Mission : définition de mission


Mission : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MISSION, subst. fém.

A. − Tâche confiée à une personne ou à un organisme. J'ai à vous charger d'une mission de confiance (Meilhac, Halévy,Cigale,1877, ii, 16, p.91).Un corps enseignant qui a mission d'enseigner l'athéisme et l'immoralité (A. France,Orme,1897, p.151).Il [Adolphe] me la confiait [sa maîtresse] pendant des journées entières, avec la mission − que dis-je? l'ordre! − de ne la ramener qu'à sept heures (Colette,Vagab.,1910, p.58).
1. En partic. [Dans un cadre officiel incluant souvent un déplacement]
a) Charge, fonction, mandat donnés à quelqu'un d'accomplir une tâche déterminée. Mission de coordination, d'enquête, d'inspection; être en mission commandée, officielle; être envoyé en mission; rentrer, revenir d'une mission. MmeSenfl léguait à la ville, pour des missions commerciales, la fortune de sa maison (Rolland,J.-Chr.,Buisson ard., 1911, p.1367).
Mission scientifique. Explorations ou recherches entreprises dans divers domaines scientifiques. Mission archéologique; service des Voyages et des Missions scientifiques (au Quai d'Orsay). Ma première mission scientifique, lorsqu'on m'envoya étudier une épidémie de peste à Djedda (Vogüé,Morts,1899, p.284):
1. paul: Et on n'attend personne? françois: Personne?... si, monsieur le sous-préfet: Monsieur Roger, le fils de madame la comtesse, arrive aujourd'hui même de sa mission scientifique en Orient... Pailleron,Monde où l'on s'ennuie,1869, I, 3, p.11.
P. méton. Les savants et spécialistes chargés de ces recherches. La mission atteindra le Niger.
b) ADMIN. PUBL., DIPLOM., DR. Fonction déterminée et temporaire dont un gouvernement charge une personne, sur le plan national comme sur le plan international (d'apr. Barr. 1974). Mission d'État, parlementaire en mission. Quant à la Garde nationale, je ne vous donne aucune mission près du préfet. Je dois rester neutre par respect pour les voix qui m'ont nommé (Lamart.,Corresp.,1832, p.261).V. ambassade ex. 4.
(Être) en mission. Vous m'avez encore envoyé d'autres choses? − Sire, peut-être des idées sur le système de guerre maritime à adopter contre l'Angleterre (...). − Oui, je m'en souviens (...) je vous ai même fait demander, mais vous étiez en mission (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène,t.1, 1823, p.825).En province, les représentants en mission se multiplièrent de nouveau et, comme précédemment, nuancèrent à leur gré la politique du pouvoir central (Lefebvre,Révol. fr.,1963, p.434).V. aussi gratter I A 5 b ex. de Montherlant.
Chargé de mission. V. chargé ex. 11.
Lettre de mission. ,,Document accréditif délivré par une autorité publique à une personne en vue de définir les grandes lignes de la mission qui lui est confiée et de l'introduire auprès des autorités intéressées`` (Admin. 1972).
Ordre de mission. ,,Formulaire prescrivant les déplacements des agents de l'État (but du déplacement, moyens de transport, etc.), et permettant le remboursement des dépenses récapitulées dans un «état de frais»`` (Admin. 1972):
2. «Emmenez-moi. − Où ça? dit Henri. − Au Portugal.» (...) − (...) «Pourquoi ça n'est pas possible? − D'abord on ne me donnerait pas deux ordres de mission (...).» Beauvoir,Mandarins,1954, p.20.
P. méton. Personne ou ensemble de personnes chargée(s) par l'autorité publique d'étudier ou de suivre une question déterminée et de proposer les mesures correspondantes (d'apr. Admin. 1972). Mission interministérielle pour l'aménagement du littoral; mission parlementaire; chef de mission. L'A.I.E.A. a été amenée (...) à concentrer ses efforts sur les problèmes d'assistance technique aux pays moins développés, qu'elle conseille par des envois de missions d'experts internationaux (Goldschmidt,Avent. atom.,1962, p.172).La méthode adoptée est l'expérimentation des réformes avant leur généralisation. C'est en fonction des travaux de la mission permanente que l'on peut présenter les principaux axes d'efforts de cette adaptation permanente de l'État (Belorgey,Gouvern. et admin. Fr.,1967, p.137).
Mission diplomatique. ,,Ensemble des agents diplomatiques d'un État accrédité auprès d'un autre État`` (Barr. 1974). En dehors des missions diplomatiques proprement dites, plusieurs catégories d'agents (...) relèvent de l'ambassade sur le plan administratif (Chazelle,Diplom.,1962, p.89).
Mission culturelle, universitaire. Services culturels, universitaires à l'étranger. Il est appelé aux services centraux de l'Ambassade de France en République Fédérale (...) son retour en France (...) est ajourné par sa nomination − dans le cadre de la mission universitaire française − à l'Institut d'Interprètes de l'Université de Mayence (...), où il occupe la chaire de civilisation française pendant six ans (R. Thieberger, Les Textes et les aut., cinquante années de réflexions sur la littér.,Peter Lang, Berne, 1982, p.10).
