Mobiliser : définition de mobiliser


Mobiliser : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MOBILISER, verbe trans.

A. − DR. CIVIL. Rendre meuble par convention (et en particulier lors d'un contrat de mariage) un bien généralement considéré comme immeuble par la loi. Synon. ameublir; anton. immobiliser. (Dict. xixeet xxes.; absent des dict. techn.).
B. −
1. DÉFENSE
a) Mettre (une partie ou l'ensemble d'une armée) sur le pied de guerre, affecter (un citoyen) à un poste militaire. Mobiliser les réservistes. Un décret impérial avait mobilisé cent vingt et un bataillons de gardes nationales (Chateaubr., Mém.,t.2, 1848, p.482).Nous savions qu'outre ses 27 corps d'armée actifs, la Russie serait en mesure de mobiliser 28 divisions de réserve (Joffre, Mém.,t.1, 1931, p.133).Les étudiants en médecine sont mobilisés comme infirmiers (Mauriac, Mal Aimés,1945, ii, 3, p.191).
Emploi abs. Décréter la mobilisation générale ou partielle. Le vieux chef kurde (...) atteignit le delta avant que les Francs aient eu le temps de mobiliser (Grousset, Croisades,1939, p.196):
1. ... dès la réception de ces nouvelles, le président du Conseil, les ministres de la Guerre et de la Marine se rendirent à l'Élysée, pour étudier en Conseil «les mesures que la France prendrait si l'Allemagne mobilisait à son tour». Joffre, op.cit.,p. 214.
b) [À propos d'un secteur civil] Mettre au service des autorités militaires. Les métaux sont mobilisés. Cette décision d'importance nationale est prise au moment précis où l'industrie française commence à ressentir cruellement les effets du blocus anglais (L'Œuvre,26 août 1941).
2. P. anal. Requérir de façon insistante quelqu'un ou quelque chose. Deux commissaires du comité d'organisation (...) ont mobilisé un steamer, qui les déposait en dix heures au site désigné (Verne, 500 millions,1879, p.154):
2. Louise était de plus en plus mobilisée par les enfants, et s'épuisait à faire tout ce que lui-même, en d'autres circonstances, eût pu faire dans la maison. Camus, Exil et Roy.,1957, p.1640.
Au fig. Faire appel à, mettre en oeuvre (des forces physiques ou intellectuelles). L'enfant infériorisé va mobiliser autour de son infériorité toutes les forces susceptibles d'assurer sa sécurité menacée (Mounier, Traité caract.,1946, p.597).
3. Faire appel à, sensibiliser quelqu'un. Mobiliser des adhérents, les syndicats:
3. Air Inter s'est engagée sur la voie d'une politique commerciale plus active qu'elle entend développer cette année dans le but de mobiliser des couches de clientèle nouvelles définies par les études de marketing. Air et Cosmos,5 juill. 1969, p.37, col. 2.
C. − Spécialement
1. FIN., DR. COMM. Provoquer des mouvements (de valeurs ou de biens) afin de se procurer des liquidités ou d'effectuer de nouveaux placements. Les secteurs modernes, en grande partie européens, (...) mobilisent les épargnes locales des secteurs industriels (Perroux, Écon. XXes.,1964, p.254).
Emploi pronom. à valeur passive:
4. Tandis qu'autrefois l'immobilité était l'état presque naturel du capital, que la loi même empêchait qu'il se mobilisât trop aisément, aujourd'hui on peut à peine le suivre à travers toutes ses transformations, tant est grande la rapidité avec laquelle il s'engage dans une entreprise, s'en retire pour se reposer ailleurs où il ne se fixe que pour quelques instants. Durkheim, Division trav.,1893, p.320.
2. MÉD. Rendre plus mobile (le corps ou une partie du corps) à l'aide de massages ou d'exercices. Lorsque l'on mobilise passivement les divers segments de membres, on constate une amplitude anormale des mouvements de flexion et d'extension (Quillet Méd.1965, p.353).
3. PHYSIOL. [À propos de certains organismes] Transformer, mettre à contribution ou mettre en mouvement (des substances de réserve).
Emploi pronom. à valeur passive:
5. Le sucre du foie se mobilise, et aussi la graisse des dépôts sous-cutanés et les protéines des muscles, des glandes, des cellules hépatiques. Tous les organes sacrifient leur propre substance pour maintenir l'intégrité du milieu intérieur et du coeur. Carrel, L'Homme,1935, p.274.
Prononc. et Orth.: [mɔbilize], (il) mobilise [mɔbili:z]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist.A. 1. 1765 dr. «déclarer meuble» (Encyclop.); 2. 1797 fin. dette publique mobilisée (Loi du 14 déc., titre XII, art. 71 ds Brunot t.9, p.1094, note 6). B. 1. 1834 défense «mettre sur le pied de guerre» (Boiste); 1845-46 part. passé adj. (Besch.); 1880 part. passé subst. (Maupass., Contes et nouv., t.2, Boule de suif, p.114); 2. a) 1879 p.ext. «réquisitionner, utiliser» (Verne, loc. cit.); b)1893 «mettre en oeuvre» (Blondel, Action, p.183: l'écolier [...] mobilise son activité mentale); 3. a) 1898 «faire appel aux membres d'un groupement» (Huysmans, Cathédr., p.376: mobiliser les forces du parti clérical); b) 1900 «requérir l'aide, le concours d'une ou de plusieurs personnes» (Bloy, Journal, p.33). C. 1. 1914 méd. (Valéry, Corresp. [avec Gide], p.439); 2. 1963 chir. (Lar. encyclop.). Dér. de mobile*; suff. -iser*. Fréq. abs. littér.: 172.
DÉR.
Mobilisable, adj.a) Fin., dr. comm. [En parlant d'une valeur ou d'un bien] Dont on peut disposer afin de se procurer des liquidités ou pour effectuer de nouveaux placements. L'épargne mobilisable pour les placements extérieurs est redevenue très importante dans les deux ou trois dernières années (Univ. écon. et soc.,1960, p.40-4).b) Défense. Apte à être mobilisé. Il existait, en Afrique, assez d'hommes mobilisables pour fournir les effectifs d'une armée de campagne (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p.246).Emploi subst. masc. L'ordre de repli de tous les mobilisables (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p.8).c) Rare. Apte à se mouvoir. Les «lèvres glottiques», incluses dans le larynx mobilisable, peuvent être déplacées avec ce dernier organe dans le sens vertical, sur plusieurs centimètres (Wicart, Chanteur,t.1, 1931, p.206). [mɔbilizabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1resattest. a) 1836 adj. défense (Ac. Suppl.), 1915 subst.(Benjamin, Gaspard, p.220: tous debout les mobiliyabes!), 1929 subst. (Valéry, Variété II, p.29), b) 1924 adj. p.ext. (Du Bos, Journal, p.220); de mobiliser, suff. -able*. Fréq. abs. littér.: 40.
BBG.Quem. DDL t.22.

