La langue française

Mouscaille

Sommaire

  • Définitions du mot mouscaille
  • Étymologie de « mouscaille »
  • Phonétique de « mouscaille »
  • Citations contenant le mot « mouscaille »
  • Traductions du mot « mouscaille »
  • Synonymes de « mouscaille »

Définitions du mot mouscaille

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUSCAILLE, subst. fém.

A.−
1. Arg et pop. Excrément, matière fécale. Synon. vulg. merde.[Ils] pourraient pétrir la mouscaille de leurs dix doigts (...) ils ne sentent rien (Almanach du Père Peinard ds Bruant1901, pp. 212-213).
2. Pop. Boue, neige fondue, épais brouillard. Marcher dans la mouscaille. Soudain il [le pilote] fut aveugle. « Bon! Voilà que je rentre dans la mouscaille. » Attentif à l'indicateur de pente, à l'altimètre, il se laissa descendre pour se dégager du nuage (Saint-Exup., Courr. Sud,1928, p. 55).Je rentre seul à la nuit après m'être décarcassé tout le jour dans la mouscaille (...). Il a fallu, à diverses reprises, riper la camionnette qui donnait de la bande vers les ravins et fourrer de la ramure sous les roues qui patinaient (Giono, Gds chemins,1951, p. 251).
B.− Au fig., pop. Situation désagréable; absence d'argent, misère, sérieuses difficultés. Il est barré le plus loin possible (...). On le reverra pas de sitôt!... (...) sa résolution [de se barrer], il l'avait peut-être prise à la fin?... L'ordure... en nous laissant comme ça tous choir?... jusqu'au cou en pleine mouscaille (Céline, Mort à crédit,1936, p. 628).Pauvre Blaise! Trop novice encore pour ne pas se débattre et s'engluer dans ce pétrin, cette mouscaille (Arnoux, Solde,1958, p. 111).
Loc. verb. Être dans la mouscaille. Avoir de sérieuses difficultés, être dans la misère. Synon. être dans la merde* (vulg.), dans de jolis* draps; être dans la mouise* (fam.).Être dans la mouscaille jusqu'au cou. [Don Diègue, à Rodrigue] : Ton vieux est dans la mouscaille (Gelval, Fables et récits arg.,1945, p. 11).
Prononc. : [muska:j], [-aj]. Étymol. et Hist. 1. 1475 Mouscaille nom propre de personnage fictif, avec jeu de mots (Evangile des Quenouilles, éd. Fouquart de Cambray, p. 91 : Joly-Treu, la fille de Mouscaille); 2. a) 1836 « matière fécale » (Vidocq, Voleurs, t. 1, p. 277); b) 1887 au fig. « misère, ennuis » (Verlaine, Corresp., t. 2, p. 78). Dér. avec suff. libre de l'arg. mousse att. au sens de « excrément » dep. ca 1570 dans une expr. prov. : Mousse pour le guet, bran pour les sergens (Adages et Proverbes de Solon de Voge, par l'Hetropolitain [Jehan Lebon] cité ds Michel), mouscailler « aller à la selle » étant att. dès 1628 (Le Jargon ou Lang. de l'arg. réformé pour l'instruction des bons grivois, v. Sain. Sources Arg. t. 1, p. 197); mousse est prob. empr. au bret. mous (cf. 1633 bernou mous « tas d'ordures » ds Esn.), att. dès le mil. xives. (v. J. Loth ds Revue celtique t. 34, p. 246), apparenté au gall. mws « puanteur » (cf. aussi la forme verbale admosoi « aura souillé » xe-xies., v. A. Thomas ds Romania t. 43, pp. 80-81 et J. Loth, Vocab. vieux-breton, Paris, 1884, p. 33). Fréq. abs. littér. : 17. Bbg. Chautard Vie étrange Arg. 1931, p. 253.

mouscaille (de mousse « excrément »), subst. fém.« pop., être dans la mouscaille, avoir de graves ennuis, être dans la misère, la pauvreté »

Wiktionnaire

Nom commun

mouscaille \mus.kaj\ féminin

  1. (Populaire) Excrément, merde.
  2. (Populaire) (Figuré) Situation difficile, embarrassante, surtout pécuniairement.
    • « Alors, mon chou, me dis-je, car j’aime me prendre par la douceur, qu’est-ce que tu vas inventer ce matin pour te tirer de la mouscaille ou pour t’y enliser jusqu’au trognon ? » — (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, page 179)
    • C’est la disette, la mouscaille noire ici à Reims comme ailleurs. — (Alphonse Boudard, Le corbillard de Jules, Éditions de la Table Ronde, 1979, page 139)

Forme de verbe

mouscaille \mus.kɑj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe mouscailler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe mouscailler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe mouscailler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe mouscailler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe mouscailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mouscaille »

(XVe siècle) Dérivé de l’argot mousse, « excrément », d’un gaulois mudia, « excrément, souillure », que l’on retrouve dans les langues celtiques (vieux breton « mous », « tas d’ordure, souillure », du breton mouez, « puanteur »), avec un second élément expressif. (PG)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouscaille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouscaille muskaj

Citations contenant le mot « mouscaille »

  • Histoire de petit, petit clocher >>> sans intérêt sauf pour la mouscaille habituelle. x. midilibre.fr, Saint-Martin-de-Valgalgues : Cédric Marrot renonce aux municipales - midilibre.fr
  • Dans les tribunes, sur le banc de touche, sur le terrain, le peuple marseillais exulte. Battre l’archi-champion lyonnais, en ce temps-là, c’était quelque chose. Dans les vestiaires, joueurs et staff montent et tapent sur les tables. Au milieu du cercle que la troupe forme, un homme d’une quarantaine d’années en costume-cravate et poches sous les yeux. Il a l’air aussi content que les autres, peut-être plus. Entre Habib Beye et Franck Ribéry, Jack Kachkar se croit-il déjà Président de l’OM ? Les autres voient-ils en lui l’homme providentiel qui va sortir tout le monde de la mouscaille ? EBENE MAGAZINE, Premier League : notre pronostic pour Arsenal - Leicester - EBENE MAGAZINE
  • LE MOT DU JOUR - Xavier Bertrand a déclaré qu'il refusait que la politique politicienne vienne l'emmouscailler. Le Figaro.fr, Emmouscailler [an-mous-ka-llé, ll mouillées]. v. tr Verbe excrément rare
  • Dans une interview accordée au Parisien, le président de la région des Hauts-de-France Xavier Bertrand se confie sur son départ des Républicains et sur ses projets pour les mois à venir. Un entretien qu'il conclut en déclarant : "Pour le reste, pas question que la politique politicienne vienne m'emmouscailler". Closermag.fr, "Emmouscailler" : le mot du jour est signé... Xavier Bertrand - Closer
  • Les enseignants récoltent la mouscaille semée par leurs prédécesseurs de 68. Le paradoxe est qu'ils se plaignent des effets tout en applaudissant les causes comme disait à peu près Bossuet. midilibre.fr, Montpellier : proviseurs et chefs d'établissement du secondaire au bord du burn-out - midilibre.fr

Traductions du mot « mouscaille »

Langue Traduction
Anglais mouscaille
Espagnol mouscaille
Italien mouscaille
Allemand mouscaille
Chinois 慕斯卡耶
Arabe موسكيل
Portugais mouscaille
Russe mouscaille
Japonais ムカイユ
Basque mouscaille
Corse mouscaille
Source : Google Translate API

Synonymes de « mouscaille »

Source : synonymes de mouscaille sur lebonsynonyme.fr
Partager