c) Domaine milit.Action de combat confiée à une personne ou à une formation. Mission aérienne, secrète; mission de bombardement, d'interception, de reconnaissance, de renseignement, de surveillance. Qu'ils aillent les faire, les missions sacrifiées, les états-majors! car il est long le cérémonial de l'habillage, quand la mission apparaît comme désespérée, et que l'on se harnache avec tant de soin pour griller vif (Saint-Exup.,Pilote guerre,1942, p.278):
3. ... la 4eDivision marocaine devra donc, pour le déclenchement de ces opérations, être relevée de sa mission en temps opportun, au même titre que les autres unités du Détachement d'armée d'Italie. De Gaulle,Mém. guerre,1956, p.679.
Mission accomplie. [Formule stéréotypée, par laquelle on indique l'achèvement d'une mission]
P. ext. J'ai passé quinze jours à Rennes, mission accomplie (Valéry,Corresp.[avec Gide], 1918, p.473).
P. méton. Soldats en mission. Mission de liaison, de reconnaissance, missions spéciales. J'adressai aux chefs des missions militaires françaises auprès des armées belges, russes, italiennes, serbes et roumaines et au commandant de Bertier (...) un télégramme circulaire (Joffre,Mém.,t.2, 1931, p.346).Il est revenu cette semaine une mission sur trois. Il est donc une haute densité du danger de guerre (Saint-Exup.,Pilote guerre,1942p.299).J'avais, d'autre part, conféré avec (...) les chefs de nos missions: militaire, navale, aérienne (De Gaulle,Mém. guerre,1954, p.48).
2. P. anal.
a) But, tâche que l'on considère comme un devoir; but auquel un homme, un peuple semble destiné. Se donner pour mission de. La mission d'Israël est d'instruire les nations. C'est Israël qui, au moyen âge, apporta en Europe la sagesse de l'Asie (A. France,Lys rouge,1894, p.48).L'art, c'est la plus sublime mission de l'homme (Rodin,Art,1911, p.5).Conscience d'une destinée et d'une mission supérieure (Faure,Espr. formes,1927, p.58).
But élevé reconnu à celui qui exerce une profession déterminée. Dans l'illustre et grand siècle où nous sommes, n'avoir pas reculé dès le premier jour devant la laborieuse mission de l'écrivain, c'est s'être imposé la loi de ne reculer jamais (Hugo,Rhin,1842, p.2).Si l'on parlait beaucoup de la mission du poète, on l'entendait surtout comme une mission éducatrice, orientée vers le plan social (Béguin,Âme romant.,1939, p.328).
b) Domaine artist.But auquel une chose semble destinée; fonction assignée à une chose. La mission de l'art n'est pas de copier la nature, mais de l'exprimer (Balzac,Chef-d'oeuvre,1831, p.9).Le drame, sans sortir des limites impartiales de l'art, a une mission nationale, une mission sociale, une mission humaine (Hugo,L. Borgia,1833, p.x).Certains plans récents s'attachent à adapter le musée à sa mission éducative (Musées Fr.,1950, p.21).
SYNT. (pour A). Mission achevée, terminée; mission périlleuse, secrète, spéciale; assigner, confier une mission à qqn; accepter, recevoir une mission; recevoir mission de; être investi d'une mission; accomplir, assumer, remplir une, sa mission; remplir une mission auprès de qqn; s'acquitter, rendre compte d'une mission; réussir dans une mission; être à la hauteur de sa mission; avoir une double mission; accomplissement, but, exécution, objet, succès d'une mission; mesurer la grandeur, l'importance d'une mission.
B. − RELIGION
1. Ordre divin donné à l'Église d'annoncer l'Évangile. La mission temporelle du chrétien, la mission de l'Église, la mission des apôtres vient de Jésus-Christ même (Ac.).
En partic. Charge donnée à un fidèle de transmettre un message, d'accomplir une tâche déterminée. Mission divine, providentielle; la mission de Jeanne d'Arc. Alors seulement, selon la vocation particulière et la mission reçue, la créature peut accomplir ces prodiges d'activité que l'on admire chez certains saints (Maritain,Primauté spirit.,1927, p.169).
2.
a) Charge confiée par l'Église à certains de ses membres, prêtres, religieux ou laïcs, d'annoncer l'Évangile en pays de tradition non chrétienne; p. méton., organisation religieuse qui propage la foi, annonce l'Évangile. Mission catholique, protestante. On a envoyé une mission dans les Indes (Ac.1798).On envoya une mission dans les Indes (Ac.1835, 1878).Une mission est arrivée dans la ville (Ac.1935).Les amis de Laurent de Médicis, d'Alexandre VI (...) ne songent guère à faire des missions, des entreprises pour la conversion des païens (Taine,Philos. art,t.1, 1865, p.156).
Pays de mission. Pays où la chrétienté envoyait prêtres et religieux en vue de l'évangélisation (d'apr. Foi t.1 1968).
Les missions. Organisations de propagation de la foi en pays traditionnellement non chrétiens. Les missions étrangères (de Paris); Missions d'Afrique noire, d'Extrême-Orient. J'ai regretté, pendant la lecture de votre lettre, l'enrôlement de votre ami monsieur l'abbé Joziers dans les missions (Martin du G.,J.Barois,1913, p.265).
b) P. méton.
Territoire, lieu, bâtiments où travaillent les missionnaires, auxquels sont rattachées leurs organisations. Il y a environ six mois qu'on en vit un exemple à la mission de Monterey, sur une femme âgée d'environ vingt-cinq ans, qui mourut d'un cancer ulcéré (Voy. La Pérouse,t.4, 1797, p.55).Un matin elle vit entrer dans sa cabane le religieux d'une mission lointaine (Chateaubr.,Natchez,1826, p.433).Après une seconde journée un peu monotone, nous avons passé la nuit devant la mission américaine de Tchoumbiri, où nous avions amarré dès six heures (Gide,Voy. Congo,1927, p.699).