Mobiliser : définition du Wiktionnaire

Verbe

mobiliser \mɔ.bi.li.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) (Vieilli) Faire une convention en vertu de laquelle un immeuble réel ou réputé tel est considéré comme meuble.
    • Par les contrats de mariage on mobilise quelquefois des immeubles.
  2. (Militaire) Mettre une armée sur le pied de guerre en rappelant ses réserves et en la fournissant de matériel, de manière qu’elle puisse entrer en campagne.
    • On vient de mobiliser les troupes de couverture.
  3. Rappeler des classes de réserve pour compléter une armée.
    • On dut mobiliser les plus anciennes classes.
    • (Absolument)La nouvelle se confirme que l’ennemi a mobilisé.
  4. (Par analogie) Utiliser des ressources matérielles, techniques ou humaines.
    • Élaborer un jeu vidéo est une entreprise collective de longue haleine qui mobilise plusieurs dizaines de personnes sur une longue période, plusieurs années parfois. — (Jean-Michel Oullion, Les métiers des jeux vidéo, Éditions l’Étudiant, 2007, page 33)
    • La 8e force aérienne avait d'abord calculé qu'il lui faudrait achever 61 aérodromes avant la fin 1943 ; mais elle finit par en construire 120, mobilisant un million de mois-hommes de travail, et couvrant 42 millions de mètres carrés de béton. — (Richard Overy, Sous les bombes: Nouvelle histoire de la guerre aérienne (1939-1945), traduit de l'anglais par Séverine Weiss, Editions Flammarion, 2014, chap. 6)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mobiliser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOBILISER. v. tr.
T. de Jurisprudence. Faire une convention en vertu de laquelle un immeuble réel ou réputé tel est considéré comme meuble. Par les contrats de mariage on mobilise quelquefois des immeubles. Dans ce sens, on dit aujourd'hui plutôt Ameublir.

MOBILISER signifie, en termes d'Administration militaire, Mettre une armée sur le pied de guerre en rappelant ses réserves et en la fournissant de matériel, de manière qu'elle puisse entrer en campagne. On vient de mobiliser les troupes de couverture. Il signifie aussi Rappeler des classes de réserve pour compléter une armée. On dut mobiliser les plus anciennes classes. Il s'emploie aussi absolument. La nouvelle se confirme que l'Allemagne a mobilisé. Le participe passé

MOBILISÉ s'emploie comme nom masculin. Les mobilisés rejoindront leurs corps dans les délais voulus.

