La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « larmoyant »

Larmoyant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin larmoyant
Féminin larmoyante larmoyantes
larmoyants

Définitions de « larmoyant »

Trésor de la Langue Française informatisé

LARMOYANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de larmoyer*.
II. − Adj. Qui larmoie.
A. − Qui verse des larmes causées par une émotion, qui pleure facilement ou fréquemment. Il restait silencieux, contemplant la manche de sa soutane. À la fin, il se retourna vers Georgette, qui attendait, confuse et larmoyante : − Ma chère enfant, dit gravement le curé, sèche tes yeux et rassure-toi (Theuriet, Mar. Gérard,1875, p. 203).Cora n'avait pas faim non plus, émue, larmoyante, s'essuyant un œil de temps en temps avec un coin de sa serviette (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Hérit., 1884, p. 487).La cuisinière larmoyante, préparait « quelque chose, parce que les frères de monsieur le comte ne pouvaient pas rester sans rien prendre ». Dans le petit salon, le vieil Urbain dit : − Pour l'enterrement, je ne peux pas recevoir tout ce monde-là à Mauglaive (Druon, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 39).
[P. méton., en parlant des yeux]
Qui laissent échapper des larmes, qui sont remplis de larmes. Il trouve quelque chose approchant cette profondeur de sentiment compliqué, dans les yeux larmoyants des chiens qu'on fouette (Baudel., Poèmes prose,1867, p. 135).En vain Bertrand l'appelait, le priait, le suppliait, attachait sur lui le regard de ses beaux yeux larmoyants (France, Pt Pierre,1918, p. 209).
PATHOL. Atteints de larmoiement. Lorsque l'hémorragie par les narines est prête à se faire, les personnes ressentent un poids sur les yeux, qui sont rouges et larmoyans (Geoffroy, Méd. prat.,1800, p. 345).Sorti de l'écurie, le cheval a perdu sa gaîté et sa vigueur; (...) les yeux sont larmoyants; la bouche est chaude et sèche (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 434).
Avec une nuance péj.
[En parlant d'une pers., de ses mouvements affectifs, de son comportement] Qui pleure, qui pleurniche pour peu de chose, qui affecte une émotion feinte. Non, Michel, poursuit-elle d'une voix émue, dont l'expression mélancolique et presque larmoyante contrastait singulièrement avec les accès de gaieté où je venais de la voir (Nodier, Fée Miettes,1831, p. 91).Elle ne nous rencontrait jamais sans nous embrasser, en nous adressant, d'un ton à la fois larmoyant et enjoué, les épithètes les plus tendres (Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 143).Le père Jacques n'eut pas plutôt prononcé cette phrase de pitié et de protestation que les pleurs et les jérémiades des deux concierges recommencèrent. Je n'ai jamais vu de prévenus aussi larmoyants (G. Leroux, Myst. ch. jaune,1907, p. 56):
1. Je ne la saluai qu'en passant, de cet air affligé, presque niais, qui éloigne encore davantage de l'amant qu'on a quitté : la comparaison qui se fait naturellement alors de sa triste timidité, de son air larmoyant, à la gaîté, à l'enjouement, aux vives saillies d'un rival heureux, le fait paraître aussi ridicule que haïssable. Restif de La bret., M. Nicolas,1796, p. 176.
[En parlant d'une action, d'une attitude, de traits psychol.] Qui est empreint d'émotion, qui se lamente, qui manifeste de la peine. Synon. geignard, pleurard.Voix larmoyante. Assis sur la chaise, il rédigeait une ordonnance, pendant que la vieille femme parlait avec sa volubilité larmoyante (Zola, Page amour,1878, p. 826).Après deux mois de solitude larmoyante, l'inévitable réaction afflua. Je n'avais pas en vain frôlé de si près le mariage : j'éprouvai le besoin de sortir, d'agir, de vivre (Frapié, Maternelle,1904, p. 2).Je quittai sur le champ la maison et j'allai coucher rue Cujas. Ma mère m'écrit depuis des lettres larmoyantes auxquelles je ne réponds pas (Nizan, Conspir.,1938, p. 236):
2. Ce n'était qu'un petit homme d'allure fort peu démoniaque. On comprendra du moins que je n'ai, quant à moi, reconnu en son visage que de la bonté. C'était, il est vrai, une bonté non pas larmoyante et attendrie, mais malicieuse et active. Guéhenno, Journal homme 40 ans,1934, p. 69.
P. anal.
Qui est humide, parsemé de gouttes de liquide. Le long des haies larmoyantes, grises, sales comme d'immenses chrysalides qui se débarrassent petit à petit de leurs enveloppes, elle avait marché, elle avait couru, sans voir, sans savoir, d'une longue traite jusqu'à l'épuisement (Pergaud, De Goupil,1910, p. 101).Trois hommes de corvée, essoufflés, la face larmoyante de sueur, déposent par terre des bouteillons, un bidon à pétrole, deux seaux de toile et une brochette de boules traversées par un bâton (Barbusse, Feu,1916, p. 27).
Dont la forme rappelle celle des larmes. Ailleurs, elles [les termitières] offrent l'aspect d'énormes tas de boue (...) à moins qu'elles ne fassent penser aux larmoyantes concrétions calcaires de gigantesques stalagmites (Maeterl., Vie termites,1926, p. 34).
B. − Gén. avec une nuance péj. [En parlant d'une œuvre d'art, d'une production ou d'une représentation artistique] Qui cherche à attendrir, à provoquer l'émotion. Musique larmoyante. Vous devez avoir dans vos cartons un Requiem, une messe des morts, un De profundis, quelque chose de larmoyant (Augier, Pierre de touche,1854, pp. 26-27).La première représentation théâtrale à laquelle elle assista fut donc celle même où elle joua résolûment ce rôle larmoyant et difficile (Sand, Hist. vie, t. 1, 1855, p. 204).La plume renâcle à évoquer, fût-ce par quelques traits, l'épaisseur de niaiserie, de vulgarité, d'imbécillité et de bassesse de ce film comico-larmoyant, qui était un film français (Montherl., Démon bien,1937, p. 1295).
Littér. Comédie larmoyante. Genre dramatique du dix-huitième siècle, qui cherche à créer l'attendrissement. L'idéalisme vulgaire des dramaturges qui ont succédé à Victor Hugo a cherché la vraisemblance dans une couleur locale de convention qui fait pendant au naturalisme en trompe-l'œil des pièces de mœurs dont on trouverait l'origine bien avant Scribe, dans la comédie larmoyante de Nivelle de La Chaussée (Apoll., Tirésias,1918, p. 865).
[P. méton., en parlant d'un aut., d'un artiste] Qui produit une œuvre larmoyante. C'est un compositeur larmoyant, dont le nom équivaut à un drame (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 228).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Et me déplaît aussi le larmoyant dans Racine; si admirables que soient alors les vers (Gide, Journal,1946, p. 304).
Prononc. et Orth. : [laʀmwajɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér. : 150. Bbg. Quem. DDL t. 1.