Ensemble des fidèles évangélisés par des missionnaires dans une même région. Mission florissante.
c) P. anal. Organisation religieuse non chrétienne qui propage sa foi. Missions bouddhistes.
3. Charge confiée par l'Église à des prêtres de stimuler la vie religieuse en pays de tradition chrétienne; p. méton., suite de prédications pour l'instruction des fidèles et la conversion des pécheurs. Prêcher la mission, mission paroissiale, clôture de mission, souvenir de mission. Les missions avaient lieu dans chaque paroisse, tous les dix ans; elles duraient trois semaines. Ce genre d'exercices religieux organisé autour de deux ou trois prédicateurs de métier semble remonter à la Contre-Réforme (M.Gautier, D. Gauvrit,Une Autre Vendée,Les Sables-d'Olonne, éd. Le Cercle d'or, 1980, p.137).
Prêtre de la Mission. Synon. de lazariste.
La Mission de France. Communauté de prêtres et de diacres chargés de l'évangélisation en milieu ouvrier. La fermeture du séminaire de la Mission de France en 1953 et l'arrêt de l'expérience des prêtres ouvriers en 1954 (Le Monde,18-19 avr. 1982, p.16, col.1).
Au fig., vieilli. ,,Prêcher sans mission`` (Ac. 1835-1935). ,,N'être pas autorisé à dire ou à faire ce qu'on dit ou ce qu'on fait`` (Ac. 1835-1935).
P. anal. Mission laïque (française). Organisme associatif fondé au début du xxes. par des universitaires, qui s'est donné pour charge de diffuser la langue et la culture française à l'étranger. M. Jean Giry, qui rédige actuellement un rapport sur la Mission laïque française, dont M. André Chandernagor est président d'honneur (Le Monde,5 janv. 1984, p.6, col.5).
Prononc. et Orth.: [misjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1350 «délégation divine de Jésus-Christ» (G. Le Muisit, Poésies, I, 248 ds T.-L.); 2. 1656 «tâche confiée à une personne» (Pascal, Provinciales, 10elettre, ds Œuvres complètes, éd. J. Chevalier, p.772); 1949 mission aérienne (Nouv. Lar. univ.); 3. 1842 «ensemble des personnes qu'on envoie accomplir une tâche» (Stendhal, Lamiel, p.19); 1946 (un) chargé de mission, v. chargé ex. 11; 4. 1831 «fonction, raison d'être d'une chose» (Balzac, loc. cit.). B. 1. 1671 «organisation visant à l'évangélisation d'un pays» (Pomey); 2. 1675 «suite de prédications, débats pour l'instruction des Chrétiens» (Fléchier, Oraison funèbre de la duchesse d'Aiguillon, éd. abbé Migne, t.23, p.1073); 1868 missions bottées «dragonnades» (Littré); 3. 1680 «ensemble des religieux chargés de l'évangélisation» (Rich.); 4. 1690 «bâtiments où logent les missionnaires» (Fur.). Empr. au lat. missio «action d'envoyer», en a. fr. et m. fr. me(i)ssion/mission avait le sens de «frais, dépenses» (1188-1500, v. FEW t.6, 2, pp.173b-174a), empr. au lat. médiév. missio «frais, dépenses» (av. 1058 ds Nierm.). Fréq. abs. littér.: 3 074. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3 971, b) 3 175; xxes.: a) 3 145, b) 6 092.
DÉR.
Missionner, verbe trans.a) α) Envoyer (quelqu'un) en mission officielle. J'admire l'ingéniosité des écrivains d'aujourd'hui pour monnayer leur littérature; conférences, voyage «à l'œil»; et jusqu'à la vente des signatures!... (...) je me sens d'une autre école. Au surplus j'ai eu trop à me repentir de m'être laissé «missionner» pour mon dernier voyage au Niger; me suis promis qu'on ne m'y reprendrait plus; préfère ma liberté (Gide,Carnets Égypte,1939, p.1060). β) Surtout au part. passé. Charger d'une mission religieuse. Johannès est missionné par le ciel pour briser les manigances infectieuses du satanisme et pour prêcher la venue du Christ glorieux et du divin Paraclet (Huysmans,Là-bas,t.2, 1891, p.185).La paix qu'il ne connaîtra jamais, ce prêtre est nommé pour la dispenser aux autres, il est missionné pour les seuls pécheurs (Bernanos,Soleil Satan,1926, p.189). γ) Au part. passé en emploi subst. Personne ayant des dons ou des pouvoirs surnaturels. − Crois-tu toujours que Ricarda soit un grand missionné? que faut-il penser de ses nouveaux pouvoirs? − Les pouvoirs ne sont rien (...) − ils sont donnés au magicien tourné vers la terre comme au prophète tourné vers le ciel (Abellio,Pacifiques,1946, p.315).Une cartomancienne aux prédictions apocalyptiques, ou un de ces «missionnés» chevelus (c'était le nom que leur donnait le peuple) à l'œil fuyant et à la tournure subalterne, qui prophétisaient maintenant sur les quais à la tombée de la nuit et attroupaient le menu peuple des bateliers (Gracq,Syrtes,1951, p.167).b) Emploi intrans. Exercer une activité missionnaire. Missionner en terre étrangère. Le second général de l'Oratoire façonnait de longue main cette jeunesse, en vue de quelque grande oeuvre dont il gardait le secret − ce devait être la fondation des séminaires; il les envoyait missionner où bon lui semblait (Bremond,Hist. sent. relig.,t.3, 1921, p.284). [misjɔne]. 1resattest. 1845-46 «aller en mission» (Besch.), 1891 part. passé, adj. (Huysmans, loc. cit.), 1939 inf. (Gide, loc. cit.); de mission, dés. -er. Fréq. abs. littér.: 13.

