La langue française

Manager

Sommaire

Définitions du mot manager

Trésor de la Langue Française informatisé

MANAGER1, subst. masc.

A.− SPORTS, SPECTACLES. Personne dont la tâche est d'organiser la vie matérielle d'un sportif ou d'un artiste professionnel en lui procurant des contrats, en organisant des spectacles, en veillant à la bonne gestion et à la sauvegarde de ses intérêts financiers. Synon. entraîneur, mentor (sports), impresario (spectacles).Ce sont les managers et les soigneurs installés au coin du ring qui s'adressent mille apostrophes, malgré les avertissements de l'arbitre (Tr. Bernard, Autour du ring,Paris, Gallimard, 1925, p. 33).Le roi des impresarii, le prince des managers (Morand, Extrav.,1936, p. 21):
1. Cécile est partie, avant-hier, pour l'Autriche, avec cette dame qui est, en somme, son manager, comme disent les massacreurs de Boers. Cécile va jouer à Vienne, devant le vieil empereur. Et puis, ce seront des concerts dans toute l'Autriche. Duhamel, Terre promise,1934, p. 241.
P. métaph. Le médium pense devoir ses réussites à l'influence des esprits qu'il évoque (...) en son nom par d'autres suppôts et managers du diable (Cendrars, Lotiss. ciel,1949, p. 165).
B.− ÉCON. Personne formée à la direction, à l'administration d'une grande entreprise ou d'un secteur d'activité économique dont elle assure les responsabilités. Synon. chef d'entreprise, gérant, régisseur.Les trois managers de la banque Aportolatos, flanqués de leur fondé de pouvoirs (...) se levèrent (Morand, Lewis,1924, p. 125):
2. Il est également caractéristique de constater que le mot de « cadre » n'a en fait pas d'équivalent exact dans les autres langues. Si le « manager » correspond grossièrement au cadre « supérieur », à quoi correspond le cadre « moyen »? Univers écon. et soc.,1960, p. 52-6.
P. anal. Personne assumant des fonctions de responsabilité au sein d'un parti, d'une association politique, économique ou culturelle. En même temps que les élus locaux se muent de notables en « managers » (...) on se prépare à créer des équipes d'animation dont la renaissance de la vie territoriale a le plus grand besoin (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 344).
Prononc. et Orth. : [manadʒ ε:ʀ], [-dʒ œ:ʀ]. Pt Rob. [-dʒ ε:ʀ]; Lar. Lang. fr. [-dʒ œ:ʀ]; Martinet-Walter 1973 [-dʒ ε:ʀ] (11/17), [-dʒ œ:ʀ] (5/17). Selon Fouché Prononc. 1959, p. 161, une prononc. francisée [manaʒe] serait moins bonne que la prononc. angl. V. cependant manager2[manaʒe]; [-dʒe]. Au plur. des managers [manadʒ ε:ʀ], [-dʒ œ:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1785 « organisateur, administrateur » désignant ici un maître de cérémonie (Chastellux, Voyage de Mr. le chevalier de Chastellux en Amérique, 64 ds Höfler Anglic.); 1961 en France, à la suite de management* « personne exerçant des fonctions de direction dans une entreprise » (Le Figaro, 12 oct. ds Gilb. Mots nouv.); 2. 1857 « administrateur, conseiller particulier attaché à une ou plusieurs vedettes du spectacle ou du sport » (O. Comettant, Trois ans aux États-Unis, 94 ds Höfler Anglic.); 1896 en France manager cycliste (Le Vélo, 7 oct. ds Petiot). Empr. à l'angl. manager « celui qui s'occupe de (quelque chose), qui conduit », dér. de to manage (v. manager2), att. dep. la fin du xvies., plus spéc. dep. le début du xviiies. comme terme désignant le responsable d'une entreprise ou d'une institution (cf. NED). Bbg. Becker (K.). Sportanglizismen im modernen Französisch. Meisenheim, 1970, p. 40, 182, 328. − Humbley 1974 t. 2, pp. 591-592. − Quem. DDL t. 1.

MANAGER2, verbe trans.