Wiktionnaire

Adjectif - français

larmoyant \laʁ.mwa.jɑ̃\

  1. Qui larmoie.
    • Il taillait sans cesse des images de pierre, en sorte qu’il avait la barbe, les sourcils et les cheveux blancs de poussière, et que ses yeux étaient perpétuellement gonflés et larmoyants. — (Anatole France, L’Étui de nacre, 1892, réédition Calmann-Lévy, 1923, page 78)
    • Ses yeux larmoyants étaient surplombés de sourcils broussailleux tranchant avec son crâne lisse ; quelques touffes rescapées rebiquaient derrière des oreilles aux lobes effondrés de bouddha. — (Dominique Sylvain - L'absence de l'ogre, Viviane Hamy, 2012)
  2. Qui verse des larmes.
    • On la trouva toute larmoyante.
  3. (Par extension) Qui se plaint, qui gémit.
    • Il me fatigue à force d’être larmoyant.
    • Ton larmoyant.
  4. Qui est propre à faire verser des larmes.
    • Ce qu’elle chantait – ah ! la fatale et maudite chanson ! –, c’était une vieille romance larmoyante et tendre, pareille à celles que les aveugles nasillent dans les rues. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Je ne pourrais point m’attendrir et je ne le veux pas, car je n'ai point l'âge ni le goût des récits larmoyants. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
  5. (Spécialement) Qualifie un genre de comédies plus attendrissantes que gaies.
    • Le comique larmoyant. — La comédie larmoyante.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LARMOYANT, ANTE. adj.
Qui larmoie. Ses yeux sont toujours larmoyants. Il signifie aussi Qui verse des larmes. On la trouva toute larmoyante. Il signifie, par extension, Qui se plaint, qui gémit. Il me fatigue à force d'être larmoyant. Ton larmoyant. Il signifie aussi Qui est propre à faire verser des larmes; et il ne s'applique, en ce sens, qu'à un genre de comédies plus attendrissantes que gaies. Le comique larmoyant. La comédie larmoyante.

