La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « geôlier »

Geôlier

Variantes Singulier Pluriel
Masculin geôlier geôliers

Définitions de « geôlier »

Trésor de la Langue Française informatisé

GEÔLIER, -IÈRE, subst.

A. − Subst. masc. Celui qui garde les prisonniers, gardien de prison. Jadis le geôlier, chargé de la garde des prisonniers, percevait le geôlage (Bach.-Dez.1882).Le geôlier, qui apporta la soupe, promit à Brotteaux de le mettre à la pistole, moyennant finance, dès qu'il aurait de la place (A. France, Dieux ont soif,1912, p. 233) :
Où vas-tu beau geôlier Avec cette clé tachée de sang Je vais délivrer celle que j'aime S'il en est encore temps... Prévert, Paroles,1946, p. 216.
Rem. Le fém. geôlière se rencontre dans des emplois métaph. L'ombre n'a pas besoin de clefs ni de verrous, L'ombre est forte. La mort est la grande geôlière (Hugo, Légende, t. 2, 1859, p. 423). La science étant sa geôlière, Le sage Félix Wrotnowski Se verse, rue 8 Barouillère, De l'algèbre pour riquiqui (Mallarmé, Vers circonst., 1898, p. 95). Emploi adj. Voici un livre scandaleux [Un beau ténébreux, de Julien Gracq] dont une société geôlière ne devrait pas permettre qu'il parût (M. Nadeau ds Fontaine, no43, juin 1945, p. 419).
B. − Subst. fém. Femme du geôlier. As-tu du quibus? Il parut inquiet, il ne comprenait pas le mot quibus. La geôlière, voyant ce mouvement, jugea que les eaux étaient basses (Stendhal, Chartreuse Parme,1839, p. 32).
Prononc. et Orth. : [ʒolje], fém. [-ljε:ʀ]. Ds Ac. dep. 1694. Sans accent de 1694 à 1762. Étymol. et Hist. Ca 1225 gaiolier, jaiolier (Bueve de Hantone, II, éd. A. Stimming, 2882 et 2897). Dér. de geole*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 480. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 639, b) 381; xxes. : a) 367, b) 216.

Wiktionnaire

Nom commun - français

geôlier \ʒo.lje\ masculin (pour une femme, on dit : geôlière)

  1. (Prison) Celui qui garde les prisonniers.
    • […] puis mon geôlier m’enferma dans une petite pièce obscure. C’était un cachot, presque un placard, où la lumière du jour n’entrait jamais. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Dès lors, je ne fus plus pour elle un protecteur, mais un geôlier; ma chambre cessa d'être un asile, et devint une prison. — (Alexandre Dumas, La colombe, 1850, III)
  2. (Prison) Le concierge de la prison.
    • Dans les prisons de Nantes
      Y’avait un prisonnier
      Personne ne vint le voir
      Que la fille du geôlier.
      — (Les Prisons de Nantes, Tri Yann, chanson traditionnelle)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GEÔLIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui garde les prisonniers; le concierge de la prison.

Littré (1872-1877)

GEÔLIER (jô-lié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des jô-lié-z actifs) s. m.
  • Le concierge d'une prison. Cicéron, dans le dernier de ses plaidoyers contre Verrès, peint la cruelle avarice d'un geôlier qui mettait à prix les larmes et la douleur des pères et des mères, qui leur faisait acheter chèrement la triste consolation de voir et d'embrasser leurs enfants, et qui exigeait d'eux de l'argent pour faire mourir d'un seul coup ces malheureuses victimes de la cruauté de Verrès, Rollin, Traité des Ét. III, 3.

    Fig. Qu'un censeur bien tyrannique De l'esprit soit le geôlier, Béranger, Censure. Il est bourreau dans l'âme et geôlier par nature, Delavigne, Louis XI, IV, 1.

HISTORIQUE

XVe s. Jaulier des prisons de pensée Souci, laissez mon cuer issir, Orléans, Rondeau.

