La langue française

Maton

Définitions du mot « maton »

Trésor de la Langue Française informatisé

MATON1, subst. masc.

A. − Région. (Est de la France). Lait caillé ou réduit en grumeaux. Une grande lune de maton, qui s'égouttait sur un clayon d'osier vert (Richepin, Miarka, 1883, p.89).
B. − TECHNOL. [P. anal. d'aspect]
1. Amas de laine échappé à la carde et resté en peloton. (Dict. xixeet xxes.).
2. Agglomération de fibres qui se produit lors du broyage de la pâte à papier, qui peut entraîner la rupture de la feuille de papier ou s'incorporer à celle-ci. Les matons, qu'ils se détachent ou non en cours d'impression, peuvent causer d'importants dégâts: écrasement de caractères... (Leygue1979).
Prononc.: [matɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1. Fin du xies. matons plur. «lait caillé» (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t.1, 693c); 1364 maton sing. (J. Froissart, Poésies, ii, 311, 29 ds T.-L.); 2. 1812 «peloton de laine qui demeure lors du cardage» (Mozin-Biber); 3. 1819 «amas de bourre dans un cordage emmêlé» (Boiste); 4. 1877 «agglomération de fibres, entraînant fréquemment la rupture de la feuille de papier au cours de la fabrication» (Littré Suppl.). Dér. de matte1* «lait caillé», qui n'est cependant att. qu'au xvesiècle.

MATON2, -ONNE, subst.

Argot
A. − Emploi subst. masc. ou fém. Gardien, gardienne de prison. Il est de coutume d'y boire le premier verre de la liberté retrouvée sans craindre de tomber sur un maton puisque les fonctionnaires de l'administration pénitentiaire boudent l'endroit (Le Nouvel Observateur, 3-9 nov. 1980, no834, p.9, col. 4).
B. − Emploi subst. masc. Policier. Les matons avaient descendu du car en voltige (Le BretonArgot1975).
En partic. Indicateur de police. Synon. mouchard.Les jeunes gars bien loqués, instruits et futés, qui se faufilaient partout. Fallait le savoir, que c'étaient des matons! (Le Breton, Razzia, 1954, p.23).
REM.
Matuche, subst. masc.,arg. a) ,,Gardien de prison`` (Car. Argot 1977). b) ,,Policier en uniforme`` (Riv.-Car. 1969).
Prononc.: [matɔ ̃], [-ɔn]. Étymol. et Hist. 1. 1926 «mouchard de la Sûreté» (Esn.); 2. 1946 «gardien de prison» (ibid.); 3. 1953 «policier» (Le Breton, Rififi, p.218). Dér. de mater3*; suff. -on1*. Bbg. Guir. Étymol. 1967, p.122.

Wiktionnaire

Nom commun 1

maton \ma.tɔ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Lait caillé.
    • L’Union européenne a accordé officiellement à la Mattentaart (tarte au maton) de Grammont, en Flandre orientale le statut de "produit européen du terroir".
  2. (Industrie) Petite masse agglomérée de certaines matières, qui se forme par accident lors de la fabrication.
    • Un maton de pâte à papier.
    • Un maton de laine s’est formé lors du cardage.

Nom commun 2

maton \ma.tɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : matonne)

  1. (Argot) (Péjoratif) (Justice) Gardien de prison.
    • On a beau lutter contre, les clichés nous habitent. « Gardien de prison », par exemple : cette profession n’évoquait que modérément, pour moi, l’humanisme. C’est une fraternité qu’on ressent, pourtant, chez Luc Rody, maton à la maison d’arrêt d’Amiens et délégué CGT (syndicat majoritaire). (FAKIR - 1er décembre 2004)

Nom commun

maton \Prononciation ?\ masculin

  1. Caillot, lait caillé, fromage mou.
    • […] et leur donnez à chascune fois nouvelle paisson, et fresche et nouvelle eaue ; c’est assavoir pour paisson, avoine batue que l’en doit dire gruyau d’avoine , destrempé en lait ou matons de lait un petit ; et aient le pié sec jusques à neuf jours — ( Ménagier de Paris)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MATON (ma-ton) s. m.
  • 1Lait caillé ou réduit en grumeaux (dit les mattes, en Normandie).
  • 2Il s'est dit, par assimilation, de petits pelotons de laine qui prouvent qu'elle n'a pas été touchée également par la carde dans toutes ses parties.

HISTORIQUE

XIVe s. Gruyau destrempé en lait, ou matons de lait, Ménagier, II, 5.

XVe s. Tout leur mathon, ne toute leur potée Ne prise un ail, je te dy sans noisier, Villon, Ballade des contredicts de franc Gontier.

XVIe s. Une bonne, belle et grande platelée de mattes sures, Nouvelle fabrique des excellents traits de vérité, p. 71 (édit. JANNET) C'estoit un grand petit homme trapu et quarré, le plus entendu à jurer et boire des mattes qu'il y eust dans toute la paroisse ; or un jour que les fumées du lait caillé lui avoient monté à la teste…, ib. p. 178.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MATON. Ajoutez :
3Petit peloton de fibres qui se forme sur les machines dans la pâte à papier.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « maton »

(Nom commun 1) De l’ancien français maton.
(Nom commun 2) Du verbe argotique mater (« regarder »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De mate (« lait caillé ») avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Allem. Matte, lait caillé, auquel il faut joindre le gaél. meog, l'irl. meidgh, le kimry meog, petit-lait.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « maton »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maton matɔ̃

Citations contenant le mot « maton »

  • La série tresse une poignée de trajectoires édifiantes : les malheurs d’une famille de ressortissants afghans, les tiraillements moraux d’un maton exacerbés par la perversité de sa mission, et la crise existentielle menaçant la directrice du centre, au fil des turpitudes et des injustices qui secouent l’ordinaire du camp. On voit vite où veut en venir « Stateless » : éclairer, au creux d’une fresque aux accents tragiques, les rouages d’un système malade, dont les insuffisances sont ouvertement maintenues dans l’ombre par les gouvernements occidentaux. Du petit exécutant au haut fonctionnaire sommé de mettre les mains dans le cambouis, des détenus poussés chaque jour dans leurs retranchements (mépris, brutalité, enquête de probité bâclée) à l’insouciance décalée de Sofie (qui trouve bon gré, mal gré sa place), la série réussit à ne diaboliser personne, rendant au moindre personnage présent sur la ligne de front une part de singularité niée par la cruauté de décisions politiques globales. L'Obs, La loi des séries : une sélection de « TéléObs » : « Stateless », « Dispatches from elsewhere », « Berlin Alexanderplatz »
  • Depuis ce maton, cette chargée de mission du Snpb (Syndicat national du pompage du béton) interpelle les passants sur le parvis de la gare Montparnasse (XVe) à l'occasion de la journée de la sécurité routière : « L'objectif pour nous, en leur proposant de monter à bord de ce camion toupie et en matérialisant ces zones sur le sol, c'est de leur montrer leurs emplacements et de leur faire prendre conscience du danger. » leparisien.fr, Paris : les piétons sensibilisés aux angles morts des poids lourds - Le Parisien

Images d'illustration du mot « maton »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maton »

Langue Traduction
Anglais maton
Espagnol maton
Italien maton
Allemand maton
Chinois 马通
Arabe ماتون
Portugais maton
Russe maton
Japonais マトン
Basque maton
Corse matone
Source : Google Translate API

Synonymes de « maton »

Source : synonymes de maton sur lebonsynonyme.fr

Maton

Retour au sommaire ➦

Partager