La langue française

Manuscrit

Sommaire

  • Définitions du mot manuscrit
  • Étymologie de « manuscrit »
  • Phonétique de « manuscrit »
  • Citations contenant le mot « manuscrit »
  • Images d'illustration du mot « manuscrit »
  • Traductions du mot « manuscrit »
  • Synonymes de « manuscrit »
  • Antonymes de « manuscrit »

Définitions du mot manuscrit

Trésor de la Langue Française informatisé

MANUSCRIT, -ITE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − Qui est tracé à la main. Un petit carnet dont chaque feuillet était couvert de caractères manuscrits (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 4, 1859, p. 10).Ils [les exemplaires du journal] doivent tous être revêtus de la signature manuscrite du gérant (Baradat,Organ. préfect.1907, p. 145).
B. − Écrit à la main. Anton. dactylographié, imprimé.Article, document, livre, rapport manuscrit; lettre, note manuscrite. MrSharp tira des flancs du sac verni sept à huit volumes de dossiers, les uns imprimés, les autres manuscrits (Verne,500 millions,1879, p. 13).Relu mon journal (1928-1934) dans les carnets manuscrits (...) que je ferai ensuite imprimer à part (Green,Journal, 1941, p. 157):
1. Il est temps d'étudier la manière d'enregistrer les relations entre les termes admis dans le champ d'informations (...). On peut (...) employer des onglets, des symboles de couleur, des annotations manuscrites, imprimées ou frappées à la machine à écrire... Jolley,Trait. inform.,1968, p. 167.
II. − Subst. masc.
A. − Ouvrage écrit ou copié à la main. Manuscrit sur papier, sur papyrus, sur parchemin, sur vélin; manuscrit à enluminures, à miniatures; copier, enluminer un manuscrit; collationner, déchiffrer, transcrire un manuscrit; catalogue de manuscrits. Pendant longtemps, les moines pratiquent seuls la copie des livres. Le plus ancien manuscrit daté que nous ayons conservé, l'évangéliaire Uspensky de Moscou, est de 835 (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 545):
2.... on tint à conserver l'unité de cette collection [des barons de Rothschild], qui comprend des manuscrits à peintures comme des incunables, des livres du seizième siècle et une exceptionnelle série d'éditions originales... Cain,Transform. B.N.,1959, p. 5.
B. − Version originale d'une oeuvre, écrite à la main ou, plus couramment aujourd'hui, dactylographiée. Anton. imprimé.Manuscrit autographe; manuscrit de premier jet; manuscrit annoté, raturé; faire imprimer un manuscrit. Dalloz n'a pas même lu mon manuscrit; il l'a fait lire par son secrétaire, lequel lui a déclaré «que c'était tellement ennuyeux que la publication était impossible» (Flaub.,Corresp.,1878, p. 139).Les étapes de la réalisation d'un livre, depuis le manuscrit d'auteur jusqu'à sa forme définitive (Civilis. écr.,1939, p. 10-14):
3. − Ce que je veux, voyez-vous, docteur, c'est que le jour où le manuscrit arrivera chez l'éditeur, celui-ci se lève après l'avoir lu et dise à ses collaborateurs: «Messieurs, chapeau bas!» Camus, Peste,1947, p. 1300.
Prononc. et Orth.: [manyskʀi], fém. [-it]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1594 adj. «écrit à la main» (Fl. Rémond, Erreur pop. de la Papesse Jane 19 d'apr. FEW t. 6, 1, p. 295a); 1594 subst. (Id., op. cit., 18, ibid.); 2. 1668 «ouvrage écrit ou copié à la main avant la découverte de l'imprimerie» (La Fontaine, Fables, livre I, 20); 3. 1690 «original d'un ouvrage non imprimé» (Fur.). Empr. au lat. manu scriptus «écrit à la main» comp. de l'ablatif manū de manus «main» et du part. passé scriptus de scribere «écrire». Le lat. médiév. connaît le subst. neutre manuscriptum att. seulement au sens de «charte, acte dont la signature fait foi» (début xies. ds Nov. Gloss.) et «ce qui est écrit de la propre main de quelqu'un» (1137 ds Blaise Latin. Med. Aev.). Fréq. abs. littér.: 2388. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 4245, b) 4437; xxes.: a) 3208, b) 2225. Bbg. Quem. DDL t. 17 (s.v. manuscrit-programme). _ Uren (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 212.

