub., Bouvard,t.2, 1880, p.92).
B. − Opposer (une raison) à une offre ou à une demande pour la repousser.
Objecter qqc. (à/contre qqc.).Omer était trop content de se prévoir à Paris (...) pour objecter quoi que ce fût aux ordres du comte (Adam, Enf. Aust.,1902, p.406):
2. Elle désira connaître son logement, le trouva médiocre; il en rougit, elle n'y prit garde, puis lui conseilla d'acheter des rideaux pareils aux siens, et comme il objectait la dépense: −Ah! Ah! Tu tiens à tes petits écus! dit-elle en riant. Flaub., MmeBovary,t.2, 1857, p.127.
Objecter qqc. à qqn.Quand on lui objecte son âge avancé, il répond: −Monsieur, il n'est jamais trop tard pour bien faire (Reider, MlleVallantin,1862, p.215).On m'objecta l'encombrement du transsibérien et ces propositions encore ne furent pas suivies d'effet (Joffre, Mém.,t.2, 1931, p.176).
Emploi abs. Elle avait aussitôt téléphoné pour prendre rendez-vous et, sans objecter ni hésiter, accepté de le rencontrer chez lui, ce qui paraissait à Pontdebois du meilleur augure (Aymé, Travelingue,1941, p.68).
Objecter à qqc.Le contingent d'Ortello retombe à notre charge. Orsenna ne peut objecter à ce qu'on l'emploie utilement (Gracq, Syrtes,1951, p.131).
Prononc. et Orth.: [ɔbʒ εkte], (il) objecte [-ʒ εkt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1288 «opposer comme argument contraire» objeter (Rendage du moulin aux écorces ds B. de la Sté liégeoise de litt. wallonne, V, p.393: nous pouriens objeter et proposer encontre leditte paine); ca 1382 objecter au sens de «placer devant, en face de» (Ph. de Mézière, Songe du Vieux Pelerin, éd. G. W. Coopland, I, 18, p.241); 2. 1549 «avancer un argument visant à prouver la fausseté d'une affirmation» (Est. avec renvoi à obiicier). Empr. au lat. class. objectare «mettre devant, opposer; jeter à la face, objecter», fréquentatif de objicere, v. objet. Fréq. abs. littér.: 660. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 955, b) 848; xxes.: a) 917, b) 981.

Wiktionnaire

Verbe - français

objecter \ɔb.ʒɛk.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Opposer un argument ou une affirmation.
    • M. le marquis de Dampierre objecte que malheureusement les Othellos sont trop sujets au phylloxera. Il a été obligé de sulfurer les siens. — (Comptes rendus des travaux de la Société des agriculteurs de France, vol.24, page 390, 1893)
    • Il eut la sagesse de ne rien objecter pour le moment, jugeant que l’opposition ne ferait qu’affermir un caprice sans consistance, et craignant de donner un corps à cette idée folle. Il glissa. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, pages 82-83)
    • Il ne sert de rien d’objecter : « Quelque autre pourra argumenter de même en faveur de sa religion ! » C'est de moi qu'il s'agit; […]. — (Auguste Valensin, Textes et documents inédits, Aubier, Éditions Montaigne, 1961, p. 218)
  2. (Par extension) Alléguer, opposer une difficulté, un empêchement, un obstacle à une demande.
    • Objecter la fatigue pour ne point sortir.
    • Il sollicitait ce poste, on lui objecta sa trop grande jeunesse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBJECTER. v. tr.
Opposer un argument, une affirmation. On peut objecter de bonnes raisons à cette hypothèse. À cela j'objecte que... Je sais tout ce qu'on peut objecter. Vous m'objecterez peut-être que... Il signifie, par extension, Alléguer, opposer une difficulté, un empêchement, un obstacle à une demande. Objecter la fatigue pour ne point sortir. Il sollicitait ce poste, on lui objecta sa trop grande jeunesse.