A.− SPORTS, SPECTACLES. Diriger, entraîner un sportif; gérer les intérêts d'une vedette du spectacle. [A. Gondal] appartient à l'équipe Dilecta et fut fort habilement « managé » par Léo Véron (L'Œuvre,17 juin 1941, p. 16):
Tuteur, chaperon pour les uns, profiteur, éminence noire pour les autres, officiellement imprésario, ce géant à favoris blonds [Johnny Stark] ressemble à un prospecteur de pétrole texan. Il a 38 ans, a « managé » Line Renaud, Françoise Hardy, Hugues Aufray, Johnny Hallyday et Sylvie Vartan. L'Express,26 sept. 1966, p. 82, col. 1.
B.− ÉCON. Diriger une entreprise, en assumer les responsabilités techniques et financières. La manière dont il [le gouvernement] a « managé » l'entreprise des Postes me choque beaucoup (Le Nouvel Observateur,9 déc. 1974, p. 108, col. 2).
P. anal. [Appliqué à des principes d'organisation personnelle ou familiale] Gérer son propre budget, organiser sa vie sociale, son travail, ses loisirs. Manager son budget. Des personnes soucieuses de bien manager leurs vacances (Elle, 1erjuin 1970, p. 123, col. 3).Vous passerez vos journées à manager votre intérieur; à faire le ménage, la lessive, le repassage (Elle,6 mars 1972, p. 94, col. 1).
Prononc. : [manaʒe], [-nadʒe]. (il) manage [-na:ʒ], [-nadʒ]. Étymol. et Hist. 1880 hipp. ménagé « dirigé, entraîné » (Le Sport, 13 oct. ds Petiot); 1896 sports « s'occuper des intérêts, diriger la carrière sportive de » (Le Vélo 16/3, 1b ds Höfler Anglic.); 1969 « diriger, organiser » (Chr. Collange, Madame et le management ds Gilb. Mots nouv.). Empr. à l'angl. to manage « entraîner, conduire, s'occuper de, diriger » att., d'abord sous la forme manege, dep. le xvies., et qui était à l'orig. un terme d'équit. au sens de « entraîner, dresser » et prob. empr. à l'ital. maneggiare (v. manège), cf. NED. Bbg. Becker (K.). Sportanglizismen im modernen Französisch. Meisenheim, 1970, pp. 182-183; p. 328. − Quem. DDL t. 5.

Wiktionnaire

Nom commun

manager \ma.na.dʒœʁ\ ou \ma.na.dʒɛʁ\ ou \ma.na.ʒœʁ\ masculin

  1. (Management) (Anglicisme) Cadre dirigeant qui fait du management, gestionnaire, gérant, organisateur.
  2. (Management) (Par extension) Responsable d'une équipe.
    • Ce plateau de jeu est bien évidemment utilisé en complément des plans réalisés sur les logiciels métiers tels que Autocad pour les plans et SketchUp pour les représentations 3D. Il intervient en appui supplémentaire pour aider les managers à mieux formuler leurs besoins. — (Anne-Sophie Delaire, Un jeu pour faciliter l’aménagement des espaces de travail, Blog OVH, 17 octobre 2018 → lire en ligne)
    • Le consulting générationnel est ainsi devenu un secteur lucratif, plébiscité par des managers désœuvrés face à des jeunes recrues qu’ils ne savent pas comment diriger. — (Pauline Porro, Millenials : la grande mystification, Socialter n°34, avril-mai 2019)
  3. (Sport) Imprésario ; personne qui dirige une carrière sportive ou une équipe sportive.
    • Logeur, manager, élève d'Utrillo, M.G. cumulait ces fonctions de l’air le plus cérémonieux et le plus convaincu du monde. — (Francis Carco, Utrillo, dans Pages choisies, Albin Michel, 1935, p.106)
    • Après leur numéro, les acrobates s’étaient installés au tabac où il avaient fixé rendez-vous au manager des girls. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)

Verbe

manager \ma.na.dʒe\ ou \ma.na.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Gérer, diriger, organiser, exercer des fonctions de manager.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « manager »

(Nom) De l’anglais manager.
(Verbe) De l’anglais manage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « manager »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
manager manadʒœr

Citations contenant le mot « manager »