Wiktionnaire

Adjectif

manuscrit \ma.nys.kʁi\

  1. Qui est écrit à la main, par opposition à ce qui est imprimé, ou copié à la machine.
    • Cependant les éditions incunables des Météorologiques, tout comme les autres versions manuscrites et imprimées de ce texte, transmirent dans les commentaires qui les accompagnaient diverses discussions autour de l'alchimie, […]. — (Didier Kahn, Alchimie et Paracelsisme en France à la fin de la Renaissance (1567-1625), Librairie Droz, 2007, page 52)

Nom commun

manuscrit \ma.nys.kʁi\ masculin

  1. (Édition) Écrit, par opposition aux imprimés ou aux photocopies.
    • Il avoue que son respect pour l’ancien manuscrit est allé jusqu’à imprimer plusieurs passages qu’il ne comprenait plus lui-même. — (Stendhal, De l’Amour, 1re préface de 1826)
    • Sa première préoccupation ce fut de collationner tous les manuscrits du Talmud qu’il put se procurer, afin de s’assurer d’un texte correct. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (En particulier) Écrit précieux par son ancienneté, ou par son objet, ou par sa matière et sa rareté.
    • Le manuscrit trouvé sur le corps de Pétéménon, fils de Cléopâtre, était placé entre les premiers tours des bandelettes, mais de manière à être visible lorsqu’on ôtait le couvercle du sarcophage peint qui renfermait la momie proprement dite. — (Frédéric Cailliaud, Voyage à Méroé, au fleuve Blanc, au-delà de Fâzoql, t. 4, 1827, p. 27)
    • Je m’étais déterminé à prendre la route de Salzburg, afin de voir la Bibliothèque de l’archevêché de cette ville , composée de 21000 volumes ; elle contient un assez grand nombre de raretés en manuscrits et en livres incunables; […]. — (Jean Duchesne, Voyage d’un Iconophile, Paris : Heideloff & Campé, 1834, page 56)
  3. (En particulier) Version originale d’une œuvre de l’esprit écrite.
    • C’est là que j’ai cherché la véritable orthographe du manuscrit original, tel qu’il fut exécuté sous les yeux de Joinville par un des clercs de sa chancellerie. C’est là que je crois avoir retrouvé sa langue, exempte de toutes les altérations qu’y ont introduites des copistes d’un autre temps et d’un autre pays. — (Natalis de Wailly, Mémoire sur la langue de Joinville, Paris : librairie A. Franck, 1868, page 3)
    • Un éditeur […] lui proposa de rafistoler les manuscrits d’un grand faiseur feuilletonnesque. […]. Henri se mit à la besogne, remania l’infâme et crasseuse foutaise du romancier célèbre, pimenta cette ratatouille sans goût. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANUSCRIT, ITE. adj.
Qui est écrit à la main, par opposition à ce qui est imprimé, ou copié à la machine. Il y a dans cette bibliothèque dix mille volumes imprimés ou manuscrits. Pièce, copie, lettre manuscrite. Il est aussi nom masculin. Il a remis son manuscrit à l'éditeur. J'ai lu cette pièce en manuscrit. Établir un texte en se reportant au manuscrit. Cet auteur m'a légué ses manuscrits. Le manuscrit des Pensées de Pascal. Le département des manuscrits à la Bibliothèque Nationale. Il se dit, particulièrement, de Certains écrits précieux par leur ancienneté, ou par leur objet, ou par leur matière et leur rareté. Cette bibliothèque possède de beaux manuscrits, des manuscrits très curieux, très rares. Des manuscrits sur parchemin, sur vélin. Manuscrits grecs, arabes. Manuscrits à peintures. Manuscrits enluminés.