Littré (1872-1877)

OBJECTER (ob-jè-kté) v. a.
  • 1Opposer comme objection. Et s'étant objecté qu'il semble que la loi divine ne devait point secourir l'homme en ce qui est des préceptes moraux, parce que sa raison lui suffisait pour cela, Pascal, 3e et 4e factum pour les curés de Paris, I, 10. Calvin, s'objectant à lui-même que, par la doctrine qu'il enseignait, tous les jugements de l'Église… devenaient sujets à la révision, Bossuet, 6e avert. III, 2. Ce ne sont pas tant les raisonnements que je crains, que ceux qui, sans se rendre aux preuves, n'y veulent rien objecter, Rousseau, Paix perp. Ce sophiste manque du moins à la bienséance de la conversation, qui consiste à n'objecter que des choses auxquelles on accorde soi-même quelque solidité, Diderot, Opin. des anc. philos. (philos. pyrrhonienne). On objectait à Galilée que, si la terre tournait sur son axe de l'ouest à l'est, un projectile poussé perpendiculairement à l'horizon ne tomberait pas au point d'où il se serait élevé, mais qu'il tomberait plus ou moins vers l'ouest…, Condillac, Art de rais. III, 1. Il ne m'objecte plus dans un humble langage Ces timides raisons qui glacent le courage, Ducis, Macbeth, III, 3.
  • 2Reprocher. On lui a objecté la corruption de ses mœurs.
  • 3S'objecter, v. réfl. Être objecté. Voilà ce qui s'objecte en pareille circonstance.

REMARQUE

Régnier disait objetter : Or, pour moi, tout le mal que leur discours m'objette… Sat. V.

HISTORIQUE

XIVe s. Et qui me objetteroit comme le sang et l'ordure se puet oster sans lever l'os, qui est entrée par la fente du test sur la dure mere, je respons…, Lanfranc, f° 26.

XVIe s. Quelcun objettera, que toutes choses desirent de persister en leur estre, Calvin, Instit. 561. On pourroit objecter que…, Calvin, ib. 609. Comme un miroir qui represente indifferemment toutes figures et impressions, autant de temps que les corps lui sont opposés et objectés, Yver, p. 562.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « objecter »

Lat. objectare, de ob, et jactare, jeter (voy. JETER). Une plus ancienne forme est objicer, tiré directement d'objicere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIIe siècle) Du latin objectare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « objecter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
objecter ɔbʒɛkte

Fréquence d'apparition du mot « objecter » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « objecter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « objecter »