  • Le premier travail d’un manager n’est pas d’apporter la motivation mais de supprimer les obstacles. De Scott Adams
  • Un bon manager doit toujours prendre le pouls de son entreprise pour éviter la crise cardiaque. De Michaël Halimi
  • Le meilleur manager est celui qui sait trouver les talents pour faire les choses, et qui sait aussi réfréner son envie de s'en mêler pendant qu'ils les font. De Theodore Roosevelt
  • Ce qui fait un bon manager c’est la prise de décision. On peut utiliser les ordinateurs les plus fous pour étudier les chiffres mais en final il faudra faire un planning et passer à l’action. De Lee Lacocca
  • Un bon informaticien est bien trop précieux pour qu'on le gaspille à gérer une équipe ; c'est pour cela qu'il est bien mieux payé que son manager qui est lui remplaçable à tout instant. De Anonyme
  • Le manager trop mou et le manager trop dur sont deux catastrophes. De Carlos Ghosn
  • René est le meilleur manager au monde. De Céline Dion / Paris Match, 31 juillet 2014
  • Trancher dans le vif est l'une des qualités essentielles du manager. De Martin Taylor
  • Un leader sait ce qu'il faut faire ; un manager sait seulement comment le faire. De Ken Adelman
  • La dimension « leadership » est devenue une qualité indispensable pour le manager. De Françoise Gri / Leadership d'Eric-Jean Garcia
  • Être un bon manager, c’est avant tout s’approprier une posture managériale, avoir un comportement et des attitudes adaptés à sa mission. Les Echos Solutions Business, Quels sont les droits et devoirs du manager en entreprise ?
  • Adèle en manque d'inspiration depuis cinq ans : découvrez le salaire astronomique de son manager Public.fr, Adèle en manque d'inspiration depuis cinq ans : découvrez le salaire astronomique de son manager
  • Le rebond du Covid-19, une aubaine pour les managers de transition ? , Le rebond du Covid-19, une aubaine pour les managers de transition ? - Courrier Cadres
  • Manager en période de crise, cela signifie adapter vos objectifs, votre posture, votre communication. C’est souvent l’occasion d’aller puiser dans les ressources individuelles et collectives pour y trouver plus d’entraide et de créativité. De mettre de côté les tensions, le stress et les enjeux personnels pour fédérer un collectif uni et efficace. Au-delà de gérer une situation d’urgence, que beaucoup de médecins maîtrisent parfaitement, il s’agit de manager en période de crise, qui peut s’annoncer longue. L’urgence et la crise ont cependant 3 principes communs très importants : What's Up Doc, Comment manager au mieux en période de crise ? | What's Up Doc
  • Une fois passée l'urgence de distribuer à chacun ordinateur et VPN (accès à un réseau sécurisé) – fin mars, plus de la moitié des salariés en télétravail utilisaient leur matériel personnel, contre 24% seulement équipés par leur entreprise –, maintenir le lien avec des équipes dispersées a constitué la priorité pour les managers. «Au risque parfois, dans les premiers jours, d'une surconsommation de visioconférences et appels téléphoniques», observe Cécile Eymard, consultante senior pour le cabinet de recrutement Clémentine. Capital.fr, Manager à distance : mode d'emploi - Capital.fr
  • Crise sanitaire, élections locales, restrictions budgétaires… plus que jamais, le manager territorial tient un rôle central pendant et après une période de changements désorientants. Alors comment l’aider à piloter dans le brouillard ? Lettre du Cadre Territorial, Manager après la crise, l’opportunité d’innover
  • Pour maintenir les performances d’un mois « canon » et faire face aux prédictions d’une rentrée difficile, il va être déterminant pour les entreprises de préserver la motivation de chacun pour fidéliser leurs meilleures ressources afin de continuer à servir et à développer leurs clientèles. Dans ce cadre, nous constatons chaque jour avec les salariés de la distribution automobiles, que la qualité de vie au travail, au sens de la reconnaissance, du partage des connaissances et de la collaboration reste l’une des attentes le plus souvent mise en avant dans les entretiens comme c’est aussi le cas dans les autres secteurs d’activité. De l’avis général, c’est la relation au manager de proximité, le chef de service voire d’équipe qui est prépondérante dans le ressenti ou non d’une forme de bienêtre au travail et ce plus ou moins quelles que soient les infrastructures matérielles de détentes possibles mises à la disposition des collaborateurs par les entreprises. , Le manager de proximité au centre de la fidélisation des collaborateurs
  • Il n’a plus rien d’un concept. Pour chaque lecteur de cette chronique, le confinement est une réalité hautement tangible, dont les séquelles encore fumantes continuent de consumer sa chair et ses nerfs d’être humain embastillé, sonnant à son oreille traumatisée comme un refrain sépulcral. En 2020, le mot «confinement» est passé de 12 000 à 274 000 000 occurrences sur Google, très loin devant «réclusion» et «camisole», pourtant plus proches de ladite réalité. Oui, c’était dur. Mais puisque toute épreuve est un gain, tâchons de voir ce qu’il y a de bénéfique à en tirer pour vous lecteurs et managers du nouveau monde. Capital.fr, Retour au bureau : comment manager les équipes ? - Capital.fr

Images d'illustration du mot « manager »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « manager »

Langue Traduction
Anglais manager
Espagnol gerente
Italien manager
Allemand manager
Chinois 经理
Arabe مدير
Portugais gerente
Russe управляющий делами
Japonais マネージャー
Basque kudeatzailea
Corse gestore
Source : Google Translate API

Synonymes de « manager »

Source : synonymes de manager sur lebonsynonyme.fr
Partager