Littré (1872-1877)

MANUSCRIT (ma-nu-skri, skri-t') adj.
  • 1Qui est écrit à la main, par opposition à ce qui est imprimé. L'on m'a apporté une copie manuscrite de la censure, Pascal, Prov. III. Ce petit livre [Exposition de la doctrine catholique] fut d'abord donné manuscrit à quelques personnes particulières, et il s'en répandit plusieurs copies, Bossuet, Remarques sur le livre de l'exposition. On assure qu'il a [Massillon] laissé une vie manuscrite du Corrége ; il ne pouvait choisir pour sujet de ses éloges un peintre dont les talents fussent plus analogues aux siens, D'Alembert, Éloges, Mass. Qu'un ministre qui s'irrite Quand on lui fait la leçon, Lise tout bas ma chanson, Qui lui parvient manuscrite, Béranger, Censure.
  • 2 S. m. Livre écrit à la main. Des manuscrits sur parchemin, sur vélin, sur papyrus. Les manuscrits de la bibliothèque impériale. Un ignorant hérita D'un manuscrit qu'il porta Chez son voisin le libraire : Je crois, dit-il, qu'il est bon, Mais le moindre ducaton Serait bien mieux mon affaire, La Fontaine, Fabl. I, 20. J'ai un petit cabinet de manuscrits fort précieux et fort chers ; quoique je me tue la vue à les lire, j'aime beaucoup mieux m'en servir que des exemplaires imprimés qui ne sont pas si corrects, et que tout le monde a entre les mains, Montesquieu, Lett. pers. 142.

    Manuscrit d'Éléphantine ou de Philé, manuscrit sur papyrus, trouvé en 1805 et contenant des vers de l'Iliade.

  • 3Pièce, ouvrage écrit à la main. Bien des gens vont jusques à sentir le mérite d'un manuscrit qu'on leur lit, qui ne peuvent se déclarer en sa faveur jusqu'à ce qu'ils aient vu le cours qu'il aura dans le monde par l'impression, ou quel sera son sort parmi les habiles, La Bruyère, I. Je puis protester que le marquis de Fénelon, son neveu [de Fénelon], ambassadeur, me les dit [des vers de Fénelon] à la Haie en 1741 ; il y avait dans la chambre un homme fort connu qui pourrait s'en souvenir ; c'est en présence du même homme que M. de Fénelon me montra le manuscrit original du Télémaque, Voltaire, Siècle de Louis XIV, Supplément, 3e part. Mes manuscrits raturés, barbouillés, mêlés, indéchiffrables, attestent la peine qu'ils m'ont coûtée, Rousseau, Conf. III.

    En manuscrit, écrit à la main, non encore imprimé. Je mis mon livre en manuscrit entre ses mains, Bossuet, Rel. quiét. I, 5.

  • 4La copie que l'on remet à une imprimerie pour l'impression. J'ai remis le manuscrit à l'imprimerie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « manuscrit »

Lat. manus, main, et scriptus, écrit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin manu scriptus (« écrit à la main »). Au XIe siècle, le latin médiéval manuscriptum désigne un acte rendu fiable par sa signature et un document écrit de la propre main de son rédacteur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « manuscrit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
manuscrit manyskri

Citations contenant le mot « manuscrit »