  • Contre les paroles toujours suspectes d’encapsuler les passions de qui les prononce, l’objectivité impersonnelle des chiffres et des graphies clôt souvent la discussion comme on assène un coup de massue : qu’objecter sinon d’autres données ? Or rien n’est plus facile que de faire dire aux courbes et aux cartes ce qu’on oserait à peine affirmer avec des mots. Voici quelques exemples de petits arrangements avec les nombres ou de ruses de visualisation utilisés ici ou là pour masquer une opinion subjective d’un vernis de neutralité.
    Le Monde diplomatique — Illusions à la carte, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, août 2020)
  • Émissions renouvelées pour des deuxièmes saisons avant même d’avoir commencé. Nouveau projet sur nouveau projet dévoilés. Série originale à grand déploiement signée par Steven Spielberg. Lancé en novembre dernier, Apple TV + n’a pas lésiné pour sortir les gros canons. Sans pétarade toutefois. À l’image de son image, justement, de marque, le service de webdiffusion fait les choses efficacement. Sobrement. Quoique, pas forcément selon les règles du jeu du CRTC, pourrait-on objecter.
    Le Devoir — Apple TV+ fait le plein de séries | Le Devoir
  • On pourrait objecter qu'il ne s'agit là que de littérature. Sauf que non content d'être un archétype qui fera école (Mathias Sandorf, Chéri-Bibi, etc.), Edmond Dantès est inspiré du drame de Pierre Picaud, un cordonnier nîmois victime d'une machination politico-judiciaire sous le Premier Empire. Chez Dumas, il est toujours difficile de faire la part de l'écrit et du vécu, jusqu'aux derniers mots de l'ouvrage : "Attendre et espérer !"
    LaProvence.com — Sorties - Loisirs | Histoire : Edmond Dantès, le confiné le plus célèbre du monde | La Provence
  • Un esprit éclairé objectera que ces variations de forte amplitude pourraient provenir du sexe, de l’âge ou du niveau d’instruction de l’individu. Or, selon les analyses statistiques, le sexe et l’âge ne sont pas explicatifs du niveau de connaissances scientifiques.
    Le Devoir — Plus de religion, moins de science | Le Devoir
  • « Les gens ont le droit de s'objecter. Mais là, on a dû faire un choix », ajoutant qu'il aurait préféré ne pas obliger le port du masque, mais que face à un taux d'adhésion bas, il a dû prendre cette décision.
    Port du masque obligatoire au Québec: une pétition circule contre la mesure - Narcity
  • Lorsque le vendeur reçoit une objection, il a tendance à considérer que le client n’est pas intéressé et que la signature d’un bon de commande est compromise. En réalité, si cette éventualité existe bien, elle n’est que minoritaire parmi toutes les raisons qui peuvent motiver un client à objecter. Voyez par vous-même : replacez-vous dans un contexte de vente où vous, lecteur, avez dû formuler une objection à un vendeur. […] Vous comprendrez vite que, très souvent, elles n’étaient pas un refus véritable de l’offre du vendeur.
    Journal de l'Agence — Et si vendre devenait un jeu d'enfant ... - Journal de l'Agence
  • Il ne fait aucun doute. Aujourd’hui, Tyson Fury est reconnu comme le meilleur poids lourd sur la planète. Il faut lever son chapeau face à ce géant britannique. On peut contester sa santé mentale, s’objecter à ses paroles,  ridiculiser sa tenue vestimentaire, trouver qu’il chante faux, mais il faut bien l’admettre, il vient d’éclipser avec une facilité déconcertante celui que la plupart des connaisseurs qualifiaient du meilleur poids lourd au monde il y a quelques semaines à peine.
    RDS.ca — Chronique de Jean-Paul Chartrand : Où se situe Tyson Fury parmi les grands? | RDS.ca
  • Après koué encore ! Ou peux insulter une population entière et nous, nous peux pas renvoye à ou out propos! Mais qui n'a l'esprit fermé, qui lé en échec de soi-même! Mwin mi le d'accord avec @ rien à objecter, l'argumentaire lé zéro à gauche dune virgule! Quelle réussite, lé votre, mi veux pas! Pff, fé pitié kan même. Nous partage et relaye ça au bureau fé rire la bouche. Nou prend pitié même !
    Clicanoo.re — [Faits Divers] Radio Free Dom condamnée à indemniser une journaliste licenciée "pour des motifs loufoques" | Clicanoo.re
  • ANALYSE - Comment objecter au pape émérite cette opposition à une réforme qui lui paraît suicidaire pour l’Église catholique?
    Le Figaro.fr — Célibat des prêtres: l’objection de conscience de Benoît XVI
  • Pourquoi dénoncer ce qui, en soi, de manière évidente et consensuelle, est répréhensible ? Je sais que ma question est très facilement démontable… on pourra m’objecter que l’injustice ne se résout pas sans prise de parole ni prise de conscience publiques ; on pourra me donner mille exemples d’abus, d’incivilités, de délits et même de crimes qui doivent être nommés, montrés, révélés ; on pourra, enfin, m’invoquer la responsabilité de chacun face à un enjeu collectif… Bref, les arguments ne manqueront jamais pour enrayer l’injustice, l’irresponsabilité, le danger… ce qu’on pourrait tout simplement appeler le mal ! 
    France Culture — Des masques jetés ou la facilité à dénoncer
Voir toutes les citations du mot « objecter » →

Traductions du mot « objecter »

Langue Traduction
Anglais object
Espagnol objeto
Italien oggetto
Allemand objekt
Chinois 目的
Arabe موضوع
Portugais objeto
Russe объект
Japonais オブジェクト
Basque objektu
Corse ughjettu
Source : Google Translate API

Synonymes de « objecter »

Source : synonymes de objecter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « objecter »

Combien de points fait le mot objecter au Scrabble ?

Nombre de points du mot objecter au scrabble : 19 points

Objecter

Retour au sommaire ➦