XVIe s. Sous quel geolier ou geoliere avez-vous esté si bien traité, que vous aimez tant votre prison ? Marguerite de Navarre, Nouv. XLIX.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GEÔLIER. - HIST. Ajoutez :

XIVe s. Livrer les [des prisonniers] nous fault, ce me semble, à Vuide-Bource le jolier, Théât. franç. au moyen âge, Paris, 1839, p. 315.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « geôlier »

(XVIIe siècle) De geôle, avec le suffixe -ier. (1298) jeolier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « geôlier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
geôlier

Fréquence d'apparition du mot « geôlier » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « geôlier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « geôlier »

  • Le geôlier est un autre prisonnier.
    Proverbe bamiléké
  • Le geôlier est une autre sorte de captif. - Le geôlier est-il jaloux des rêves de son prisonnier ?
    Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval — Sur un carnet
  • L'avantage de la prison sur le collège, c'est qu'en prison on n'est pas obligé de lire les livres écrits par les geôliers.
    George Bernard Shaw
  • L’une des plus anciennes et des plus curieuses prisons de la région, ainsi que l’écomusée qui occupe l’ancien logement du geôlier, ont rouvert au public ce mercredi.
    La Voix du Nord — Bourbourg: réouverture de l’ancienne prison et de son écomusée
  • La liberté n'est qu'un mot ; l'évasion, une chimère. On est son propre geôlier tant qu'on a un coeur.
    Claire France — Autour de toi, Tristan
  • En quatre ans, il y a connu la torture, les enlèvements, les passages à tabac, les amis abattus devant lui pour un portable, et, surtout, trois ans de prison "pour rien, sans voir la lueur du jour". "Au bout de trois ans, un geôlier m’a demandé ce que je faisais là. J’ai répondu que c’était à eux de me le dire. Et comme personne n’a trouvé la réponse, ils ont fini par me relâcher. Et j’ai pu dire à ma famille que j’étais vivant", rembobine Hafiz.
    La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es — Sur l’Ocean Viking, des rêves d’Europe, de paix et de prospérité - La République des Pyrénées.fr
  • Il ne croit pas, ce geôlier, que j’aie à me plaindre de lui et de ses sous-geôliers. Il a raison. Ce serait mal à moi de me plaindre ; ils ont fait leur métier, ils m’ont bien gardé ; et puis ils ont été polis à l’arrivée et au départ. Ne dois-je pas être content ? Ce bon geôlier, avec son sourire bénin, ses paroles caressantes, son œil qui flatte et qui espionne, ses grosses et larges mains, c’est la prison incarnée, c’est Bicêtre qui s’est fait homme. Tout est prison autour de moi ; je retrouve la prison sous toutes les formes, sous la forme humaine comme sous la forme de grille ou de verrou. Ce mur, c’est de la prison en pierre ; cette porte, c’est de la prison en bois ; ces guichetiers, c’est de la prison en chair et en os. La prison est une espèce d’être horrible, complet, 129 indivisible, moitié maison, moitié homme. Je suis sa proie ; elle me couve, elle m’enlace de tous ses replis. Elle m’enferme dans ses murailles de granit, me cadenasse sous ses serrures de fer, et me surveille avec ses yeux de geôlier. Ah ! misérable ! que vais-je devenir ? qu’estce qu’ils vont faire de moi ?
    Victor Hugo — Le dernier jour d’un condamné

Traductions du mot « geôlier »

Langue Traduction
Anglais gaoler
Espagnol prisionero
Italien carceriere
Allemand gefängniswärter
Chinois 看守
Arabe حارس
Portugais carcereiro
Russe тюремщик
Japonais 看守
Basque espetxezainarenganako
Corse gaoler
Source : Google Translate API

Synonymes de « geôlier »

Source : synonymes de geôlier sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot geôlier au Scrabble ?

Nombre de points du mot geôlier au scrabble : 7 points

Geôlier

Retour au sommaire ➦