Mission : définition du Wiktionnaire

Nom commun

mission \mi.sjɔ̃\ féminin

  1. Charge qu’on donne à quelqu’un, avec pleins pouvoirs pour faire quelque chose.
    • Peu de temps après, mon père entre au service de la Compagnie de l’Ouest. Il reçoit mission de construire le chemin de fer du Mans à Angers. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • À peine, dans une halte où se terminait la mission des meneurs de chevaux, je pus remarquer que les gradés qui faisaient le tri des hommes et des chevaux avaient grand'peur des lieux où ils nous envoyaient. — (Alain, Souvenirs de guerre, p. 14, Hartmann, 1937)
    • Aussi rien n’est-il plus naturel que de voir des policiers […] prendre […] l’apparence des gars qu’ils ont la mission d’appréhender. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Le 7 mai au matin, 151 bombardiers américains reçoivent la mission de détruire les installations ferroviaires de Mohon ; quatre-vingt-cinq réussissent à larguer tout ou partie de leurs mortelles cargaisons : […]. — (Gérald Dardart, Les Ardennes dans la guerre, 1939-1945, De Borée, 2008, p. 357)
  2. (Par extension) But de son action.
    • Pierre Giffard est présenté de nos jours comme le vulgarisateur de la bicyclette. Il ne faut pourtant pas oublier le rôle capital de son prédécesseur, Marinoni, qui lui s'était donné pour mission de populariser et développer la bicyclette. — (Jacques Lablaine, L'auto-vélo: le journal précurseur du Tour de France, page 9, L'Harmattan, 2010)
  3. (Religion) Compagnie de prêtres, séculiers ou réguliers, envoyés dans des pays lointains pour la conversion des infidèles.
    • On fonda une nouvelle mission au Japon.
    • Pays de mission.
  4. (Religion) (Par métonymie) Chacune des maisons où demeuraient les pères de la mission.
    • Il est allé à la mission.
    • Il est en retraite à la mission.
  5. (Par analogie) Lieu de vie collective (forcée ou non) organisé par une institution et se donnant (légitimement ou non) une mission éducative.
    • De cette mission où elle serait instruite et éduquée, Wanda ne vit d'abord qu'une clôture plus haite et apparemment bien plus solide que celle de la réserve. — (Madeleine Mansiet-Berthaud, Wanda, Presses de la Cité, 2017, p. 43)
  6. (Religion) Suite de prédications, de catéchismes et de conférences que les missionnaires diocésains font en quelque endroit pour l’instruction des chrétiens.
    • Prêcher la mission.
    • La mission a duré deux mois.
    • BOU-MEDFA....MISSION. - M. l’abbé Raymond nous fait savoir que l’ouverture de la MISSION aura lieu le dimanche 24 avril à la messe de 10 heures. Elle sera prêchée par le père Quillard, rédemptoriste., — (L’Echo d’Alger du 22/04/1932, N° 8231, p. 8,colonne 2)
  7. (Par extension) Les missionnaires eux-mêmes.
    • Une mission est arrivée dans la ville.
  8. Envoi d’une ou de plusieurs personnes pour un but scientifique, militaire ou politique.
    • Rappelons qu’aucune des nombreuses missions spatiales américaines n’a rapporté d’inexplicables observations d’ovnis. — (Louis Dubé, Tourisme interstellaire envahissant, dans Le Québec sceptique, n°70, p. 33, automne 2009)
    • Les idéogrammes, kanji, furent introduits au Japon vers le Ve siècle par les Chinois au cours d’échanges de missions entre les deux nations. — (Reïko Shimamori, Grammaire japonaise systématique, Paris, Jean Maisonneuve, mars 2000, 2e édition, page xi)
    • Il n'empêche, la situation est limpide, je suis en mauvaise posture pour une bonne cause. C'est une mauvaise posture franchement honorable pour un chef de mission diplomatique, puisque je suis critiqué pour avoir expliqué la ligne de mon institution sur le dossier des droits de l'homme. — (Marc Pierini, Télégrammes diplomatiques: Voyage au cœur de la politique extérieure de l'Europe, Éditions Actes Sud, 2010)
    • Mission archéologique. - La mission Marchand. - Mission diplomatique.
  9. (Diplomatie) Nom donné à la représentation d'un État auprès d'une organisation dont il n'est pas membre.