Littré (1872-1877)

LARMOYANT (lar-mo-ian, ian-t' ; quelques-uns disent lar-moi-ian) adj.
  • 1Qui larmoie. Il vint tout larmoyant implorer des secours. Des yeux larmoyants. Avec ces manières larmoyantes, elle [Mme la duchesse] arracha du roi 30,000 écus de pension, Saint-Simon, 262, 7.
  • 2Qui fait couler des larmes. Votre style n'est pas larmoyant ; et nous jugeons que votre état est encore plus triste que vous ne nous le dépeignez, Maintenon, Lett. au duc de Noailles, 25 nov. 1710.
  • 3 Terme de littérature. Il se dit, presque toujours en mauvaise part ou avec une intention critique, de pièces de théâtre plus attendrissantes que gaies ou terribles. Le genre larmoyant. Peut-être les comédies héroïques sont-elles préférables à ce qu'on appelle la tragédie bourgeoise ou la comédie larmoyante ; en effet cette comédie larmoyante, absolument privée de comique, n'est au fond qu'un monstre né de l'impuissance d'être ou plaisant ou tragique, Voltaire, Comm. Corn. Rem. D Sanche, Préf. commentat. Ce serait aujourd'hui une trop grande impertinence d'entreprendre de faire rire le public, qui ne veut, dit-on, que des comédies larmoyantes, Voltaire, Lett. à Lekain, 25 avr. 1770.

    S. m. Le larmoyant et le comique constituent par leur mélange ce qu'on nomme le drame. La métaphysique et le larmoyant ont pris la place du comique, Voltaire, Lett. d'Argental, 24 nov. 1770. Et tous les deux nous fîmes par moitié Un drame court et non versifié, Dans le grand goût du larmoyant comique, Voltaire, le Pauvre diable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « larmoyant »

 Dérivé de larmoyer, avec le suffixe -ant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « larmoyant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
larmoyant larmwajɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « larmoyant » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « larmoyant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « larmoyant »