  • Un auteur doit toujours avoir son manuscrit dans sa poche, on ne sait pas ce qui peut arriver. De Henry Monnier / Mémoires de M. Joseph Prudhomme
  • Le poète meurt de l'inspiration comme le vieillard de la vieillesse. La mort est au poète ce que le point final est au manuscrit. De René Char / Voyages au coeur
  • Sur le manuscrit de l'amour, l'homme surcharge, la femme biffe. De Paul Masson / Les Pensées d'un yoghi
  • L’Université catholique de Lille s’apprête à vendre un inestimable manuscrit liturgique du XIe siècle. Pour qu’il ne quitte pas la France, ce document a été classé trésor national. Mais il cherche toujours acquéreur… La Vie.fr, “Vends trésor national, manuscrit du XIe siècle”
  • C’est une petite Sixtine. De format réduit, mais à l’existence bien plus longue. C’est autour de 1040 qu’a été calligraphié et peint à Reichenau l’évangéliaire (1) dit «de Saint-Mihiel». Quinze miniatures en pleines pages. Ce chef-d’œuvre se retrouve aujourd’hui à vendre. L’Université catholique de Lille (elle n’a en fait pas le droit à ce titre, ce qui en fait un très grand «institut») compte s’en dessaisir. Besoin d’argent. Peur également. Le manuscrit exigerait des soins et une surveillance constants. «Il est devenu pour nous une source d’inquiétude. Nous avons choisi de nos en séparer», explique Anne-Marie Michel, la chargée de communication de cette université (allez, j’accepte le mot!) devenue aujourd’hui importante. Bilan, L'Université catholique de Lille va vendre un des plus beaux manuscrits médiévaux - Bilan
  • Il s’agit, on l’aura compris, d’une page tirée d’un manuscrit arabe ; page plutôt insolite pour un lecteur du XXIe siècle. Et pour cause ! Comme l’indique le professeur Bdaiwi, le texte à proprement parler de cette page se résume en tout et pour tout à seize lignes. Tout le reste n’est que commentaires, notes. Al-Kanz - Economie islamique en France et dans le monde, Manuscrit arabe : avez-vous déjà vu de telles annotations ?
  • L’ouvrage qui nous intéresse est un manuscrit enluminé contenant les péricopes des évangiles, c’est-à-dire des passages extraits pour l’usage liturgique. Passéisme, L'Université catholique de Lille se sépare de l'un des plus beaux manuscrits enluminés conservés en France – Passéisme
  • Inspirée par la fête de la musique qui permet à tous les musiciens de jouer sur scène et célébrer leur passion, la journée du manuscrit permet à tous les auteurs de publier gratuitement leurs livres. Ainsi, les hommes et femmes de lettres intéressés ont encore une marge de trois mois pour participer à la huitième édition de la journée du manuscrit francophone. , Journée du manuscrit 2020 : une huitième édition sous l'ombre de Covid-19 | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
  • La dispersion aux enchères du trésor d’Aristophil s'est poursuivie, pour un peu plus de 5 M€ qui correspondent à la seule session de printemps. Depuis 2017, et l’arrivée sur le marché des lettres et manuscrits provenant du stock de Gérard Lhéritier hébergé dans plusieurs chambres fortes sécurisées, les 32 ventes réalisées auront rapporté 53,5 M€. particularité de cette session de printemps menée par Aguttes, Artcurial, Drouot et Ader, la moitié des acquisitions ont été réalisées en ligne, notamment par le biais de la plateforme Drouot Digital. Estimé entre 100 000 € et 150.000 €, un ensemble précieux de trente lettres autographes de Franz Kafka a été adjugé à 390 000 €, suivi de près par Marcel Proust. Lettres signées, manuscrits, dessins originaux, ''placards'' d’épreuves corrigées ont ainsi trouvé preneur à 234 000 €. , Culture - Loisirs | Aristophil : quatre ventes pour 5 M€ de lettres et manuscrits

Images d'illustration du mot « manuscrit »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « manuscrit »

Langue Traduction
Anglais manuscript
Espagnol manuscrito
Italien manoscritto
Allemand manuskript
Chinois 手稿
Arabe مخطوطة
Portugais manuscrito
Russe рукопись
Japonais 原稿
Basque eskuizkribua
Corse manoscrittu
Source : Google Translate API

Synonymes de « manuscrit »

Source : synonymes de manuscrit sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « manuscrit »

Partager