Nom commun

mission \mɪʃ.ən\

  1. Mission.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mission : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MISSION. n. f.
Charge qu'on donne à quelqu'un, avec pleins pouvoirs pour faire quelque chose. Ce n'est pas de moi que vous devez recevoir votre mission. Avez-vous mission pour parler, pour agir ainsi? Vous agissez sans mission. Il a mal rempli sa mission. Il s'emploie particulièrement en parlant des Choses qui regardent la religion, la prédication de l'Évangile et la discipline ecclésiastique. La mission des apôtres vient de JÉSUS-CHRIST même. Fig., Prêcher sans mission, N'être pas autorisé à dire ou à faire ce qu'on dit ou ce qu'on fait.

MISSION se dit des Prêtres, séculiers ou réguliers, envoyés dans des pays lointains pour la conversion des infidèles. On fonda une nouvelle mission au Japon. Pays de mission : Prêtres des Missions étrangères, Prêtres séculiers ayant un supérieur général, et dont l'institution a pour objet d'aller prêcher l'Évangile en Extrême-Orient et de former le clergé indigène. On appelle, à Paris, Séminaire des Missions étrangères, ou simplement Missions étrangères, la Maison où ces prêtres demeurent. Il loge aux Missions étrangères. Prêtres ou Pères de la Mission, Congrégation de prêtres séculiers qui vivent en communauté sous un supérieur général, et dont l'institution, par saint Vincent de Paul, avait initialement pour objet principal la prédication dans les campagnes, à laquelle s'est ajoutée l'évangélisation des infidèles. On les appelle autrement Lazaristes. Le supérieur général de la Mission. Le général de la Mission.

MISSION s'est dit aussi de Chacune des maisons où demeuraient les Pères de la Mission. Il est allé à la Mission. Il est en retraite à la Mission. Il se dit aussi d'une Suite de prédications, de catéchismes et de conférences que les missionnaires diocésains font en quelque endroit pour l'instruction des chrétiens. Prêcher la mission. La mission a duré deux mois. Par extension, il désigne les Missionnaires eux-mêmes. Une mission est arrivée dans la ville.

MISSION désigne aussi l'Envoi d'une ou de plusieurs personnes pour un but scientifique, militaire ou politique. Mission archéologique. La mission Marchand. Mission diplomatique.

Mission : définition du Littré (1872-1877)

MISSION (mi-sion ; en vers, de trois syllabes) s. f.
  • 1Pouvoir donné d'aller faire quelque chose. Sur quoi se fonde-t-il pour leur donner cette mission ? Pascal, Prov. X. Mais quoi ! on agit comme si on avait mission pour faire triompher la vérité, au lieu que nous n'avons mission que pour combattre pour elle, Pascal, Fragment d'une lett. à M. Périer, 1661. Quand la nature semblerait vous refuser tout ce qu'il faut pour y réussir [dans les fonctions dont vous chargent les évêques], la grâce seule de la mission vous le donnera, Massillon, Confér. Zèle contre les scandales. Ce n'est pas par des miracles qu'il faut juger de la mission d'un homme, mais c'est par la conformité de sa doctrine avec celle du peuple auquel il se dit envoyé, Diderot, Pens. philos. n° 42.

    Fig. La mission du XVIIIe siècle fut de faire triompher la tolérance. Ce siècle est grand et fort, un noble instinct le mène ; Partout on voit marcher l'idée en mission, Hugo, Voix, 1.

  • 2Fonction temporaire dont un gouvernement charge des agents spéciaux pour certains objets déterminés.
  • 3Ordre et pouvoir que donne Dieu, Jésus-Christ, un ecclésiastique supérieur pour aller prêcher, instruire, etc. Il lui demande sa mission apostolique pour travailler à l'héritage de Jésus-Christ, Patru, Plaidoyer III, dans RICHELET. Un état où Jésus-Christ lui-même n'est entré qu'avec la mission de son Père, et où personne n'a droit d'entrer qu'avec celle de Jésus-Christ, Massillon, Confér. Vocation, 2. Plus les fonctions où nous sommes appelés sont élevées, plus la mission est nécessaire, Massillon, ib. 1. Saint Bernard fit taire ce rival qui n'avait pas la mission du pape, Voltaire, Mœurs, 55. Saint Paul reçoit sa mission pour les nations infidèles, Chateaubriand, Génie, IV, III, 2.