Mobiliser : définition du Littré (1872-1877)

MOBILISER (mo-bi-li-zé) v. a.
  • 1Assimiler aux meubles. Par les contrats de mariage on mobilise quelquefois des immeubles. Vingt milliards, quelle vétille ! en frappant du pied le sol [en 1848], on devait les trouver ; un simple procédé y suffisait : il s'agissait de tout mobiliser ; Ô vertu d'un mot ! mobiliser, mobilisation, enfants d'un vocabulaire qui n'est pas celui de Bossuet, que de qualités secrètes ne renfermez-vous pas ! Reybaud, Jér. Paturot, partie III, § XI.
  • 2Rendre mobile, mettre en campagne. On mobilisa une partie de la garde nationale de telle ville.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mobiliser : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MOBILISER, v. act. (Jurispr.) signifie ameublir, faire qu’un immeuble réel, ou réputé tel, soit réputé meuble. L’ameublissement n’est, comme on voit, qu’une fiction qui se fait par convention. Ces sortes de clauses sont assez ordinaires dans les contrats de mariages, pour faire entrer en communauté quelque portion des immeubles des futurs conjoints, lorsqu’ils n’ont pas assez de mobilier. Voyez Ameublissement. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mobiliser »

Étymologie de mobiliser - Littré

Mobile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de mobiliser - Wiktionnaire

De mobile avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mobiliser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mobiliser mɔbilize play_arrow

Conjugaison du verbe « mobiliser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe mobiliser

Citations contenant le mot « mobiliser »

  • Le gouvernement français a indiqué mercredi "se mobiliser" pour que l’étudiant guinéen Amadou Diallo, admis à Sciences Po à Paris, puisse obtenir rapidement un visa et un titre de séjour pour poursuivre ses études en France. SudOuest.fr, La France se mobilise pour qu’un jeune Guinéen puisse étudier à Paris
  • Aide à la scolarité avec l’impression et la distribution des documents scolaires, le don de matériel informatique ou l’aide alimentaire avec la distribution de colis alimentaires, l’association Itinéraires continue à se mobiliser avec les établissements scolaires et les municipalités. Que ce soit au collège Louise-Michel, à Lille Sud, ou au groupe scolaire Berthelot-Sévigné, à Hellemmes, les familles ont ainsi pu bénéficier ces dernières semaines de colis alimentaires. Mais les médiateurs se mobilisent également en dehors des établissements scolaires, en repérant les familles les plus fragiles et en confectionnant des... La Voix du Nord, À Hellemmes, Itinéraires continue à se mobiliser pour aider les familles
  • FO Action Sociale est déterminée à se mobiliser pour obtenir l’agrément de l’avenant 43. Il appartient désormais au gouvernement de prendre ses responsabilités. Les paroles ne sauraient suffire. Force Ouvrière, FO Action Sociale est déterminée à se mobiliser pour obtenir l’agrément de l’avenant 43. - Force Ouvrière
  • Cette année, le caviar français, lancé par Emile Prunier, célèbre ses cent ans. Mais, sous l'effet du Covid, la fête n'a pas le goût qu'elle aurait pu avoir. Les acteurs du secteur cherchent donc à mobiliser autour d'une filière méconnue. Les Echos, Le caviar français veut mobiliser les restaurateurs à son chevet | Les Echos
  • Alors, Alexandre Holroyd préconise de mobiliser cette épargne. Concernant le Livret A et le LDDS, il envisage soit une fusion, puisqu’il fonctionne de la même manière, soit de les différencier davantage. Dans ce cas, le LDDS participerait tout particulièrement au financement de la transition grâce à des conditions d’utilisation de cette épargne exclusivement dédiées à cet objectif. Mieux Vivre Votre Argent, Finance verte: vers une mobilisation de l'épargne pour financer la transition écologique?
  • Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. De Jacques Rouxel / Les Shadoks

Images d'illustration du mot « mobiliser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mobiliser »

Langue Traduction
Corse mobilizà
Basque mobilizatzeko
Japonais 動員する
Russe мобилизовать
Portugais mobilizar
Arabe حشد
Chinois 动员
Allemand mobilisieren
Italien mobilitare
Espagnol movilizar
Anglais mobilize
Source : Google Translate API

Synonymes de « mobiliser »

Source : synonymes de mobiliser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mobiliser »


Mots similaires