  • C’est compliqué de demander pardon, c’est un geste délicat, en équilibre entre raideur orgueilleuse et contribution larmoyante et si l’on n’arrive pas à s’ouvrir à l’autre en toute honnêteté, toutes les excuses paraissent fausses et creuses.
    Paul Auster — Brooklyn Follies
  • Ni racoleur ni larmoyant. Dans "Where We Belong", son troisième long-métrage documentaire, Jacqueline Zünd met en scène avec une grande délicatesse cinq enfants et adolescents qui racontent comment ils vivent la séparation de leurs parents.
    rts.ch — Pour la cinéaste Jacqueline Zünd, le divorce reste un tabou - rts.ch - Cinéma
  • Ne jamais plaire est bien triste. Mais trop plaire n’est pas non plus une bénédiction. Aimée de trois « créatures », dont deux dieux d’envergure, Apollon et Neptune, la nymphe Coronis a fort à faire pour échapper aux assauts de ses prétendants. D’autant que son troisième soupirant, un triton qui alterne « romantisme » larmoyant et brutalité, la poursuit sans relâche. Pour lui échapper, la jeune beauté provoque une série de catastrophes : incendies, inondations et autres calamités.
    La Croix — À Caen, tous épris de Coronis !
  • Imaginez Riverdale avec des adolescents tout aussi séduisants et entourés de presque autant de scandales et de meurtres, mais ils vivent en Espagne et c’est un peu plus réaliste, sans pour autant être larmoyant. Les trois saisons de Elite sont maintenant disponibles en streaming sur Netflix.
    Barbanews.com — Les 9 séries les plus populaires sur Netflix cette semaine, à voir pendant le confinement !
  • "Je voulais te dire que je t'aime très très fort et que c'est toujours un bonheur de se réveiller à tes côtés le matin, mon petit soleil. Donc ta petite femme t'aime très fort, et revient très vite. Bisous." Un tendre message qui a attendri les chroniqueurs mais aussi et surtout Benjamin Castaldi qui a essuyé une larme, avant de s'énerver contre le fond musical un peu trop larmoyant à son goût. "Non mais voilà c'est beau. Je suis un garçon très heureux..." a-t-il confié sans pouvoir finir sa phrase, expliquant quelques secondes plus tard "elle sait pourquoi je suis très ému..." Il n'en dira pas plus.
    Gala.fr — VIDÉO – Benjamin Castaldi en larmes après la déclaration de sa femme Aurore pour la Saint-Valentin - Gala
  • Guillaume Bigot a également fustigé le «discours larmoyant et victimaire, tenu par les gens venus des cités». Il s’en est aussi pris aux «jeunes bourgeois», selon lui, présents dans les manifestations, qu’il dit «culpabilisés et décérébrés par des décennies de lavage de cerveau».
    Un éditorialiste de CNews s'insurge contre le «discours larmoyant et victimaire, tenu par les gens venus des cités» - Sputnik France
  • Son parcours dans le paysage d’une chanson française qu’il aura mâtinée d’italianité et de rock primitif est tout à fait unique : propulsé vedette yé-yé en 1965, alors qu’il n’avait pas encore 20 ans, grâce à un slow larmoyant répondant au doux prénom d’Aline, Christophe aura survécu à deux éclipses pour se réinventer en marginal dont la cote n’a cessé de croître à mesure que s’éloignaient les succès commerciaux. Le chanteur de bluettes se métamorphosa en explorateur sonore, oiseau de nuit haut perché et penché sur ses piscines de champagne.
    Le Monde.fr — « Christophe est parti, ses forces l’ont abandonné » : le mythique chanteur d’« Aline » et des « Mots bleus » meurt à 74 ans
  • Le catarrhe est une inflammation des muqueuses. La plupart du temps, cela se traduit par un nez qui coule en continu avec les yeux rouges et larmoyants. Les sécrétions nasales sont claires et non purulentes. "Ça ressemble à un rhume", résume la pédiatre.
    LCI — VIDÉO - Votre bébé a le nez qui coule et les yeux qui pleurent ? C'est peut-être un catarrhe | LCI
  • Suite à la réouverture des bars, cafés et restaurants, Emmanuel Macron a annoncé le retour des jours heureux. On ne s’attendait pas à grand chose lorsqu’il l’avait évoqué  pendant le confinement, mais on est tout de même déçu. Il ne semble plus rester grand chose de sa fameuse volonté de résilience mentionnée lors de son discours larmoyant devant l’hôpital de campagne de Mulhouse. 
    Avant-Garde — Le retour des jours heureux ? | EDITO - Avant-Garde
  • Quelle ne fut pas ma surprise, en découvrant ce matin sur ma boite mail de l’Assemblée nationale, un mail larmoyant de Génération Identitaire se plaignant d’être victime de censure de la part de Twitter et appelant à un soutien financier pour payer leurs frais d’avocats. “A votre bon cœur messieurs dames”… Sans vergogne, Génération Identitaire qui pourtant méprise et rejette les institutions de la République vient gémir et solliciter les députés !
    le mouvement — [Communiqué de presse] Allô maman bobo : Génération identitaire gémit auprès des députés ! - le mouvement
Voir toutes les citations du mot « larmoyant » →

Traductions du mot « larmoyant »

Langue Traduction
Anglais tearful
Espagnol lloroso
Italien in lacrime
Allemand weinerlich
Chinois 内牛满面
Arabe دامعة
Portugais choroso
Russe плачущий
Japonais
Basque tearful
Corse lacrime
Source : Google Translate API

Synonymes de « larmoyant »

Source : synonymes de larmoyant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « larmoyant »

Combien de points fait le mot larmoyant au Scrabble ?

Nombre de points du mot larmoyant au scrabble : 14 points

Larmoyant

Retour au sommaire ➦