    Mission se dit aussi de Mahomet. Les ismaéliens et les karmates [sectes chez les Arabes] s'accordent à faire profession de l'athéisme et d'une licence entière relativement aux personnes et aux propriétés, et à nier la mission prophétique [de Mahomet], Silvestre de Sacy, Instit. Mém. hist. et litt. anc. t. IV, p. 7.

    Fig. Prêcher sans mission, n'être pas autorisé à faire ou à dire ce qu'on fait ou ce qu'on dit. On chassa ces docteurs prêchant sans mission [ceux qui jouaient des mystères], Boileau, Art p. III.

  • 4 Terme de théologie. En parlant des personnes de la Trinité, l'envoi de l'une des personnes par l'autre, pour opérer parmi les hommes un effet temporel, Bergier, Dictionn. de théol. Mission.
  • 5Terme collectif désignant les prêtres envoyés pour la conversion des infidèles ou pour l'instruction des chrétiens. La mission de la Chine. La mission y a fait de grands fruits, elle a fait de grandes conversions. Il est arrivé une mission dans la ville. Les missions ont formé plus d'hommes dans ces nations barbares que les armées victorieuses des princes qui les ont subjuguées, Buffon, Hist. nat. hom. Œuvr. t. V, p. 202.

    Missions bottées, nom donné aux dragons employés, lors de la révocation de l'édit de Nantes, à la conversion des protestants.

  • 6Suite de prédications, de catéchismes et de conférences que les missionnaires font en quelque endroit. Faire une mission. Faire la mission. On l'a envoyé en mission. Pendant que l'un [le cardinal de Richelieu] formait dans son esprit les grands desseins… l'autre [sa nièce, Mme d'Aiguillon] songeait au moyen de soutenir des hôpitaux chancelants, de fonder des missions dans le royaume et hors du royaume, Fléchier, Aiguillon. François Xavier, par ses missions dans l'Inde et au Japon, rendit l'ordre célèbre, Voltaire, Mœurs, 139.
  • 7Pères de la Mission, congrégation de prêtres réguliers dont l'institution a pour objet la prédication dans les campagnes, dits autrement lazaristes. Les Pères de la Mission (avec des majuscules).

    Maison où demeurent les Pères de la Mission. Il est en retraite à la Mission.

  • 8Prêtres des Missions étrangères, prêtres séculiers qui vivent en communauté sous un supérieur général, et dont l'institution est d'aller prêcher l'Évangile dans les Indes.

    A Paris, séminaire des Missions étrangères, ou, simplement, Missions étrangères, la maison où ces prêtres demeurent.

  • 9Établissement permanent, où des missionnaires chrétiens sont parvenus à réunir, sous leur direction, des peuplades auparavant sauvages et errantes. Les missions catholiques. Les missions protestantes. Ces vices étaient à peine corrigés, qu'une nouvelle calamité affligea les missions, Raynal, Hist. phil. VIII, 15. Depuis l'établissement des dix différentes missions de la Californie septentrionale, les Pères y ont baptisé 7701 Indiens des deux sexes, et enterré seulement 2388, La Pérouse, Voyage, t. II, p. 279, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIVe s. Frais missions et despens, Ordonn. des rois de France, t. III, p. 298.

XVe s. Je disois ceste chose-là outrageuse et desraisonnable mission [depense], Math. de Coucy, Hist. de Charles VII, p. 677, dans LACURNE.

XVIe s. Elle est ouverte aux affections des parties contenues sous le diaphragme, qui requierent mission de sang, Paré, IV, 31. L'office de l'Eglise, qui est defenderesse en ceste controverse, n'est que de nier la pretention de vostre mission [des protestants], Card. DU PERRON, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mission : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MISSION, s. f. en Théologie, & en parlant des trois personnes de la sainte Trinité, signifie la procession, ou la destination d’une personne par une autre pour quelqu’effet temporel.

Cette mission suppose nécessairement deux rapports, l’un à la personne qui en envoie une autre, & le second à la chose que doit opérer la personne envoyée. Le premier de ces rapports marque l’origine, le second tombe sur l’effet particulier pour lequel la personne est envoyée.

Ainsi la mission dans les personnes divines est éternelle quant à l’origine, & temporelle quant à l’effet. Par exemple, Jesus-Christ avoit été destiné de toute éternité à être envoyé pour racheter le genre humain ; mais cette mission, l’exécution de ce decret n’a eu lieu que dans le tems : comme le dit saint Paul, Galat. iv. 4. At ubi venit plenitudo temporis, misit Deus filium suum, &c. & ce que saint Jean dit du Saint-Esprit, Nondum erat Spiritus datus, quia Jesus nondum erat glorificatus.

La mission, dans les personnes divines, est quelque chose de notionel propre à certaines personnes, & qui n’est pas commune à toute la Trinité. Car, si on la prend activement, elle est propre à la personne qui envoie ; si on la prend passivement, elle est propre à la personne qui est envoyée.

Les personnes ne sont envoyées que par celles dont elles procedent. Car envoyer suppose quelqu’autorité improprement dite quant aux Personnes divines ; or il n’y a point entre elles d’autre autorité que celle qui est fondée sur l’origine par laquelle une personne est le principe d’une autre. Ainsi comme le Pere est sans principe, il n’est point envoyé ; mais comme il est le principe du Fils, il envoie le Fils ; & le Pere & le Fils en tant que principe du Saint-Esprit, envoient le Saint-Esprit : mais le Saint-Esprit n’étant point le principe d’une autre personne, ne donne point de mission : ou, pour parler le langage des Théologiens : Pater mittit & non mittitur. Filius mittitur & mittit. Spiritus sanctus mittitur & non mittit. Car ce que l’on lit dans Isaïe, Spiritus Domini misit me, eo quod ad annuntiandum misit me, ne doit s’entendre que de Jesus-Christ en tant qu’Homme, & non en tant que Personne divine, puisqu’à ce dernier égard il ne procede en aucune maniere du Saint-Esprit.

Les Théologiens distinguent deux especes de mission passive dans les Personnes divines ; l’une visible, telle qu’a été celle de Jesus-Christ dans l’incarnation, & celle du Saint-Esprit lorsqu’il descendit sur les Apotres en forme de langues de feu ; & l’autre invisible, comme quand il est dit de la Sagesse, mitte illam de cælis sanctis, & du Saint-Esprit, dans l’épitre aux Galates, misit Deus Spiritum Filii sui in corda vestra.

Mission, (Gram.) à consulter l’étymologie de ce mot, signifie en général l’ordre que reçoit quelqu’un de son supérieur d’aller en quelque endroit. mais il n’est pas usité dans toutes sortes de circonstances en ce sens : voici les cas où il l’est.

Mission, en Théologie, signifie le pouvoir ou la commission donnée à quelqu’un de prêcher l’Evangile. Voyez Évangile, &c.

Jesus-Christ donna mission à ses disciples en ces termes : Allez & enseignez toutes les nations, &c. Voyez Apôtre.

On reproche aux Protestans que leurs ministres n’ont pas de mission, n’étant autorisés dans l’exercice de leur ministere, ni par une succession continue depuis les Apôtres, ni par des miracles, ni par aucune preuve extraordinaire de vocation. Voyez Ordination.

Les Anabaptistes prétendent qu’il ne faut d’autre mission pour le ministere évangélique, que d’avoir les talens nécessaires pour s’en bien acquitter.

Mission se dit aussi des établissemens & des exercices de gens zélés pour la gloire de Dieu & le salut des ames, qui vont prêcher l’Evangile dans des pays éloignés & parmi des infideles. Voyez Missionnaires.

Il y a des missions aux Indes orientales & occidentales. Les Dominicains, les Franciscains, les religieux de saint Augustin & les Jésuites en ont au Levant, dans l’Amérique & ailleurs.

Les Jésuites ont aussi des missions dans la Chine & dans toutes les autres parties de la terre où ils ont pu pénétrer.

Mission est aussi le nom d’une congrégation de plusieurs prêtres séculiers, instituée par saint Vincent de Paul, approuvée & confirmée par le pape Urbain VIII. en 1626, sous le titre de Prêtres de congrégation de la mission. Ils s’appliquent à l’instruction du menu peuple de la campagne ; & à cet effet, les prêtres qui la composent, s’obligent à ne prêcher, ni administrer les sacremens dans aucune des villes où il y a siege épiscopal ou présidial. Ils sont établis dans la plûpart des provinces du royaume, & ont des maisons en Italie, en Allemagne & en Pologne. Ils ont à Paris un séminaire qu’on nomme de saint Firmin, ou des bons Enfans, & sont chargés dans plusieurs dioceses de la direction des seminaires. On les appelle aussi Lazaristes, ou Prêtres de saint Lazare. Voyez Lazaristes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mission »

Étymologie de mission - Littré

Provenç. messio, mise, dépense ; du lat. missionem, envoi, mission, de missum, supin de mittere, envoyer (voy. METTRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de mission - Wiktionnaire

Du latin missio (« action d’envoyer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mission »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mission misjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « mission »

  • « Je suis très heureuse. C’est en quelque sort un rêve qui devient réalité. J’ai toujours dit que j’aimerais travailler un jour dans le monde du foot. On m’en offre la possibilité. Je suis prête à remplir la mission. » , Sport lorrain | Vanessa Hamm : « Je suis prête à remplir la mission »
  • La première tranche de travaux de réhabilitation de la cathédrale d'Embrun (2,8 M€) vient d'être retenue comme projet emblématique 2020 pour la région Provence-Alpes-Côte d'Azur de la mission de sauvegarde du patrimoine en péril confiée par le Président de la République à Stéphane Bern. TPBM Semaine Provence, La restauration de la cathédrale d'Embrun soutenue par la Mission Stéphane Bern
  • Les Émirats arabes unis lancent une mission en direction de Mars. Cette mission, baptisée Hope, est non seulement la première du genre conduite par Abou Dabi, mais c'est aussi la toute première conduite par un pays arabe. Numerama, Mission Hope : suivez la première mission interplanétaire arabe vers Mars ce dimanche soir
  • C'est reparti pour une nouvelle mission de renseignement sur Call of Duty : Warzone. Dans celle-ci, baptisée Nouvelles perspective et qui sera surement la dernière de la saison, nous allons en apprendre plus sur l'histoire qui se passe autour de nous. Jeuxvideo.com, Call of Duty Warzone, saison 4, mission de renseignement Nouvelles perspectives : Trouvez l'emplacement indiqué dans le message de Ghost, notre guide - Actualités - jeuxvideo.com
  • Continuons ensemble notre exploration de la mission Nouvelles perspectives qui vient tout juste de faire son apparition sur Call of Duty : Warzone. Dans ce deuxième objectif, il est question de partir à la recherche d'un drone contenant des informations capitales. Jeuxvideo.com, Call of Duty Warzone, saison 4, mission Nouvelles perspectives : Partez à la recherche du drone, notre guide - Actualités - jeuxvideo.com
  • Comme c'est désormais la tradition, toutes les deux semaines, une nouvelle mission de renseignement fait son apparition sur Call of Duty : Warzone. Elle permet ainsi d'en savoir un peu plus sur le lore de cette quatrième saison de Warzone. Jeuxvideo.com, Call of Duty Warzone, saison 4 : mission de renseignement Nouvelles perspectives, liste et guide complet - Actualités - jeuxvideo.com
  • Christian Stawoski se bat depuis 20 ans avec son association "Delphine Cendrine" pour réformer la question de l'irresponsabilité pénale. Il interpelle le nouveau garde des Sceaux afin de relancer la mission, créé en juin, sur le sujet. France 3 Occitanie, L'appel d'un Toulousain à Eric Dupond-Moretti : "Maintenez la mission sur l'irresponsabilité pénale !"
  • Le planétologue et professeur Sylvain Bouley, invité de franceinfo jeudi, détaille la mission chinoise qui vise à explorer la région Utopia Planitia de Mars. "Si les Chinois réussissent, ils seront la deuxième nation à atterrir sur Mars", explique-t-il. Franceinfo, Mission vers Mars : la Chine est "au niveau" dans la conquête spatiale, estime un planétologue
  • La Chine a lancé jeudi sa première sonde indépendante vers Mars, une mission ambitieuse durant laquelle elle espère notamment faire rouler sur la planète rouge un petit robot téléguidé. Journal L'Union, Mission vers Mars: la Chine lance une sonde vers la planète rouge
  • L’enfant reste un être fait de soi et de celui qu’on a aimé, il a pour mission de transmettre ce qu’il a reçu. De Catherine Bergeret-Amselek / Le mystère des mères
  • Le plaisir du texte a été évincé par le désir du sexe et la mission des écrivains consiste à les réconcilier. De Marc Gendron / Opération New York
  • Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est tout à fait l'aise entre assassins. De Emil Michel Cioran
  • Quand le monde est en ordre Le saint accomplit sa mission, Quand le monde est en désordre Le saint préserve sa vie. De Tchouang-Tseu
  • Voici un test pour savoir si oui ou non vous avez rempli votre mission sur cette terre. Si vous êtes en vie, non. De Richard Bach
  • Un acteur a une mission à remplir. Il doit, non pas s’imaginer qu’il peut rendre les gens heureux, mais chercher à nourrir leur vitalité. De Anonyme
  • La mission du philosophe, du peintre ou du poète, c’est d’aider à la construction d’un sens critique. De Marcello Fois / Evene.fr - Octobre 2008
  • Semblable à l'amour, la mission de l'art est de révéler l'homme à lui-même. De Gilbert Choquette / La flamme et la forge
  • Sur la terre tout à une fonction, chaque maladie une herbe pour la guérir, chaque personne une mission. De Sagesse indienne
  • Le gouvernement a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles, que les mauvais ne le soient pas. De Georges Clemenceau / Discours de guerre
  • Les gens s'attendent à ce que nous échouions. Notre mission est de dépasser leur attente. De George W. Bush
  • La mission de l'écrivain, c'est de troubler les agonies. De Jean Dutourd / L'école des jocrisses
  • Etre le champion de la liberté est et a été la mission historique de la France. De Louis Kossuth / Souvenirs et écrits de mon exil
  • L'humour ? Une mission, faire du bien aux gens. De Sylvie Joly
  • La mission essentielle du pouvoir est de rendre les hommes heureux. De Henri d'Orléans / Programme

Traductions du mot « mission »

Langue Traduction
Corse missione
Basque misioa
Japonais ミッション
Russe миссия
Portugais missão
Arabe مهمة
Chinois 任务
Allemand mission
Italien missione
Espagnol misión
Anglais mission
Source : Google Translate API

Synonymes de « mission »

Source : synonymes de mission sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mission »



mots du mois

Mots similaires